Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 octobre 2015 6 31 /10 /octobre /2015 12:17
Un drapeau qui sert à porter un mort ou un blessé, le symbole absolu de l'Etat assassin !

Un drapeau qui sert à porter un mort ou un blessé, le symbole absolu de l'Etat assassin !

Voilà plusieurs jours qu'André Okombi Salissa et Guy Brice Parfait Kolélas sont confinés illégalement à leurs domiciles respectifs. Cette situation inhumaine, arbitraire et illégale doit prendre fin avant qu'elle ne dégénère en assassinat politique. Le but de Denis Sassou Nguesso est clairement non seulement de proscrire tout mouvement mais aussi de les affamer et des les assoiffer ou de leur empêcher l'accès à des soins si cela s'avère nécessaire. C'est tout simplement criminel. Si le régime a quelque grief d'ordre juridique à faire valoir contre ces personnalités, qu'il le fasse savoir et qu'il utilise le canal du droit de son (in)justice pour le faire savoir. Cet emprisonnement à domicile est inacceptable car elle viole le droit à la liberté de circuler qui ne fait pas acception de personne.

C'est assez curieux de constater un silence assourdissant de la France et des Etats-Unis à ce propos. La France se donne même le luxe de recevoir monsieur Denis Sassou Nguesso ! François Hollande semble en phase avec sa déclaration faite à la face du monde entier de laisser Denis Sassou Nguesso faire ce qu'il veut dans son royaume tant que l'Etat congolais demeure un Etat vassal de la France. Que Sassou tue, viole le droit le plus élémentaire importe peu : seule importe l'exploitation du pétrole de notre pays entre autres ressources. Nous savons que François Hollande dispose de moyens de pression énormes à faire valoir contre la dictature du monstre de l'Alima qui veut se doter de l'impunité absolue à vie avec permis de tuer comme un James 007 de la politique. Si vous avez compris ce que je viens d'écrire, vous avez tout compris.

Pour desserrer l'étau qui pèse sur les deux leaders de l'IDC, il faut que les populations affluent en nombre vers ces deux demeures en entourant les mercenaires de sorte qu'ils n'aient nulle part où s'échapper au cas où ils tenteraient une manoeuvre malhabile contre les populations. Je ne comprends pas pourquoi le FROCAD et l'IDC n'ont pas donné ce mot d'ordre. Il y a un silence coupable de la part de Pascal Tsaty Mabiala et des autres qui eux sont libres tandis que les autres sont assignés à résidence - alors qu'Oko Ngakala a déclaré qu'ils étaient tous libres. Nul ne peut être privé de sa liberté de circuler - ce qui est en soi un emprisonnement sans décision de justice. Or, justement à ce propos, le chien de garde qui a reçu procuration d'infliger l'injustice aux citoyens, Oko Ngakala, est bien silencieux. Il ne reste plus que cette solution pour que les mercenaires burundais et rwandais puissent respecter le droit de notre pays. Il est tout à fait ignoble de transformer la propre maison de quelqu'un en prison. C'est un insulte à l'humanité tout entière !

Nous demandons aux populations de bloquer par des barricades l'accès aux demeures d'André Okombi Salissa et de Guy Brice Parfait Kolélas - pour empêcher le ravitaillement des mercenaires payés avec l'argent public. Il faut agir rapidement car cette situation illégale ne peut pas continuer. 

A Mengo, au péage, lorsque le cortège de du FROCAD et de l'IDC fut bloqué par les forces du MAL, il a fallu que les populations de Pointe-Noire et de ses environs viennent les aider à poursuivre leur route. Aujourd'hui, c'est au tour des populations de Brazzaville d'agir pour délivrer André Okombi Salissa et Parfait Kolélas. Si on avait une armée républicaine, elle prendrait certainement la peine de le faire mais on ne peut pas compter sur la milice de Denis Sassou Nguesso qui joue le rôle de "force publique" chargée paradoxalement à la défense d'une dictature.

La solution ne peut venir que de vous, populations de Bacongo, de Poto-Poto, de Diata, de Talangaï, de Ouenzé, de Mikalou. Organisez-vous, prenez des taxis, des véhicules et bloquez tous les accès pour empêcher toute retraite à ses mercenaires et marchez vers les demeures d'André Okombi Salissa et Guy Brice Parfait Kolélas. Je sais que vous lirez ce message puisque le régime des crocodiles du PCT a rétabli internet. Demain, dimanche, rassemblez-vous et marchez vers les deux demeures transformées en prisons ! 

NOUS NE MERITERONS DE VIVRE LIBRES QUE LORSQUE NOUS NOUS BATTRONS EN HYPOTHEQUANT SI NECESSAIRE NOS VIES. SEULE LA LUTTE LIBERE DE L'INFAMIE, DE LA DICTATURE, DE L'INDIGNITE, DE L'IGNOMINIE, DE LA SAUVAGERIE EN COL BLANC. LE REGIME SASSOU & NGUESSO & PCT PASSERA. LE PEUPLE CONGOLAIS DEMEURERA AUSSI LONGTEMPS QUE LA TERRE EXISTERA. MODIFIER LE PRESENT POUR SUSCITER UN AUTRE AVENIR QUI REGARDE LE PEUPLE CONGOLAIS EN FACE, TEL EST NOTRE OBJECTIF.

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 16:45

Nous avons demandé au peuple de prendre toutes les institutions de la république car elles leur appartiennent - surtout quand ceux qui y travaillent n'oeuvrent pas pour le bien du peuple. Le mot d'ordre a été entendu. Le commissariat de police de Diata (Brazzaville) a été saccagé et brûlé. Les mercenaires du pouvoir ne pourront plus venir y torturer les populations innocentes...

Repost 0
Published by Ibnzila Mouvimat
commenter cet article
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 16:44

Face à un dictateur qui veut s'éterniser au pouvoir, le peuple doit résister et imposer sa souveraineté, sa volonté. Que vaut donc dans la balance de la destinée un seul homme contre tout un peuple ? Vous pourrez toujours rétorquer qu'entre le peuple et la dictature, il y a tout l'appareil répressif d'Etat qui est pourtant instauré pour le bien du peuple mais que la dictature détourne allègrement à son seul profit. Cependant, aucune armée, aucune puissance répressive n'a encore jamais vaincu un peuple car le peuple a le caractère de la permanence tandis que le pouvoir d'Etat est passager et ne saurait résister longtemps aux coups de boutoir déchaînés d'un peuple déterminé.

Pour manifester contre le putsch référendaire de monsieur Denis Sassou Nguesso, nous avons demandé au peuple de prendre toutes les institutions de la république car elles leur appartiennent - surtout quand ceux qui y travaillent n'oeuvrent pas pour le bien du peuple mais pour leur malheur. Le mot d'ordre a été entendu. Le commissariat de police de Diata (un quartier de Brazzaville) a été saccagé et brûlé. Les mercenaires du pouvoir ne pourront plus venir y torturer les populations innocentes...

La désobéissance civile doit s'accompagner de la prise de toutes les institutions de la république pour paralyser le régime dictatorial du PCT. Peuple souverain du Congo, partout où vous  êtes, prenez le pouvoir, prenez les institutions de la république qui vous appartiennent ! 

Le peuple est inscrit dans l'éternité tandis qu'un régime politique est passager. Nous avons toute la vie pour poursuivre l'oeuvre de démantèlement de ce gangstérisme politique qui a piraté l'Etat et les institutions de la république en les privatisant. Chasser, récupérer, restaurer les institutions de la république pour qu'elles servent celui qui en est le vrai propriétaire : LE PEUPLE SOUVERAIN.

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 14:36
VIDEO : BIENVENU MABILEMONO S'ADRESSE AUX FILS DU NORD ET SOUTIENT L'IDEE DE LA TRANSITION

Bienvenu MABILEMONO a ses détracteurs et certainement ses soutiens. Cependant, nous faisons fi des sentiments des uns et des autres pour nous concentrer simplement sur la justesse des propos d'un homme qui se reconnaît "fils" du nord du Congo, un homme qui s'adresse à ses frères du nord afin de leur faire entendre raison, en assénant sa vérité avec une simplicité qui frappe au coeur, dans un ton maîtrisé. J'attendais un tel discours de Blanchard Oba ou d'André Okombi Salissa : il s'agit de prendre le contrepied de l'idéologie politique scandée par le PCT qui confond toute manifestation populaire à un conflit nord-sud pour l'appropriation égoïste du pouvoir. C'est Bienvenu MABILEMONO qui a trouvé les mots justes en parlant le langage du coeur et de la raison. En assumant ses origines, Bienvenu MABILEMONO, probablement dans la meilleure vidéo qu'il ait jamais produite, dans des mots simples, s'adresse à cette frange de notre peuple que Denis Sassou Nguesso et le PCT manipulent depuis plus de quarante ans.

Nous avons été le premier à dire que les protestations contre le putsch référendaire de monsieur Denis Sassou Nguesso n'avait rien d'un conflit nord-sud pour la confiscation ou la conquête du pouvoir. Nous avons aussi été parmi les premiers à soutenir l'idée de TRANSITION que monsieur Bienvenu MABILEMONO et tant d'autres soutiennent aujourd'hui. Nous avons déjà réfléchi à ce propos et bientôt, me semble-t-il, dans un laps de temps très court, une conférence-débat ou table ronde sur le thème de la Constitution devra être organisée avec tout le monde, enfin, tous ceux que le sujet intéresse. IL S'AGIT D'ALLER A LA QUETE AUX IDEES CONSTRUCTIVES CAR UN SEUL CERVEAU NE PEUT AVOIR LA LUCIDITE DE DIAGNOSTIQUER TOUS LES PROBLEMES ET LE GENIE D'Y PROPOSER SEUL TOUTES LES SOLUTIONS ADEQUATES. NOUS N'AVONS JAMAIS PENSE LE CONGO IDEAL DANS LEQUEL TOUS LES CONGOLAIS POURRAIENT VIVRE HEUREUX L'UN AVEC L'AUTRE, L'UN A COTE DE L'AUTRE - SANS SE SOUCIER DU HASARD DES ORIGINES.

Pour ceux qui croient que la diaspora congolaise s'arrête à Paris, je dis que ceux qui vivent au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, au Canada, en Suisse et partout dans le monde, ont aussi leur mot à dire. Je nous invite à l'organisation de la CONFERENCE-DEBAT SUR LA NECESSITE ET LE CONTENU D'UNE TRANSITION POLITIQUE SALUTAIRE AU CONGO-BRAZZAVILLE. Tous les Congolais, en commençant par ceux qui vivent au Congo, peuvent envoyer leurs idées argumentées sur le sujet, qu'ils soient POUR ou CONTRE l'idée de la transition que je ne défendrai pas ici pour avoir suffisamment démontré à la face du monde la pertinence de cette démarche.

Il serait aussi temps de se demander après cinquante-cinq ans pourquoi notre modèle républicain ne fonctionne pas : si le modèle est bon, pourquoi a-t-il du mal à prendre dans notre pays ? Est-ce parce qu'il y a en nous une incapacité congénitale à l'appliquer, à tendre vers ce modèle ? Est-ce parce que l'élite politique n'est pas assez compétente ? Est-ce parce que le modèle imposé par De Gaulle en novembre 1958 ne nous correspond pas ? C'est la tâche de notre génération de résoudre les contradictions dialectiques inhérentes au processus politique de notre pays. NOTRE GENERATION A UNE RESPONSABILITE POLITIQUE DECISIVE QUANT A L'AMELIORATION DU PROCESSUS DEMOCRATIQUE DE NOTRE PAYS.

Je mets ma petite personne à la disposition de la collectivité pour l'organisation de cette TABLE RONDE pour l'édification d'une transition aboutie. Cette fois-ci, il ne s'agira pas de discourir pour s'épancher et évacuer notre rancoeur ou nos ressentiments mais de produire un travail d'expertise pour élaborer le processus institutionnel susceptible de restaurer notre démocratie perdue en 1997. Il s'agit de réfléchir sur le COMMENT RESTAURER INSTITUTIONNELLEMENT, PHYSIQUEMENT (DANS LA REALITE QUOTIDIENNE) ET MORALEMENT (CONSCIENCE COLLECTIVE) LA DEMOCRATIE PERDUE QUI N'ETAIT PAR AILLEURS A L'EPOQUE DE LISSOUBA QU'UN NOUVEAU-NE. 

Le départ de monsieur Denis Sassou Nguesso est une exigence collective partagée mais cela n'augure en rien d'un futur épanoui pour notre peuple si une certaine intelligentsia ne se met pas en place pour penser la superstructure et l'infrastructure qui nous permettraient de vaincre les démons du passé qui nous ramènent irrésolument vers la solidarité identitaire, le repli ethnique au lieu de promouvoir la république qui est une mise en commun de tous les destins des filles et des filles du Congo.

Il est à spécifier que le nombre ne compte pas lorsqu'il s'agit d'expertise dans un domaine : seule compte la qualité des cerveaux. Ceux qui sont intéressés par l'idée doivent m'écrire afin que nous mettions ensemble en place les conditions de l'organisation de cette table ronde salutaire pour notre pays. Que le Dieu de nos ancêtre bantous nous inspirent. Ce travail se fera en toute discrétion pour éviter toute perturbation.

Mon mail : demainlecongobrazzaville@yahoo.fr et mon numéro de téléphone : +33624962901. Utilisez Facebook (https://www.facebook.com/liondemakanda.benzila) ou Twitter (https://twitter.com/LiondeMakanda) pour me contacter.

LION DE MAKANDA, MWAN MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 19:51

Nous avons des informations pêle-mêle que nous allons vous donner - à commencer par Christian Perrin. Le journaliste qui a couvert les bavures policières du méga meeting de Pointe-Noire est en vie mais vit reclus par peur d'être arrêté car les sbires du pouvoir ont menacé de l'assassiner au bout d'une semaine. Il est évident que l'homme des masses affamées, grand prêtre de l'impunité absolue, n'aime pas que ses crimes soient exposés au grand public à l'heure d'internet. Pourquoi veut-on assassiner le journaliste Christian Perrin ? Le régime des crocodiles du PCT est-il sûr qu'en assassinant un journaliste, il réduira la vérité au silence ? Qui empêchera les images de ses exactions de parvenir aux réseaux sociaux, à l'heure du smartphone ? Rien. Qu'on laisse donc les journalistes tranquilles - puisque le monstre de l'Alima prétend que la liberté d'expression existe dans son royaume. D'ailleurs, internet n'est pas coupé pour tout le monde au Congo. une petite portion de la population est toujours connectée. J'ai pu discuter avec des compatriotes qui lisaient un de mes textes.

Les bourreaux du PCT ont le droit de se déplacer librement dans le monde - sans qu'on le leur interdise pendant qu'ils privent les autres de leurs mouvements. André Okombi Salissa et Guy Brice Parfait Kolélas sont encerclés par une soldatesque étrangère mêlée à des mercenaires de Tsambitso et ne peuvent même pas s'acheter à manger. Pendant ce temps, François Hollande ne cesse de se défausser politiquement en adoptant un point de vue et son contraire, la France se faisant même l'honneur de recevoir un Jean-Jacques Bouya au centre de conférence du ministère des affaires pour une conférence. Denis Sassou Nguesso sera en France au mois de novembre, la France déroulant sans état d'âme le tapis rouge à l'impunité absolue qui s'assimile au droit au crime absolu.

Denis Sassou Nguesso sera reçu en France au mois de novembre. Nous demandons à la France et à François Hollande de ne pas recevoir Denis Sassou Nguesso au mois de novembre tant qu'il séquestrera André Okombi Salissa et Guy Brice Parfait Kolélas. Un droit de circuler librement en vaut un autre. Surtout lorsque le premier des citoyens devient le plus minable d'entre tous. La France doit exiger à Denis Sassou Nguesso, l'escroc politique, de desserrer son étau sur l'opposition. S'il a quelque grief de nature juridique à leur égard, qu'il l'exprime devant le monde entier - en passant par son ministère de l'injustice.

Comment le pays soi-disant des droits de l'homme peut-il recevoir allègrement les membres d'un régime qui tue impunément, qui embastille pour un regard de travers et qui vous séquestre quand vous ne pensez pas comme eux ?

En fait, le PCT n'est pas simplement revenu à l'époque du parti unique - parce qu'il se doit d'accepter une coexistence de partis satellites pour jouer à la dictature démocratiquement élue mais le PCT est devenu le parti de la pensée unique, monolithique que l'on doit boire comme la parole dévaluée d'un mauvais évangile. Même ses contrefaçons de la réalité, ses montages, ses magouilles doivent être validés par tous, bon gré, mal gré. Curieusement, certaines puissances s'en font ses complices. La dictature n'est-elle pas l'art de faire de la pensée du monarque absolu la pensée essentielle de toute la société ? Même les plus grosses aberrations de l'esprit d'un drogué du pouvoir comme Denis Sassou Nguesso deviennent des textes de loi qui s'imposent à tous. Et aussi étrange que cela puisse paraître, la logique mensongère qui enrobe la pensée de notre éléphant de l'Alima parvient à séduire même le pays de Descartes - au prix d'une corruption qui ne dit pas son nom.

Dans la foulée de son putsch référendaire avalisé par l'Elysée, le monstre de l'Alima veut aller vite en besogne. Il projette d'organiser de nouvelles élections présidentielles dès janvier 2016 sur la base de ses listes électorales truquées. Et nous apprenons qu'il continuera à maintenir Okombi Salissa et Parfait Kolélas à l'état de "prisonniers à domicile" jusqu'à la fin de son élection au poste de gangster suprême du royaume. Il est honteux et inhumain de cautionner que la demeure d'une personne devienne sa prison. C'est une violation criarde des droits de l'homme. La France doit prendre ses responsabilités pour que cette situation ne tourne pas au drame. Le Congo est paraît-il un pays de droit. La moindre des choses dans un pays qui n'a pas l'eau potable et la nivaquine, c'est que ses citoyens puissent se déplacer librement. L'embastillement à domicile sans motif valable est la plus grande violation des droits primaires de l'être humain..

 

                LION DE MAKANDA, MWAN MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 21:59
CLERMONT-FERRAND : CE 31/10/2015, GRANDE MARCHE CONTRE LE FRANC CFA

31 Octobre 2015 à Clermont-Ferrand : Grande marche panafricaine contre le Franc CFA

- Comment pouvons-nous nous dire libres si notre propre monnaie, élément indispensable à l'économie de notre pays, est imprimée par un autre ?

- Comment pouvons-nous laisser notre monnaie entre les mains d'un pays avec lequel nous sommes concurrents ? Le laisser décider de la quantité de monnaie imprimée pour financer notre propre économie, sachant pertinemment qu'il est notre adversaire et s'arrangera de facto à prendre des décision contre nous ?

- Comment pouvons nous laisser notre monnaie entre les mains d'un pays avec lequel nous pouvons entrer en conflit du jour au lendemain ? C'est de la folie !

Pour infos, pourquoi le Tchad a arrêté ses offensives contre Boko Haram au Nigéria et au Cameroun ? parce que Idris Deby a demandé à la France de libérer l'argent du Tchad gardé par Paris dans son trésor public et que la France a refusé. Le lendemain il a fait une sortie très médiatisée sur le Franc CFA. où il critiquait cette monnaie. Pourquoi la France confisque 50% de nos recettes ? Qui a accepté ça ? Qui continue de l'accepter ? C'est quoi, cette impunité ?

La France tient les dictateurs par la laisse monétaire et les dictateurs tiennent les peuples en respect pour qu'elle exploite tranquillement leurs ressources : pétrole, or, diamant, uranium, etc. Elle peut stopper net la carrière d'un dictateur en fermant le robinet monétaire. Pourquoi ne le fait-elle pas ? C'est à cela qu'il faille déduire la conspiration de la France et de ses gouverneurs noirs contre les peuples des ex-toujours-colonies françaises.

Ce 31 octobre 2015, tout Africain qui aspire à la véritable souveraineté de l'Afrique doit venir manifester devant l'imprimerie qui fabrique le franc cfa. Ceux de Paris auront une opportunité de s'y rendre par bus moyennant 27 euros. L'Afrique, notamment francophone, doit se réveiller car la France est au coeur de ce qui se passe dans cette partie de l'Afrique. Elle peut changer beaucoup de choses mais le fait. La souveraineté a été confisquée. Chaque franc cfa vous le rappelle..

VOUS ETES FRANCAIS D'ORIGINE AFRICAINE. CETTE POLITIQUE SE FAIT EN VOTRE NOM. PAR VOS VOTES, VOUS AVEZ LE POUVOIR D'INFLUER SUR CE CONTEXTE POLITIQUE ESCLAVAGISTE QUI SE JOUE AU TRAVERS DE LA CONFISCATION DE LA SOUVERAINETE MONETAIRE DES PAYS DITS DE LA ZONE FRANC.

AFRICA, WAKE UP !

Ecoutez donc ce qu'en dit l'ancien président français Jacques Chirac dans un élan curieux de bon sens et d'humaniste qu'il ne pouvait se permettre quand il était chef de l'Etat. La clé monétaire est une des sources d'exploitation de l'Afrique qui met de l'argent dans la poche du citoyen français. Ecoutez :

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 15:19

La France par le truchement du Quai d'Orsay (ministère des Affaires étrangères) est le premier pays étranger à prendre "bonne note" du coup d'Etat constitutionnel qui vient de se dérouler au Congo par l'intermédaire du porte-parle du ministère des Affaires Etrangères, Romain Nadal. Prendre bonne note, c'est reconnaître, avaliser les résultats. Ceux qui ont cru qu'il ne s'agissait que d'une méprise de François Hollande quand il a soutenu Sassou du bout des lèvres sont à présent fixés. Le dictateur a les coudées franches pour poursuivre son rôle de criminator à l'égard du peuple congolais. Les intérêts ont parlé. La France a choisi le pétrole et a rejeté notre peuple. Denis Sassou Nguesso peut se présenter à un troisième mandat au sommet de l'Etat privé et privatisé du Congo. En sa qualité de GOUVERNEUR DE LA COLONIE CONGO, il a reçu la bénédiction du MAITRE. Il revient à notre peuple d'écrire une autre page de l'histoire en prouvant au monde que nous pouvons gagner ce challenge.

Le cas Sassou va devenir un précédent : toutes les autres dictatures vont se dire qu'il est désormais possible de procéder par coup d'Etat référendaire. Vous allez voir : en RDC, Joseph Kabila risque de faire la même chose ! L'Afrique se dirige vers des régimes monarchiques à vie sous emballage républicain. Bref nos pays vont devenir des royaumes que les princes hériteront à la mort des rois. C'est déjà le cas au Gabon, au Togo, en RDC.

Ceux qui me lisent savent que j'avais depuis longtemps émis des réticences quant à la possibilité que la France qui a instauré le système Françafrique défende les peuples et non les dictateurs : pourquoi voulez-vous que la France qui a ramené Denis Sassou Nguesso au pouvoir le lâche aujourd'hui ? Ne comprenez-vous pas que pour les puissances du monde, le soutien de tel ou tel homme d'Etat dépend de ce qu'il leur rapporte ? Regardez en Syrie : l'Europe et les Etats-Unis veulent la chute d'Assad tandis que la Russie de Poutine lui apporte son soutien. Conséquence : des intérêts prennent des avions de guerre et vont bombarder en Syrie. C'est la première fois que la Russie s'engage dans un soutien aussi franc à un pays étranger. Elle doit donc avoir de gros intérêts en Russie.

Ne rêvons plus. Il existe dans ce bas monde une conspiration des adorateurs du pognon (mammon) contre les peuples qui ne sont à leurs yeux que du bétail.

Vous avez en tant qu'électeurs le pouvoir d'influer sur la politique française. Français de toutes les origines, unissez-vous ! Vos voix doivent changer les choses en bien et non mal. Prenez-y conscience. Par vos votes non éclairés vous cautionnez les bombardements en Lybie, en Syrie, en Irak, et le soutien des dictateurs par l'Hexagone. Désormais, il faut oeuvrer à ce que vos voix soient prises en compte. Choisissez bien en pensant non pas seulement à la politique intérieure de la France mais aussi à la politique extérieure.

La misère dans vos pays respectifs a un coût car vous devez soutenir ceux des vôtres qui souffrent au Congo, en RDC, au Gabon, au Burundi, au Togo, au Rwanda, en Centrafrique, au Bénin, au Mali, au Sénégal, etc. L'ensemble de tous les Français originaires d'Afrique n'est pas négligeable. Vous avez le pouvoir d'orienter la politique extérieure de la France dans un sens ou dans l'autre. Vous êtes responsables par vos votes de tous ceux qui sont morts noyés dans la Méditerrannée ou de tous ceux qui sont morts à cause des bombardements de la France.

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 11:04

Un appel téléphonique ce matin m'a annoncé les résultats du putsch référendaire : 92,96% de OUI, un résultat qui n'est pas encore proclamé officiellement par le pouvoir puisque le régime parle de "tendances". Je me demande d'où vient ce pourcentage. Le site du griot blanc annonce 50% de participation - juste ce qu'il faut pour clamer la légitimité d'un scrutin illégal. Il y a ensuite des détails de votes ici ou là. Mes chers compatriotes, tout cela tient d'un montage grotesque, d'une honteuse escroquerie politique, d'un gangstérisme dictatorio-électoral. Ces chiffres n'ont par ailleurs pas d'importance pour les vrais démocrates qui savent que seule une révision de la Constitution du 20 janvier 2002 revêt un caractère légal. Ce référendum-coup d'Etat a été boudé par les Congolais - y compris au nord de la république. Ces chiffres, aucune preuve ne les accompagne. Ils ne tiennent que de l'effet de proclamation.

Denis Sassou Nguesso est un dictateur qui règne sur le Congo avec la bénédiction de la France. Vous le savez, nous le savons. Les résultats de ce putsch référendaire étaient connus d'avance, les chiffres déjà établis avant même le vote. C'est la mascarade de trop.

Si vous prenez juste les résultats de Nkayi 1, vous lisez sur le site du griot qui agace : Nkayi 1 sur 13269 inscrits, 9908 votants (oui= 8360 ; non= 1206) Faites 8360 +1206, vous obtenez 9566 et non 9908. Je vous signale que les chiffres ne parlent pas de bulletins nuls car il y a 9908 - 9566 = 342 électeurs qui se sont volatilisés. ILS NE SAVENT MEME PAS TRICHER. J'AI TELECHARGE LE TRUC DU GRIOT CAR ON NE SAIT JAMAIS... JE VOUS DEMONTRE QUE CECI EST UN TRUQUAGE GROTESQUE...

Nous sommes entrés depuis octobre 1997 dans le cycle paradoxal de la "dictature démocratiquement élue". Le paradoxe vient du fait qu'une dictature n'a pas besoin d'être élue. Denis Sassou Nguesso est plus l'apôtre de la soumission par la force pour l'obtention de la "paix" par le maintien forcé du statu quo - qu'autre chose. Il n'est pas un démocrate et ne le sera jamais jusqu'à sa mort.

Vous, Congolais, Africains, qui avez voté François Hollande sur la base d'un baratin mielleux, vous en avez pour vos votes. Sachez que vos votes déterminent la politique africaine de la France voire la politique étrangère de ce pays, tout court. Avant de voter, étudier bien le camp dans lequel se trouve le candidat. Il vaut mieux ne pas voter si personne parmi les candidats ne vous inspire confiance. Votez des personnalités comme Jean Luc Mélenchon. Vous vous plaignez du comportement du système politique français avec ses contradictions (soi-disant pays des droits de l'homme mais un grand soutien des dictateurs à son service - tandis que ceux qui ne servent pas ses intérêts sont bombardés, déracinés du pouvoir), alors que vous participez à le mettre en place. Tous les Français d'origine étrangère doivent prendre conscience qu'en votant, ils vont susciter, mieux, autoriser des bombardements en Lybie, en Syrie, alors que ces pays n'ont aucun problème avec la France, qu'ils vont maintenir des dictateurs au pouvoir. Vous me direz : "ET VOUS, LION DE MAKANDA. POUR QUI VOTEZ-VOUS ?" Ma réponse est toute simple : "Je ne suis pas Français car je n'en ai jamais formulé la demande". Je ne suis donc pas coupable de complicité - ne serait qu'à l'insu de mon plein gré - avec la puissance qui continue à asservir mon peuple au travers d'un vieux gouverneur noir comme Denis Sassou Nguesso. Par ailleurs, les Congolais de l'étranger étant privés de leur droit d'électeur, je ne prends pas aussi part aux mascarades électorales qui se déroulent dans notre pays.

Je suis à mon deuxième jour de jeûne. Je sais que nous sommes tous des drogués de nourriture car la nourriture agit sur le corps comme une véritable drogue et en cas de manque d'aliment solide dans l'estomac, vous ressentez une douleur atroce mais il faut persévérer. Le Christ a révélé que c'est le seul moyen de vaincre certains démons très puissants. Selon l'enseignement que j'ai reçu de l'Esprit, lorsque vous jeûnez, vous mettez en branle toutes les forces positives de l'univers qui s'activent chaque seconde au maintien de la vie dans tout le cosmos. C'est pour cela que de nombreux résultats sont obtenus par ceux qui jeûnes.. Quant au docteur Sébi, il affirme que le jeûne débarrasse l'organisme de certaines substances toxiques...

LE CHRIST A DIT A LA SAMARITAINE QU'ELLE ADORAIT UN DIEU QU'ELLE NE CONNAISSAIT PAS. ET IL AVAIT RAISON. LA VRAIE ADORATION EST FILLE DE LA VRAIE CONNAISSANCE. DIEU EST LE CREATEUR DE TOUTES CHOSES. IL EST GENEALOGIQUEMENT LE PERE D'ADAM CAR IL EST DIT DANS LA BIBLE : "ADAM, FILS DE DIEU". VERIFIEZ DANS LA GENESE. SI LE "NOIR" (UNE COULEUR DE PEAU NE SUFFISANT PAS A ETABLIR UNE VRAIE IDENTITE) EST LE PREMIER HOMME, ALORS ADAM EST NOTRE PERE. S'IL EST NOTRE PERE, IL A TRANSMIS LA CONNAISSANCE DU VRAI DIEU CREATEUR A SA POSTERITE ET RIEN QU'A SA POSTERITE. JE DEMONTRE AINSI QUE LE VRAI DIEU EST LE NOTRE, CELUI QU'ADORAIENT NOS AIEUX. JE PEUX DONC PROCLAMER AVEC FOI QU'ABBA, LE PERE, EST NOTRE PERE ET NOTRE DIEU. TOUT AUTRE CROYANCE, EN CE QUI CONCERNE LES KHAMITES, EST FAUSSE. C'EST LA RAISON POUR LAQUELLE IL N'ENTEND PAS VOS PRIERES !

QUE NE (NZAMBI YA) MPUNGU TULENDO, DIEU DE NOS ANCETRES, DONNE DE LA FORCE  ET DE LA DETERMINATION A NOTRE PEUPLE....

 

LION DE MAKANDA, MWAN MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 20:09

Nous nous associons à tous ceux qui sont à la recherche du journaliste Christian Perrin qui nous a permis de comprendre ce qui se passait à Pointe-Noire, notamment en couvrant les meetings de l'opposition. Sa dernière publication sur Facebook date du 19 octobre 2015. Ensuite, plus rien sinon un inquiétant silence ponctuant une brusque absence. La dictature doit commencer par bâillonner tous ceux qui portent à la lumière les dérives et l'arbitraire de ce régime. Ce n'est pas un hasard si elle a interrompu internet au Congo-Brazzaville. Cet appel à témoin est donc justifié surtout depuis que nous avons appris que Ghys Fortuné Dombe-Bemba a été arrêté par la police politique du régime. Ca ne lui ressemble pas de ne pas donner signe de vie par ses reportages - même si nous savons qu'internet a été interrompu. erci de diffuser largement cet appel à témoin...

 

APPEL : QUELQU'UN A-T-IL DES NOUVELLES DU JOURNALISTE CHRISTIAN PERRIN ?

Les Burundais sévissent à Brazzaville et à Pointe-Noire. C'est le retour de monnaie de Nkurunziza à Denis Sassou Nguesso pour avoir soutenu son putsch au Burundi. Les dictatures se serrent les coudes. On évoque des viols à Brazzaville et à Pointe-Noire.

Il s'agit pour la dictature d'éliminer les personnalités publiques les plus gênantes quand il ne s'agira pas seulement de les réduire au silence. Selon nos sources, même si les enlèvements sont légion dans notre pays, Denis Sassou Nguesso planifie de discuter avec l'opposition pour la diviser en faisant certains de ses membres dans un gouvernement d'union nationale tandis que d'autres seraient empoisonnés pour une mort en douceur qui pointerait moins un doigt accusateur en direction du régime. Il serait trop criard d'assassiner directement un André Okombi Salissa et un Parfait Kolélas. Les docteurs en assassinats politiques étudient des voies et moyens plus discrets.

Assuré d'avoir bridé la France et François Hollande, le monstre de l'Alima poursuit son plan machiavélique de décapitation politique de l'opposition qu'il veut absolument réduire au silence. Il sait qu'un peuple sans leaders politiques est peu efficace. Et si c'était là son erreur ? En effet, si plus personne ne peut calmer et canaliser les jeunes, il est à redouter que le pays soit à feu et à sang - même si nous ne le souhaitons pas...

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

APPEL : QUELQU'UN A-T-IL DES NOUVELLES DU JOURNALISTE CHRISTIAN PERRIN ?
Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 18:00

Quel comportement doivent avoir les démocrates congolais en cas de violation de la Constitution, le texte juridique le plus important du pays ? Denis Sassou Nguesso répond à la question et vous apporte la solution en tant qu'opposant au président Pascal Lissouba, le seul à avoir été élu démocratiquement dans notre pays, élu - sans contestation - au cours d'une élection fiable, incontestée et incontestable. 

Dans la vidéo que vous allez regarder ci-dessous, cet homme, ce Sassou, vous le remarquerez, est totalement lucide quand il n'est pas drogué ou shooté au pouvoir. Il sait galvaniser les foules et trouve même les mots justes pour interpeller les démocrates. C'est étrange : Denis Sassou Nguesso ne pense défendre la constitution et la démocratie que lorsqu'il est dans l'opposition car installé au sommet de l'Etat, il en est le pourfendeur.

Ecoutez donc les attitudes qu'il préconise aux démocrates d'adopter en cas de violation de la constitution et, c'est un homme qui pèse ses mots et s'exprime avec insistance. Appréciez l'apôtre de la "PAIX (entendez plutôt son contraire)", le sauveur de la Constitution (idem) et de la démocratie (ibidem) ergoter à l'époque où il s'opposait au président Pascal Lissouba : 

Quand Denis Sassou Nguesso n'est plus opposant et qu'il est drogué au pouvoir, son cerveau raisonne différemment. Il n'est plus dans son élément naturel mais un drogué du pouvoir qui s'ingénue par tous les moyens à le conserver. Et sa dernière trouvaille est formidable : il s'en remet au peuple pour l'utiliser comme argument à un putsch propre, soft et ne fait pas cas de la majorité qui ne le soutient pas.

Le dictateur Sassou a une autre vision de la politique et même du peuple. Pour lui, le peuple, c'est la frange, la toute petite minorité qui le soutient et la politique, c'est le bricolage au quotidien qu'il vous vend comme une opération de cosmétique politique. Tant pis pour le reste qui ne sont pour lui que des "abstentionnistes" - pour avoir réfusé de cautionner son putsch constitutionnel. Cette minorité aura tout - car elle s'incline devant le roi. Les autres, ne font pas du tout partie du peuple selon son acception de dictateur qui est la suivante : "est considéré comme faisant partie du peuple congolais, toute personne qui soutient aveuglément le dictateur Denis Sassou Nguesso". C'est pour cela qu'il a même fait voter les Chinois à Ngamakosso car eux sont de tout coeur avec lui. Il vous suffit de regarder comment il traite les régions, les villes du Congo, les quartiers de nos villes, etc. Soit on est avec le roi Sassou, alias Demi-Dieu, soit on est contre lui et, lui, opposant ou dictateur, rationnel ou irrationnel, il a toujours raison. Donc, à quoi cela aurait servi de voter NON - puisqu'il se proclamera vainqueur pour poursuivre son oeuvre de démolition du Congo ?

Ecoutez donc pérorer Denis  Nguesso après son putsch constitutionnel réalisé avec l'aide de SON peuple (2% de la population) contre la la MAJORITE du pays (98%) qui a dit NON comme il le conseillait aux démocrates, une MAJORITE qui a été violentée par les mercenaires rwandais et burundais :

Denis Sassou Nguesso estime que le peuple souverain doit se déterminer et il considère que 98% de la population représentent les "forces négatives", des forces qui seront vaincues parce que le peuple, SON peuple (2% de la population) veut la "PAIX", c'est-à-dire, le règne sans obstacle du monarque absolu. Eh bien, seule l'histoire nous le dira. Qu'il ne soit pas trop sûr de son fait. Ceux qui ont manifesté leur mécontentement ne sont pas prêts de s'arrêter. NOUS, LA MAJORITE DEMOGRAPHIQUE DE CE PAYS, C'EST-A-DIRE, LE PEUPLE,  ALLONS ENTRER EN RESISTANCE.

Sassou, l'opposant, est bien différent de Nguesso, le dictateur. Le dictateur n'a pas de mémoire ; il ne se souvient même pas de ce que Sassou, l'opposant a dit il y a dix-huit ans. Ca fait beaucoup trop d'années - même pour une mémoire d'éléphant.

A présent, vous, les 98% qui représentez en fait le VRAI peuple congolais car parmi les 2% qui ont voté, il y a de nombreux étrangers : qui de Sassou, l'opposant et de Nguesso, le dictateur, allez-vous suivre ? Nguesso vous annonce déjà avant même les résultats qu'il poursuivra son travail de distribution des privilèges et de la joie de vivre aux 2% de sa population, de SON peuple. C'est qu'il sait à l'avance qu'il est le vainqueur. Comment cela se fait-il ? IL A LE POUVOIR DE PROCLAMATION ET LE MINISTERE DE L'INJUSTICE AVEC LUI.

A l'annonce des résultats du scrutin-escroquerie politique, vous ne pouvez pas rester dans la neutralité : ou vous êtes dans les 2% ou vous êtes avec les 98%. Il n'y a pas de troisième choix...

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg