Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 10:14

Depuis trois ans, Les attaques sur la croissance de la démographie africaine se multiplient. 2 milliards en 2050, certains comme Yves-Marie Laulan estime que les Africains seront plus de 4 milliards avant 2050, etc, sans tenir compte de la forte mortalité peut-être provoquée des Africains. Et certains hommes politiques africains commencent même à approuver le point de vue occidental - faisant craindre l'application de mesures génocidaires sur le continent. Il y a eu Nicolas Sarkozy, puis Emmanuel Macron avec des discours inquiétants dont le but à peine dissimulé vise la réduction drastique de la population africaine - ce qui est un crime contre l'humanité, le plus grave de tous - parce que l'homme se prend pour Dieu, ce qui permet de comprendre que Satan est derrière cette haine de la race primordiale.

Nous avons découvert que les Juifs sionistes et kabbalisitiques de France sous la houlette du satanique YVES-MARIE LAULAN ont déjà commencé à se réunir depuis 2015 pour décider de vies de millions voire de milliards d'Africains - sans nous demander notre avis. Lorsque des Blancs racistes, Juifs sionistes de surcroît, se réunissent pour deviser de l'Afrique, ça me rappelle la Conférence de Berlin en 1885 avec toutes les conséquences dramatiques qui s'en suivirent pour la race sombre. Il n'en sort jamais quelque chose de bien quand des suprématistes blancs devisent sur des races cataloguées d'inférieures. Qui sont-ils, pour qui se prennent-ils pour décider de nos vies ? Si la question est la peur de la mort de la société occidentale, le danger ne vient pas de l'Afrique mais du fait que les Occidentaux ne font plus assez d'enfants. Il serait temps de s'occuper de cette question. Les Noirs ne sont pas non plus responsables de la perte de fécondité de vos femmes ou de la baisse de fertilité de vos hommes. Vous encouragez le mariage homosexuel et vous vous étonnez qu'il y ait de moins en moins d'enfants en Europe.

Je ne crois pas que le monde civilisé envisagera un plan Marshall pour l'Afrique. Ils ne développeront jamais l'Afrique car pour cela, il faudrait l'industrialiser et cela n'est pas envisageable. Ne vous laissez pas avoir par les fausses propositions de Laulan. Les Allemands ont dit que l'Europe ne commettra plus la même erreur avec l'Afrique que celle commise avec la Chine.

Dans une de ses vidéos sur Youtube, Yves-Marie Laulan dit qu'il y a huit cent mille Africains en Lybie qui cherchent à venir en Europe. D'où tient-il ces chiffres ? Qu'a-t-il dit de la vague de réfugiés syriens, afghans, irakiens et autres en Europe ? C'est moins choquant parce qu'ils ne sont pas noirs ? L'Allemagne a reçu un million de réfugiés - ce n'est pas par pur bonté humaine. L'immigration est peut-être la chance de renouvellement de la population européenne vieillissante à courbe démographique creuse. Votre racisme, vous aveugle-t-il à ce point ? On connaît la façon dont l'Etat d'Israël traite les Africains : pire que des animaux ! La France n'est pas hélas Israël. C'est un pays qui défend des valeurs que vous ne portez pas, que vous ne partagez pas - parce que vous êtes incapable de les comprendre, monsieur Laulan !

Quelle idée de dire : "Ce que je vous propose, ce n'est pas de larguer des bombes atomiques sur l'Afrique " ! Rien que l'allusion à l'usage de la bombe atomique qui a traversé votre esprit de sioniste sataniste kabbalistique - me glace le sang ! Je sais qu'il existe des procédés qui peuvent avoir des effets plus dévastateurs que la bombe atomique. Si on stérilise toutes les femmes africaines, on fait disparaître l'Afrique. On pourrait inventer un virus pire qu'Ebola pour décimer l'Afrique en si peut de temps. Ils possèdent mille et une façons de nous empoisonner : par les boissons, la nourriture, les habits, etc.

Derrière des propos feutrés, Yves-Marie Laulan cache un criminel pire qu'un nazi. Même s'il n'y avait pas d'Africains qui essayaient de rejoindre l'Afrique par la Méditerranée, les racistes verraient toujours d'un mauvais oeil la belle croissance démographique de l'Afrique. Le vrai problème est la disparition progressive des gènes récessifs. Ils le savent.

 

Je vous prie de bien écouter la vidéo ci-dessous. Écoutez bien. Chaque mot, chaque phrase comptent. Vous êtes concernés. On peut tolérer 2% de nègres en Europe mais pas 30%. Vous pouvez trouver tout l'entretien sur Youtube.


Par le Code Noir, ils ont planifié l'esclavage ; en 1885, en Allemagne, ils se sont partagés l'Afrique ; voilà que la même élite satanique s'apprête à profiter du prétexte migratoire pour décimer la race primordiale. Ceux qui sont au premier plan de cette campagne qui a pour but d'anéantir la race sombre appartiennent aux Illuminati, aux Frankistes-Sabbatéens, aux Chabad Lubovitch, aux francs-maçons kabbalistiques, tous des suprématistes blancs qui détestent les Noirs. 


Après des recherches, Yves Marie Laulan s'avère être un Juif sioniste né à Bordeaux, une ville esclavagiste. De tels Juifs appartiennent parfois à des sectes dangereuses qui ont pour Dieu Lucifer. L'idéologie religieuse kabbalistique préconise que l'homme peut se substituer à Dieu et décider à sa place. S'adressant à un public averti, Jacques Attali a glissé cette phrase : " Comme la nature est mauvaise, il faut la corriger ". Dieu a pourtant trouvé sa création bonne mais pour les Illuminati, elle est mauvaise mais comme ils s'estiment meilleurs que Dieu ils veulent corriger son oeuvre. Laulan qui veut réduire la population africaine partage la même vision. Menachem Schneerson a dit que le Juif était la fierté de la création tandis que le reste, les Goyim, n'était que du rebus. Nous, les Noirs pour eux, ne sommes rien que des animaux. Ils peuvent donc nous exterminer sans problème.
En écoutant ce raciste parler, le plan qu'ils vont mettre en marche n'attendra pas vingt ou trente ans : il est peut-être déjà en cours. Ceux qui nous ont vendus comme des marchandises, ceux qui nous ont réduits à de simples animaux reviennent à la charge car ils ont peur de voir leur race disparaître - surtout quand ils constatent que la femme européenne ne fait plus beaucoup d'enfants et qu'en quarante ans, la fertilité des Leucodermes a diminué de 60% et continue à diminuer de 1,6% chaque année.

Comme la plupart des chefs d'Etat africains sont tenus par des chaînes sectaires comme la Franc-maçonnerie, je crains le pire pour l'Afrique - déjà que Bill Gates en personne va stériliser les femmes africaines derrière de fausses campagnes de vaccination.

Mes recherches montrent qu'ils y a une portion d'êtres humains sur terre qui se prend pour Dieu en se plaçant au dessus de la morale et des lois. Ne croyez pas qu'ils éprouvent de la pitié. Non, ils suivent une doctrine kabbalistique satanique qui dit que l'homme peut usurper la place de Dieu. Ils ont essayé les guerres, les virus, l'empoisonnement des aliments et des boissons envoyés en Afrique. Rien n'y fait. Certains noirs résistent même à Ebola. Ils prennent leur sang pour aller fabriquer de virus plus mortels. Bref, ils veulent l'extermination de la race primordiale, l'unique que Dieu a créée. EN FAIT, IL N'EXISTE DE VRAI RACISME QUE CONTRE LES NOIRS.

En écoutant la fin des propos de cet homme, vous constaterez l'expression d'une conscience de race. Une conscience de race que les Africains n'ont pas Ils ont déjà commencé à agir. Cependant, le pire est à venir. Pendant que nous sommes occupés à combattre les dictatures intérieures, ceux qui nous les ont imposées projettent de nous effacer de la surface de la terre. Vous croyez que Dieu viendra vous sauver ? Quel Dieu ? Le Dieu personnel d'Israël qui autorisa l'esclavage et qui donna à Josué le droit de massacrer de pauvres peuples innocents ? Arrêtez de rêver ! Qui ? Jésus ? Ils l'ont tué ! Il n'y a qu'une seule façon de se défendre : développer une conscience de race en danger de génocide. Je ne plaisante pas. 


Vous l'ignorez mais ils ont depuis longtemps pris la place de Dieu - ce qui permet à Jacques Attali de dire lors d'une conférence : " la nature est mauvaise; il faut la corriger". Or, vouloir corriger la nature, c'est non seulement se substituer à Dieu mais dire qu'elle est mauvaise, c'est c'est affirmer qu'ils sont meilleurs que le Créateur. Vous en doutez ? MONSANTO vous le prouve en modifiant l'ADN des plantes. Leur monde occidental a totalement dompté la nature au point de provoquer la mort de la planète.

Si vous n'avez pas encore compris parce que vous pensez d'abord à vous et à vos familles, eux pensent au niveau de la race. Menachem schneerson, fondateur de la dangereuse secte Chabad Lubovitch, a dit que les Juifs sont la fierté de la création et que le reste, les Goyim, c'est du rebus.

CE QUE VOUS IGNOREZ, C'EST QU'ILS TRAVAILLENT À RÉALISER LES PROPHETIES AU LIEU DE LAISSER FAIRE LE DESTIN, C'EST À DIRE, DIEU. COMME ILS ONT PRIS LA PLACE DE DIEU, ILS SE CROIENT PERMIS DE DÉFINIR LE DESTIN DE L'HUMANITÉ. POUR EUX, DIEU N'EST PAS AMOUR MAIS LE MAL. ILS ONT PRIS LA PLACE DU MAL. ILS SONT LE MAL REVEILLEZ-VOUS !

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
1 août 2017 2 01 /08 /août /2017 11:04
Sassou venu remercier son maître Jacques Chirac pour l'avoir aidé à récupérer le fauteuil convoité de gouverneur noir du Congo

Sassou venu remercier son maître Jacques Chirac pour l'avoir aidé à récupérer le fauteuil convoité de gouverneur noir du Congo

Nous Africains, sommes tellement préoccupés par l'homme, le gouverneur noir qui tient le fouet en face de nous, que nous ne voyons ni les chaînes qui nous entravent, ni le trou dans lequel nous sommes plongés par celui qui veut nous maintenir en servitude. Vis-à-vis des puissances du monde, nous ne sommes pas libres. Or, la démocratie est l'exercice qui est associé aux hommes libres constitués en véritables peuples.

Si nous ne sommes pas libres vis-à-vis des puissances du monde comme la France qui nous imposent des gouverneurs noirs, comment pouvons-nous accéder à la démocratie ? Combien se posent cette question cruciale ?

La démocratie pour laquelle nous luttons est la brindille qui nous empêche de voir la poutre qui nous bouche complètement la vue pour comprendre que nous ne sommes pas encore sortis du processus d'infériorisation dans lequel nous sommes plongés. Vis-à-vis des Blancs, nous ne sommes pas libres et ils ne veulent pas nous voir véritablement libres car être libres, c'est disposer de nos ressources dans notre propre intérêt, des ressources qui font leur puissance temporelle - aussi redoutent-ils de nous voir vraiment libres. Tout le problème est là. Aussi, ils veulent contrôler ceux qui nous dirigent car si vous contrôlez un roi, vous contrôlez un pays. Qui est le véritable maître du Congo ? Denis Sassou Nguesso est-il la dernière autorité qui décide du sort du Congo ? Si oui, alors, nous n'avons qu'à nous débarrasser de lui pour que le problème soit résolu. Mais ce n'est pas une mince affaire car il a entre ses mains les ressources de l'Etat colonial qu'il utilise contre nous, une armée ethnique et de nombreux complices qui vivent tous aux dépens de l'Etat colonial, un gouvernorat colonial dirigé par un gouverneur noir au service du maître blanc.

Albert Lombo, cher ami, j'ai écouté la longue vidéo du jeune Togolais. J'ai déjà évoqué que ce qui naît par la force ne peut périr que par la force. Il parle de "peuple ". Il y met plus un nombre là où je mets d'abord un esprit, une conscience collective car le nombre sans la conscience est inopérant. La grande astuce coloniale a été d'exacerber les différences ethniques - aussi minimes fussent-elles car autrement, les colons accéléraient leur propre perte. Il fallait diviser ce qui était uni. En Afrique, il n'existe pas UN mais des peuples. Il faut donc passer du multiple à l'un. Et cela ne peut se peut se faire que par un travail de conscientisation et de distribution des droits à tous - ce qui est le travail régalien de l'Etat, d'un Etat libre, véritable, qui a entre ses mains le destin d'un pays - au lieu d'être juste un chien de garde pour la poursuite de l'état colonial, une situation de prédation organisée par des étrangers au profit des étrangers mais exécutée et surveillée par un gouverneur noir qui se sert au passage. La république du Congo est née en 1958 - avant la pseudo-indépendance de 1960. Les Congolais vivent sans le savoir dans une république coloniale...

A l'assemblée nationale française, j'ai évoqué la division du peuple congolais qui empêche une réaction totale, dans la mesure où une partie soutient Denis Sassou Nguesso. Il y a un risque de guerre civile qui pourrait rwandiser ou somaliser le Congo.

La conscientisation qui conduit à l'unification d'un peuple est le rôle de l'Etat. Or, dans le cas du Congo, l'Etat fait partie du problème en accentuant les divisions ethno-régionales et en transformant les droits de tous en privilèges.

On pourrait espérer s'appuyer sur les parties politiques mais là aussi, il y a problème : les partis sont fortement ethnisés et leurs leaders corrompus. Ça fait trois problèmes. Lorsque vous parvenez à surmonter ces trois Golgothas, vous vous heurtez à la dictature du dehors comme l'a expérimenté le président Laurent Gbagbo qui dut surmonter la tentative de putsch du Général Guey pour finir par être écarté du pouvoir par la France. 
La stratégie électorale, mes amis vont encore me reprocher de trop parler, travaille sur la conscientisation qui finira par produire l'unité et conduire à la révolte démocratique. Le jeune Togolais a envisagé cette possibilité sans s'interroger sur : comment parvenir à la révolte démocratique dans un contexte de deux dictatures (intérieure et extérieure) ? Lorsque des millions de gens votent un individu, cet homme devient en quelque sorte un point focal sur lequel on peut s'appuyer. D'autre part, le sentiment d'injustice travaille aussi à rassembler les citoyens dans la fortification de la conscience de faire partie d'un même peuple, car tous ces millions se trouvent dans la même condition devant l'arbitraire de la dictature. D'une manière insidieuse, la participation aux élections travaille à rassembler des hommes et à permettre l'émergence de leaders. Si de plus en plus de gens subissent l'arbitraire et sont déçus par le système, ils finissent par rejoindre le flot de mécontents et un jour, alors que l'on croit que tout est perdu, la révolte démocratique éclate. 
Les élections législatives au Congo de 2017 ont coalisé deux choses : une plus grande réactivité face à l'arbitraire par l'apparition de violences ici et là, au point où même le PCTue en sort divisé. Le boycott intégral n'aurait pas permis l'expression de tels phénomènes. En subissant l'arbitraire et l'injustice de façon répétée, le peuple avance dans l'unité et vers le point de révolte démocratique car on ne peut se révolter que devant une injustice subie, mon cher Albert Lombo. Or, les élections sont les manifestations répétitives de l'arbitraire dictatorial sur le plan du droit global du peuple. Et une injustice globale finit par déclencher une réaction globale. Voilà démontré le lien sociologique caché entre les élections et la révolte démocratique que nous appelons de nos voeux.

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 
 

Afficher plus de ré
Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
27 juillet 2017 4 27 /07 /juillet /2017 23:07
MESSAGE AU PEUPLE : FACE AUX TRAÎTRES, FRAPPEZ  PLUS FORT QUE LE PCTUE !

J'estime qu'il faut entretenir la culture démocratique pour ne pas reprendre le processus à zéro demain quand le pays retrouvera une sérénité démocratique. Il faut conserver les acquis de la démocratie et chercher à les consolider. LA DEMOCRATIE EST UN PROCESSUS ET NON UN SAUT QUANTIQUE.  C'est la raison pour laquelle j'ai estimé qu'il ne fallait pas boycotter le processus électoral mais se montrer plus vigilant face au Parti Congolais des Tricheurs Tueurs,  le PCTue.  Le problème est l'absence de réponse adaptée face à l'arbitraire et face à la fraude ou face à la corruption. Si la nature du voleur est de voler, celle du tueur de tuer, celle de la dictature de dicter, quelle est donc celle du peuple  ? De résister, de s'opposer, de faire valoir son pouvoir.  S'il nie ces dispositions, il disparaît en tant que peuple et bascule dans l'esclavage de groupe.  Mon peuple n'est pas un peuple d'esclaves.  Il faut juste qu'il réalise qu'on lui a volé son bon droit.  Et il s'agit désormais d'arrêter le voleur et de le foutre en prison. Tous doivent rendre des comptes et les sanctions doivent être à la hauteur des crimes.  IL FAUDRA PEUT-ÊTRE RÉTABLIR LA PEINE DE MORT POUR HAUTE TRAHISON...

Un ami sur Facebook m'a envoyé un support audio qui met en lumière l'étape ultime par laquelle passe le PCTue pour frauder à une élection : la corruption qui joue sur la propension des Congolais à l'argent facile. Il y a au sein de la CONEL quelques consciences mais elles ne sont pas majoritaires et n'ont pas les moyens de changer le rapport de force face à la forte pression de la dictature.  Nous en savons assez sur les processus du PCTue  : élimination des candidats gênants par invalidation des candidatures, intimidations, bourrage des urnes et quand cela ne suffit pas, corruption des membres de la CONEL.  Ce qui s'est passé à Lékana montre qu'en dépit de son penchant à la fraude car autrement,  il ne gagnerait pas,  le PCTue a peur de la réaction du peuple. C'est ce qui doit changer car la force de Sassou, c'est notre faiblesse, l'absence de réponse adaptée à la situation. On peut mieux riposter face à l'arbitaire politique par une force contestataire de masse plus accentuée.  Il s'agit de pratiquer une sorte de violence démocratique face au déni de démocratie.  Si ensemble, les Congolais se lèvent comme un seul homme, ils peuvent changer bien des situations.  AUCUNE ARMÉE NE GAGNE CONTRE UN PEUPLE DETERMINE À DEFENDRE SON DESTIN.

Que le peuple ait la bonne attitude et on verra la démocratie avancer dans notre pays.  En dépit de toutes ses armes, Sassou ne peut rien contre une colère généralisée des Congolais.  QUE LE PEUPLE SE FASSE RESPECTER ! CE N'EST PAS LA FAUTE DE LA DICTATURE DONT LA NATURE EST L'ARBITRAIRE.  C'EST NOTRE FAIBLESSE À FAIRE RESPECTER NOS VOIX QUI EST LE PROBLEME. Si la conscience politique augmente depuis que nous avons porté ce combat sur la place publique, force est de constater l'absence de riposte appropriée du peuple.  C'est notre faiblesse qui renforce les pratiques arbitraires du régime.  

Seulement,  voilà  : le pays est passé de la faillite à la banqueroute et finira par sombrer dans le chaos si on ne fait pas attention.  Même une perfusion du FMI ne nous sauvera pas de la cupidité de ces monstres qui ont effacé tout avenir à des millions de Congolais qui ont tout à perdre s'ils ne se lèvent pas.

Chers compatriotes, il est temps de reprendre notre destin en main. Les corrompus de la CONEL, vous les connaissez.  Procédez par embuscades, brûlez leurs maisons et leurs voitures.  Il faut que les traîtres aient plus peur de vous que du PCTue.  Agissez de nuit,  masqués.  Vous avez le droit d'exercer une terreur légitime et démocratique.  L'avenir de vos enfants, c'est maintenant qu'il faut le défendre.

CONGOLAIS, LEVEZ-VOUS ET TRAQUEZ LES TRAÎTRES. IL EST TEMPS DE SÉVIR CONTRE LES TRAITRES ET LES DESTRUCTEURS DE NOTRE PAYS.  LEVEZ-VOUS ! IDENTIFIEZ LES TRAITRES.  ENSUITE, D'UNE MAIN DE FER  : FRAPPEZ ! FRAAAAPPPPPEZ !

LION DE MAKANDA MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU 

 

(publié de mon smartphone)

 

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
25 juillet 2017 2 25 /07 /juillet /2017 12:50
LA POLITIQUE ET LA RELIGION VONT ENSEMBLE EN TANT QU'EXPRESSION DU POUVOIR

LE DIEU D'ISRAËL QU'ON VOUS POUSSE À PRIER EST MOLOCH. ET MOLOCH A QUI ON SACRIFIAIT DES ENFANTS NOTAMMENT LE PREMIER NÉ N'EST AUTRE QUE BAAL OU BELIAL A QUI MOISE SACRIFIAIT AUSSI UN BOUC. MOLOCH, C'EST SATAN. C'EST DES NOIRS QU'ILS ONT APPRIS L'EXISTENCE DU VRAI DIEU : NZAMBI YA MPUNGU. LISEZ ACTES 7:43.

Voici le contenu de ce verset qui montre la nature du dieu des Juifs révélée par un verset qui doit être lu par les chrétiens pour savoir qui était le dieu que les ancêtres des Juifs adoraient, celui qu'ils (les Juifs talmudiques) considèrent encore comme aujourd'hui comme le dieu d'Israël :

" Vous avez porté la tente de Moloch Et l'étoile du dieu Remphan, Ces images que vous avez faites pour les adorer ! Aussi vous transporterai-je au delà de Babylone. "


L'ÉTOILE DE DAVID N'EST AUTRE QUE L'ÉTOILE DE REMPHAN OU SYMBOLE DE MOLOCH. LES PROPHETES DE NZAMBI YA MPUNGU FURENT OBLIGÉS DE LEUR DIRE QU'ILS ÉTAIENT DANS LA FAUSSE RELIGION. 


LA POLITIQUE N'EST QUE LE VISAGE PROFANE DU POUVOIR RELIGIEUX. AU COMMENCEMENT, LE POUVOIR ÉTAIT DE NATURE RELIGIEUSE. QU'ON ÉTUDIE LA VIE DES NOIRS DE SUMER OU D'ÉGYPTE, LE CONSTAT EST LE MÊME. LE POUVOIR SE SCINDA ENSUITE EN POUVOIR RELIGIEUX ET EN POUVOIR POLITIQUE MAIS LE POLITIQUE NE FONCTIONNAIT HARMONIEUSEMENT QU'AVEC LE RELIGIEUX JUSQU'À CE QUE LE POUVOIR PROFANE ÉVINCE TOTALEMENT LE POUVOIR RELIGIEUX QUI A TOUT DE MÊME SURVÉCU EN VERSANT DANS L'IDOLÂTRIE CAR LES ROIS SE PROCLAMERENT DIEUX POUR CONTRECARRER LE POUVOIR RELIGIEUX. CE FUT LE DÉBUT DE L'IDOLÂTRIE QUI SE POURSUIT DE NOS JOURS DANS LE CHRISTIANISME. PRENDRE LA CRÉATURE POUR LE CRÉATEUR NE DATE PAS DU CHRISTIANISME. MÊME MOISE FUT DÉCLARÉ DIEU PAR RAPPORT À SON PROPRE FRÈRE AARON. IL EST TEMPS DE RAMENER LES ENFANTS DE DIEU VERS LE VRAI ET SEUL DIEU QUI N'EST CONNU QUE DE LA RACE PRIMORDIALE CAR C'EST D'ELLE QUE LES AUTRES ONT REÇU LA CONNAISSANCE DU VRAI DIEU. 


Alphonsine Mikouiza, C'est une erreur de croire que le pouvoir politique est séparé du pouvoir religieux. Le fondateur du royaume du Kongo s'installa sur le territoire des Ambundu. Il devint fou au point où on le surnomma le mani lahu. Pour exercer son règne, il fallait l'accord du Nsaku Ne Mvunda qui le délivra de la folie. Le Ntotila devait épouser une fille du clan Nsaku. C'est historique ce que je vous dis. Vous pouvez le retrouver dans les livres d'histoire. Qui était le Nsaku ne Nvunda ? C'est le grand pontife religieux qui était le garant de l'harmonie sociale, le lien entre les ancêtres, les vivants et ceux à venir. Kongo Dia Ntotila avait une autorité politique le mani Kongo et une autorité religieuse le Nsaku ne Nvunda. Le christianisme introduisit un schisme entre ces deux pouvoirs qui fonctionnaient harmonieusement. C'est ce qui provoqua la guerre entre les défenseurs de la tradition Kongo et les prêtres portugais qui étaient des étrangers venus pour détruire le grand royaume. Ainsi vinrent les plaies de la division, l'esclavage, les guerres jusqu'à la destruction d'un royaume qui s'étendait jusqu'à Mpumbu ou Anzika. Les lettres de Mbemba Nzinga montre que Kongo couvrait une très grande superficie. Les sujets du mani Kongo qui était aussi roi de Loango, d'Angola, de Matamba et de tant d'autres, comptaient plus de trois millions d'âmes...

 

LION DE MAKANDA MWAN, MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
24 juillet 2017 1 24 /07 /juillet /2017 13:27
DE L'IMPORTANCE DE L'ANTERIORITE DE LA RACE SOMBRE

On ne réclame pas la suprématie de quoi que ce soit lorsqu'on affirme que nous sommes la race primordiale. Dire cela, ce n'est pas affirmer une quelconque supériorité mais juste notifier notre antériorité sur le reste de l'humanité qui découla de nous, une humanité qui nous doit la religion, la culture, la science par notre fille l'Egypte et par notre soeur Sumer, terre peuplée par des Noirs - avant que des envahisseurs ne les exterminent. On rappelle juste ce que nous avons oublié. Nous souffrons pour avoir cessé d'être nous-mêmes. Imiter les autres ne nous réussit pas. Nous devons commencer par accepter la différence pour trouver notre voie. Le droit à la différence nous est refusé et nous l'avons accepté ! Les peuples qui vivent en harmonie nous le prouvent. C'est une question de stabilité identitaire. Et la stabilité identitaire est indispensable à la définition de son destin collectif. 

Que fit-on aux esclaves noirs en Amérique et aux Antilles ? On les déposséda de tout - même de la liberté de penser et de la possession de leur propre personne. Les ressources d'un esclave appartiennent au maître. En Afrique, nos ressources minières, nous appartiennent-elles ? Déjà que la monnaie que nous utilisons est celle du maître... 


Nous avons vécu en paix et en harmonie avant qu'on nous impose de suivre des voies qui sont sans issue car ce ne sont que des voies qui conduisent à la servitude en partant de la servitude. Cette affaire qui semble anodine à ceux qui se croient malins est le coeur de tous nos problèmes. Aucun arbre ne croît en s'appuyant sur les racines d'un autre arbre. 


Les juifs ont tout enduré dans leur histoire. Même dominés ils n'ont jamais renoncé à qui ils étaient. Les Chinois, les Japonais montrent qu'en respectant ses traditions au lieu de suivre aveuglement une culture allogène, on trouve sa propre voie harmonieuse. Un esclave se reconnaît à ce qu'il a perdu le droit de se définir, de décider de sa personne et de son propre destin.


La première des transformations qui fut introduite et qui conduisit à la chute du grand royaume Kongo fut une nouvelle religion, le christianisme, qui entra en conflit avec la religion de nos ancêtres, un trésor spirituel qui maintint le pays en paix pendant des siècles avant l'arrivée des Portugais à Kongo à la fin du XVè siècle. Le catholicisme ruina un vaste royaume qui contrôlait un vaste territoire habité par plus trois millions de personnes. 


Je ne crois pas que la forme de démocratie à l'occidentale que nous suivons nous soit adaptée car elle n'a été mise en place que pour piller nos richesses. Voilà près de soixante ans que le Congo erre dans la république comme dans un désert. Quand je discute avec certains amis, je me rends vite compte que personne ne croit vraiment en la république. C'est un instrument de servitude. A l'indépendance, on aurait dû se retrouver entre nous, Bantous, pour choisir la voie à suivre. Ensemble - sans les étrangers. Nous avons laissé les Français décider à notre place. Conséquence : ils continuent à décider de notre destin. Et vous n'êtes pas libre si quelqu'un d'autre décide de votre destin...


La démocratie a besoin d'un certain état d'esprit collectif qui commence à peine à se développer. Cependant, tant que nous demeurerons une colonie française, nous ne parviendrons jamais à la véritable démocratie qui remettrait en cause les chaînes qui nous entravent. Tout le problème est là. Il n'y a donc rien à espérer de la France ou des puissances du monde qui vivent à nos dépens.


Tout médecin véritable cherche la cause première d'une maladie. Les Congolais ne croient pas en la démocratie qui se heurte à nos différences ataviques que le Blanc a érigées en obstacles infranchissables. Tant qu'on ne prendra pas la peine d'examiner où nous mène cette voie tracée par les autres pour les autres, pour leur seul intérêt, oui, Patrick Eric Mampouya, nous sommes perdus.

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
24 juillet 2017 1 24 /07 /juillet /2017 12:01

A propos des résultats concernant les élections législatives dans notre pays, mon cher Karl-Jules Assoua, ce sont de faux résultats. Vous remarquerez que même ceux qui ont saisi les éléments de fraude ne protestent pas par les voies légales parce qu'ils ont peur. Toute avancée politique se fait au travers de joutes politiques. Or, les partis politiques sont corrompus et l'opposition est minée par la peur. J'observe qu'il n'y a pas d'avalanche de recours même si vous me direz que cela conduira à la même chose. 
Lorsqu'on établit qu'un régime est illégitime aux yeux du monde entier, on l'affaiblit. Et il faut chercher à l'affaiblir de plus en plus jusqu'à son effondrement total.
La dictature doit être confrontée pour donner au peuple les motivations de la renverser. Pour l'instant, elle résiste en pointant la kalachnikov sur le peuple qui réagit par la peur - au lieu de braver l'armée qui ne peut assassiner tous les Congolais. A chaque fois que le peuple revendique ses droits, la démocratie avance. Dès qu'il cesse de revendiquer, la dictature progresse. Il faut des réponses plus adaptées. Or, sans organisation digne de ce nom, il n'y a pas quelque chose pour motiver le peuple. Pourquoi voulez-vous que le PCTue arrête de tricher quand il sait qu'il ne rencontrera pas d'adversaire à sa mesure pour contrarier ses plans ?  On savait qu'ils allaient tricher. Et qu'a prévu l'opposition pour contrer cette manoeuvre frauduleuse du PCTue ? Rien.
Les Congolais ont bien réagi en se montrant vigilants mais il arrive toujours un moment où l'homme politique doit entrer en scène pour ou secouer ou entraîner la chute du système. Si seuls les 8% qui soutiennent Sassou avaient voté, le PCTue aurait tout raflé. 


Il ne faut pas décourager la culture démocratique mais plutôt encourager la lutte politique qui fit tomber Denis Sassou Nguesso en 1992 sans tirer un seul coup de feu. Hélas, pour cela, il faut une élite politique fiable et déterminer. Le peuple est prêt. Seul manque le détonateur politique, une sorte de Mandela à la congolaise qui allumera le feu de la révolte généralisée. 


Cependant, des forces souterraines travaillent. La secte au pouvoir finira par tomber. Hélas, si on ne fait rien, si on n'entretient pas la flamme démocratique, le PCTue se maintiendra au sommet de l'Etat à la mort du monarque absolu. 

 


La politique est un succédané de la religion. En politique, c'est comme en religion : il faut un credo et un sacerdoce. Le credo, c'est la démocratie, le sacerdoce, c'est l'homme politique intègre. Nous ne croyons pas assez en la démocratie pour que le miracle de la libération se produise.

 
LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU
Afficher plus de
Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
24 juillet 2017 1 24 /07 /juillet /2017 10:06
A RUBENS MAMPASSI : JE SUIS POUR UNE DECOLONISATION SPIRITUELLE

Rubens Mampassi, si Ruy de Sousa et ses franciscains n'avaient pas amené la Bible à Mbanza Kongo, en qui allais-tu croire ? Aurais-tu eu un sauveur ? Et ton sauveur, de quoi te sauve-t-il ? Du péché ? Tu ne pèches donc plus ? Toi, ton sauveur, n'est-ce pas dans la Bible que tu en as eu connaissance ? Ce qui est passé est du ressort de l'histoire mais il y a l'histoire réelle et ce que l'on vous fait croire. Moi, je cherche la vérité car Dieu est vérité. Et la vérité dit que Dieu n'est pas un homme. Dieu ne peut entrer dans le corps d'une femme pour naître. Vous vivez dans la peur qu'on vous a inculquée en tant que chrétiens. Sans ton sauveur, tu risques de te retrouver en enfer, n'est-ce pas ?

Nombreux vivent dans le péché mais s'accrochent au sauveur pour qu'il prenne leurs péchés pour qu'ils finissent au paradis. C'est un concept très astucieux pour maintenir les gens dans la nécessité d'un sauveur car ils ne peuvent pas se soustraire du péché parce qu'ils sont mauvais. La peur de l'enfer est ce qui soutient la nécessité d'un sauveur. Or, Jésus n'a pas été crucifié pour sauver qui que ce soit mais pour des raisons politiques : il avait usurpé le titre de roi des juifs car il fut proclamé roi par ses partisans. Sa mort ne fut transformée en salut que quatre siècles plus tard. On oublie bien souvent que le concept hébraïque du messiah renvoie à un roi terrestre et non à un être céleste. Le roi d'Israël est un messie oint à l'huile d'olive spécialement conçue à cet effet. Cela n'a rien à voir avec le salut de je ne sais qui. Un homme ne peut pas sauver un autre homme. Le salut ne vient que de Dieu seul.

Dans le contexte d'une Judée dominée par Rome, les Juifs attendaient un messie, un sauveur, un roi guerrier qui les délivrerait de Rome et tous ceux qui se proclamèrent messie à cette époque le devinrent pour porter en avant la lutte politique contre les Kittim en s'appuyant sur un fond religieux porté par la prophétie - notamment Genèse 49:10 qui s'avéra finalement une fausse prophétie car le pouvoir s'éloigna de la descendance de David sans que le fameux messie céleste ne descendit sur terre pour livrer le monde à la domination des Juifs (en effet, les chrétiens oublient souvent que le messie céleste est un être partial qui n'existe que pour livrer le monde entre les mains des Juifs ! Même le Dieu juif est un être totalement partial). Il fallait réinstaller un descendant de David sur le trône. La seule raison pour laquelle on déplace le lieu de naissance de Jésus de Gamala à Bethléem, c'est parce que c'est le lieu de naissance de David.

PRENDRE UNE CREATURE POUR LE CREATEUR EST LA PLUS GRAVE DES IDOLATRIES. LE CHRISTIANISME DANS SA FORME ACTUELLE EST UNE HERESIE.

J'ai lu la Bible et découvert les mensonges quand j'ai confronté la Bible à l'histoire. Il ne peut y avoir de mensonges dans un livre saint car Dieu est incapable d'inspirer le mensonge. Juste une question : comment se fait-il que le fils de Dieu ait besoin de deux tours pour faire ce qu'il aurait pu faire en une seule fois ? N'avait-il pas toute le potentiel pour changer ce monde en une seule fois ? Cette génération ne passera pas. Elle est passée et cela fait plus de 2000 ans sans que cette fausse prophétie ne se réalise. Comme ceux qui vous ont apporté la Bible peuvent toujours vous faire des mensonges indéfiniment, voilà 2000 ans que le péché est devenu abomination au point où Sodome se demande pourquoi Dieu l'a détruite.

Je ne vis plus dans la peur dans laquelle le mensonge a plongé notre race. Si on reconnaît l'arbre au fruit, comment l'arbre de nos traditions a-t-il pu apporter l'harmonie, l'amour du prochain, la paix, la solidarité et que ton christianisme ait apporté la guerre à Kongo dia Ntotila, l'esclavage, la ruine de notre peuple et de notre continent ? As - tu oublié que le pape Nicolas V avait autorisé l'esclavage que même l'église catholique a pratiqué ?

 

IL N'Y A PAS DE SALUT DANS LE MENSONGE. JUSTE LA MORT. ET LES FRUITS DU PRÉSENT SONT LÀ POUR TE LE DÉMONTRER. LES OCCIDENTAUX NOUS ONT MENTI DANS LE BUT DE NOUS DOMINER PERPETUELLEMENT.


Ceux qui nous ont apporté le mensonge éternel vivent à nos dépens, nous tuent, nous imposent des guerres, laissent nos peuples dans la tourmente. Et vous croyez qu'ils nous ont apporté le salut ? Où est donc le Dieu qui détruisit Sodome quand l'abomination est devenue loi ? En Europe, des hommes épousent des hommes, des femmes épousent leur chien. Et ce sont ces gens-là qui nous ont apporté la Sainte Parole qui pourtant interdit l'abomination qu'ils autorisent désormais dans leurs lois. Où est le Dieu qui détruisit Sodome et Gomorrhe pour si peu ?  


Dès le moment où les faits se réclament de l'histoire, il faut interroger celle-ci. Hérode le Grand on sait qu'il est mort en 4 avant la naissance de Jésus. Du coup, l'histoire des rois mages, le massacre des enfants qu'on lui impute ne tiennent plus la route. Le recensement de Quirinius est un fait historique avéré qui s'est déroulé en l'an 6 de l'ère chrétienne. L'église catholique reconnaît qu'il n'y a pas de Jésus né en l'an zéro puisque le moine scythe Denys s'était trompé. Joseph, le père "adoptif" du Christ a deux pères différents. La ville même de Nazareth a été construite par les croisés. Vous vivez votre foi. Elle est admirable mais une foi qui prend ses racines dans le mensonge.

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Repost 0
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 22:17
MRLC : COMMUNIQUE DE PRESSE
MRLC : COMMUNIQUE DE PRESSE
Repost 0
Published by Mouvement Républicain pour la Libération du Congo - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 11:16

Pour qu'un peuple se soulève, il faut un trigger, un déclencheur qui attend qu'un événement survienne, un canalisateur qui encadre, oriente et sous-tend le soulèvement - sans oublier le densificateur de nature émotionnelle et psychologique. Il n'y a donc pas d'insurrection spontanée mais un contexte insurrectionnel qui peut ou ne pas déboucher sur une révolte - surtout quand il n'y a pas de canalisateur. Cependant, tant que le coefficient de révolte n'est pas supérieur au coefficient de résilience d'un peuple, il ne peut y avoir soulèvement. Je comprends que cette analyse sociologique puisse déconcerter mes lecteurs mais je suis sûr que vous comprendrez qu'un peuple qui supporte la souffrance, la torture et l'arbitraire pendant plus de vingt ans a développé une très forte résilience. Et pour la vaincre, il faut une force contraire beaucoup plus grande capable de rompre l'inertie sociale...

En visionnaire, j'ai vu que cette élection législative du dimanche 16 juillet 2017 ne serait pas comme les autres. Ewo se révolte. Ce n'est qu'un début. Il y aura d'autres troubles. Surtout lorsque les résultats falsifiés seront prononcés. De l'engouement à la révolte, il n'est question que d'une inversion de signe arithmétique : le passage du plus au moins par un basculement émotionnel. Le potentiel insurrectionnel de cette élection législative est beaucoup plus grande que les autres. J'avais envisagé que les troubles commenceraient au nord du pays. Ewo où l'élection législative a été annulée n'est qu'un début. Les élections sont aussi annulées à Nianga. A Kellé, j'apprends que l'élection n'a pas eu lieu. A Makoua, certains bureaux de vote manqueraient d'assesseurs.

On nous signale qu'Exaucé Ibam Ngambili aurait été pris en flagrant délit de bourrage des urnes dans la circonscription de DJiri 2. Ce n'est pas le comportement d'une personne assurée de gagner. Il faut plutôt y voir une tentative de contournement du facteur d'incertitude lié à toute élection. L'élection est suspendue à Pointe-Noire pour la même raison de bourrage des urnes. le colonel à la retraite Eba membre du PCTue aurait gardé 1223 cartes d'électeurs chez lui pour les remettre aux jeunes moyennant 5000 francs afin que ces derniers votent Kourissa, le beau-fils des Nguesso, nous dit Anaïs Polo. A Owando, Bonaventure Engobo aurait approché Jean Jacques Yhombi favori à 70% avec une enveloppe de 100 millions de francs - toujours selon notre Tutsie nationale. A Kingoué, c'est une attaque des Ninjas Nsiloulou ayant causé la mort de soixante miliciens du régime à Moukomo qui a empêché le déroulement de l'élection législative. Silibali, le candidat du PCT serait en fuite. A Banda (Niari), le président de l'assemblée nationale, Justin Koumba, pourchassé par les habitants serait en fuite. On parle d'un scrutin annulé. Bref, cette élection que j'ai souhaitée de tous mes voeux produit déjà les effets escomptés mais le meilleur viendra après la proclamation frauduleuse des résultats... 

Pour revendiquer, il faut une raison. Et cette fois-ci, les revendications peuvent surgir de tous les quatre points cardinaux du Congo. Je l'ai dit : le problème n'est pas l'élection qui est la manifestation démocratique fondamentale mais la revendication post-électorale ou pré-électorale.A Ewo, on se révolte en pleine élection. C'est un excellent début. C'est pourquoi j'ai souhaité que cette élection législative ait lieu. Toute élection a un facteur de risque revendicatif non nul et surtout, il possède un coefficient d'incertitude très élevé qui augmente l'émotivité globale qui peut alimenter le densificateur insurrectionnel...

J'avais demandé plus de vigilance au peuple qui doit défendre son vote. Les vidéos qui circulent montrent qu'elle (vigilance) est au rendez-vous. Ce coup-ci, la nature de l'événement politique fait sauter la solidarité ethno-régionale sur laquelle le pouvoir a l'habitude de s'appuyer pour étouffer les velléités populaires et les limiter spatialement : même Oyo n'est pas à l'abri de troubles populaires.

Nous suivons de très près ce qui se passe au Congo où le contexte global est critique car il y a une tension politique accrue à cause de la crise économique, de la crise sociale, politique (détention des opposants à Denis Ndzokou Nguesso, génocide dans le Pool, illégitimité du chef de l'Etat, assassinats des opposants, etc.) et structurelle.

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

ELECTIONS LEGISLATIVES : COMME NOUS L'AVONS SOUHAITE, DES TROUBLES ONT COMMENCE A EWO
ELECTIONS LEGISLATIVES : COMME NOUS L'AVONS SOUHAITE, DES TROUBLES ONT COMMENCE A EWO
Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 21:48

Je suis choqué par les propos du Général Jean François Ndenguet, directeur général de la police de notre pays, des propos que j'ai entendus dans cet extrait téléphonique enregistré soit par Mambeke, soit par l'homme qui se dit l'épine dorsale d'un pouvoir de mort en service au Congo. Cet enregistrement ne peut en effet techniquement que venir de l'un des deux concernés par l'appel.

Mambeke et son président ont dû rencontrer le Général Jean-François Ndenguet ou ils le feront demain. Il s'agit de savoir quel sort leur est réservé. Ce n'est pas pour manger des cacahuètes que la menace en galons de GENERAL les a invités. Les menaces sont trop explicites...


En toute franchise, j'ignore ce qu'on peut reprocher à monsieur Mambeke car je n'ai pas pris connaissance des tracts qu'on lui impute mais entendre le chef de la police menacer un citoyen congolais de disparition est un grave aveu d'enlèvements et d'assassinats de citoyens congolais par la police d'un régime sanguinaire pris de folie mégalomaniaque - alors qu'on attend de la force publique qu'elle protège les citoyens d'un pays. C'est très terrifiant. La police enlève et fait disparaître des citoyens congolais. Tout est dit, assumé, revendiqué. Tuer les Ba-kongo n'est pas un crime et vous comprendrez plus loin dans ce texte pourquoi.  

Cet enregistrement audio est sur YouTube donc dans le domaine public. N'importe qui peut en prendre connaissance. Il pourrait disparaître sous les coups de boutoir de menaces savamment distillées par la police politique. J'ai donc pris la peine de le télécharger.


Cependant, il y a une phrase qui m'a fait réaliser quelque chose : "ILS SE PRENNENT POUR LES VRAIS CONGOLAIS AU DETRIMENT D'AUTRES CONGOLAIS ! " En effet, comment comprendre cette phrase :

" C'est au prix de sacrifices que les CONGOLAIS ont eu ce pouvoir " ?

L'intelligence analytique nous permet de comprendre que pour revenir au pouvoir, Denis Sassou Nguesso a dû sacrifier, les siens, les Mbochis qui font aujourd'hui partie de l'ethnie-Etat. Doit-on conclure que ceux qui avaient le pouvoir avant eux - notamment l'équipe du président Pascal Lissouba - n'étaient pas des Congolais ? Les Mbochis sont-ils les seuls vrais Congolais désormais ? Il faut absolument que cette affaire soit tirée au clair. Et je veux un débat car cette déclaration de Ndenguet est terrifiante. Dans notre pays, certains Congolais, fils de la terre du Congo depuis des lustres - ont perdu leur citoyenneté sans le savoir. Il est alors compréhensible qu'on les massacre, qu'on les fasse disparaître car ils sont considérés comme étrangers chez eux - notamment par les fils des Ouest-Africains qui furent déportés au Congo en 1910 (vérifiez sur Wikipédia ou faites une recherche sur le blog).

L'expertise de la voix est sans appel : c'est bien celle du Général Jean François Ndenguet, chef de la Gestapo congolaise et on sait à présent qu'il y a un CONGO au pouvoir à l'intérieur du Congo, un CONGO qui ne représente pas tous les natifs du Congo. Certains sont donc plus Congolais que d'autres. En fait, les Congolais, ce sont ceux-là mêmes qui sont au pouvoir. Les bannis de leur congolité, les Mambeke du Congo, n'ont qu'à bien se tenir. Les menaces de mort sont désormais publiques. Un jour, la CPI appréciera. Nous rassemblons les éléments...

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg