Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 10:05

PATRICK ERIC MAMPOUYA A CERTES ETE LIBERE MAIS IL DEPLORE LA PERTE DE SES OBJETS PERSONNELS LAISSES ENTRE LES MAINS DE LA POLICE QUI GAGNERAIT A LES LUI RESTITUER...

Réunis pour organiser leur assemblée générale au domicile de Clément Mierassa à Brazzaville, les membres du Mouvement Congolais pour le Respect de l'Ordre Constitutionnel ont été arrêtés en toute violation des droits fondamentaux inscrits dans la constitution du 20 janvier 2002. Nous assistons depuis quelques jours à des libérations sélectives - alors que tout le monde devait être libéré au même moment puisque tous ont participé à la même réunion privée. Pourquoi garder certains en prison en parfaite illégalité - alors que certains sont libres ?

Nous venons d'apprendre que pour Patrick Eric Mampouya et le reste, le système crapuleux qui s'est érigé au sommet de l'Etat congolais exige qu'ils abandonnent toute activité politique et qu'il faille pour qu'ils sortent qu'un document l'attestant soit signé - par un membre de leur famille et par eux-mêmes.

C'est inacepptable et intolérable. D'un côté on excite la base du PCT au nom de la liberté de se prononcer sur un débat qui n'a pas lieu d'être, de l'autre on veut écarter des citoyens qui s'opposent au système en disant NON au changement de la constitution.

Ce chantage grotesque sortie de prison contre abandon de la politique nous ramène à l'époque du fascisme ou du nazisme et ne peut en aucun cas être accepté...

Il faut que monsieur Denis Sassou Nguesso se rende compte que ce n'est pas un bout de papier qui arrêtera la détermination d'un Patrick Eric Mampouya. NOUS EXIGEONS LA LIBERATION IMMEDIATE - SANS CONDITION DE NOS COMPATRIOTES.

Que monsieur Denis Sassou Nguesso sache que le monde entier a les yeux tournés en direction du Congo. Les écarts entre les discours et les actes démontrent que ce régime tatillon n'est plus crédible et que nous assistons aux derniers soubresauts d'un système à l'agonie.

TOUT CONGOLAIS A LE DROIT DE PARLER DES PROBLEMES POLITIQUES DE SON PAYS. IL EST ABUSIF DE VOULOIR INTERDIRE A DES CITOYENS D'INTERFERER DANS LA POLITIQUE DE LEUR PAYS.

Comment peut-on croire un instant que ce parti de sauriens de l'Alima qu'est le PCT recherche le consensus quand il viole les libertés primaires ? NOUS DEMANDONS A TOUT CONGOLAIS DIGNE DE CE NOM DE NE PAS CAUTIONNER LA BARBARIE POLITIQUE DE DENIS SASSOU NGUESSO ET DE JEAN-FRANCOIS NDENGUET.

Monsieur Denis Sassou Nguesso, ce n'est pas en arrêtant et en faisant du chantage sur vos citoyens que vous réussirez à nous faire peur. NOUS AVONS ASSASSINE LA PEUR. BIENTOT, VOUS VOUS RETROUVEREZ EN FACE DEMONSTRES DE VOLONTE ET DE DETERMINATION.

Le Congo a besoin d'une transition politique apaisée. Il n'est trop tard pour que vous le compreniez.

A PATRICK ERIC MAMPOUYA ET LES AUTRES : " VOUS N'ETES PAS SEULS. TENEZ BON " ! 

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 09:24

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 09:08

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 14:55

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 14:00

BannièreDernièrePeupledoitPrendrePouvoirMonsieur Jean-Pierre Manoukou-Kouba : votre réunion des crocodiles à peau grasse et épaisse, comme vous, a accouché d'une volonté de passer par votre base pour exciter un débat qui n'intéresse pas le peuple congolais dans son ensemble : NOUS N'ENTENDONS PAS DISCUTER ENCORE MOINS MODIFIER OU CHANGER QUOI QUE CE SOIT SUR LE PLAN CONSTITUTIONNEL ET VOTRE SQUELETTIQUE BASE N'A PAS DE POUVOIR A ORDONNER OU A EXCITER UNE DECISION AUSSI GRAVE QUI NE PROFITERAIT QU'A UN SEUL INDIVIDU - CE QUE MEME ALAIN AKOUALA ATIPAULT REJETTE (lire article le concernant avec ses écrits sur Facebook).

En interpellant votre base auprès de laquelle vous recherchez un consensus - car ce n'est qu'à ce niveau que vous pouvez - à coups de millions de francs cfa espérer un consensus monnayé pour aveugler les consciences, vous indiquez que même auprès d'elle, il n'y a pas consensus. On ne peut chercher quelque chose que l'on a déjà.

Nous sommes pour notre part déjà dans une logique consensuelle qui dit : "on ne discute de rien, on ne modifie, ni ne change rien dans le projet constitutionnel". Denis Sassou Nguesso ne doit pas chercher à se dédouaner sur la base du PCT, le parti de Marien Ngouabi qu'il a assassiné. Les vrais militants de ce parti veulent son départ. Il ne trouvera  même pas de consensus auprès de sa mouvance présidentielle.

QUE LES VENTRIPOTENTS ECAILLEUX QUE VOUS ETES COMPRENNENT BIEN : TOUT CE TRALALA NE RIME A RIEN ! DENIS SASSOU NGUESSO NE DOIT PAS LAISSER A AUTRUI LA RESPONSABILITE DE SON PUTSCH CONSTITUTIONNEL. Je vous ai dit : " Que celui d'entre-vous qui n'a pas volé un seul franc cfa lance la première sottise". Vous avez opté de vous cacher derrière votre base.

Vous arrêtez tous ceux qui veulent entendre une voix discordante et vous osez parler de consensus ! Patrick Eric Mampouya et les autres membres du Mouvement Congolais pour le Respect de l'Ordre Constitutionnel n'ont pas eu le droit de débattre librement de la constitution parce qu'ils sont contre toute idée de changement. De votre point de vue, seuls ceux qui sont pour cette manipulation ont droit au chapitre. Ca ne se passera pas comme ça.

IL Y A UN CONSENSUS NATIONAL SUR LEQUEL NOUS SOMMES TOUS D'ACCORD : DENIS SASSOU NGUESSO DOIT SORTIR PAR LA PORTE CONSTITUTIONNELLE. POINT !

Monsieur Manoukou-Kouba, vous ne défendez en fait que vos ascaris : c'est votre propre position sociale avec accès à l'argent facile que vous défendez à travers la recherche du maintien de Denis Sassou Nguesso aux afffaires louches de la république.

Le PCT n'est qu'une bande d'escrocs doublés de criminels en tous genres. Vous avez assassiné Marien Ngouabi deux fois pour toutes mais son sang crie : "Vengeance" !

CETTE AFFAIRE AVANT D'EN ARRIVER A QUELQUE TENTATIVE DE HOLD-UP, JE PARLE DE LA REVISION AUTORISEE, NE CONCERNE SELON LA CONSTITUTION, QUE DENIS SASSOU NGUESSO OU L'ASSEMBLEE NATIONALE. QUE VIENT FAIRE LA BASE DU PCT LA-DEDANS ? ELLE POURRA PARLOTER DES JOURNEES ENTIERES QUE SA PAROLE NE VAUDRA QUE DU VENT. C'est minable de prétendre servir un peuple et de n'aller rechercher du réconfort que chez ceux qui bénéficient des droits de tous transformés en privilèges ! CHANGEZ DE STRATEGIE : CELLE QUE VOUS AVEZ CHOISIE NE VAUT PAS UN CLOU. COMME CELLE DES PSEUDO-SAGES...

Que Denis Sassou Nguesso jette la première pierre sur la porte constitutionnelle s'il en a le courage. DANS CETTE AFFAIRE, NOUS ATTENDONS QU'IL APPUIE SUR LE DETONATEUR. LE RESTE N'EST QUE GRIMACES ET DIVERSION... .



 

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 13:37

Sassou-Yhombi.jpg

Il existe une différence fondamentale entre la recherche de la satisfaction de l'ambition personnelle inassouvie et le fait de se proclamer opposant. Certes, un opposant n'est pas dénué d'ambition mais la sienne c'est de proposer autre chose que le chaos politique ambiant sans jamais s'associer à l'oeuvre de décadence organisée et, si les ambitions se battent dans ce sens, c'est tout le pays qui gagne. Un opposant n'est pas une girouette politique qui mange le soir avec le diable et la journée fait semblant de compatir à la souffrance du peuple qui meurt de faim. UN OPPOSANT RESTE UN OPPOSANT EN REFUSANT TOUTE COLLABORATION AVEC LES BOURREAUX DE SON PEUPLE CAR IL SAIT QUE LE SEUL AVENIR QUE LES GANGSTERS AU SOMMET DE L'ETAT PROPOSENT AU PEUPLE SE RESUME EN DEUX MOTS : SERVITUDE, MORT. Attendez, comment peut-on se qualifier "OPPOSANT" si on a soi-même participé ou si on participe à la politique de destruction de son propre pays ? NUL NE PEUT ETRE A LA FOIS DU BIEN ET DU MAL, DE DIEU ET DU DIABLE. CHRIST L'A BIEN MARTELE. C'est ainsi qu'il vous sera possible, peuple congolais, de débusquer les faux opposants qui sont juste au service de leur propre ambition et, pour y arriver, ils sont prêts à pactiser avec le diable.

Quand l'ancien chef d'Etat Yhombi Opango proclame qu'il suspend sa participation aux instances permanentes et au processus électoral avec son parti le RDD (Rassemblement pour la Démocratie et le Développement), il ne fait que marquer sa déception pour la part que son parti a obtenue lors des dernières élections. Nous aurons mieux compris qu'il déclarât que son parti le RDD se retire de la mouvance présidentielle car si tout ce tintamarre c'est juste pour quémander des parts électorales à l'éléphant et son P.C.T., c'est pitoyable.

Yhombi et Sassou se connaissent et se fréquentent depuis des dizaines d'années. Certains prétendent que ce serait Yhombi qui aurait présenté Sassou à Marien Ngouabi. Pour le pire de Marien et pour faire couler les larmes et le sang du peuple congolais, enfin, "les larmes et le sang des autres"...

Après sa fuite en 1997 en France, Yhombi était l'un des vociférateurs les plus virulents contre Denis Sassou Nguesso qui l'avait emprisonné et gardé en résidence surveillée pendant des années en nationalisant son palace à Brazzaville qui deviendra un bar restaurant "La Congolaise" qu'il récupérera avec 900 millions de francs cfa au passage.

Il a fini par trouver un accord avec son frère du nord en négociant son retour ainsi que le placement de 900 membres de son parti le RDD dans le système (il l'a dit dans une vidéo qui se trouve sur Youtube). Vous avez tous vu les photos des retrouvailles ô combien réjouissantes entre les deux hommes.

En sa qualité d'as de la survie, Yhombi Opango qui vient soigner sa cataracte aux frais de l'Etat congolais en France, a dû sentir que les choses ne s'annoncent pas sous de bons auspices. Il profite donc des élections municipales et sénatoriales pour annoncer qu'il suspendait sa participation aux instances permanentes (certainement de la Mouvance Présidentielle) et au processus électoral. Attendez, il sait que Sassou et le P.C.T. se sont toujours octroyés la part de l'éléphant lors des élections. Pourquoi avoir participé aux élections dans ces conditions comme le MCCDI si c'est pour se plaindre des résultats au final ? Qu'est-ce qui motive aujourd'hui sa décision ? Chantage ? Calcul politicien ?

Depuis son retour au Congo, Joachim Yhombi Opango cautionne la politique de Denis Sassou Nguesso - arbitraire, ethnodiscrimination, violation des droits fondamentaux - sans ouvrir la bouche. Cette girouette politique qui a été avec Lissouba hier en qualité de premier ministre et allié de Sassou aujourd'hui, n'est pas fiable et crédible comme de nombreuses personnalités politiques de notre pays. Cette manoeuvre de diversion ne doit pas tromper les vrais démocrates : TOUTE CETTE CLASSE POLITIQUE FAITE D'HOMMES DU PASSE ET DU PASSIF DOIT ETRE ECARTEE. AVANT, ELLE DEVRA RENDRE DES COMPTES AU PEUPLE A QUI ELLE A INFLIGE DE GRAVES SOUFFRANCES.


Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 17:36

SOURCE : http://www.ziana.tv/ pour l'ensemble de l'interview à qui paraîtra bientôt.

Le teaser n'est qu'un aperçu d'une vidéo plus longue, une sorte d'exposé de quelques points importants. La vidéo qui sera mise en ligne par ZIANA TV a une durée de près de 40 minutes. Elle sera disponible la semaine prochaine...

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 13:56

C'est une image qui vaut tous les mots et qui exprime ma plus profonde pensée, celle d'un peuple qui prend le pouvoir et qui dicte sa volonté car nulle prise de pouvoir ne se manifeste sans expression puissante de la volonté, surtout la volonté populaire. Regardez et tirez les leçons de cette photo certainement prise par un soldat burkinabé. Quelle armée pourrait arrêter pareille expression de la détermination humaine, de la volonté populaire en mouvement ? POUR VAINCRE UN DICTATEUR, IL FAUT METTRE SA VIE EN BALANCE AVEC LA MORT. DANS TELLE CIRCONSTANCE, LA VIE (VOLONTE) L'EMPORTE TOUJOURS SUR LA MORT. Le pouvoir d'un dictateur se trouve dans un palais ; celui du peuple, dans la rue.

PEUPLE CONGOLAIS, ARME DE TON POUVOIR, GAGNE LA BATAILLE DE LA RUE ET IMPOSE TA VOLONTE : CELLE D'UN PEUPLE LIBRE !  

Regardez et appréciez. Impressionnant !

PeupleVsArmee.jpg


Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 13:43

pierre_ngolo.jpgLe PCT a bon dos de jouer au parti majoritaire - alors que sa base électorale est négligeable et, surtout, il bénéficie largement des subsides de l'Etat pour orchestrer la pérennité d'une dictature qui détruit l'esprit du Congo profond au travers d'antivaleurs ainsi que la chair de ses enfants malnutris, sous-éduqués, sans emploi, malades sans soins et sans espoir. Pierre Ngolo est le pantin de la grenouille PCT maquillée en pieuvre qui a avalé le RDD de Yhombi, le RDPS de Thystère Tchicaya, le MCCDI de Bernard Kolélas et qui manipule l'UPADS de Pascal Lissouba (ou ce qui en reste) en faisant danser le muhirika à Tsati Mabiala au travers d'une musique dans l'ombre. Le monopartisme est de retour au Congo-Brazzaville avec le masque du multipartisme depuis 1997.

Nous sommes au courant que demain se tiendra une réunion cruciale qui aura certainement pour thème le soutien officiel du parti qui a assassiné Marien Ngouabi deux fois pour toutes à Denis Sassou Nguesso pour l'exciter à changer la constitution du 20 janvier 2002. Nous avertissons monsieur Pierre Ngolo : Attention à ne pas ouvrir la boîte de la colère du peuple. Si Denis Sassou Nguesso veut changer la constitution, qu'il prenne ses responsabilités devant le peuple congolais, lui-même. Il ne revient pas à un parti de décider d'un sujet aussi brûlant. Vous avez probablement envie de faire du zèle mais le peuple congolais aura le dernier mot !

Nombreux au sein de ce parti savent qu'ils doivent tout à Denis Sassou Nguesso et pourraient en guise de reconnaissance l'encourager à amorcer le virage de la fin. NON, CE N'EST PAS SASSOU QUE VOUS DEFENDEZ MAIS VOS PROPRES INTERETS, VOTRE ACCES A L'ARGENT FACILE. Vous êtes avertis : vous serez comptables d'une telle erreur devant le peuple et devant l'histoire. Il n'est pas écrit dans la constitution qu'un parti politique ait quoi que ce soit à voir avec le thème de la révision constitutionnelle : sont seuls concernés le chef de l'Etat et l'assemblée nationale. Alors, mangez du ngoki si ça vous chante, buvez du Champagne mais parlez de vos maîtresses et de vos abondantes progénitures !

NOUS SOMMES AU COURANT DE TOUT. NOUS SOMMES POUR LA JUSTICE. A L'HEURE DE L'HISTOIRE, CHACUN DE VOUS RENDRA COMPTE DE SES TURPITUDES. LE PEUPLE A DEJA MENTALEMENT PRIS LE POUVOIR. C'EST VOUS QUI DETENEZ LE DETONATEUR POUR QUE LE POUVOIR DEFERLE DANS LES RUES. QUE CELUI D'ENTRE-VOUS QUI N'A JAMAIS DETOURNE LE MOINDRE PETROCFA LANCE LA PREMIERE SOTTISE !

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 13:40

Sur les trente-cinq personnes membres du Mouvement Congolais pour le Respect de l'Ordre Constitutionnel arrêtées au domicile de Clément Mierassa, douze ont été libérées. Nous ne comprenons pas pourquoi tous les membres n'ont pas été libérés - puisque le contexte est le même pour tous ceux qui ont été arrêtés arbitrairement.  Patrick Eric Mampouya est parmi ceux qui sont encore retenus dans un lieu inconnu. Nous venons d'apprendre que Clément Mierassa n'aurait pas été arrêté : il aurait refusé de sortir de son domicile...

Ces arrestations de citoyens jouissant de tous leurs droits - somme toute arbitraires et illégales - ne sauraient être justifiées : il s'agit d'une réunion qui s'est tenue dans une résidence privée et à ce titre, elle n'a nullement d'autorisation à demander à qui que ce soit - même pas à la mairie ou au préfet de police, pas même à monsieur Denis Sassou Nguesso. Tout citoyen est libre de recevoir chez lui toute personne libre de ses mouvements. Les arguties du système ne tiennent pas debout une seconde.

Si l'arrestation avait eu lieu dans un espace public, on aurait pu en débattre mais dans le cas du saccage du domicile de Clément Mierassa, il s'agit d'une provocation et d'une violation du domaine privé par les forces du Général Jean-François Ndenguet. Clément Mierassa doit porter plainte pour l'exemple - même si nous savons que la plainte a peu de chance d'aboutir auprès de notre (in)justice qui ne respecte que les prérogatives des tenants du pouvoir.

Si les Congolais ne sont plus libres de recevoir qui ils veulent, chez eux, c'est que le Congo est devenu le pire Etat policier du monde : le respect du domaine et de la vie privés est un gage du monde moderne que même la pire des dictatures doit respecter. Ce gangstérisme d'Etat doit cesser dans notre pays. La peur de perdre le pouvoir ne justifie pas tout. Comment un homme comme Denis Sassou Nguesso qui affirme ne craindre qu'une révolution peut redouter quelques civils qui se retrouvent chez une personne ?

NOUS EXIGEONS LA LIBERATION IMMEDIATE DES AUTRES MEMBRES DU MOUVEMENT CONGOLAIS POUR LE RESPECT DE L'ORDRE CONSTITUTIONNEL.

PersonnesLiberees.jpg

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg