Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 02:44
Repost 0
Published by Lion De Makanda Benzila
commenter cet article
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 00:35

Can-congo-Burkina-v2.jpgCe dimanche, 25 janvier 2015, après la réunion avec madame Lydie Kolélas en tournée à Lyon, nous avons assisté, chez "Tyson", un bar très connu des Congolais de Lyon, en direct, à la qualification de notre sélection nationale au tour suivant de la coupe d'Afrique des Nations de football. L'équipe nationale est qualifiée en quart de finale du tournoi. Après quinze ans. Nous tenons à la féliciter car elle termine en tête de son groupe suivie du pays organisateur la Guinée Equatoriale. Les Congolais très excités ont chanté du " muntu fua" après la victoire du Congo contre le Burkina Faso sur le score de 2 buts à 1. Le jeu collectif l'emporte sur le jeu individuel dans cette équipe qui semble très soudée sous la direction de l'entraîneur français Claude Leroy. Nous souhaitons à notre équipe nationale d'aller le plus loin possible au cours de cette compétition.

Nous déplorons les actes de vandalisme qui accompagnent les victoires de notre équipe nationale à Brazzaville. Il s'agit de marquer l'unité nationale par le sport au lieu de semer la désolation en détruisant ce que les compatriotes ont mis des années à bâtir.

 

                                    LION DE MAKANDA

Congo_Diables_Rouges.jpg

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 18:38
Repost 0
Published by Lion De Makanda Benzila
commenter cet article
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 21:56
Repost 0
Published by Lion De Makanda Benzila
commenter cet article
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 18:18

Nous vous l'avons annoncé dans un précédent article que rien n'allait plus au Congo dans le monde des affaires louches de la république depuis le début de la dégringolade du prix du baril de pétrole désormais en dessous des 50 dollars et rien ne garantit que la baisse puisse s'arrêter quand on prend en compte la vitalité de la production pétrole américaine retrouvée depuis la découverte du gaz de schiste. Au Congo, de nombreux projets sont abandonnés ou à l'arrêt. Certaines sociétés ont déjà quitté le Congo et voilà que même celui que l'on surnomme le "vice-président blanc du Congo" à cause de sa mainmise sur les marchés d'Etat, monsieur Hubert Pendino, veut quitter le Congo, lui, un si bon ami de la famille Sassou&Nguesso. Le Congo peine à payer ses fournisseurs et ses clients. Cela se comprend quand on découvre que l'enveloppe s'élève à 300 milliards de francs cfa pour un retour sur investissement qui ne profite même pas au peuple congolais dans de nombreux cas. Si au moins, on faisait bonne garde des surliquidités emmagasinées à la BEAC toutes ces années passées. Si depuis dix-huit ans, on avait pensé à développer le secteur hors pétrole ! Voilà des années que nos Zones Economiques Spéciales (ZES) se font attendre... Il va bien falloir que quelqu'un rende des comptes au peuple. Non, c'est trop facile que ces rascasses s'en tirent à moindres frais.

Nous connaissons la crise politique qui secoue le régime acculé par la constitution qui fixe la sortie définitive de monsieur Denis Sassou Nguesso de l'arène politique en 2016 - avec la défection de nombreux partis pourtant alliés de la mouvance dite présidentielle qui réchignent à soutenir le projet de tripatouillage de la constitution du 20 janvier 2002. Même au sein du PCT, des voix s'élèvent et il se murmure qu'après Charles Zacharie Bowao, Henri Djombo pourrait lui aussi y aller de son désistement mais ce n'est qu'une rumeur. Les dimensions politique et économique vont dans le même sens : celui de la chute du mastodonte dans le fleuve Alima. Comme quoi, même le destin vient au secours des Congolais pour nous débarrasser du pire fils du pays qu'une mère du Congo ait jamais porté. Quand les hommes n'arrivent plus à charrier leurs déchets, la nature s'en charge...

CRISE_ECONOMIQUE.jpg

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 14:40
Repost 0
Published by Ibnzila Mouvimat
commenter cet article
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 13:34

L'indiscutable consensus du refus du changement ou de la révision de la constitution du 20 janvier 2002 ne constitue pas une fin en soi - même si c'est un préalable politique pour commencer à apercevoir une dissipation des nuages qui obscurcissent l'horizon politique congolais. Si tel est l'unique but de l'activisme politique des uns et des autres, alors la dictature a encore des beaux jours devant elle. Certes, Denis Sassou Nguesso représente une pièce maîtresse du système oppressif qui tient le Congo à la gorge depuis son retour aux affaires louches de la république royale bananière en 1997 mais le système a déjà prévu de le remplacer pour poursuivre son pillage du Congo.

Sassou est un homme. L'homme est mortel. Sassou va mourir mais le PCT ne mourra pas avec lui ainsi que tout le système qui tient à nous maintenir dans les cordes. Le PCT a même subsisté à la mort de son fondateur feu Marien Ngouabi ! Croyez-moi, ils ont déjà au PCT envisagé toutes les hypothèses, y compris celle de la disparition ou celle de la non-candidature de monsieur le mastodonte. Sassou disparaîtra de la scène politique nationale d'une manière ou d'une autre. Il s'agit donc de voir au-delà, de ne pas s'arrêter à son départ qui ne signera pas la fin des problèmes du Congo.

En l'espèce, dans l'hypothèse où monsieur Denis Sassou Nguesso respecte la constitution, que se passera-t-il ? Si vous n'y avez pas encore réfléchi, je vais vous le dire : Mathias Dzon et compagnie seront candidats à l'élection présidentielle - sans prendre la peine de réviser les listes électorales ou de remettre en question la CONEL. Vous ne me croyez pas ? Il vous suffit de voir leur comportement passé pour vous en convaincre : Dzon a été candidat aux législatives pour un poste de député avec lesdites fausses listes électorales et l'actuelle CONEL aux ordres du PCT. Bien entendu, il a été battu par Ngolondélé, membre du PCT. Si Denis Sassou Nguesso annonce qu'il quitte le pouvoir, ils se précipiteront dans la brèche en croyant que leur heure est arrivée. A votre avis, dans cette hypothèse, que va-t-il se passer ? Le PCT va inéluctablement gagner l'élection présidentielle puisqu'elle ne sera ni transparente, ni crédible. Le système PCT se maintiendra au sommet de l'Etat et nous nous rendrons compte que nous avons perdu notre temps à juste penser que le départ de Denis Sassou Nguesso suffisait à détruire tout le système qui gangrène le pays occupant tous les postes de décisions politiques, militaires, administratifs, etc. Pour ceux qui ne le savent pas, c'est aussi le PCT qui tient le peu d'initiatives privées que nous avons au Congo. Donc, le problème ne s'arrête pas au départ de Denis Sassou Nguesso si nous voulons vraiment restaurer la démocratie : il faut décortiquer tout ce que le PCT a instauré pour demeurer ad vitam aeternam au pouvoir. Comment ? En imposant une transition. Sans transition, nous ne pouvons pas organiser une seule élection viable au Congo. Je crois que tout Congolais avec un peu de jugeotte comprendrait facilement cette situation.

Regardons ce qui s'est passé lors de la mise en place de la démocratie en 1992. Nous sommes passés par une Conférence Nationale Souveraine, un gouvernement de transition, une nouvelle constitution, pour enfin organiser des élections plurielles, transparentes et crédibles. Certains croient pouvoir rejouer la carte de la Conférence Nationale Souveraine en la maquillant en "Etats Généraux de la nation". Pas sûr que le pouvoir PCT retombe dans le piège une seconde fois. A moins qu'un rapport de force s'installe qui l'incline à le faire. Cependant, divisés comme nous sommes, aucune chance. Néanmoins, nous pouvons imposer la transition si nous nous y mettons tous - comme ce fut le cas pour laconférence Nationale Souveraine. Denis Sassou Nguesso a mis en place sa transition dictatoriale car il lui fallait défaire tout ce qui avait été fait entre 1992 et 1997. Il lui a fallu cinq ans pour délier ce qui avait été lié en cinq ans. Nous, nous pouvons le faire en moins de temps.

Si vous êtes convaincus que le nettoyage transitionnel est inéluctable - à moins que l'on ne veuille pas du retour à la démocratie, vous ne pouvez que soutenir cette idée. Au lieu de ne se contenter qu'à meugler "non au changement de la constitution du 20 janvier 2002", il est temps de réfléchir sur la façon dont il faudra s'y prendre pour restaurer la démocratie perdue en 1997. Vous conviendrez que la TRANSITION est une étape salutaire. Vous aurez compris pourquoi je suis devenu membre du Conseil National de Transition qui est ouvert aux personnalités, aux associations et partis politiques qui ne sont pas imputables à charge des déboires actuelles de la politique congolaise. Il s'agira de défaire ce qui sera fait au final après dix-neuf ans de dictature en 2016. Un travail énorme.

Si on se met ensemble pour y réfléchir en laissant nos ego de côté, nous avons presque deux ans pour y arriver. Après tout, la Conférence Nationale Souveraine était au départ l'idée de quelques citoyens congolais éclairés avant de s'imposer à tous. JE VOUS PREDIS ICI ET MAINTENANT QUE LA TRANSITION S'IMPOSERA EN FIN DE COMPTE COMME UNE ETAPE NECESSAIRE ET INELUCTABLE. MES CHERS COMPATRIOTES, CE N'EST QU'APRES CELA QUE VOUS POURREZ LIBERER VOS AMBITIONS PRESIDENTIELLES, LEGISLATIVES, ENTRE AUTRES MAIS PAS AVANT. IL N'EST PAS TROP TARD : REJOIGNEZ LE CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION, UN OUTIL DE RASSEMBLEMENT DONT L'OBJECTIF FINAL EST LA RESTAURATION DE LA DEMOCRATIE...


Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 19:37
Repost 0
Published by Lion De Makanda Benzila
commenter cet article
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 16:02

Gertrude_Malalou_Koumba.jpgDepuis le lundi 19 janvier 2015, DAABANYL suit de très près la situation préoccupante qui prévaut en République Démocratique du Congo.

Le pouvoir de la RDC, dans son projet funeste de vouloir tricher par tous les moyens en vue de se maintenir au pouvoir, vient de prendre une option, on ne peut plus périlleuse, de faire adopter par les deux chambres parlementaires, un projet de loi sur un éventuel calendrier du recensement de la population en vue de repousser l'élection présidentielle au-delà de 2016. Nous faisons remarquer que faire dépendre l'organisation de l'élection présidentielle au calendrier du recensement de la population n'est pas une bonne chose.

Face à ce comportement d'insolence du pouvoir à l'endroit du peuple frère du Congo-Démocratique,

DAABANYL soutient le peuple congolais frère en lutte contre la nuisance et le terrorisme constitutionnel perpétré par le pouvoir de Kinshasa pour assouvir son dessein machiavélique et anti-démocratique de conserver le pouvoir à vie.

Nous condamnons la volonté du pouvoir de Joseph KABILA de vouloir se maintenir  au pouvoir par des moyens détournés, qui dénotent la violation flagrante de la constitution.

 

Fait à Paris, le 20 janvier 2015

La Présidente de DAABANYL

Gertrude Bienvenue MALALOU-KOUMBA

Repost 0
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 17:15
Repost 0
Published by Ibnzila Mouvimat
commenter cet article

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg