Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 19:51

Nous avons des informations pêle-mêle que nous allons vous donner - à commencer par Christian Perrin. Le journaliste qui a couvert les bavures policières du méga meeting de Pointe-Noire est en vie mais vit reclus par peur d'être arrêté car les sbires du pouvoir ont menacé de l'assassiner au bout d'une semaine. Il est évident que l'homme des masses affamées, grand prêtre de l'impunité absolue, n'aime pas que ses crimes soient exposés au grand public à l'heure d'internet. Pourquoi veut-on assassiner le journaliste Christian Perrin ? Le régime des crocodiles du PCT est-il sûr qu'en assassinant un journaliste, il réduira la vérité au silence ? Qui empêchera les images de ses exactions de parvenir aux réseaux sociaux, à l'heure du smartphone ? Rien. Qu'on laisse donc les journalistes tranquilles - puisque le monstre de l'Alima prétend que la liberté d'expression existe dans son royaume. D'ailleurs, internet n'est pas coupé pour tout le monde au Congo. une petite portion de la population est toujours connectée. J'ai pu discuter avec des compatriotes qui lisaient un de mes textes.

Les bourreaux du PCT ont le droit de se déplacer librement dans le monde - sans qu'on le leur interdise pendant qu'ils privent les autres de leurs mouvements. André Okombi Salissa et Guy Brice Parfait Kolélas sont encerclés par une soldatesque étrangère mêlée à des mercenaires de Tsambitso et ne peuvent même pas s'acheter à manger. Pendant ce temps, François Hollande ne cesse de se défausser politiquement en adoptant un point de vue et son contraire, la France se faisant même l'honneur de recevoir un Jean-Jacques Bouya au centre de conférence du ministère des affaires pour une conférence. Denis Sassou Nguesso sera en France au mois de novembre, la France déroulant sans état d'âme le tapis rouge à l'impunité absolue qui s'assimile au droit au crime absolu.

Denis Sassou Nguesso sera reçu en France au mois de novembre. Nous demandons à la France et à François Hollande de ne pas recevoir Denis Sassou Nguesso au mois de novembre tant qu'il séquestrera André Okombi Salissa et Guy Brice Parfait Kolélas. Un droit de circuler librement en vaut un autre. Surtout lorsque le premier des citoyens devient le plus minable d'entre tous. La France doit exiger à Denis Sassou Nguesso, l'escroc politique, de desserrer son étau sur l'opposition. S'il a quelque grief de nature juridique à leur égard, qu'il l'exprime devant le monde entier - en passant par son ministère de l'injustice.

Comment le pays soi-disant des droits de l'homme peut-il recevoir allègrement les membres d'un régime qui tue impunément, qui embastille pour un regard de travers et qui vous séquestre quand vous ne pensez pas comme eux ?

En fait, le PCT n'est pas simplement revenu à l'époque du parti unique - parce qu'il se doit d'accepter une coexistence de partis satellites pour jouer à la dictature démocratiquement élue mais le PCT est devenu le parti de la pensée unique, monolithique que l'on doit boire comme la parole dévaluée d'un mauvais évangile. Même ses contrefaçons de la réalité, ses montages, ses magouilles doivent être validés par tous, bon gré, mal gré. Curieusement, certaines puissances s'en font ses complices. La dictature n'est-elle pas l'art de faire de la pensée du monarque absolu la pensée essentielle de toute la société ? Même les plus grosses aberrations de l'esprit d'un drogué du pouvoir comme Denis Sassou Nguesso deviennent des textes de loi qui s'imposent à tous. Et aussi étrange que cela puisse paraître, la logique mensongère qui enrobe la pensée de notre éléphant de l'Alima parvient à séduire même le pays de Descartes - au prix d'une corruption qui ne dit pas son nom.

Dans la foulée de son putsch référendaire avalisé par l'Elysée, le monstre de l'Alima veut aller vite en besogne. Il projette d'organiser de nouvelles élections présidentielles dès janvier 2016 sur la base de ses listes électorales truquées. Et nous apprenons qu'il continuera à maintenir Okombi Salissa et Parfait Kolélas à l'état de "prisonniers à domicile" jusqu'à la fin de son élection au poste de gangster suprême du royaume. Il est honteux et inhumain de cautionner que la demeure d'une personne devienne sa prison. C'est une violation criarde des droits de l'homme. La France doit prendre ses responsabilités pour que cette situation ne tourne pas au drame. Le Congo est paraît-il un pays de droit. La moindre des choses dans un pays qui n'a pas l'eau potable et la nivaquine, c'est que ses citoyens puissent se déplacer librement. L'embastillement à domicile sans motif valable est la plus grande violation des droits primaires de l'être humain..

 

                LION DE MAKANDA, MWAN MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 21:59
CLERMONT-FERRAND : CE 31/10/2015, GRANDE MARCHE CONTRE LE FRANC CFA

31 Octobre 2015 à Clermont-Ferrand : Grande marche panafricaine contre le Franc CFA

- Comment pouvons-nous nous dire libres si notre propre monnaie, élément indispensable à l'économie de notre pays, est imprimée par un autre ?

- Comment pouvons-nous laisser notre monnaie entre les mains d'un pays avec lequel nous sommes concurrents ? Le laisser décider de la quantité de monnaie imprimée pour financer notre propre économie, sachant pertinemment qu'il est notre adversaire et s'arrangera de facto à prendre des décision contre nous ?

- Comment pouvons nous laisser notre monnaie entre les mains d'un pays avec lequel nous pouvons entrer en conflit du jour au lendemain ? C'est de la folie !

Pour infos, pourquoi le Tchad a arrêté ses offensives contre Boko Haram au Nigéria et au Cameroun ? parce que Idris Deby a demandé à la France de libérer l'argent du Tchad gardé par Paris dans son trésor public et que la France a refusé. Le lendemain il a fait une sortie très médiatisée sur le Franc CFA. où il critiquait cette monnaie. Pourquoi la France confisque 50% de nos recettes ? Qui a accepté ça ? Qui continue de l'accepter ? C'est quoi, cette impunité ?

La France tient les dictateurs par la laisse monétaire et les dictateurs tiennent les peuples en respect pour qu'elle exploite tranquillement leurs ressources : pétrole, or, diamant, uranium, etc. Elle peut stopper net la carrière d'un dictateur en fermant le robinet monétaire. Pourquoi ne le fait-elle pas ? C'est à cela qu'il faille déduire la conspiration de la France et de ses gouverneurs noirs contre les peuples des ex-toujours-colonies françaises.

Ce 31 octobre 2015, tout Africain qui aspire à la véritable souveraineté de l'Afrique doit venir manifester devant l'imprimerie qui fabrique le franc cfa. Ceux de Paris auront une opportunité de s'y rendre par bus moyennant 27 euros. L'Afrique, notamment francophone, doit se réveiller car la France est au coeur de ce qui se passe dans cette partie de l'Afrique. Elle peut changer beaucoup de choses mais le fait. La souveraineté a été confisquée. Chaque franc cfa vous le rappelle..

VOUS ETES FRANCAIS D'ORIGINE AFRICAINE. CETTE POLITIQUE SE FAIT EN VOTRE NOM. PAR VOS VOTES, VOUS AVEZ LE POUVOIR D'INFLUER SUR CE CONTEXTE POLITIQUE ESCLAVAGISTE QUI SE JOUE AU TRAVERS DE LA CONFISCATION DE LA SOUVERAINETE MONETAIRE DES PAYS DITS DE LA ZONE FRANC.

AFRICA, WAKE UP !

Ecoutez donc ce qu'en dit l'ancien président français Jacques Chirac dans un élan curieux de bon sens et d'humaniste qu'il ne pouvait se permettre quand il était chef de l'Etat. La clé monétaire est une des sources d'exploitation de l'Afrique qui met de l'argent dans la poche du citoyen français. Ecoutez :

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 15:19

La France par le truchement du Quai d'Orsay (ministère des Affaires étrangères) est le premier pays étranger à prendre "bonne note" du coup d'Etat constitutionnel qui vient de se dérouler au Congo par l'intermédaire du porte-parle du ministère des Affaires Etrangères, Romain Nadal. Prendre bonne note, c'est reconnaître, avaliser les résultats. Ceux qui ont cru qu'il ne s'agissait que d'une méprise de François Hollande quand il a soutenu Sassou du bout des lèvres sont à présent fixés. Le dictateur a les coudées franches pour poursuivre son rôle de criminator à l'égard du peuple congolais. Les intérêts ont parlé. La France a choisi le pétrole et a rejeté notre peuple. Denis Sassou Nguesso peut se présenter à un troisième mandat au sommet de l'Etat privé et privatisé du Congo. En sa qualité de GOUVERNEUR DE LA COLONIE CONGO, il a reçu la bénédiction du MAITRE. Il revient à notre peuple d'écrire une autre page de l'histoire en prouvant au monde que nous pouvons gagner ce challenge.

Le cas Sassou va devenir un précédent : toutes les autres dictatures vont se dire qu'il est désormais possible de procéder par coup d'Etat référendaire. Vous allez voir : en RDC, Joseph Kabila risque de faire la même chose ! L'Afrique se dirige vers des régimes monarchiques à vie sous emballage républicain. Bref nos pays vont devenir des royaumes que les princes hériteront à la mort des rois. C'est déjà le cas au Gabon, au Togo, en RDC.

Ceux qui me lisent savent que j'avais depuis longtemps émis des réticences quant à la possibilité que la France qui a instauré le système Françafrique défende les peuples et non les dictateurs : pourquoi voulez-vous que la France qui a ramené Denis Sassou Nguesso au pouvoir le lâche aujourd'hui ? Ne comprenez-vous pas que pour les puissances du monde, le soutien de tel ou tel homme d'Etat dépend de ce qu'il leur rapporte ? Regardez en Syrie : l'Europe et les Etats-Unis veulent la chute d'Assad tandis que la Russie de Poutine lui apporte son soutien. Conséquence : des intérêts prennent des avions de guerre et vont bombarder en Syrie. C'est la première fois que la Russie s'engage dans un soutien aussi franc à un pays étranger. Elle doit donc avoir de gros intérêts en Russie.

Ne rêvons plus. Il existe dans ce bas monde une conspiration des adorateurs du pognon (mammon) contre les peuples qui ne sont à leurs yeux que du bétail.

Vous avez en tant qu'électeurs le pouvoir d'influer sur la politique française. Français de toutes les origines, unissez-vous ! Vos voix doivent changer les choses en bien et non mal. Prenez-y conscience. Par vos votes non éclairés vous cautionnez les bombardements en Lybie, en Syrie, en Irak, et le soutien des dictateurs par l'Hexagone. Désormais, il faut oeuvrer à ce que vos voix soient prises en compte. Choisissez bien en pensant non pas seulement à la politique intérieure de la France mais aussi à la politique extérieure.

La misère dans vos pays respectifs a un coût car vous devez soutenir ceux des vôtres qui souffrent au Congo, en RDC, au Gabon, au Burundi, au Togo, au Rwanda, en Centrafrique, au Bénin, au Mali, au Sénégal, etc. L'ensemble de tous les Français originaires d'Afrique n'est pas négligeable. Vous avez le pouvoir d'orienter la politique extérieure de la France dans un sens ou dans l'autre. Vous êtes responsables par vos votes de tous ceux qui sont morts noyés dans la Méditerrannée ou de tous ceux qui sont morts à cause des bombardements de la France.

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 11:04

Un appel téléphonique ce matin m'a annoncé les résultats du putsch référendaire : 92,96% de OUI, un résultat qui n'est pas encore proclamé officiellement par le pouvoir puisque le régime parle de "tendances". Je me demande d'où vient ce pourcentage. Le site du griot blanc annonce 50% de participation - juste ce qu'il faut pour clamer la légitimité d'un scrutin illégal. Il y a ensuite des détails de votes ici ou là. Mes chers compatriotes, tout cela tient d'un montage grotesque, d'une honteuse escroquerie politique, d'un gangstérisme dictatorio-électoral. Ces chiffres n'ont par ailleurs pas d'importance pour les vrais démocrates qui savent que seule une révision de la Constitution du 20 janvier 2002 revêt un caractère légal. Ce référendum-coup d'Etat a été boudé par les Congolais - y compris au nord de la république. Ces chiffres, aucune preuve ne les accompagne. Ils ne tiennent que de l'effet de proclamation.

Denis Sassou Nguesso est un dictateur qui règne sur le Congo avec la bénédiction de la France. Vous le savez, nous le savons. Les résultats de ce putsch référendaire étaient connus d'avance, les chiffres déjà établis avant même le vote. C'est la mascarade de trop.

Si vous prenez juste les résultats de Nkayi 1, vous lisez sur le site du griot qui agace : Nkayi 1 sur 13269 inscrits, 9908 votants (oui= 8360 ; non= 1206) Faites 8360 +1206, vous obtenez 9566 et non 9908. Je vous signale que les chiffres ne parlent pas de bulletins nuls car il y a 9908 - 9566 = 342 électeurs qui se sont volatilisés. ILS NE SAVENT MEME PAS TRICHER. J'AI TELECHARGE LE TRUC DU GRIOT CAR ON NE SAIT JAMAIS... JE VOUS DEMONTRE QUE CECI EST UN TRUQUAGE GROTESQUE...

Nous sommes entrés depuis octobre 1997 dans le cycle paradoxal de la "dictature démocratiquement élue". Le paradoxe vient du fait qu'une dictature n'a pas besoin d'être élue. Denis Sassou Nguesso est plus l'apôtre de la soumission par la force pour l'obtention de la "paix" par le maintien forcé du statu quo - qu'autre chose. Il n'est pas un démocrate et ne le sera jamais jusqu'à sa mort.

Vous, Congolais, Africains, qui avez voté François Hollande sur la base d'un baratin mielleux, vous en avez pour vos votes. Sachez que vos votes déterminent la politique africaine de la France voire la politique étrangère de ce pays, tout court. Avant de voter, étudier bien le camp dans lequel se trouve le candidat. Il vaut mieux ne pas voter si personne parmi les candidats ne vous inspire confiance. Votez des personnalités comme Jean Luc Mélenchon. Vous vous plaignez du comportement du système politique français avec ses contradictions (soi-disant pays des droits de l'homme mais un grand soutien des dictateurs à son service - tandis que ceux qui ne servent pas ses intérêts sont bombardés, déracinés du pouvoir), alors que vous participez à le mettre en place. Tous les Français d'origine étrangère doivent prendre conscience qu'en votant, ils vont susciter, mieux, autoriser des bombardements en Lybie, en Syrie, alors que ces pays n'ont aucun problème avec la France, qu'ils vont maintenir des dictateurs au pouvoir. Vous me direz : "ET VOUS, LION DE MAKANDA. POUR QUI VOTEZ-VOUS ?" Ma réponse est toute simple : "Je ne suis pas Français car je n'en ai jamais formulé la demande". Je ne suis donc pas coupable de complicité - ne serait qu'à l'insu de mon plein gré - avec la puissance qui continue à asservir mon peuple au travers d'un vieux gouverneur noir comme Denis Sassou Nguesso. Par ailleurs, les Congolais de l'étranger étant privés de leur droit d'électeur, je ne prends pas aussi part aux mascarades électorales qui se déroulent dans notre pays.

Je suis à mon deuxième jour de jeûne. Je sais que nous sommes tous des drogués de nourriture car la nourriture agit sur le corps comme une véritable drogue et en cas de manque d'aliment solide dans l'estomac, vous ressentez une douleur atroce mais il faut persévérer. Le Christ a révélé que c'est le seul moyen de vaincre certains démons très puissants. Selon l'enseignement que j'ai reçu de l'Esprit, lorsque vous jeûnez, vous mettez en branle toutes les forces positives de l'univers qui s'activent chaque seconde au maintien de la vie dans tout le cosmos. C'est pour cela que de nombreux résultats sont obtenus par ceux qui jeûnes.. Quant au docteur Sébi, il affirme que le jeûne débarrasse l'organisme de certaines substances toxiques...

LE CHRIST A DIT A LA SAMARITAINE QU'ELLE ADORAIT UN DIEU QU'ELLE NE CONNAISSAIT PAS. ET IL AVAIT RAISON. LA VRAIE ADORATION EST FILLE DE LA VRAIE CONNAISSANCE. DIEU EST LE CREATEUR DE TOUTES CHOSES. IL EST GENEALOGIQUEMENT LE PERE D'ADAM CAR IL EST DIT DANS LA BIBLE : "ADAM, FILS DE DIEU". VERIFIEZ DANS LA GENESE. SI LE "NOIR" (UNE COULEUR DE PEAU NE SUFFISANT PAS A ETABLIR UNE VRAIE IDENTITE) EST LE PREMIER HOMME, ALORS ADAM EST NOTRE PERE. S'IL EST NOTRE PERE, IL A TRANSMIS LA CONNAISSANCE DU VRAI DIEU CREATEUR A SA POSTERITE ET RIEN QU'A SA POSTERITE. JE DEMONTRE AINSI QUE LE VRAI DIEU EST LE NOTRE, CELUI QU'ADORAIENT NOS AIEUX. JE PEUX DONC PROCLAMER AVEC FOI QU'ABBA, LE PERE, EST NOTRE PERE ET NOTRE DIEU. TOUT AUTRE CROYANCE, EN CE QUI CONCERNE LES KHAMITES, EST FAUSSE. C'EST LA RAISON POUR LAQUELLE IL N'ENTEND PAS VOS PRIERES !

QUE NE (NZAMBI YA) MPUNGU TULENDO, DIEU DE NOS ANCETRES, DONNE DE LA FORCE  ET DE LA DETERMINATION A NOTRE PEUPLE....

 

LION DE MAKANDA, MWAN MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 20:09

Nous nous associons à tous ceux qui sont à la recherche du journaliste Christian Perrin qui nous a permis de comprendre ce qui se passait à Pointe-Noire, notamment en couvrant les meetings de l'opposition. Sa dernière publication sur Facebook date du 19 octobre 2015. Ensuite, plus rien sinon un inquiétant silence ponctuant une brusque absence. La dictature doit commencer par bâillonner tous ceux qui portent à la lumière les dérives et l'arbitraire de ce régime. Ce n'est pas un hasard si elle a interrompu internet au Congo-Brazzaville. Cet appel à témoin est donc justifié surtout depuis que nous avons appris que Ghys Fortuné Dombe-Bemba a été arrêté par la police politique du régime. Ca ne lui ressemble pas de ne pas donner signe de vie par ses reportages - même si nous savons qu'internet a été interrompu. erci de diffuser largement cet appel à témoin...

 

APPEL : QUELQU'UN A-T-IL DES NOUVELLES DU JOURNALISTE CHRISTIAN PERRIN ?

Les Burundais sévissent à Brazzaville et à Pointe-Noire. C'est le retour de monnaie de Nkurunziza à Denis Sassou Nguesso pour avoir soutenu son putsch au Burundi. Les dictatures se serrent les coudes. On évoque des viols à Brazzaville et à Pointe-Noire.

Il s'agit pour la dictature d'éliminer les personnalités publiques les plus gênantes quand il ne s'agira pas seulement de les réduire au silence. Selon nos sources, même si les enlèvements sont légion dans notre pays, Denis Sassou Nguesso planifie de discuter avec l'opposition pour la diviser en faisant certains de ses membres dans un gouvernement d'union nationale tandis que d'autres seraient empoisonnés pour une mort en douceur qui pointerait moins un doigt accusateur en direction du régime. Il serait trop criard d'assassiner directement un André Okombi Salissa et un Parfait Kolélas. Les docteurs en assassinats politiques étudient des voies et moyens plus discrets.

Assuré d'avoir bridé la France et François Hollande, le monstre de l'Alima poursuit son plan machiavélique de décapitation politique de l'opposition qu'il veut absolument réduire au silence. Il sait qu'un peuple sans leaders politiques est peu efficace. Et si c'était là son erreur ? En effet, si plus personne ne peut calmer et canaliser les jeunes, il est à redouter que le pays soit à feu et à sang - même si nous ne le souhaitons pas...

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

APPEL : QUELQU'UN A-T-IL DES NOUVELLES DU JOURNALISTE CHRISTIAN PERRIN ?
Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 18:00

Quel comportement doivent avoir les démocrates congolais en cas de violation de la Constitution, le texte juridique le plus important du pays ? Denis Sassou Nguesso répond à la question et vous apporte la solution en tant qu'opposant au président Pascal Lissouba, le seul à avoir été élu démocratiquement dans notre pays, élu - sans contestation - au cours d'une élection fiable, incontestée et incontestable. 

Dans la vidéo que vous allez regarder ci-dessous, cet homme, ce Sassou, vous le remarquerez, est totalement lucide quand il n'est pas drogué ou shooté au pouvoir. Il sait galvaniser les foules et trouve même les mots justes pour interpeller les démocrates. C'est étrange : Denis Sassou Nguesso ne pense défendre la constitution et la démocratie que lorsqu'il est dans l'opposition car installé au sommet de l'Etat, il en est le pourfendeur.

Ecoutez donc les attitudes qu'il préconise aux démocrates d'adopter en cas de violation de la constitution et, c'est un homme qui pèse ses mots et s'exprime avec insistance. Appréciez l'apôtre de la "PAIX (entendez plutôt son contraire)", le sauveur de la Constitution (idem) et de la démocratie (ibidem) ergoter à l'époque où il s'opposait au président Pascal Lissouba : 

Quand Denis Sassou Nguesso n'est plus opposant et qu'il est drogué au pouvoir, son cerveau raisonne différemment. Il n'est plus dans son élément naturel mais un drogué du pouvoir qui s'ingénue par tous les moyens à le conserver. Et sa dernière trouvaille est formidable : il s'en remet au peuple pour l'utiliser comme argument à un putsch propre, soft et ne fait pas cas de la majorité qui ne le soutient pas.

Le dictateur Sassou a une autre vision de la politique et même du peuple. Pour lui, le peuple, c'est la frange, la toute petite minorité qui le soutient et la politique, c'est le bricolage au quotidien qu'il vous vend comme une opération de cosmétique politique. Tant pis pour le reste qui ne sont pour lui que des "abstentionnistes" - pour avoir réfusé de cautionner son putsch constitutionnel. Cette minorité aura tout - car elle s'incline devant le roi. Les autres, ne font pas du tout partie du peuple selon son acception de dictateur qui est la suivante : "est considéré comme faisant partie du peuple congolais, toute personne qui soutient aveuglément le dictateur Denis Sassou Nguesso". C'est pour cela qu'il a même fait voter les Chinois à Ngamakosso car eux sont de tout coeur avec lui. Il vous suffit de regarder comment il traite les régions, les villes du Congo, les quartiers de nos villes, etc. Soit on est avec le roi Sassou, alias Demi-Dieu, soit on est contre lui et, lui, opposant ou dictateur, rationnel ou irrationnel, il a toujours raison. Donc, à quoi cela aurait servi de voter NON - puisqu'il se proclamera vainqueur pour poursuivre son oeuvre de démolition du Congo ?

Ecoutez donc pérorer Denis  Nguesso après son putsch constitutionnel réalisé avec l'aide de SON peuple (2% de la population) contre la la MAJORITE du pays (98%) qui a dit NON comme il le conseillait aux démocrates, une MAJORITE qui a été violentée par les mercenaires rwandais et burundais :

Denis Sassou Nguesso estime que le peuple souverain doit se déterminer et il considère que 98% de la population représentent les "forces négatives", des forces qui seront vaincues parce que le peuple, SON peuple (2% de la population) veut la "PAIX", c'est-à-dire, le règne sans obstacle du monarque absolu. Eh bien, seule l'histoire nous le dira. Qu'il ne soit pas trop sûr de son fait. Ceux qui ont manifesté leur mécontentement ne sont pas prêts de s'arrêter. NOUS, LA MAJORITE DEMOGRAPHIQUE DE CE PAYS, C'EST-A-DIRE, LE PEUPLE,  ALLONS ENTRER EN RESISTANCE.

Sassou, l'opposant, est bien différent de Nguesso, le dictateur. Le dictateur n'a pas de mémoire ; il ne se souvient même pas de ce que Sassou, l'opposant a dit il y a dix-huit ans. Ca fait beaucoup trop d'années - même pour une mémoire d'éléphant.

A présent, vous, les 98% qui représentez en fait le VRAI peuple congolais car parmi les 2% qui ont voté, il y a de nombreux étrangers : qui de Sassou, l'opposant et de Nguesso, le dictateur, allez-vous suivre ? Nguesso vous annonce déjà avant même les résultats qu'il poursuivra son travail de distribution des privilèges et de la joie de vivre aux 2% de sa population, de SON peuple. C'est qu'il sait à l'avance qu'il est le vainqueur. Comment cela se fait-il ? IL A LE POUVOIR DE PROCLAMATION ET LE MINISTERE DE L'INJUSTICE AVEC LUI.

A l'annonce des résultats du scrutin-escroquerie politique, vous ne pouvez pas rester dans la neutralité : ou vous êtes dans les 2% ou vous êtes avec les 98%. Il n'y a pas de troisième choix...

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 23:09
Repost 0
Published by Cercle La Rupture - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 21:58


Le préfet de la sangha, Adolphe Elemba est mort, victime d'un arrêt cardiaque. Denis Sassou Nguesso lui aurait reproché le fait de ne pas avoir réussi à corrompre 99% des électeurs de la Sangha à voter OUI. Il a été copieusement engueulé par l'enfant terrible d'Edou - ce qui aurait entraîné un grand stress qui a fini par déclencher un AVC. 

Qui sert le diable, mal ou bien, meurt par le diable. Quand le monstre de l'Alima vous donne de l'argent sale pour une sale mission, il veut que le travail soit "propre" et bien fait en toute discrétion. Si vous ne réussissez pas à votre mission, vous risquez la colère du grand éléphant. Si un homme vous tue déjà par sa parole, imaginez ce que peuvent faire ses mercenaires.

Nous compatissons à son décès en présentant nos condoléances à la famille Elemba.

Le journaliste  Ghys Fortuné Dombe-Bemba aurait été arrêté par la police politique du régime des crocodiles du PCT. La preuve que pendant ce référendu-coup d'Etat, le régime en profite pour embastiller les grosses gueules du pays. LA RAISON D'ETAT N'A PAS BESOIN DE RAISON ET A RAISON DE TOUT, SUR TOUT !

La mise en résidence surveillée de Guy Brice Parfait Kolélas et André Okombi Salissa se poursuit, leurs domiciles respectifs étant toujours encerclés. Denis Sassou Nguesso projette de les arrêter pour troubles à l'ordre public : il lui suffira d'en donner procuration à Oko Ngakala, son cerbère qui lui obéit au doigt et à l'oeil. Nous attendons que les choses se confirment. Des pressions internationales pourraient desserrer l'étau du monstre de l'Alima sur les deux leaders de l'opposition...

Quand un fils retrouve le nom de son père décédé sur les listes et non le sien, quand des gens non inscrits sur les listes comme ces Chinois à Ngamakosso votent, nous sommes en face d'un ETAT VOYOU AYANT ASSASSINE LA HONTE, LA DIGNITE ET LE MOINDRE SCRUPULE.

Cette mascarade référendaire sans véritable objet est illégal parce que frappé du sceau de l'inconstitutionnalité. Ce qui fera de Denis Sassou Nguesso un chef d'Etat illégitime et sans véritable mandat. 

En fait, il serait même incroyable que le taux de participation ait atteint les 5%. Nous estimons qu'il ne devrait pas voler au dessus des 2%.

Quand la folie prend le pouvoir, elle installe l'arbitraire, l'injustice, les privilèges immérités, la violence, l'impunité absolue pour le clan au pouvoir, l'intimidation et la manipulation des masses, la corruption, bref, le MAL ABSOLU AU SOMMET DE L'ETAT. Si on obéit à un ETAT VOYOU, UN ETAT-GANGSTER, UN ETAT FOUFOU, c'est que l'on a perdu son âme.

C'est Denis Sassou lui-même qui l'a dit qu'il ne faut pas accepter que la constitution soit violée. TOUS LES DEMOCRATES CONGOLAIS DOIVENT SE LEVER ET ENTRER EN DESOBEISSANCE CIVILE, EN RESISTANCE  ET EN REBELLION. TOUT DOIT ETRE TENTE POUR RESTAURER LA DEMOCRATIE...

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 19:48

Ceci va se confirmer d'ici quelques heures car je ne l'ai pas entendu personnellement. Le peuple congolais qui n'est pas sorti pour aller voter est, paraît-il, en liesse dans les rues au pays ! Ils ont entendu sur RFI que les Etats-Unis et l'Union Européenne n'auraient pas reconnu le scrutin référendaire-coup d'Etat de Denis Sassou Nguesso qui s'est déroulé aujourd'hui, 25 octobre 2015, pour quota électoral non atteint : moins de 5% des électeurs se sont déplacés pour aller valider le coup d'Etat du monstre de l'Alima. En effet, trop peu de concitoyens se sont rendus aux urnes, invalidant du coup aux yeux de la communauté internationale le coup d'Etat référendaire. Pour Denis Sassou Nguesso, il ne s'agit que d'abstention...

Je viens de recevoir un appel du Congo d'un ami médecin qui croyait que j'étais déjà au courant de la nouvelle. Nous ne manquerons pas d'avoir de plus amples informations dans quelques heures...

Si au niveau international ce scrutin n'est pas reconnu, cela veut dire que Denis Sassou Nguesso ne pourra pas changer de constitution. S'il le fait quand même, il ne sera plus considéré comme un chef d'Etat - et cela aura des conséquences au niveau du fonctionnement de l'Etat. JE VOUS L'AI DIT : LE 14 AOUT 2016 A 14 HEURES, DENIS SASSOU NGUESSO NE POURRA PLUS S'IMPOSER AU SOMMET DE L'ETAT DE NOTRE PAYS MAIS D'ORES ET DEJA, IL A PERDU TOUTE CREDIBILITE ET TOUTE LEGITIMITE CAR COUPABLE DE PARJURE ET DE HAUTE TRAHISON.

Cependant, nous savons que les docteurs en manipulation politique du PCT vont travestir les pourcentages de participation au scrutin - qui est, de toute façon pour nous, démocrates congolais, anticonstitutionnel, c'est-à-dire, illégal.

Les Etats-Unis et l'Union européenne avaient demandé le report du scrutin pour raison de troubles politiques mais Denis Sassou Nguesso s'est entêté à organiser son coup d'Etat référendaire parce qu'il est homme à ne pas reculer - surtout pas lorsqu'il est si proche d'une escroquerie politique : un coup d'Etat contre le peuple par l'intermédiaire du peuple pour l'intérêt d'un seul homme. Ce référendum est donc nul et non avenu pour la communauté internationale. Denis Sassou Nguesso doit en tirer toutes les conséquences mais il n'est pas homme à se dégonfler pour si peu à ses yeux...

Pour la petite histoire, je discute avec un ami au téléphone qui m'explique que pour obtenir le soutien de François Hollande, Denis Sassou Nguesso aurait mis sur la table 3 milliards de francs cfa et un gisement pétrolier exploitable 20 ans au nord du Congo. Pour contrer l'oppostion FROCAD-IDC, le PCT aurait raisonné par scénarii : tous ont été mis sur la table, une opposition qui n'a pas pris en compte l'aspect sécuritaire incarnant l'épine dorsale du système dictatorial. Toutes les hypothèses ont été envisagées pour contrer l'opposition. Sassou promet de condamner les opposants politiques pour troubles à l'ordre public après la proclamation des résultats - raison pour laquelle il les aurait assignés à résidence.

Denis Sassou Nguesso dispose de beaucoup de liquidités qui lui permettent de s'offrir le service des mercenaires car il est décidé à se maintenir au pouvoir jusqu'à la mort. Cependant, les beaux plans de Sassou peuvent être enrayés par un tout petit grain de sable, un imprévu qu'il n'aurait pas comptabilisé. Certes, il projette de mettre en place un gouvernement d'union nationale pour calmer certaines ambitions mais le peuple n'a pas encore dit son dernier mot. NOUS NE CEDERONS PAS ! N'OUBLIEZ PAS CECI : SASSOU PASSERA MAIS LE PEUPLE CONGOLAIS DEMEURERA. ALORS, TENEZ BON, MES FRERES !

 

     LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU     

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 12:51
COUP D'ETAT REFERENDAIRE/VIDEO DE SASSOU APRES SA HAUTE TRAHISON : UN HOMME TRISTE, CONSCIENT DE SON ECHEC

Aujourd'hui est une journée triste pour de nombreux Congolais qui ont dormi tard comme moi. Des coups de téléphone jusqu'à 2 heures du matin. Aujourd'hui, Nous suivons le bruit de casseroles de Téléfoufou tout en appelant nos réseaux au Congo. Pour la machinerie démagogique télévisuelle qui n'affiche pas d'images de foules en délire, tout se passe bien. En réalité, nous savons que les Congolais sont restés chez eux. A Pointe-Noire, la présence de la soldatesque étrangère dissuade les gens à sortir dans certains quartiers. Dans certains endroits, ils ont brûlé les listes et saboté les lieux de scrutin. Il n'y aura pas de vote à Sibiti ou à Divénié où l'Etat n'est plus représenté, le sous-préfet ayant été expulsé, y compris dans certains villages du Pool. Des jeunes affamés ont reçu 2000 francs pour aller voter ; nombreux sont allés boire leur bière. A d'autres, on promet 10000 francs à la sortie après présentation du bulletin "NON". ils déchanteront bien vite car une fois leur bonne foi prouvée, la mauvaise foi des crocodiles du PCT les enverra paître.

Nous mettons en ligne un petite vidéo de notre monarque drogué du pouvoir. Vous jugerez par vous-mêmes. Denis Sassou Nguesso n'a pas le sourire des grands jours. En fond de cour, on aperçoit les voix achetées qui attendent de faire semblant de voter - alors que le résultat est connu d'avance.

Le Léviathan de l'Alima a la mine affreuse des mauvais jours et c'en est un. Il sait que sa fanfare va claironner qu'il y a eu masse ce dimanche 25 octobre 2015 mais ce n'est qu'un mensonge de plus dans la vie d'un serviteur du diable. On peut apercevoir, tenus à bonne distance du roi, ceux à qui on a promis de l'argent pour venir voter mais ils ne sont pas des foules.

Vous, mes frères, vous trahissez votre pays pour 2000 francs cfa ! Avez-vous oublié le petit Hiroshima du 4 mars 2012 ? Vous vous trahissez en fait vous-mêmes. De toute façon, même si vous votez NON, il ne tiendra pas cas de vos votes. Dans certains bureaux de vote, il y a plus de soldats que de votants. Cette mascarde est une mascarade de trop qui coûtera cher à monsieur Denis Sassou Nguesso qui a perdu le peu de crédibilité qui lui restait. Enfin, s'il lui restait quelque chose !

Il a la mine triste d'un homme qui a peu dormi mais le luciférien Sassou Nguesso a eu des journées plus joyeuses...

Que font des soldats à l'intérieur des bureaux de vote ? Tout cela montre que Denis Sassou Nguesso joue à fond l'intimidation pour inciter ceux qu'il a corrompus de voter OUI - sans savoir à quoi ils doivent s'attendre. Ce n'est pas seulement un putsch référendaire mais c'est surtout une escroquerie politique. Un vote qui n'est matériellement pas justifié - puisque le peuple n'a pas pris connaissance de ce que le Diable leur réserve. C'est tragi-comique mais ça existe. C'est l'Afrique, le continent de la démesure dans l'irrationnalité.

Comment des ministres qui vivent à Brazzaville peuvent-ils aller voter dans leur village natal - alors qu'ils ont leur résidence principale dans la capitale ? Sassou veut créer l'illusion qu'il y a eu des votes sur toute l'étendue du territoire mais il n'en est rien. Un journaliste qui a dit que les gens venaient à compte-goutte a été coupée à la télévision sur Téléfoufou.

Ainsi va un pays quand la folie en  a pris les rennes du pouvoir. C'est à se demander ce que ces gens-là ont d'humain à part l'enveloppe charnelle. En fait, ce sont des esprits infernaux totalement possédés par le démon.

Nous déplorons que certaines personnalités comme Yhombi, ou Fila qui se prétend de l'opposition, soient allés voter pour créer un effet d'entraînement, la preuve qu'ils ont été corrompus par Denis Sassou Nguesso. Ils savent pourtant que ce référendum est anticonstitutionnel.

Ma soeur, une UMFAZI qui se reconnaîtra, conseille à toutes les Congolaises et tous les Congolais qui le peuvent de jeûner trois jours à partir de demain. Je participerai à ce jeûne mais je demande à nos jeunes d'avoir la foi de Jephté.

Denis Sassou Nguesso tient le pays entre ses mains ; il a le pouvoir de proclamation : c'est-à-dire, même quand il perd, il peut se proclamer vainqueur. En fait, il n'y a plus à partir d'aujourd'hui au Congo, un homme au sommet de l'Etat. Denis Sassou Nguesso n'incarne plus l'Etat mais des intérêts privés. Il nous faut rétablir l'autorité de l'Etat, mes chers compatriotes. L'autorité de l'Etat et non celle d'un gangster kleptocrate qui ne sait même pas à quoi sert véritablement une belle mécanique comme l'Etat républicain. Sassou n'est pas un démocrate. Il a même dépassé l'étape du dictateur. C'est un tyran drogué du pouvoir. IL FAUT ARRETER LA BETE SASSOU. Cette comédie a assez duré.

             LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg