Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juillet 2015 6 25 /07 /juillet /2015 19:41

Lorsque les choses sont analysées avec pertinence, on finit par faire des prédictions. Ce qui me lisent savent que j'avais prédit depuis très longtemps, bien avant tout le monde, les troubles que fomenterait le régime de monsieur Denis Sassou Nguesso dont l'ultime tentative en cas d'échec de son coup d'Etat constitutionel sera de rendre le pays ingouvernable afin d'empêcher l'organisation de l'élection présidentielle au travers d'un état d'urgence avec des couvre-feux permanents. Ce qui lui permettra de gagner du temps. Il faudra faire barrage à tous ces plans machiavéliques. Sassou a un autre ennemi que son GOLEM-CONSTITUTION : LE TEMPS. Plus on s'approchera de 2016, plus son camp ressentira la pression du peuple et excitera Sa Monstruosité Eléphantissime à montrer ses muscles et ses dents. Il a prévenu :  " on attend qu'ils remontent à la surface..." Une des manières les plus habiles pour créer des troubles dans le pays serait de faire croire à un coup d'Etat contre son régime. Il l'a déjà fait dans le passé contre des personnalités comme Thystère Tchicaya qu'il avait fait emprisonner à Brazzaville.

Nous avons assisté à des provocations comme l'opération "MBATA YA MOKOLO SASSOU", des opposants molestés à la sortie des meetings, des arrestations arbitraires, des discours à évocation traumatisante tournés autour du sang et des larmes des autres, et ceci sous l'excitation de son camp ethnique : " Otsombé ,zua yé, boma yé !", le terrorisme de masse lors du petit Hiroshima du 4 mars 2012, le massacre d'innocents chez le colonel Marcel Ntsourou accusé à tort et à travers dans l'affaire du terrorisme d'Etat au travers des explosions du 4 mars 2012, un message clair à son camp du genre : "si vous ne me soutenez pas, je vous massacre - même vous, mes propres parents du nord". Un tel choc aurait provoqué des émeutes mais nos compatriotes des quartiers nord de Brazzaville sont restés muets, se morfondant en silence sur leur sort. Du côté de ses ennemis politiques, le message envoyé était le suivant : "si j'ai massacré mes propres parents, vous, je n'aurai aucune pitié de vous ! Je boirai vos larmes et votre sang !"

A ceux qui ne me croient pas, je vous révèle que j'étais au courant que Sassou allait raser certains quartiers nord pour récupérer des terrains afin de créer des zones commerciales, des zones d'habitations modernes, les survivants étant déplacés ailleurs. Nous voyons bien Sassou construire à quelques-uns des maisons à Nkombo. C'est vrai que moi aussi, j'ai eu du mal à croire à une telle barbarie à l'égard de populations qui soutiennent son régime mais de même qu'il y eut un 11 septembre 2001 exploité par le gouvernement Bush-fils, de même il se produisit au Congo le drame du 4 mars 2012. Les 3 millions de francs cfa ont servi à canaliser la frustration des masses et quelques maisons construites à la hâte, ont fait le reste...

Nous apprenons l'apparition d'une nouvelle forme de hooliganisme à l'Antibalaka avec machettes et des groupes de jeunes saccageant tout sur leur passage à Pointe-Noire dans des quartiers comme MAKAYABOU. Les Antibalakas au moins réagissaient à la sauvagerie des islamistes de la Séléka mais ces jeunes dont ignore les motivations agissent pourquoi ? Ils menaceraient clairement les populations selon l'Agence d'information d'Afrique Centrale (ADIAC) de son Excellence Henri Lopes, désormais opposant assumé au changement de la constitution. Cela s'apparente à une opération commandée. La radio et la télé foufou n'en parlent pas aux dires de nos observateurs.

Notre peuple est mature. Il ne cédera pas à la provocation. Il est possible de maîtriser quelques jeunes indisciplinés : il suffit de mettre la police devant ses responsabilités. Si celui qui doit assurer l'ordre ordonne, cautionne ou crée le désordre, c'est un crime de haute trahison. Il faudra un jour juger les responsables des forces publiques pour avoir corroboré des crimes de masse comme les 353 massacrés du Beach. Si ces jeunes ont d'autres motivations, nous finirons aussi par le savoir : en effet, on peut pas se fier à 100% à une revue qui est financée par le régime des crocodiles du PCT. Il y a "crocodilerie" sous information...

CONGO/POINTE-NOIRE : APPARITION DU HOOLIGANISME ANTIBALAKIEN
Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
25 juillet 2015 6 25 /07 /juillet /2015 12:38

Le contexte politique congolais pue le coup d'Etat constitutionnel, vu que Denis Sassou Nguesso semble ne pas vouloir tirer sa révérence en 2016 comme le prévoit la constitution du 20 janvier 2002. A ce propos, les Congolais épris de démocratie et de transparence électorale ont pu bénéficier du soutien de l'Hexagone. Nombreux sont les Congolais qui ont redouté que la position française à propos du respect des textes constitutionnels en Afrique ait évolué lorsque le chef d'Etat français et son premier ministre ont fait état de recherche du consensus, un concept sur lequel Denis Sassou Nguesso a bondi pour imposer à Sibiti, SON "consensus" au cours d'un dialogue-prétexte orienté diktat sous corruption.

Son Excellence, l'ancien ambassadeur Marcel Makomé, a voulu en avoir le coeur net. Il a écrit au président français pour demander un éclaircissement. La réponse qu'il a reçue de la Présidence de la république française est très explicite et très licite : La France n'a pas changé de point de vue au sujet du respect des textes constitutionnels et de l'observation des échéances électorales. François Hollande a démontré qu'il était un homme cohérent, constant et irréversible dans ses prises de position. Le peuple congolais doit se dire que pour une fois, le gouvernement français semble en phase avec lui : nous sommes au xxième siècle ; le monde doit changer - même si les intérêts le poussent à conserver les rapports du siècle passé.

CONSTITUTION : SON EXCELLENCE MARCEL MAKOME NOUS RASSURE CAR HOLLANDE N'A PAS CHANGE DE POINT DE VUE !
Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
24 juillet 2015 5 24 /07 /juillet /2015 23:30

Ce dimanche les forces intérieures attachées à la démocratie et au respect de la constitution tiennent le VRAI DIALOGUE inter-congolais au Palais des Congrès à Brazzaville. Sans influence aucune, juste arc-bouté sur le respect des lois de la république et non de leur violation, sans corrupteur, ni corrompus. Du vrai dialogue des fils du Congo qui ne sont pas des traîtres à la nation ne sortira qu'un gagnant : Le CONGO ! Contrairement au monologue de Sibiti qui a vu le triomphe d'une volonté droguée du pouvoir dicter sa LOI à coups de millions de francs cfa...

Il est temps que le Congo ait la place de l'excellence au travers de l'attention accordée à toutes les filles et tous les filles de la nation, dans la paix, la justice sociale, la reconnaissance de la compétence et l'égalité des droits et des devoirs. LE TEMPS DU CONGO NE PEUT ETRE QUE CELUI DE LA JUSTICE ET DU DROIT TRIOMPHANT DANS L'AMOUR ET LE RESPECT DE LA VIE HUMAINE. 

Nous sommes de tout coeur avec vous dans cette initiative. Montrez à Sassou quel est le vrai sens du mot : CONSENSUS. Ne cédez ni à la provocation, ni à l'intimidation ! Les morts, les vivants et les âmes à venir du Congo vous regardent. SACHEZ QUE VOUS N'ETES PAS SEULS !

 

                                              LION DE MAKANDA

URGENT/CONGO : LE VRAI DIALOGUE SANS CORRUPTEUR, NI CORROMPUS, AURA LIEU CE DIMANCHE !
Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
23 juillet 2015 4 23 /07 /juillet /2015 11:14

Il est assez étonnant de lire la réaction de ceux qu'on a induits volontairement en erreur depuis plus de deux mille ans : ils ont même perdu la capacité d'accepter la vérité tellement le mensonge et les contre-vérités ont été enfoncés dans leur cortex depuis plus d'un demi-millénaire ! Qu'un pape ose vous dire symboliquement par une statuette en la pointant du doigt que Christ et sa mère étaient noirs, ce sont des Noirs qui en font un problème et refusent de le croire ! Quelle cécité ! Moutou parle du complexe d'infériorité ! Affirmer une vérité devient faire oeuvre de complexe d'infériorité. Quand les Blancs le disent, les Noirs les écoutent comme des gamins. Allez sur Youtube et regardez toutes ces vidéos où des Occidentaux reconnaissent avoir menti sur toute la ligne en matière de spiritualité - juste pour dominer les Noirs.  Le complexe d'infériorité, c'est plutôt Moutou qui en souffre car même si je lui exposais la VERITE sur un plateau en or, il persisterait dans sa fausse croyance qui se multiplie de façon exponentielle ! Hélas, quand vous découvrirez la VERITE que l'on vous cache, il sera TROP TARD ! 

Si l'on vous dit que le SAUVEUR de l'humanité reviendra comme il est parti à lire l'Apocalypse, avec mains et pieds percés,, il est important pour ne pas être trompé de savoir quelle est sa véritable identité, quel est son vrai peuple afin de savoir où il apparaîtra.

Monsieur Moutou, moi je suis ne souffre que du complexe de vérité. Non, le Noir n'est pas un humain comme un autre si on lit bien la Bible et si on l'a vraiment comprise : IL EST SUR CETTE PLANETE LA SEULE CREATURE QUI EST FAITE A L'IMAGE DE DIEU - MEME SI LES DESCENDANTS DES NEPHILIMS L'ONT PLONGE DANS L'IGNORANCE, LA SERVITUDE ET LE PECHE. LE NOIR EST LA SEULE CREATURE HUMAINE PREVUE POUR VIVRE SUR TERRE AVANT LEUR ARRIVEE. L'HISTOIRE OFFICIELLE EST UNE GRANDE ESCROQUERIE INTELLECTUELLE. Cela change beaucoup de choses si Jésus et Marie sont noirs. Pourquoi croyez-vous que les Occidentaux aient voulu les blanchir s'ils n'avaient aucun profit (matériel et/ou spirituel) à en tirer ?

Christ a dit : " Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira" (Jean 8 : 32). Cela veut dire que le mensonge a pour but de nous maintenir dans l'esclavage spirituel et Dieu merci, j'en suis sorti. Le complexe d'infériorité ne doit pas être confondu avec la recherche de la vérité. Si eux savent qui est vraiment Jésus, il prie le VRAI et vous laissent invoquer un faux Jésus blanc en la personne de César Borgia. Vous ne trouvez pas que c'est assez grave ?  Vous êtes victimes de leur plus grosse machine de manipulation mentale nommée Hollywood, la "sainte" forêt de production du mensonge et de la manipulation ! Les images de Jésus que l'on vous vend, notamment aux catholiques, sont celles d'un pape pécheur et assassin, César Borgia, qui mit en vente ses images pour avoir de l'argent afin de renflouer les caisses du Vatican qu'il avait vidées ! Voici un lien qui vous donne un de ces portraits :

https://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9sar_Borgia#/media/File:Cesareborgia.jpg. Ils savent qu'il est interdit d'adorer des images - même d'êtres ayant vécu sur cette terre. Pourtant César Borgia n'hésita pas à commencer à se faire adorer en se passant pour le Christ. Savez-vous que le pape se prend pour le "fils de Dieu" en personne ? Combien le savent ? Des prêtres le disent ouvertement aujourd'hui, époque où toute chose doit être révélée.

Voici une réponse pour compléter mon propos que j'ai donné à deux compatriotes sur Facebook : 
Monsieur Benoit Youlou, monsieur Alain-parfait Ouénabantou, Christ a dit à la Samaritaine : " Vous adorez un Dieu que vous ne connaissez pas ... Le salut vient des Juifs... les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité...". La connaissance de ce que l'on adore ou de ceux qui sont la vraie source du salut me paraît d'une importance capitale. La connaissance empêche à la croyance de basculer dans l'erreur, la manipulation et le péché. Christ a dit aussi : " Cherchez et vous trouverez..." Moi, j'a cherché et j'ai fini par comprendre et par trouver. Le Vatican connaît la vérité sur les origines du Christ et de sa mère et sur la race d'où vient le salut et j'ose croire que vous savez que ceux qui se réclament Juifs aujourd'hui ne le sont pas : l'histoire, la génétique, l'archéologie, tout les confond. Attendez, il est question de salut ! Si je me trompe sur l'identité du Christ, n'ai-je pas à redouter que je me trompe de qui peut vraiment m'apporter le salut ? C'est dommage de voir qu'à cause du lavage de cerveau que nous avons subi que des Africains récusent leur frère. Croire, oui. Mais avec la connaissance qui renforce ma croyance, je préfère ! 
Moïse a dressé le serpent d'airain pour que tous ceux qui le regardent soient guéris des morsures de serpent. Croyez-vous que ceux qui regardaient ailleurs étaient guéris ? Non, l'identité du Christ et de son peuple est importante afin d'identifier d'où viendra le salut. Aujourd'hui, j'ai la certitude qu'avant l'arrivée des Néphilims venus colorer ce monde, il n'y avait 
que des Noirs. Sachez que sur son lit de mort, Ben Rich, directeur de Lockheed's Skunk Works, avait déclaré que les USA détenait désormais la technologie qui permettait de visiter d'autres étoiles et que les appareils qui sillonnent le ciel sont bien identifiés, certains appartenant au complexe militaro-industriel américain et d'autres aux Néphilims. Des échanges entre Néphilims et humains se font dans la Zone 51 interdite d'accès. Même Obama ne sait pas ce qui s'y passe vraiment. Qu'ont obtenu les Néphilims en échange de la technologie qu'ils ont livrée aux humains ? 

Ils savent d'où ils viennent. Ils savent que cette planète est nôtre. Hélas, ils veulent la détruire avant de retourner auprès de leurs pères... Si vous lisez la Bible avec l'esprit de vérité, vous vous rendrez compte qu'il y a une problématique et une seule qui en vaille vraiment la peine : il y a un Créateur qui plaça une créature à son image sur cette terre et il y a eu d'autres créatures venues d'ailleurs - aujourd'hui, on sait comment - qui sont venues profaner la loi divine de la procréation selon l'espèce. Ces nouveaux venus ont introduit la méchanceté, l'immoralité, le péché, ont même détourné l'histoire des vraies Hommes en se faisant passer pour la leur : la postérité du serpent se prend aujourd'hui pour la vraie créature de Dieu - alors que c'est faux.

Vous consommez une fausse spiritualité. Eux, le savent et, à l'approche du jugement dernier, ils se mettent à parler pour dire : "C'est de vous que viendra le salut ; levez-vous avant que Dieu ne vienne tous nous détruire ou que les enfants des Néphilims ne détruisent tout..." Et vous, vous persistez dans l'erreur. Peut-être parce que leur manipulation a trop bien réussi depuis plus de deux mille ans...

Voici un autre texte que je viens d'écrire sur les réseaux sociaux :

In what God we trust ? Really ? That is the question. God decided to destroy His creation because of the presence on earth of Nephilims who introduced race hybridism and sin in this earth. Do yo read correctly your Bible ? Il revient pour séparer la BONNE SEMENCE de la MAUVAISE, la postérité de la femme d'avec la postérité du serpent. L'accomplissement de cette prophétie est le point culminant du plan de Dieu et cela n'est peut-être plus pour très longtemps... Comprenez-vous ce verset de la Bible :
"Matthieu 15
…12 - Alors ses disciples s'approchèrent, et lui dirent: Sais-tu que les pharisiens ont été scandalisés des paroles qu'ils ont entendues ? 13 - Il répondit: Toute plante que n'a pas plantée mon Père céleste sera déracinée. 14 - Laissez-les : ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles; si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse.…" ?
La plante est une allégorie de l'homme ! Il existe donc sur terre des créatures humaines que Dieu n'a pas installées sur cette planète et elles sont la cause de la destruction de notre belle terre. C'EST L'UNIQUE GRANDE REVELATION DE LA BIBLE ! Tant pis, si vous ne me comprenez pas. Il (CHRIST) viendra sauver sa création avant qu'ils ne la détruisent par le feu de leurs bombes et autres armes terrifiantes vitrifiantes dont vous ignorez jusqu'à l'existence. CECI EST LE COEUR DE LA REVELATION BIBLIQUE CONTENUE DANS GENESE 3:15. Tout le reste découle de là...
Pour la petite histoire, l'Eglise catholique qui a deux mille ans d'histoire connaît le véritable visage du christ paint avant la crucifixion. Vous allez la découvrir. Au début de l'Eglise, Jésus et sa mère étaient toujours représentés en noir car tous les chrétiens savaient qu'ils étaient noirs. Ce n'est qu'après que l'on lança le washcleaning pour produire un Jésus blanc sous le règne des Borgia. C'est une histoire bien connue de l'Eglise catholique que l'on a caché pour endoctriner et dominer les Noirs qui ignorent que Dieu s'incarna dans ce monde dans un homme noir. Je vous donne quelques illustrations :
 
L'IDENTITE DU CHRIST ET DE SON VERITABLE PEUPLE A UNE IMPORTANCE CAPITALE !
L'IDENTITE DU CHRIST ET DE SON VERITABLE PEUPLE A UNE IMPORTANCE CAPITALE !
L'IDENTITE DU CHRIST ET DE SON VERITABLE PEUPLE A UNE IMPORTANCE CAPITALE !
L'IDENTITE DU CHRIST ET DE SON VERITABLE PEUPLE A UNE IMPORTANCE CAPITALE !
L'IDENTITE DU CHRIST ET DE SON VERITABLE PEUPLE A UNE IMPORTANCE CAPITALE !
L'IDENTITE DU CHRIST ET DE SON VERITABLE PEUPLE A UNE IMPORTANCE CAPITALE !
L'IDENTITE DU CHRIST ET DE SON VERITABLE PEUPLE A UNE IMPORTANCE CAPITALE !

Le Vatican a attesté de la véritable image du pape painte avant la crucifixion qui était détenu par un homme blanc qui ignorait tout de la peinture qu'il détenait, une peinture frappé du sceau papal. Je sais que les Noirs qui ont l'esprit tourmenté et complètement dominé par la forfaiture coloniale et le lavage de cerveau ne le croiront pas mais eux, ceux qui vous mentent le savent depuis deux mille et décident désormais de vous dire la vérité. La vraie question est : pourquoi maintenant ? Parce qu'ils se repentent pour essayer d'éviter la colère divine le jour du jugement dernier. Jean Paul II ne dit-il pas que Jésus était un Africain ? Eux, le savent, les preuves sont même sous les catacombes...

 

Ceci est le vrai visage de Jésus-Christ attesté par un pape.

Ceci est le vrai visage de Jésus-Christ attesté par un pape.

Voici la vidéo sur Youtube en anglais qui nous a permis de voir à quoi ressemblait vraiment Jésus-Christ et les faits sont là : Jésus était un NOIR et c'est ainsi qu'on le représentait lui et sa mère Myriam. Vous le savez désormais mais ceux qui veulent continuer à croire que les images blanchies de Jésus tirées de César Borgia et de ses frères sont les vraies images du Christ, ce n'est pas grave. De toute façon, il va revenir et le monde sera ébranlé. Nous sommes aux débuts du temps de la fin où toute choses cachée doit être révélée. Que celui qui cherche la vérité continue à chercher et il découvrira que Daniel, le prophète, était noir comme ceux de sa race qui furent déportés à Babylone et dans sa vision, le FILS DE L'HOMME qu'il vit était NOIR...

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans Spiritualité - Occultisme & Religions
commenter cet article
22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 21:56
AVIS DE RÉUNION PUBLIQUE DES FORCES VIVES DU CONGO A PARIS

Cher(e)s compatriotes et ami(e)s du Congo,
Les Forces politiques et sociales Congolaises (FROCAD, CNR, MSD, CADD, Alternance 2016, RDD et la plate-forme de la société civile pour le respect de la constitution de 2002, etc.) engagées dans le combat contre le changement de la constitution du 20 janvier 2002 organisent un Dialogue alternatif le vendredi 24 juillet 2015 à Brazzaville.
De connivence avec eux, et conformément aux conclusions des réunions du samedi 11 juillet et du dimanche 19 juillet 2015 à Paris, une réunion publique du même genre et visant les mêmes objectifs rassemblera 

les Forces Vives du Congo à l’étranger le samedi 25 juillet 2015 à Paris.
Les détails pratiques (lieu et programme) seront communiqués en temps opportun.
Cher(e)s compatriotes et ami(e)s du Congo,
· Venez nombreux dénoncer le monologue de SIBITI et le coup d’État constitutionnel en cours au Congo Brazzaville ;
· Venez nombreux exiger la fin d’un système politique qui met en péril le Congo et les pays de la région d’Afrique centrale ;
· Venez nombreux faire constater l’absence de consensus, prendre date et contribuer à la restauration de la liberté, de la démocratie et de la légitimité politique dans notre pays.

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 20:42

Il est ainsi qu'il ne renonce jamais - même lorsqu'il a tort, est dans le faux, l'erreur, l'injustice. Même pris la main dans le sac, il niera et voudra réécrire les faits à son avantage. Pour exemple, pensez à l'affaire des massacrés du Beach. Pas étonnant qu'il soit devenu soldat, le symbole de la volonté prête à tout, à détruire ou à protéger pour le triomphe de ses propres intérêts, pour la défense des SIENS - souvent masquée en celle du peuple. A chaque passage en France, Sassou essaie de négocier pour qu'on renonce à le poursuivre lui et son clan dans l'affaire des Biens Mal Acquis. C'est le même tempérament qui sachant que la constitution du 20 janvier 2002 est contre lui, se dit qu'il lui est toujours possible de renverser la vapeur et de triompher. C'est d'Otsombé, l'invicible, dont il s'agit, celui qui est né pour gouverner, pour montrer la voie, pour service d'exemple au criminel, au corrupteur ou au corrompu. Il se croit tellement puissant qu'il se dit qu'il peut vaincre tout un peuple et que s'il a triomphé de tout un peuple, pourquoi ne triompherait-il pas de la justice française ? Il croit même avoir réussi à infléchir la position de la tête de l'exécutif hexagonal en leur faisant pencher du NON AU CHANGEMENT DE LA CONSTITUTION à la recherche du CONSENSUS. Pour preuve, il a recentré son monologue autour de la notion avancée par le maître : LE CONSENSUS. Vous avez dit "consensus" ? Pour lui, il n'y a qu'une forme de consensus : qu'on se plie sans réchigner, sans réfléchir à sa volonté !

Totalement injuste dans son pays où il transforme toute chose en son contraire, la justice en injustice, le droit en privilège, l'unité en division, Denis Sassou Nguesso a horreur de tout ce qui l'agresse, l'abaisse comme la justice française qui ose procéder à des saisies sur les biens de son royaume. Sassou hait l'homme qu'il ne peut dominer, ne peut corrompre ou acheter. Souvent au PCT, on les entend dire : "On va l'acheter. Tout le monde a un prix !" Cette logique qui plaide que tout est à vendre ou à acheter ne peut proscrire la corruption car Denis Sassou lui-même tour à tour corrupteur et corrompu, croit que les hommes sont identiques. S'il pouvait corrompre Hollande ou Valls qu'il n'hésiterait pas une seconde afin qu'il fasse pression sur la justice. Hélas, il a affaire à un homme de valeur, toute la Gauche ne lui ressemblant pas forcément. En effet, des hommes de Gauche corrompus peuplent l'histoire de France. Qu'on se rappelle l'histoire des frégates ou l'Angolagate.

Par delà une parenthèse climatique ou de de paix sous-régionale, toute centrée sur sa GLOIRE PERSONNELLE, Denis Sassou Nguesso a évoqué ses problèmes personnels auprès de François Hollande. Il aura presque été le seul à parler dans son camp. Au fond de lui, il doit se dire que la France a besoin de lui comme lui a besoin de la France. Comme qui dirait, ils vivent une véritable symbiose politique. Après tout, il revient au MAITRE de faire la preuve qu'il a trouvé meilleur serviteur des intérêts français que lui qui fait en sorte qu'il n'y ait personne. Oui, comme le nkani des nkanis l'a dit aux nkanis, il ne voit  personne, ni à Nguélé, ni à Oyo, ni dans sa propre maison car comme la méduse, dès que ses yeux voient en vous la moindre étincelle de volonté et d'autorité, vous êtes de suite transformé en statue de sel !

Celui qui a toujours cru en la force parce que selon lui le pouvoir était au bout du canon et non au fond des urnes, doit désormais affronter le DROIT. IL N'Y VOIT QU'UNE SEULE ISSUE : FORCER LE DROIT A ETRE DE SON COTE. SI LE DROIT EST UNE FORCE, ALORS, IL PEUT ETRE VAINCU PAR UNE FORCE PLUS GRANDE. OR, DENIS SASSOU NGUESSO S'ESTIME AU-DESSUS DES LOIS, C'EST-A-DIRE, PLUS FORT QUE LE DROIT. POUR TOUJOURS TRIOMPHER DANS SON PAYS, LUI ET LA LOI SONT UN. AU COMMENCEMENT ETAIT SASSOU. SASSOU ETAIT AVEC LA LOI. SASSOU ETAIT LA LOI DANS SON PAYS. AILLEURS, L'ARGENT FERA LA LOI A SA PLACE... Sait-il seulement que les choses ont quelque peu changé ? Qu'on ose désormais porter plainte contre le TOUT-PUISSANT Sassou ? Que son peuple combattant ose désormais caillasser son embassade en France ? Qu'on lorgne même sur son Falcon personnel pour le saisir ? Le droit s'avance un peu trop. Il faut que le bouclier de la politique l'arrête. Hélas, la France n'est pas le Congo parce que la justice se veut indépendante. Cependant, il croit que même en France où les frères de lumière infiltrent toutes les hautes institutions de la république, rien n'est impossible - même si tout n'est pas possible ! Aussi, il ose ! 

 

PRESSE : CE QUE SASSOU A ESSAYE DE NEGOCIER LORS DE SA DERNIERE VISITE A ELYSEE
Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM)
commenter cet article
21 juillet 2015 2 21 /07 /juillet /2015 21:48
PERSONNALITE/DECES : LA LEVEE DU CORPS DU PROFESSEUR COME MANKASSA AURA LIEU CE VENDREDI

Chers compatriotes,  

mesdames, messieurs,

la famille Mankassa et enfants vous informent que la levée du corps de feu Son Excellence le professeur Côme Mankassa aura lieu ce vendredi 24 juillet 2015 de 11 à 12 heures, au funérarium Les Batignolles, situé au 10, rue Pierre Rebière, 75017, à Paris.

Le départ de la dépouille mortuaire pour Brazzaville est prévu pour le dimanche 26 juillet 2015 par un vol de la compagnie aérienne nationale Ecair.

Nous avons toutes et tous une ultime occasion de rendre hommage à l'illustre disparu.

Le professeur Côme Mankassa regagne la terre de ses ancêtres où il lui sera certainement rendu un hommage national. Nous renouvelons nos condoléances à sa famille.

 

                                                   LARGE DIFFUSION

 

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans Divers
commenter cet article
20 juillet 2015 1 20 /07 /juillet /2015 21:10
Arrestations arbitraires à Pointe-Noire : Destiny Pathurel Pandi enlevé ce matin à Pointe-Noire
Destiny Pathurel Pandi, fils aîné de monsieur Bertin Pandi Ngouari, président du parti politique FAR, a été arrêté ce matin à Pointe-Noire par des hommes en civil au quartier Tiétié.
Alors qu’il avait été arrêté le jeudi 16 juillet dernier, Destiny Pathurel Pandi a été libéré le samedi 18 juillet avec deux de ses amis.
Sauf que ce matin, à la grande surprise de sa maman, quatre hommes en civil ont fait irruption dans la cour où vit le jeune Pathurel, 22 ans, et l’ont emmené dans une voiture blanche vers une destination inconnue.
Le pouvoir lui reprocherait de préparer une désobéissance civile contre le changement de la Constitution.
Dénonçant avec fermeté ce climat de terreur imposé exprès par le dictateur despote Denis Sassou Nguesso, le Noyau politique du MCCD exige la libération sans condition du jeune Destiny Pandi, 22 ans.
Le Noyau Politique appelle toutes les forces vives de la Nation et tous les combattants à rester mobilisés, vigilants et en alerte afin de ne pas céder aux provocations d’un pouvoir aux abois et finissant, ayant fait de la politique de la peur et de l’intimidation une stratégie pour asservir notre peuple.
Rien ne pourra nous faire reculer pour exiger le respect de la Constitution et obtenir la fin de cette dictature immonde.

Il revient à la Communauté internationale dont les Nations unies, l’Union européenne, l’Union africaine, la Francophonie et les organisations des Droits de l’Homme de prendre leurs responsabilités.

   

                        LE MOUVEMENT CONGOLAIS CONTRE LA DICTATURE
 
Repost 0
Published by LE MCCD
commenter cet article
20 juillet 2015 1 20 /07 /juillet /2015 13:50

D'un monstre à un autre, on se connaît, on s'admire, se déteste, se cherche, se redoute mais, créatures d'une même nature, on sait quelle est la longueur des dents de l'autre, ainsi que la qualité de sa dentition politique qui dépend pour beaucoup de son porte-monnaie. Kagamé incarne une castification du règne tutsi sur le Rwanda sur fond de culpabilité internationale indexée hutue. Il manifeste aussi une volonté expansionniste par infiltration politique tutsie au sommet des Etats bantous. Eux au moins, les Tutsis, ont délaissé, en apparence, le prétexte de la race supérieure pour se contenter de l'exhibition de milliers de crânes, tous Rwandais confondus. Israël a son mémorial, le Rwanda a ses crânes. Le règne de la victime est un peu plus digeste au sel de la culpabilité et de la culpabilisation du bourreau devenu à son tour victime (syndrome de Spartacus). Au Congo, c'est une hitlerisation qui est en marche au nom de l'ethnie supérieure. Aux maux d'hier, aujourd'hui, les mêmes conséquences : il y eut une race supérieure hier en Allemagne qui fabriqua une idéologie holocaustienne sur fond de nettoyage de l'inférieur ou de l"infériorisé (notez bien la nuance car l'inférieur selon Hilter se prend aujourd'hui pour le maître du monde, syndrome de Spartacus oblige), il y a une ethnie supérieure  ou "supériorisée" aujourd'hui au Congo qui s'octroie le droit de vie et de mort sur les autres ethnies inférieures, mieux, infériorisées dans l'absolu. Ainsi se construit la chaîne alimentaire politique avec au sommet de celle-ci une ethnie supérieure qui peut se nourrir de toutes les autres. Hitler a sévi au sein de la blancheur en créant sa hiérarchie au sommet de laquelle trônait l'Aryen ; Sassou frappe au sein de la noirceur de son soi-disant propre peuple en séparant les points cardinaux et en plaçant le septentrion ethnisé au sommet de la pyramide avec le Mbosi en pointe. Le Mukongo, ennemi atavique, ennemi épidermique par nécessité d'unification du septentrion, n'est bon que mort ou soumis. Ainsi va le subconscient qui inscrit doucement dans l'esprit d'une ethnie une haine castisante qui dure depuis plus d'un demi-siècle. Ce que j'écris ici est bien pesé et soupesé à la balance de l'histoire et des faits. Observez et vous ferez le constat que je fais mien ici, un constat purement sociologique. Je défie quiconque de venir ici me convaincre qu'il s'agit d'une élucubration qui n'a aucune prise sur la réalité. A ceux-là, je leur demanderai de m'expliquer l'histoire du Congo depuis la guerre civile de 1959 dans notre pays...

La politique en Afrique se darwinise et s'applaudit d'autant plus que la monstruosité est tangible. De la haine au meurtre de masse, de l'holocauste de son ennemi au triomphe des siens, il n'y a qu'une différence d'échelle, même pas. La politique en Afrique est le lieu commun où la victime applaudit, encense son bourreau. La respectabilité n'est pas dans la vertu, la sagesse mais dans la force, l'inouï, l'inaudible, l'inimaginable, l'intolérable. Hier, la force faisait la grandeur des empires, aujourd'hui, elle fait la monstruosité des dictatures.

La monstruosité est une qualité de la nature qu'elle a tenu à réduire en échelle en éliminant les saurien géants. Pour ne plus survivre aujourd'hui que dans un animal préhistorique : le crocodile sous apparence humaine. En changeant d'échelle, le monstre s'est enveloppé d'un épiderme qualitatif. Oui, l'homme est le dernier monstre, une espèce de crocodile à deux pattes. Au PCT, les crocodiles ont créé leur parti forcément criminogène - parce que mû par l'appétit de la chair du plus faible. Hélas, a réussi le tour de passe-passe de se hisser au sommet, un monstre par son hydrisme, mi-crocodile, mi-éléphant, né pour régner, tuer de mille et une façons. Au nom de son ethnie transformée en race des seigneurs. Le Congo est un pays à trois castes : les seigneurs venus du septentrion, les étrangers nouveaux néphilims et les faibles tous du midi.

Au XXI ème siècle, les dictatures essaient de se débarrasser des écailles de la monstruosité au travers de l'onguent de la démocratie. On ne tue plus l'insoumis ; on le soumet par le truchement de la loi mais il arrive qu'il faille parfois combattre la loi qui l'épargne. Tuer la loi revient à un meurtre de masse. L'assassinat ou le viol d'une constitution est une arme de destruction politique massive. Alors, on en appelle à la rescousse la victime même en lui expliquant que son statut ne sied qu'accompagné du règne de son bourreau.

Or, un bourreau seul ne crée pas une nouvelle espèce ; il faut passer à une stratification continentale. Aussi a-t-on tous les pays africains migrer de la dictature armée à la démocratie, de la démocratie à la démocrature, de de la démocrature à la dictature élue démocratiquement, de la dictature élue démocratiquement, on se dirige désormais vers la dictature élue démocratiquement par héritage consanguin : De Kabila-père à Kabila fils a suivi d'Eyadéma-père à Eyadéma-fils. Ce dernier vient même de réussir le coup de la dictature constitutionnelle à vie. C'est une forme de royauté sous les oripeaux de la république qui devient la tendance. Au Burundi, Nkurunziza essaie de conforter ce modèle. Il se heurte à un nouveau courant à effluve de jasmin venu de la Tunisie qui a hélas fini par embaumer sous les Tropiques. Nkurunziza n'a pas les moyens de son terrorisme politique, eu égard à la pauvreté de son Etat. C'est là qu'intervient Denis Sassou Nguesso, Sa Monstruosité Eléphantissime riche en pétrocfas, méchant envers son propre peuple mais généreux avec les dictateurs qui oeuvrent pour le chemin de domination politique sempiternelle.

Secoué par la révolte de son peuple, 20 milliards de francs cfa plus tard, Nkurunziza est devenu une Pierre endurcie par Denis qui hante désormais l'espace Tutsi-Hutu. En maître Tutsi conquérant ayant étendu son empire sur la RDC au travers d'un cheval de Troie devenu le premier Rwandais du Congo, Paul Kagamé voit d'un mauvais oeil que son nouvel allié Sassou développe son spectre d'influence jusqu'aux portes du Rwanda. Que les Tutsis colonisent les Bantous, cela s'entend mais qu'un Bantou devienne marionnettiste en chef d'un Tutsi marionnettisé, cela ne peut s'admettre. Paul Kagamé a tenu à l'exprimer de façon polie au Mbosi d'Oyo qui aspire devenir le monstre dominant du centre de l'Afrique et d'ailleurs, tellement il subordonne les autres chefs d'Etat à coups de milliards de francs cfa.

Qu'un monstre en nourrisse un plus gros, cela suit l'ordre taxonomique du darwinisme politique mondial (il n'y a qu'à voir comment le Congo enrichit l'Hexagone) mais qu'il soutienne un plus petit, c'est qu'il aspire à une vassalité - du moins à une reconnaissance. Or, dans la sphère tutsie, le plus grand monstre, c'est Paul Kagamé. Il est hors de question de chasser du Tutsi ou du Hutu sur ses plates-bandes. Denis Sassou Nguesso est averti.

 

                                                  LION DE MAKANDA               

 

TERRORISME POLITIQUE : QUAND PAUL KAGAME DEMANDE A SASSOU D'ARRETER DE FINANCER L'OUTRAGE DU PEUPLE BURUNDAIS
Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
18 juillet 2015 6 18 /07 /juillet /2015 19:15
COME MANKASSA : LE CREPUSCULE D'UN TRONC TUTELAIRE (PAR DIEUDONNE NAIRE LOUBASSA)

La nouvelle de ta disparition a été pour moi, comme pour de nombreux Congolais attachés à ta personne, un coup de tonnerre, par ces jours d’été, enragés de canicule !

Au tout début du mois de juin, pendant ton séjour à Brazzaville, nous avons longuement échangé au téléphone ; je m’en souviens encore, comme si c’était hier. Tu m’expliquais brièvement les raisons de ton séjour en me laissant comprendre entre les lignes, que ces journées te paraissaient inutilement ennuyeuses, d’autant plus que tes douleurs musculaires demeuraient tenaces, mais sans plus. Tu me disais d’un ton assez critique les minces espoirs fondés ou induits par ces pourparlers politiques. Le sociologue que tu es profondément resurgit à chacune de tes interventions, je le sais depuis…

Puis, j’eus la surprise de recueillir ton admiration pour moi. Tu me parlas de cette reconnaissance que tu as toujours espérée des autres sans jamais y accéder encore, tandis que ma dédicace pour toi dans mon dernier ouvrage : " Être de mots et de vers " (Editions Baudelaire, Lyon, 2014), t’a profondément ému. J’étais sans voix devant cette émotion livrée par mon Maître, mon tronc tutélaire.

Je m’attendais, comme convenu, à t’accueillir chez moi à Vaison La Romaine, après ton retour prévu pour le 29 Juin. Même qu’une de mes filles en attente de voyage en France, devrait passer te rendre visite. Je te l’avais confirmé par courriel par la suite.

Rien de ce que nous avons échangé ne pouvait laisser présager une telle interruption accidentelle…sinon que tes difficultés de mobilité physique somme toute ordinaires, après tous ces ennuis de santé rencontrés et le poids insidieux de l’âge…

Puis, plus rien. J’espérais ardemment te revoir après tant d’années pour me nourrir de tes belles envolées lyriques au bord de ma piscine ou d’un barbecue, le soir tombé, avec mes enfants et quelques-uns de tes anciens étudiants que j’ai pu contacter pour ce projet.

Et arriva cette terrible nouvelle qui me laissa brusquement sans voix, sans repères et sans recours…

Je sais que tous les honneurs qui t’avaient été refusés te seront délivrés en milliers d’exemplaires chargés d’éloges soudainement ramenés en mémoire. Qu’importe à présent les raisons visibles ou invisibles de cette reconnaissance tardive.

Ce que tu auras été pour moi ne saurait s’énoncer ni s’épeler en un mot ou une tournure de phrase. Moi à qui tu as jeté ton dévolu et ton admiration depuis la Fac de Brazzaville, me retrouve seul, sans père et sans prof et loin des lieux où vont se rassembler en ta mémoire nombre de tes amis, parents et admirateurs distingués…

Dire que tu devrais me transmettre à ton retour le manuscrit de ton dernier ouvrage d’analyse sur la figure " faussement " sacrée d’Aimé Césaire que nombre d’éditeurs contactés avaient refusé de prendre en charge, sans doute en raison du fait que cette lecture singulière que tu développes dans cet ouvrage met en cause l’une des grandes figures de la littérature francophone aujourd’hui disparue et désormais " protégée " et rendue " intouchable " par ceux-là mêmes qui le pourfendaient de son vivant…

L’après-toi ouvrira, je l’espère, à de nouvelles possibilités d’enchanter l’immense souvenir de tes analyses sociologiques et anthropologiques, mais surtout des postures intellectuelles que tu suggérais dans l’approche des contextes historiques et sociaux des pays africains.

Ce ne sera qu’un Au revoir, je le savais et le sais.

J’attendrai à l’ombre ténue de tes mots appris, cet extraordinaire espoir de tout apprenti de retrouver son Maître…

Va, père et Maître, en Paix. Puisse ton crépuscule ouvrir à un Aurore plein " d’agitation " pour les jeunes intellectuels d’Afrique et d’ailleurs.

 

Dieudonné Loubassa NAIRE,

Sociologue et chercheur indépendant

Auteur, essayiste et éditorialiste

Repost 0
Published by Dieudonné Naire Loubassa - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg