Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 11:02

Monsieur Alain Makosso,

pour l'instant, vous n'êtes qu'un Alain Makosso parmi tant d'autres au Congo et peut-être dans le monde. Si rien n'est fait d'ici vendredi soir, j'exposerai le ministère dans lequel vous travaillez, votre numéro de téléphone, l'adresse de votre maison à Brazzaville afin que les familles des personnes qui sont bloquées par votre faute en T., en l'occurrence madame Eudoxie X. qui a perdu ses effets personnels et qui pour n'avoir aucune ressource, meurt de faim  dans un aéroport à X, viennent vous faire des pressions - de sorte de porter cette affaire aux oreilles du roi Denis Sassou Nguesso.

C'est l'histoire d'un homme qui a bâti sa fortune sur la vente de rêves d'horizons lointains. Par sa faute, une onzaine de nos compatriotes se trouve en souffrance en T.  et l'une d'elle a tout perdu en perdant tous ses bagages qui l'ont précédée là où elle comptait se rendre.

Il est vrai que depuis le retour du règne de l'ignominie de l'Alima, les Congolais n'aspirent qu'à de l'argent facile, de l'argent gagné sans le moindre effort - même lorsque l'on est un important fonctionnaire dans un ministère de la république.

Je suis attristé par ce que sont devenus mes compatriotes, prêts à tout, même à mettre la vie d'autrui en danger pour de l'argent.

Imaginez une personne qui vende tout ce qu'elle possède pour assouvir un rêve ou pour espérer se faire soigner à l'étranger, un esprit simple qui croise la route d'un escroc qui lui promet une solution pour l'Europe. Elle dit au revoir aux siens, quitte son Congo natal pour se retrouver coincée dans un aéroport à l'étranger sans possibilité de retour, ne maîtrisant pas les rouages de son aventure pour l'Europe. Ainsi meurent de nombreuses personnes victimes et de leurs propres rêves et des escrocs comme un certain Alain Makosso que je sortirai totalement de l'anonymat dans deux jours.

Pour l'instant, nous allons attendre de voir quelle suite monsieur Alain Makosso donnera à cette histoire...

Monsieur Alain Makosso, je sais que madame Eudoxie X. vous a demandé de faire tout votre possible pour la sortir de sa situation. Je souhaite qu'elle et les autres Congolais reviennent au pays - car s'agissant de mes compatriotes, je ne fais point d'acception de personne. C'est une coïncidence qui m'a permis d'être au courant de cette affaire, madame Eudoxie X. que je n'ai jamais vue, ayant réussi à me contacter.

Monsieur Alain Makosso, si dans deux jours rien n'est fait, je rédigerai un deuxième article en exposant votre adresse, votre ministère, vos deux numéros de téléphone - afin de permettre aux parents des sinistrés de venir vous voir à domicile ou à votre lieu de travail. Le Lion De Makanda tient  à sa parole - surtout en face d'escrocs et de salauds de la pire acabit qui persécutent mes compatriotes en les ruinant au passage. Madame Eudoxie X. avait une vie heureuse au Congo. Elle espérait se rendre là où vous savez pour des raisons précises. Cher monsieur, le temps vous est compté...

 

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 12:40

De manière exceptionnelle, nous mettons en ligne la vidéo de monsieur Jean Bruce Maboussou qui fut garde du corps du président Pascal Lissouba démocratiquement élu en 1992 et par la suite, chef d'escorte de madame Jocelyne Lissouba, l'épouse du chef de l'Etat. C'est un homme de Dieu de la congrégation de l'Armée du Salut dont le siège se trouve en Angleterre. Il a poursuivi sa fonction de 2000 à 2004, à Londres auprès de l'ancien chef de l'Etat renversé en 1997 par le coup d'Etat de Denis Sassou Nguesso.

Il parle de ce qu'il a vécu en 1997, en particulier, d'une manifestation de Dieu qui vint le protéger et le sauver de la mort. En juin, pendant la guerre que se livraient le camp du putschiste Denis Sassou Nguesso et le camp qui défendait les institutions légitimes de la république, le camp des légalistes, il lui fut confié avec d'autres personnes la mission d'aller investiguer du côté du Plateau des Quinze ans et c'est d'une journée spéciale qu'il rend témoignage : il fut pris dans une embuscade mais s'en sortit miraculeusement vivant. Il est écrit dans la Bible que le témoignage qu'un homme seul rend sur lui-même n'est pas recevable ; cependant celui de Jean Bruce Maboussou est ponctué de noms d'autres personnes ayant vécu les mêmes événements et qui sont donc susceptibles de confirmer ou d'infirmer son témoignage. 

En sa qualité de chrétien, celui qui fut surnommé "Roi David" à cause de sa foi, a respecté la loi de Dieu qui prescrit le "TU NE TUERAS POINT" en ne tirant sur personne et en n'abattant personne au cours de sa carrière. Son témoignage confirme aussi que Denis Sassou Nguesso avait reçu le soutien de mercenaires rwandais, tchadiens, marocains, etc, qui l'aidèrent à envahir son propre pays et à perpétrer son coup d'Etat de juin à octobre 1997. LE COUP D'ETAT DE SASSOU CONTRE LISSOUBA ET LES INSTITUTIONS DEMOCRATIQUES ISSUES DU PEUPLE - PORTE LA SIGNATURE D'UN COMPLOT INTERNATIONAL CONTRE LE CONGO. AUSSI, JE RESTE MEFIANT QUANT A L'APPUI DES PUISSANCES DE L'ARGENT A NOTRE PEUPLE CONTRE LA DICTATURE DU TYRAN DE L'ALIMA : ELLES NE TIENNENT COMPTE QUE DE LEURS INTERETS...

La qualité des hommes fait la qualité d'une nation et, comme je l'ai toujours dit, le problème du Congo est celui de la qualité de ses fils qui vendent la mère patrie aux étrangers et qui prennent leurs propres frères comme des ennemis. Surtout lorsqu'il s'agit de régir l'Etat ou de conduire les affaires de la république. Le Congo est acuellement entre les mains de satanistes qui ont plongé le pays dans de puissants sortilèges et envoûtements ; si nous croyons que notre bataille est juste politique, si nous sous-estimons le côté spirituel, nous pourrons nous retrouver au sommet de l'Etat un jour avec un homme pire que Denis Sassou Nguesso...

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 08:38

Est-il besoin de présenter Denis Christel Sassou Nguesso ? Il est comme son nom l'indique le fils de la monstruosité éléphantesque venue d'Edou. A ce titre, il croit qu'il héritera comme Ali Bongo ou Faure Eyadéma du trône royal de son père. Avant d'être député d'Oyo, la ville artificielle construite par son père avec plus de maisons vides que d'êtres humains, il est celui qui gère le pétrole du Congo depuis dix-huit ans - d'abord par la Cotrade qui n'existe plus puis par la SNPC dont il est le véritable dirigeant, Denis Gokana n'étant qu'un homme de paille. Ce n'est pas tout : il est aussi à la tête de la Congolaise de Raffinage, la CORAF dont il a détourné les ressources depuis qu'il en est l'administrateur principal. On le retrouve impliqué dans de nombreux scandales financiers, moraux, etc. On peut citer l'affaire GUNVOR en exemple. Il se pourrait qu'il soit même plus riche que son père qui est trop vieux pour s'occuper des aspects pratiques de la gestion du pays.

Ces temps-ci, il a défrayé la chronique en octroyant des bourses d'études aux élèves défavorisés et en offrant des soins gratuits aux ponténégrins au travers de sa fondation "PERSPECTIVES D'AVENIR" (1), nous donnant l'impression que l'homme est en campagne pour succéder à son père. En effet, cette soudaine générosité, cet altruisme intéressé que l'on observe depuis un moment, ressemble à une campagne avant l'heure - comme si l'homme essayait de séduire les Congolais afin de s'attirer prochainement leurs suffrages. Pendant un mois, il se propose d'apporter des soins gratuits aux pauvres de Pointe-Noire avant de lancer ses véhicules  dans tous le pays. Si on ne connaissait pas l'homme, on pourrait se demander : Où trouve-t-il autant d'argent pour se substituer à l'Etat qui ne parvient pas à soigner les Congolais et qui privent nos étudiants de première année de bourse d'études, décourageant de la sorte plusieurs étudiants brillants issus de classes défavorisées ? Si Kiki peut offrir des soins gratuits, cela prouve ce que nous disons depuis longtemps : il est possible de soigner gratuitement les fils du NTSI trop pauvres pour payer le moindre soin. Quant aux bourses d'études, nous rétablirons la bourse aux étudiants de première année - en stoppant le détournement de cet argent.

Certains estiment qu'il humilie son père. Non, du tout ! Il le fait en parfait accord avec le mastodonte de l'Alima. Pour ceux qui me lisent, ils savent que j'avais prédit l'entrée en politique de monsieur Denis Christel Sassou Nguesso comme j'avais prédit la réconciliation entre le clan Lissouba et le clan Sassou. Mes textes datés parlent pour moi. Il vous suffira de faire une recherche. Un Sassou en prépare un autre. Un éléphant prépare son éléphanteau à lui succéder. Il faut qu'il grandisse tandis que le père décroît. Profiter de la carence de l'Etat pour mettre en valeur le fils qui apparaîtra ainsi comme un homme généreux, un mécène, un grand coeur, est une excellente stratégie. Hélas, nous ne sommes pas dupes : Denis Christel Sassou Nguesso prouve qu'il est le plus grand voleur du Congo - certainement suivi par son cousin Jean Jacques Bouya. 

Par son programme, Denis Christel Sassou Nguesso fait la preuve qu'il est possible de soigner gratuitement le peuple congolais dans son ensemble et que nos étudiants en première année sont privés de bourse arbitrairement. Si un seul homme peut soigner les Congolais pendant un mois sur toute l'étendue du territoire, en s'octroyant des appareils qui coûtent plus d'un milliard de francs cfa, alors que ne peut faire tout un Etat ? La santé, tout comme l'éducation, est une des missions régaliennes de l'Etat. Qu'un individu dispose de plus de moyens qu'un Etat - sans justifier de ses ressources financières - est une grande offense à notre peuple.

Cette racaille politiqe nationale qui a assassiné l'école, la santé, croit qu'il suffit de soins d'un petit mois pour résoudre les questions de santé dans notre pays. Dans un monde dans lequel le vice a assassiné la honte et tous les scrupules, de tels scandales passent pour des actions héroïques. Christel Ali Baba, après avoir détourné toutes les richesses du pays, peut se permettre de jouer à la générosité intéressée. Si Denis Christel Sassou Nguesso était un vrai fils du Congo qui estime que le peuple congolais a droit à une santé pérenne, il aurait octroyé des moyens à tous les hôpitaux du Congo - en laissant l'hôpital public jouer son rôle. Cette basse campagne ressemble à une bassesse qui campe devant nos yeux sans que personne ne dise quoi que ce soit.

Soigner le peuple pendant un mois ne signifie pas résoudre les problèmes de santé du pays. La santé est une résultante de toutes les conditions et de tous les paramètres environnementaux et sociaux. On ne peut résoudre la variable globale santé sans résoudre la question de l'eau, de l'électricité, de la faim, de l'environnement pollué par des torchères, de l'insalubrité, de l'habitat, du chômage et de l'éducation. La santé est une résultante de nombreux aspects sociétaux et tant que les paramètres qui concurrent à la bonne santé ne sont pas équilibrés, l'équation SANTE ne peut être résolue. De plus, faire des diagnostics comme des IRM n'est pas guérir la maladie. On se demande d'où viennent les médecins qui font la tournée avec monsieur Denis Christel Sassou Nguesso : s'agit-il de praticiens de nos hôpitaux débauchés en vue de servir la campagne présidentielle avant l'heure du fils de la monstruosité perverse de l'Alima ? Ce matériel serait plus efficace dans nos hôpitaux car le temps perdu dans des déplacements sur les routes de la république aurait pu servir à sauver des vies.

Vous savez que j'ai encore été le premier à dire que CETTE ENGEANCE DEMONIAQUE DOIT RENDRE DES COMPTES. Cette idée est déjà reprise par de nombreuses personnes. Kiki Sassou Nguesso fait la preuve qu'il détourne le denier public mais son impunité absolue héritée de celle de son père empêche qu'on l'interroge sur les origines de sa richesse qui lui permet aujourd'hui de pallier aux carences de l'Etat. Non, si vous n'aspirez pas à la justice, si vous estimez qu'il faut gracier les criminels, c'est que vous n'aimez pas votre pays. Et si vous n'aimez pas votre pays, comment pouvez-vous être des démocrates ? LA DEMOCRATIE EST FILLE, JE DIS BIEN FILLE, DE LA JUSTICE. OR, LA OU LA JUSTICE EST INEXISTANTE, NOUS SOMMES DANS UNE JUNGLE SOCIALE OU DES GANGSTERS FONT REGNER L'INJUSTICE.

___________

(1) Tous les enfants et neveux de Denis Sassou Nguesso possèdent des fondations et des associations...

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 08:35

C'est curieux de constater comment le fils du dictateur Denis Sassou Nguesso, le député d'Oyo christel Denis Sassou Nguesso multiplie les gestes d'altruisme intéressé : bourses gratuites aux élèves défavorisés - comme s'il savait qu'il y avait des élèves favorisés, soins gratuits. Que va-t-il encore inventer ? Juste une question : où trouve-t-il tout cet argent pour faire à lui tout seul que ce que l'Etat ne réussit pas à faire ?

Repost 0
Published by Ibnzila Mouvimat
commenter cet article
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 10:48
COMMENTAIRE : Nous avons repris cet article du site www.lolakayacongo.com, un article qui éclaire le climat de décadence généralisée de notre pays en ne partant que sur l'angle de la tricherie ou "triche" généralisée depuis le sommet de l'Etat jusqu'au citoyen lambda. Au Congo, les antivaleurs ont pris le pouvoir en se substituant aux vraies valeurs : à l'effort, on a substitué la facilité d'où la fraude et la corruption. La réforme du système éducatif sera un vrai challenge parce que les dégâts sur la société à tous les niveaux sont énormes. A une école qui charrie la médiocrité, il faudra substituer une école qui stratifie selon le niveau d'excellence - sans négliger les strates inférieures. Les enseignants ont besoin d'être eux-mêmes formés comme le contenu de l'enseignement doit être mis à jour en même tant qu'on modernise les infrastructures scolaires. Certains ne le voient peut-être pas mais c'est un travail titanesque, un défi qui nous attend tous.
Depuis que l'école n'est plus synonyme de réussite sociale ou d'ascenseur social au Congo, elle a perdu de sa superbe, n'importe qui se permettant d'ouvrir une école privée ou un centre de formation - sans en avoir les compétences. L'éducation doit redevenir le monopole de l'Etat pour qu'elle soit accessible à toutes et à tous. Celui qui vous écrit en ce moment est fils d'un paysan. L'école de la république où je venais les bras ballants m'a fourni l'ardoise, la craie, l'encrier avec l'encre et le porte-plume. J'ai une vision d'un NOUVEAU CONGO. Ma foi me dicte d'y croire parce que ce Congo-là, nous le réaliserons ensemble...
Pour terminer ce commentaire, je vais ajouter un texte que j'ai écrit sur les réseaux sociaux qui résume mieux ma pensée du système politique congolais actuel :
"Le Congo est le pays du bricolage politique quotidien. Aucun plan sur un, deux, cinq, voire dix ans ! Et on veut parler d'émergence - alors que ce régime est incapable d'élaborer le moindre projet politique. Je signale qu'un projet politique est de portée et d'étendue nationales comme l'eau pour tout le Congo, l'électricité pour tout le Congo, l'emploi pour tout le Congo, la santé pour tout le Congo, l'école de qualité pour tout le Congo, etc. Au Congo, on a inventé le détournement annuel accéléré, plus de quatre cents milliards de francs cfa qui s'évaporent chaque année en ne laissant que quelques réalisations à l'honneur de la monstruosité d'Oyo. On construit une bricole ici et là, surtout à Oyo et ses environs et on est content. Ce ne sont pas des projets politiques puisque ces actions ne visent pas une couverture nationale. S'il n'existe pas de vrais projets politiques au Congo, la conclusion logique suivante s'impose : IL N'Y A DE VRAIS HOMMES POLITIQUES AU POUVOIR DANS NOTRE PAYS !"
 
                                                     LION DE MAKANDA
BAC 2015 : témoignage émouvant d’une candidate « tricheuse » de 17ans…ça aussi c’est la faute de la constitution de janvier de 2002 ?

Mouillé jusqu’à la moelle épinière à cause de son incompétence notoire, le ministre Hellot Mampouya avait décidé l’annulation des épreuves du baccalauréat 2015 sur toute l’étendue du territoire. Décision qui avait motivé les candidats à se jeter dans la rue, causant le chaos un peu partout.

 

 

Stephanie Mabonzo | Brazzaville

Une jeune lycéenne de 17 ans qui s’était jointe à la contestation aidant ses camarades à casser les biens publics que nous avons abordée n’a pas mâché sa langue pour se défendre des accusations portées contre eux à vouloir coûte que coûte décrocher le bac facilement par le biais de la triche.

« Arrêtez de nous prendre pour des cons et idiots, nous voyons tous les jours des Papa supposés intelligents à la télévision demander au président de la république de changer la constitution pour rester au pouvoir, alors que cette même constitution est claire sur la question de son dernier mandat. Ce n’est pas tricher ?…Au Congo, depuis que Sassou est revenu au pouvoir tout le monde triche.

  • Les vieux rectifient leur âge pour ne pas aller en retraite
  • Les députés trichent aux élections
  • Le président lui-même triche aux élections
  • Les enseignants ont de faux diplômes
  • Les étudiants sont inscrits à l’université avec de faux bacs
  • Les militaires perçoivent  plusieurs salaires...

Notre seul problème, c’est que nous n’avons pas de chance avec ce voleur et incompétent de ministre »

Ce témoignage met à nu l’état catastrophique dans lequel se trouve le Congo depuis des années, et que le chef de l’Etat devrait penser à en trouver les remèdes au lieu de regarder ailleurs…Un internaute anonyme en fait une bonne analyse :

« Il faut, cependant, faire une analyse de la problématique liée à la corruption en République du Congo dans le système éducatif :
1. La prolifération des écoles privées que  nous retrouvons à chaque coin de la rue, loin d’un contrôle de qualité de la part de l’Etat (et dont certaines autorités politico – administratives sont les promoteurs)
2. Cette prolifération a pour conséquence directe, l’engagement des enseignements incompétents en oubliant que l’enseignement est la base de toute société.
3. Les élèves, se retrouvant devant multiples choix d’écoles, s’adonnent facilement à la paresse.
4. La démission de l’unité familiale dans le processus de l’éducation. Cette démission s’explique dans l’engagement aveugle des parents à soutenir leurs enfants quel que soit le niveau. Pire encore, les parents jouent à une carte noire dans un enjeu devenu très fréquent : « Si mon enfant ne passe pas en classe supérieur, je change d’école » et, devant la concurrence, le promoteur est obligé d’accepter.
5. Enfin, la responsabilité de l’Etat, des autorités administratives et donc de la machine décisionnelle en un mot. L’Etat, en tant que garant de la citoyenneté, est un réel impuissant moteur incapable de réguler, de corriger voire, de rectifier les tirs…
Tout ce tableau nous fait donc aboutir à ce que nous appelons : la corruption à (grande) échelle.
Comme on le dit que celui qui détient le micro, détient le pouvoir, la corruption s’installe de plus en plus de père en fils, d’élève en éducateur, de l’éducateur au décideur et vice versa, un grand poison avalé par le Congolais bien qu’amer. Et nous mettons dans les oubliettes que tous, nous sommes passés par le chemin de l’école pour être ce que nous sommes aujourd’hui ; que l’éducation est un investissement qu’il faut suivre – contrôler et évaluer.
Il y a de quoi s’interroger :

  • comment ces matières, alors que scellées dans les malles, arrivent à être à la portée des candidats ?
  • Qui est le réel assassin du système éducatif dans ce tableau ?
  • Qui sont les fauteurs de troubles dans tout ça ?

Le Ministre et le DEC (Directeur des Examens et Concours) doivent commencer par démissionner ; ensuite tous les membres du jury doivent être mis en examen avec liberté conditionnelle. Enfin, que les enquêtes soient engagées afin d’établir la responsabilité de chacun.
Auguste de Labouïsse – Rochefort disait :  « Il est trois grandes époques dans la vie : celle de la confiance, où tous les hommes paraissent bons ; celle de la défiance, où tous semblent méchants ; et celle de l’indulgence, où l’on s’aperçoit qu’ils ne sont que faibles ». Et pour François Gaston de Lévis : « La vie est en général si triste, que la terre serait bientôt dépeuplée par le suicide, si l’espérance ne retenait les braves, comme la peur arrête les poltrons ».

Source : http://www.lolakayacongo.com/bac-2015-temoignage-emouvant-dune-candidate-tricheuse-de-17ansca-aussi-cest-la-faute-de-la-constitution-de-janvier-de-2002#jriv7iIDbkT5r2b7.01

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 15:53

Il y a déjà comme un vent de boycott qui souffle sur les Jeux Africains de Brazzaville considérés par le peuple congolais victime de "l'homme des masses affamées" comme un moyen de décaisser de l'argent public pour s'en mettre plein les poches comme d'habitude du côté des cupides crocodiles du PCT. La magouille est une seconde nature au sein du clan Sassou & Nguesso au point où les morts nous écrivent pour dénoncer des dérives : en effet, toute action publique se vit du côté des pilleurs des caisses de l'Etat comme une occasion pour détourner de l'argent public.

Nous venons de recevoir un message d'un certain "OMAR BONGO" - certainement un pseudo - qui nous apprend que la sécurité des Jeux Africains qui auront lieu à Brazzaville en septembre 2015 aurait été attribuée à  la société  MRT FRANCE (un simple point de vente de Motorola) qui ne serait pas habilitée à l'exercice d'un tel travail pour compétences insuffisantes par la COMMISSION SECURITE des Jeux Africains. Le "défunt" qui nous écrit va jusqu'à décliner la responsabilité de Motorola en cas de matériel défectueux ou de dysfonctionnements ; ce qui nous paraît assez grave.

On pourrait croire qu'il s'agit d'une plaisanterie mais cela a plutôt l'air sérieux par le détail impliquant le ministre des finances Ondongo qui se serait empressé d'effectueur un paiement à MRT FRANCE comme caution sous la pression de certains membres de la COMMISSION SECURITE. De telles pratiques sont courantes au Congo-Brazzaville. Omar Bongo, paix à son nom, a voulu nous avertir d'outre-tombe. Nous demandons aux Congolais de faire très attention dans la mesure où la sécurité des fameux Jeux Africains de septembre à Brazzaville qui ne nourriront ni ne soigneront personne est déjà suspecte - alors qu'il s'agit du plan le plus important lorsqu'il s'agit d'une activité incluant la vie de milliers de personnes. On pourrait même se demander si le congo a pris la peine d'assurer ces Jeux Africains inutiles. Aussi, demandons-nous au gouvernement de notre pays de tirer cette affaire au clair. ON NE PEUT PRENDRE A LA LEGERE DES QUESTIONS SECURITAIRES - SURTOUT QUAND L'ON SAIT QUE L'AFRIQUE SE DONNERA RENDEZ-VOUS A BRAZZAVILLE. 

Monsieur Gilbert Ondongo, c'est bien de se faire de l'argent facile derrière une société non spécialisée dans les questions de sécurité mais c'est intolérable de le faire en mettant la vie de milliers de personnes en danger au point de réveiller un mort qui dormait paisiblement. Derrière OMAR, il y a bien un BONGO (cerveau en lingala) qui fonctionne puisqu'il a été capable de nous envoyer un message...

 

 

CORRESPONDANCE : LA SECURITE DES JEUX AFRICAINS AURAIT ETE ATTRIBUEE A UN ORGANISME NON HOMOLOGUE
Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 09:39

Lisez attentivement cette protestation du président du Parti Libéral Congolais. C'est tout simplement incroyable, une chose pareille ! Denis Sassou Nguesso a fait passer un membre du PCT, son parti, pour un membre du PLC - afin de donner l'illusion que le PLC aurait participé à sa mascarade consultationnelle ! Denis Sassou Nguesso doit être désespéré pour en arriver à de tels agissements...

CONSULTATIONS POUR UN HOLD-UP CONSTITUTIONNEL : PROTESTATION DU PLC DE MARCEL MAKOME
CONSULTATIONS POUR UN HOLD-UP CONSTITUTIONNEL : PROTESTATION DU PLC DE MARCEL MAKOME
Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 12:37

Le baccalauréat 2015 n'aura pas lieu en juin au Congo-Brazzaville. Et pour cause. Hier, nous avons vu sur les réseaux sociaux sociaux les épreuves du baccauréat de philosophie (séries A et scientifiques) ; ce qui indiquait clairement une fuite des matières. L'annulation du bac qui serait repoussé au mois d'août a provoqué la colère des jeunes à Brazzaville, Pointe-Noire, Dolisie et de nombreuses villes du Congo.

Reporter le bac n'est pas résoudre la question de la fraude. En ajournant le bac, c'est comme si on ajournait la fraude. Les gosses de riches ont de quoi payer les épreuves pour préparer la fraude. Ce ne sont pas les filles et fils de pauvres qui peuvent trouver les 200 à 300 mille francs pour se payer des épreuves. En août, la même chose recommencera. Ce coup-là, peut-être que les épreuves ne seront pas affichés sur les réseaux sociaux.

La rumeur évoque un remaniement ministériel pour calmer les jeunes mais nous n'y croyons pas trop. Ceux qui fraudent au bac, ce sont les fils des nantis et un bon ministre qui leur livre les épreuves, comment imaginer qu'ils se passent de ses services ? Enfin, nous verrons. 

La DEC aurait été incendiée. Il semble que le siège du DRD, le parti de monsieur Hellot Mampouya, aurait aussi subi la furie des jeunes.

Voici ce que Cyr Makosso de ZIANA TV a écrit :

" URGENCE BRAZZA. BAC 2015. Situation tendue dans les grandes villes du Congo : Pointe-Noire, Dolisie, Brazzaville...
Brazzaville: des consignes ont été donnés ce matin pour éviter le centre ville, les magasins sont fermés... Pillages dans les zones nord et sud... la garde présidentielle appelée à la rescousse.
Pointe-Noire: du côté de Loandjili Faubourg, l'école primaire prise d'assaut et vandalisée, voitures en feu sur les chaussées, le lycée technique, Augagneur... en alerte
Dolisie : casses, pillages barricades et voitures en feu.
Ollombo: barricades et casse.
A suivre. "

Cela ne vous étonne-t-il pas que la jeunesse soit désormais si prompte à la révolte, elle qui était si blasée et qui supportait tout ? Je vous ai parlé d'un rêve... ILS ATTENDENT JUSTE QUE DENIS SASSOU NGUESSO PROCLAME QU'IL A DECIDE DE CHANGER LA CONSTRUCTION POUR TOUT SACCAGER.

Certes, nous n'encourageons pas la violence car la destruction du mobilier scolaire aura pour conséquence encore plus d'élèves assis par terre. Cependant, imaginez ces milliers de de filles et de fils de pauvres qui ont passé des nuits entières sous les lampadaires à étudier, eux qui ne peuvent s'acheter les épreuves, eux qui ont du mal à s'acheter un livre. Au stress des examens s'ajoutent la faim, la soif, la maladie. Ils croyaient en découdre avec les épreuves ce mois de juin ; voilà que le régime des crocodiles du PCT repousse le bac en août. Comment vont-ils supporter une si longue attente sans perdre ce que l'on appris ? Et pourquoi ? Pour une petite poignée de tricheurs, ces fils à papa trop paresseux pour apprendre ! La révolte des jeunes est compréhensible. Nous y voyons un nouvel avertissement au régime dictatorial de l'Alima. Ils ne redoutent plus les tirs à balles réelles ou les gaz lacrymogènes. Cette année est celle de la prise de pouvoir du peuple. LA BATAILLE DE LA RUE SERA RUDE. VOUS L'IGNOREZ : ELLE A DEJA COMMENCE !

CONGO/URGENT : LE REPORT DU BAC EN AOUT PROVOQUE LA REVOLTE DES JEUNES DANS TOUT LE PAYS
CONGO/URGENT : LE REPORT DU BAC EN AOUT PROVOQUE LA REVOLTE DES JEUNES DANS TOUT LE PAYS
CONGO/URGENT : LE REPORT DU BAC EN AOUT PROVOQUE LA REVOLTE DES JEUNES DANS TOUT LE PAYS
CONGO/URGENT : LE REPORT DU BAC EN AOUT PROVOQUE LA REVOLTE DES JEUNES DANS TOUT LE PAYS
CONGO/URGENT : LE REPORT DU BAC EN AOUT PROVOQUE LA REVOLTE DES JEUNES DANS TOUT LE PAYS
CONGO/URGENT : LE REPORT DU BAC EN AOUT PROVOQUE LA REVOLTE DES JEUNES DANS TOUT LE PAYS
CONGO/URGENT : LE REPORT DU BAC EN AOUT PROVOQUE LA REVOLTE DES JEUNES DANS TOUT LE PAYS
CONGO/URGENT : LE REPORT DU BAC EN AOUT PROVOQUE LA REVOLTE DES JEUNES DANS TOUT LE PAYS
CONGO/URGENT : LE REPORT DU BAC EN AOUT PROVOQUE LA REVOLTE DES JEUNES DANS TOUT LE PAYS
CONGO/URGENT : LE REPORT DU BAC EN AOUT PROVOQUE LA REVOLTE DES JEUNES DANS TOUT LE PAYS
CONGO/URGENT : LE REPORT DU BAC EN AOUT PROVOQUE LA REVOLTE DES JEUNES DANS TOUT LE PAYS
CONGO/URGENT : LE REPORT DU BAC EN AOUT PROVOQUE LA REVOLTE DES JEUNES DANS TOUT LE PAYS
CONGO/URGENT : LE REPORT DU BAC EN AOUT PROVOQUE LA REVOLTE DES JEUNES DANS TOUT LE PAYS
CONGO/URGENT : LE REPORT DU BAC EN AOUT PROVOQUE LA REVOLTE DES JEUNES DANS TOUT LE PAYS
CONGO/URGENT : LE REPORT DU BAC EN AOUT PROVOQUE LA REVOLTE DES JEUNES DANS TOUT LE PAYS
Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 17:33

Franchement, c'est impensable qu'un régime haïsse à ce point son peuple pour vouloir l'empoisonner par de la nourriture impropre à la consommation. Ce que révèle la note du 27 mai 2015 rédigée par monsieur Gaston Ebouily, directeur départemental de la concurrence et de la répression des fraudes de Pointe-Noire, en direction des administrations COTECNA, DOUANES, SERVICES SANITAIRES ET ACCONIERS, fait froid au dos ! La Turquie aurait expédié en direction du Congo une cargaison de poulets contaminés au virus de la grippe aviaire, un virus très mortel et très contagieux. Rien qu'à penser qu'il existe quelqu'un qui essaie de faire entrer dans notre pays un tel poison mortel, me fait mal au coeur. Combien de viande avariée mangent nos compatriotes ? Et l'on s'étonne que certaines maladies apparaissent chez nous comme par enchantement : les nègres sont empoisonnés par les vaccins, par la nourriture et je ne sais comment encore - avec la complicité de leurs gouvernants corrompus qui vendraient leurs mères pour des billets de banques... Le Congo ne possède aucun laboratoire qui permette de vérifier ce qui entre dans le pays à tous les niveaux. Quand je pense que la France prend même la peine de tester des jouets qui entrent dans son territoire, je mesure combien le Congo est en retard sur ce domaine.

Manger, c'est entretenir la vie mais lorsque vous mangez et buvez la mort, c'est très grave ! Mes chers compatriotes, je sais que la misère et la faim vous tiennent mais faites attention à ce que vous mangez. Revenez au mode de vie de nos ancêtres en produisant vous-mêmes ce que vous mangez : plantez vos légumes, élevez vos poules, mangez des fruits et pêchez votre poisson quand vous le pouvez.

L'Afrique noire est considérée comme la poubelle du monde où l'on se permet tous les trafics illicites. "Nous avons quelques ordinateurs pourris, c'est pour l'Afrique ; nous avons des poulets contaminés au virus de la grippe aviaire, c'est pour l'Afrique ; nous avons un peu de vache folle en stock, c'est pour l'Afrique ! Nous avons le virus Ebola à tester ; c'est pour l'Afrique !  Nous avons du Coca-Cola périmé, c'est pour l'Afrique !" Bref, la vie des nègres ne compte par toujours pour de la vraie vie humaine comme au temps de l'esclavage. Nous n'avons pas besoin d'en dire plus pour le prouver ; vous le savez très bien...

Pourquoi Denis Sassou Nguesso élève ses propres vaches, ses propres poissons-chats, ses propres chèvres et autruches, produit son propre foufou et ses propres mingouélés, boit son eau Okiéssi  sa bière Ndzokou et plante ses propres légumes en produisant également sa propre huile de palme ? Parce qu'il sait que ce que les Libanais et les Ouest-Africains importent dans le pays est avarié ou pollué par des virus. Ils viennent faire leurs courses à Paris et importent même les mangues quand ils évitent déjà de laver leurs habits avec l'eau contaminée de nos robinets, (une contamination volontaire) - comme nous l'a révélé madame Sadio-Morel Kante. De toute façon, Denis Sassou Nguesso n'a pas fini son nivellement démographique en réduisant drastiquement les populations du sud. Ces poulets au virus de la grippe aviaire, j'en suis sûr, n'étaient destinés que pour le sud du pays - quand bien toutes les ethnies cohabitent dans les grandes villes du sud.

Nous mettrons fin à toutes ces pratiques assassines qui empoisonnent nos compatriotes en les dépouillant du peu d'argent qu'ils ont dans les poches. On vous tue en vous dépouillant du peu d'argent que vous avez - sans scrupules - parce qu'ils savent que les pauvres vont se précipiter sur de la nourriture bon marché. Nous allons créer des laboratoires de contrôle de tous les produits qui entrent au Congo. Le Congo est un pays qui n'exerce aucun contrôle sur les entrées et les sorties de biens et de personnes dans notre pays. Eh bien, tout cela va changer. Nous vous en faisons la promesse...

Nous félicitons monsieur Gaston Ebouily de vouloir protéger ses compatriotes car cette affaire puante au virus de la grippe aviaire comme il le dit lui-même est manigancée en haut lieu entre l'ambassade de Turquie et le gouvernement congolais corrompu jusqu'à l'os !

URGENT : SASSOU  VEUT EMPOISONNER LES CONGOLAIS AVEC DU POULET CONTAMINE A LA GRIPPE AVIAIRE !
Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 12:40

On ne change pas un éléphant à plus de soixante-dix ans. Il garde ses habitudes et ses vices : avec le temps, les démons s'enfoncent au plus profond de l'âme pour l'enchaîner jusqu'à ce qu'elle crève. Sassou corrompt tout ce qu'il touche ou tous ceux qu'ils approchent ; c'est tout ce qu'il sait faire sur le plan humain. Les seuls arguments qu'il connaît sont sonnants et trébuchants. Dans son univers, tout se vend et tout s'achète parce que tout a un prix. Notre mastodonte national sait qu'il ne peut pas mobiliser en dehors de son camp sans acheter les consciences. Aussi, il allonge les pétrocfas pour que les chefs de partis et les personnalités se déplacent pour venir à ses consultations de la mort de la nation et de l'Etat. Aux présidents de partis et d'organisations le sale boulot de convaincre leurs bases. Hélas, les bases ne suivent plus l'aveuglement et la servitude volontaires de leurs les leaders politiques.

Des observateurs prétendent que Denis Sassou Nguesso aurait remplacé le dialogue par les consultations. Nous croyons que ce n'est pas possible : en consultant les leaders politiques et les personnalités sur le changement de la constitution, Denis Sassou Nguesso écoute plus qu'il ne dialogue. Il recueille les opinions pour répertorier ceux qui sont avec lui et ceux qui sont contre lui. De la sorte, il pourra lors de son dialogue rassembler les deux camps antagoniques qui ne peuvent s'entendre pour trouver  le prétexte de son dialogue. De toute façon, un dictateur n'écoute pas, ne discute pas et n'obéit pas ; il ne sait faire qu'une seule chose : dicter et imposer SA volonté. Une seule chose intéresse Denis Sassou Nguesso. Il veut changer la constitution du 20 janvier 2002 pour s'octroyer un troisième mandat. Tout ce qu'il fait, c'est juste pour vous faire avaler la pilule de la dictature en donnant l'illusion d'une décision qui vient du peuple et non de lui...

Qu'on se le dise : Sassou n'a pas assez d'argent pour corrompre tous les Congolais. Comme les leaders de partis et personnalités ne font pas l'unanimité auprès de leurs militants et membres, Sassou se dit qu'il se devra de les consulter directement lors du référendum. Ne pourront voter que ceux qui ont des cartes d'électeurs qui ne sont d'abord distribuées qu'aux soutiens du système ; ce qui assurera la victoire à notre ndzokou national qui n'a pas fini son travail de démolition de la nation et de l'Etat.

A l'UPADS, nous avons appris que Kignoumbi Kia Mboungou et Clément Mouamba, tous deux membres du Bureau politique de l'UPADS, le parti créé par le professeur Pascal Lissouba, ont participé aux consultations de la mort de la nation et de l'Etat, violant les recommandations de leur parti. Ils doivent aussi être suspendus de l'UPADS comme Ange Edouard Poungui. Tous ceux qui se rendent à l'invitation de Denis Sassou Nguesso, on s'en doute, sont des corrompus...

PRESSE/CONSULTATIONS : SASSOU A CORROMPU LES LEADERS DE PARTIS QUI NE PARVIENNENT PAS A CONVAINCRE LEURS BASES
Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg