Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 19:07

C'est une info que nous venons juste de recevoir ; elle est donc à vérifier à Brazzaville. LDM demande à tous ceux qui le peuvent de vérifier cette information qui confirme que c'est bien Sassou le véritable propriétaire des Dépêches de Brazzaville puisqu'il en est l'éditorialiste en chef. Il se serait rendu au siège des Dépêches de Brazzaville à Brazzaville pour voir la machine ROTATIVE de marque Gazelle que Pigasse aurait achetée dans le sud de la France après avoir reçu paraît-il beaucoup d'argent de la SNPC (on évoquerait une somme autour de 400.000 euros). Il paraît que Pigasse aurait vanté la bête et nous estimons que la déception de Sassou doit être à la hauteur du baratin pondu.

Sassou arrive et constate que Pigasse l'a entubé en achetant une vieillerie, une machine qui n'a pas tourné depuis au moins deux ans dont les pièces détachées n'existent même plus et qui daterait de 1975 payée certainement autour de 50.000 euros - alors que Pigasse aurait demandé beaucoup plus pour acheter une neuve. S'en serait suivie une violente diatribe entre l'éléphant et son nègre blanc alias le plumitif le mieux payé de la terre, parce que Sassou  aurait compris que Pigasse l'aurait roulé dans la farine. On va jusqu'à  dire qu'il aurait demandé à son plumitif de quitter Brazzaville sous 48 heures mais nous n'y croyons pas trop : ils vont trouver le moyen de se rabibocher car ces deux prédateurs, l'un blanc, l'autre noir, sont bien de la même espèce : ils sont des homo cupidus, des êtres à la cupidité à fleur de poche, à fleur de regard, à fleur de flair, qui ruinent le Congo en pillant les caisses de l'Etat. 

Apparemment, Sassou aurait contacté une grosse société de communication (nous attendons des détails). Est-ce que ça un rapport avec ce quiproquo ?

Que rapporte les Dépêches de Brazzaville au pays pour que Sassou y engloutisse des milliards en francs cfa ?  RIEN ! Oui, c'est un outil idéologique mais est-ce le prix à payer ? N'y a-t-il pas un Congolais qui sait écrire pour lui servir de plumitif ? Jean-Paul Pigasse participe à la ruine du Congo et nous lui demanderons des comptes. De préférence avant que son coeur ne lâche.  On ne casse pas des cacahuètes sur le dos du peuple sans en ramasser les ordures...

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 17:43

C'est indéniable que Denis Sassou Nguesso est "l'éléphant" le plus riche d'Afrique puisqu'il est déjà la souris la plus riche du monde ; la seule chose qui fasse qu'il n'apparaisse pas dans le classement de FORBES qui recense les plus riches du monde, c'est le fait qu'il soit à la tête d'un Etat. En effet, vous ne verrez jamais dans FORBES une personnalité politique comme si nos dictateurs qui laissent des mères sans lait pour nourrir leurs enfants - sont pauvres !

Chaque année, au moins, je dis bien c'est au moins  plus de 500 milliards de francs cfa que Denis Sassou Nguesso détourne des fonds pétroliers et qui vont dans ses poches (ça peut aller jusqu'à 2000 milliards de francs cfa)  : le budget est toujours voté à la baisse ; les surliquidités passent directement  de la BEAC aux poches de Sassou et de son clan. Il a donné cette année une preuve flagrante qu'il peut, pour donner des millions à ses frères du nord, augmenter le budget de l'Etat de 400 milliards de francs cfa - comme ça, d'un simple  coup de pouce ! On se demande dans quelles poches seraient passés les 400 milliards rajoutés au budget 2012 s'il n'y avait pas eu la catastrophe du 4 mars 2012...

Le journal Libération nous révèle que deux anciens premiers ministres de la France, Raffarin et  De Villepin, vont se rendre au Congo pour mettre en place le journal FORBES pour l'Afrique ; c'est forcément pour recenser les plus gros fortunes africaines car autrement, ce n'est plus FORBES ! FORBES ne recense pas ceux qui possèdent les plus grosses bananes du monde ! Il est assez étonnant que deux premiers ministres de la France se rendent pour créer l'instrument de la laudation des riches du continent africain en commençant par le Congo ; mais  cela ne nous surprend pas : il y a très longtemps que nous savons que le clan Sassou & Nguesso est immensément riche de tout l'argent volé au peuple congolais ; c'est même la raison pour laquelle Sassou redoute certains de ses neveux...  

IL Y A EN EFFET ASSEZ D'ARGENT AU CONGO POUR FAIRE DE CE PAYS UN AUTRE KOWEIT mais nous savons que Sassou veut la mort du Mokongo qu'il affame chaque jour que Dieu fait.

Il est risible de lire dans l'éditorial du nègre bien blanc de Sassou, les propos de Sassou qui prétend que les choses ont évolué au Congo. Si tel est le cas, peut-on dire qu'au Congo :

1)   il y a de l'eau potable pour tous ?

2)  de l'électricité pour tous ?

3)  du travail pour tous ?

4)  de l'éducation pour tous ?

5)  des soins pour tous ?

6)  à manger pour tous ?

7)  de la justice pour tous ?

8)  de l'habitat décent pour tous ?

9)  de l'égalité pour tous de sorte à dire qu'un Mokongo = un Ngala aux yeux de Denis Sassou Nguesso  dans le traitement qu'il fait des ethnies ?

 

Pourquoi y a-t-il de l'eau potable et de l'électricité  à Oyo et non à Pointe-Noire ?


Le ministre Moyen, un homme qui porte mal son nom (car sans moyens) n'a-t-il pas reconnu lui-même qu'il n'avait pas les moyens de lutter contre la trop forte mortalité infantile dans son pays, le Congo ?  Pourtant, n'a-t-on pas trouvé des milliards en urgence pour donner aux frères du nord ? Qui a indemnisé les pauvres Vilis sur lesquels un avion du clan Sassou est tombé ? Qui a pensé à les reloger ? Qui a parlé de reconstruire leurs maisons ?  Non, Sassou est un monstre qui rêve d'un Congo où tout bon Mokongo est un Mokongo mort - de préférence de faim car l'agonie est plus longue et en bon sadique, il prend plaisir à laisser mourir des enfants innocents à qui il ne laisse aucune chance de vivre dans un pays où pourtant ils auraient tout eu pour s"épanouir...


CONGO-LIBERATION-24-JUIL-20120001.jpg


Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 06:12

Nous sommes de retour à Lyon après un séjour à la campagne pour nous ressourcer. Les infos reçues ne peuvent être publiées qu'aujourd'hui.

1)  Sachez que s'il y a eu peu de votants lors des législatives, c'est à cause de la non-distribution des cartes d'électeurs, une technique mise en place pour favoriser les candidats du PCT. Rien que pour cette raison, cette élection est à refaire car c'est un fait volontaire du pouvoir qui est même dénoncé par sa propre presse payée rubis sur ongle...

2) Certains candidats ont été assassinés comme celui qui est mort à Nkayi. On compte plusieurs parlementaires assassinés pour éviter qu'ils ne se présentent aux élections ; vous aurez plus de détails car là, je dois aller travailler ;

3) Denis Christel Sassou Nguesso a donné 200 millions de francs cfa pour se fabriquer un adversaire à Oyo :vu que le positionnement est tribal, comment imaginer qu'un mokongo se présente à Oyo... ;

4)  Sassou aurait puni le Club 2002 PUR de son neveu Wilfrid Nguesso qui n'a pas voulu se ranger derrière le PCT. Zéro élu au premier tour.

5)  Madame Jocelyne  Lissouba aurait réussi à faire élire Leyinda à Mayoko en passant par Sassou qui se montre curieusement très gentil avec elle. Elle espère qu'il entrera au  prochain gouvernement...

6) Sachez que MAR est le parti de madame Antoinette Sassou Nguesso qui l'utilise pour placer ses protégés comme Viaudo...


A présent, la liste des élus au premier tour où le PCT se taille la part du lion - alors même que les listes électorales sont bidons puisque les morts n'y sont pas supprimés et que ceux qui atteignent la majorité n'y sont pas ajoutés - sans oublier que le pouvoir gonfle les listes avec des faux électeurs et avec nos voisins d'en-face ...:

 

Brazzaville
1- Talangaï 3 : Ossiala Sylvestre (PCT)
2- Talangaï 4 : Elenga Faustin (PCT)
3- Talangaï 5 : Ikia Sassou N’Guesso Claudia (PCT)
4- Djiri 1 : Tiélé Gambia Olou Antoinette (PCT)
5- Ile Mbamou : Nianga Elenga André (PCT)
6- Poto-Poto 1 : Kourissa Jean de Dieu (PCT)
7- Poto-poto 2 : Opimbat Charlotte (PCT)
8- Poto-Poto 3 : Ollingo Oniangué Jean Claude (PCT)
9- Makélékélé 2 : Badiabio Joseph (MCDDI)
10- Moungali 3 : Moussodia Jean Didace Médard (Indépendant)
Cuvette Ouest
11- Mbama : Mouélé Serge Hubert (PCT)
12- Ewo 1 : Odzoki Serge Michel (PCT)
13- Ewo 2: Bininga Ange Aimé Wilfrid (PCT)
14- Okoyo: Ovaga Jean Daniel (PCT)
15- Mbomo : Opimbat Léon Alfred (PCT)
16- Kellé: Hobié Thierry (PCT)
Sangha
17- Sembé: Ndouane René Dambert (PCT)
18- Pikounda : Diawara Ibrahim (PCT)
19- Ngbala : Aniaba Pierre Symphorien (PCT)
20- Souanké : Zoniaba Ayimessone Henri (PCT)
Plateaux
21- Mbon : Ampion Philippe (UPDP)
22- Mpouya : Mboulou Raymond Zéphirin (PCT)
23- Makotimpoko : Ondzé née Ngambolo Bernadette (PCT)
24- Lékana : Okombi Salissa André (PCT)
25- Gamboma 1 : Ngouélondélé Hugues (PCT)
26- Ollombo 1 : Itoua Bruno Jean Richard (PCT)
27- Ollombo 2 : Ibara Ndéli Félix (PCT)
28- Ongogni : Gakosso Jean-Claude (PCT)
29- Abala : Ossebi Henri (PCT)
30- Allembé : Soussa Louis (PCT)
31- Djambala : Ngouonimba Josué Rodrigue (UFD)
Cuvette
32- Mossaka 1 : Mokoko Raphaël (PCT)
33- Mossaka 2 : Bopoumbou Jean Marie (PCT)
34- Makoua : Ayessa Firmin (PCT)
35- Oyo : Sassou N’Guesso Denis Christel (PCT)
36- Owando 1 : Ondongo Gilbert (PCT)
37- Owando 2 : Owassa Yaucka Abel Joël (PCT)
38- Ntokou: Okoula Edouard Roger (PCT)
39- Ngoko: Ambéto Blaise (PCT)
40- Loukolela: Longobé Gabriel (PCT)
41- Boundji: Ngokana Denis Auguste Marie (PCT)
42- Tchikapika: Bouya Jean Jacques (PCT)
Bouenza
43- Mabombo: Kalla Marcel (PCT)
Niari
44- Yaya: Ouosso Emile (PCT)
45- Banda: Koumba Justin (PCT)
46- Mayoko: Leyinda Pascal Alain (Upads)
47- Makabana: Mabiala Pierre (PCT)
Pointe-Noire
48- Tié-Tié 1: Nkodia Kynd Gaëtan (PCT)
49- Tié-Tié 2: Kitombo Ngoko Alphonse (PCT)
50- Tchiamba-Nzassi : Mavoungou Makaya Jean Baptiste
(RDPS)
51- Mvoumvou 1: Thystère Tchicaya Jean-Marc (RDPS)
Kouilou
52- Loango : Bouiti Viaudo Roland (MAR)
53- Kakamoéka: Mabiala Alexandre (PCT)
54- Mvouti 2: Coussoud Mavoungou Aimé Martin Parfait
(PCT)
55- Madingo Kayes : Tengo Laurent (MAR)
Likouala
56- Bétou: Sabaye Fernand (PCT)
57- Bouaniéla: Mangondo Gerry-Gérard (PCT)
58- Liranga: Etéka Yemet Valère (PCT)
59- Impfondo : Moka Alain (PCT)
60- Enyellé : Djombo Henri (PCT)
61- Epéna 1 : Tono Marie Louise (PCT)
62- Epéna 2 : Bathéas Jean-Marie (PCT)
Pool
63- Ngabé : Ondongo Evariste (PCT)
64- Mbandza Ndounga : Tchibambélela Bernard
(MCDDI)
65- Kinkala : Kolelas Parfait Guy Brice (MCDDI)
66- Kindamba : Mvouba Isidore

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 22:19

Au moment où j'écris ces mots, j'entends Raymond Mboulou déblatérer les résultats des législatives. Je suis abasourdi par les taux exponentiels de l'abstention : en effet, en pourcentage, l'abstention dépasse les 80%. Et nous sommes étonnés qu'à Madibou il y ait 100% de votants ! La promenade de santé du PCT n'est pas si évidente. La leçon que nous tirons de cette élection, c'est la lassitude du peuple congolais à qui nous demandons de ne pas aller voter au deuxième tour. Nous pouvons dire que tout ce qui sort de l'illégitimité est illégitime ; aucune légitimité ne peut sortir de l'illégitimité. L'assemblée qui sortira de cette élection sera frauduleuse et logiquement illégitime  car Denis Sassou Nguesso finira par se donner une majorité mais avec un taux d'abstentionnistes aussi fort, on se demande comment l'assemblée nationale peut être légitime en dépit des nominations législatives.

Etranges certains scores du PCT qui ressemblent à des bonds électoraux - tellement ça ne renvoie pas à la logique de vote qui octroie les voix aux autres candidats. Le PCT va encore une fois se tailler la part du lion car tous les poids lourds comme Firmin Ayessa ont pu être élus au premier tour ... par décret !

A Ollombo, Itoua Jean Richard reçoit 100% de suffrages et l'on s'étonne qu'Ollombo ait deux circonscriptions d'à peine 6000 personnes - alors qu'à Brazzaville, les circonscriptions comptent des dizaines de milliers de personnes ; il n'y a donc pas une loi claire d'élaboration des circonscriptions. le ministre Mboulou  est élu avec 100% des voix  ; il a dû éprouver une joie totale en lisant ce résultat.

Hugues Ngouélondélé bat Mathias Dzon avec plus de 3000 voix contre plus de 2000 ! On comprend pourquoi l'armée devait procéder à des initimidations. Pauvre Congo ! nous allons avoir une assemblée pctiste avec les rejetons de Sassou à bord pour leur initiation politique.  Denis Christel Sassou Nguesso a été élu à Oyo avec 14757 voix soit 98% de suffrages ! car autrement, c'est un crime de lèse-prince... D'ailleurs, on note l'élection de nombreux caciques du pouvoir comme Denis Gokana, Gilbert Ondongo, Jean Jacques Bouya (100% des voix) au premier tour. En conclusion, tout pour le PCT, rien que les os pour le reste...

Quand je vois des taux d'abstention si prononcés, je me dis que je ne suis pas allé manifester pour rien devant l'ambassade du Congo à Paris car le peuple a compris le message : les  signes d'un désamour accentué entre le pouvoir et le peuple apparaissent désormais - même si j'apprends qu'Ikia Claudia Sassou Nguesso a été élue avec plus de 78% à Talanga 4 et nous savons tous que ce score est un score politique et non un score réel.

Il n'y a pas un seul système dans l'histoire qui peut prétendre règner indéfiniment. Tôt ou tard arrive la fin ; celle du règne de Sassou a commencé....

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 21:02

Nous venons juste d'apprendre la mort d'un fils de Marien Ngouabi, Dany Osséré, dans l'accident d'un hélicoptère - parce que mal entretenu - qui s'est produit récemment au Congo et dans le même temps, on apprend que Denis Sassou, de peur que Mathias Dzon ne provoque un soulèvement à Brazzaville, le bloque à 100 kilomètres de Brazzaville sous prétexte que chacun doit attendre les résultats des législatives sur sur fief électoral - comme si Christel Sassou Nguesso était confiné à Oyo... :

 

OssereDzon.jpg

 

Voici un communiqué de l'ARD et du PSDC de Clément Miérassa dans lequel on apprend que Mathias Dzon arait gagné le siège de député de la circonscription de Gamboma 1. Par ailleurs, Mathias Dzon aurait été raccompagné à Brazzaville par les mercenaires de Denis Sassou Nguesso. Si ce n'est pas de l'amour vache entre ces deux-là (nous savons que Mathias Dzon a joué un rôle dans les accords parisiens qui ont ramené le tyran, l'assassin de tout un peuple, Denis Sassou Nguesso au pouvoir...) :

 

communique-ard-election.jpg

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 19:19

COMMENTAIRE : En dépit du fait que monsieur Jacques Galessami soit une personne poltronne incapable d'afficher sa véritable identité car je sais que Jacques Galessami n'est pas pas Galessami mais en vérité monsieur X, je publie son texte car je le trouve judicieux : unir toutes les organisations ou mieux créer une super-organisation avec un président élu. Il est vrai qu'un individu qui se cache peut paraître suspect surtout quand il se prétend spirituel, doublement spirituel. C'est donc le dernier article anonyme que je publie de monsieur Spiritu car il n'y a aucune raison d'avancer masqué lorsqu'on est deux voire trois fois spirituel. La prochaine fois, j'exigerai une vraie identité et une photo. Personne ne voudrait d'un homme hautement peureuse comme conseiller car être spirituel est à l'opposé de la peur. Certes, on peut prendre un pseudo comme  nom de guerre mais il faut finir par apparaître au grand jour car à défaut, il faut rester un couard dans l'ombre et laisser les autres qui se battent avec des petits cailloux le faire. Il est un proverbe mbochi qui dit : "Lorsqu'un enfant crie au feu et qu'il est est la seule voix à le faire, toutes les barbes blanches se taisent de honte..."

Revenons à l'idée de notre frère spirituellement masqué. Cette super-institution pèserait assurément plus sur la scène nationale et internationale. C'est une idée qui a déjà été évoquée. Il faut commencer par :

1) recenser tous les Congolais de la Diaspora car je vois plus loin que la France mais mettons d'abord en place des briques une à une. D'abord, chaque ville recense ses institutions et citoyens et se regroupe ;

2) ensuite les villes se rassemblent sur le même principe avec élection autour de candidatures sûres car nous connaissons la capacité du pouvoir à infiltrer les organisations pour les saper de l'intérieur ;

3) enfin, les pays se regroupent, d'abord l'Europe, ensuite les Etats-Unis, etc. Toute institution drainant des compatriotes a son rôle à jouer. un proverbe bien de chez moi dit : "Pour bâtir une montagne, il faut partir du grain de sable" ;

4) on met en place un Congrès de la Diaspora qui souterrainement rechercherait des représentants à l'intérieur du pays. Une telle mégastructure constituerait une force politique de premier plan qui aurait pour objectif de définir le "CONGO DE DEMAIN", le Congo qui nous ressemble : il s'agirait de bâtir une nation et non de faire un copier-coller qui ne marcherait assurément pas puisque "LA POLITIQUE EMERGE D'UNE CULTURE ORIGINELLE QUI LA SOUS-TEND" et la culture est à l'image de l'homme, de son intériorité. On ne copie pas un être qui ne vous ressemble pas car vous n'êtes pas disposé à penser, sentir, vivre les choses comme lui. La politique mimétique a échoué depuis les indépendances tandis que nos cultures ataviques restent vivaces et font même de l'ombre à la nation, à la république....

Voici le texte de Spiritu alias Jacques Galessama :

Galessami.jpg


Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 21:48

A la demande de madame Gertrude Malalou koumba, j'ai créé un site web pour l'association DAABANYL dont elle est la présidente. Le site n'est pas encore terminé car il faut lui apporter du contenu. Pour le visiter, il vous suffit de cliquer sur le lien suivant :


http://daabanyl.com


Madame Gertrude Malalou Koumba est une grande militante de la cause congolaise entièrement engagée contre le système politique en place au Congo. C'est une militante panafricaine avérée que l'on rencontre dans de nombreuses manifestations auprès d'autres communautés africaines. Nous avons fait le voyage à la Haye ensemble pour aller soutenir le président Laurent GBagbo injustement déporté en Hollande par Dramane Ouattara. Comme vous l'avez constaté, elle était aussi de la partie le 13 juillet 2012 à Paris aux alentours de l'ambassade. J'ai mis à la disposition de l'association DAABANYL mes petites compétences de webmaster. Je n'ai pas encore terminé le travail ; ce que vous verrez n'est qu'un aperçu car le travail vient à peine de commencer. Le site pourrait encore changer d'ici-là...


DaabanylSite-copie-1.jpg

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 21:27

En ce qui concerne la manifestation du 13 juillet 2012, j'avais soulevé sa réussite sur le plan qualitatif par le standing de certaines personnalités et la présence de plusieurs médias parmi lesquels le Gris-Gris International dont je mets le reportage en ligne. Il me restera à retrouver l'interview que j'ai donnée à Reuters. Si vous avez la chance de tomber dessus, n'hésitez pas à me le signaler.

Ma revendication avait pour objectif de dépasser le cadre des élections législatives car tout ce qui se passe au Congo est avant tout le fait que nous sommes revenus sous une dictature militaro-clanique instaurée par Denis Sassou Nguesso en 1997. Vous apprécierez par ce reportage une autre facette de mon intervention avec un message clair à monsieur Denis Sassou Nguesso : celui de quitter le pouvoir en 2016 en prenant le soin de restaurer la démocratie confisquée en 1997 par la force...

 

 

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 21:14

deforestation-sauvage 620x465Je suis  fils de la grande forêt tropicale qui couvre le Congo et le Gabon en se moquant des frontières artificielles. Boungoto où j'entrai en incarnation, est un petit village perdu dans la sylve. Je suis né sous un arbre, ma mère ayant accouché seule en pleine forêt. Enfant, j'ai ouvert mon esprit aux merveilles de la forêt au point de ressentir une totale fusion avec cet être collectif fait de végétal et d'autres formes de vies. Pour moi, la forêt était mystérieuse et mère de tous les mystères. Enfant, lorsque j'ignorais tout de la biologie, de la taxonomie écologique, de la chaîne du vivant, je considérais l'arbre comme l'être le plus important de la planète.

D'ailleurs, tous les grands mythes ont toujours en phénomène central du mystère un arbre : arbre de  vie, un arbre du paradis, un arbre de l'amadouat, etc. L'arbre a toujours incarné le mystère et d'ailleurs, c'est sous un arbre que Bouddha reçoit l'illumination. Nous avons tous entendu parler de l'arbre de la connaissance du bien et du mal dont le fruit mangé par l'homme et la femme entraîna la chute de l'humanité. En Europe, le chêne a toujours un rôle dans la magie des prêtres druides avec le gui et ses propriétés mystiques.

A l'AFPA, j'ai consacré trois petites minutes sur le thème du droit des arbres et de l'espèce végétale pour dire une chose toute simple : le droit de l'homme existe de façon universelle et aussi de façon spécifique à chaque pays selon les Constitutions ; celui des animaux n'est pas du reste par la protection de certaines espèces en voie de disparition, par des lois condamnant la maltraitance animale. Hélas, en ce qui concerne l'arbre, il n'y a rien - de sorte que je plaide ici pour le droit universel des arbres et de l'espèce végétale.

L'arbre a la reconnaissance de l'être vivant : il naît, se reproduit et meurt. Seulement, il n'exprime en apparence aucune émotion, aucun son et ne dispose pas de la possibilité de se mouvoir que possède en commun certains organismes avancés de l'ordre des mammifères.

Il puise sa nourriture dans le règne minéral qui transforme grâce à l'énergie solaire et ne respire pas à l'aide de poumons mais de feuilles qui rejettent tantôt l'oxygène (le jour) tantôt le dioxyne de carbone (CO2) la nuit. Les arbres recyclent le gaz carbonique en emprisonnant le carbone et en libérant l'oxygène. Des recherches tendent à montrer que les arbres communiquent entre eux de manière chimique. L'excuse avancée par une dame que les arbres se reproduisent donc on peut les couper sans cesse pour se chauffer ne tient pas debout pour la raison suivante : les hommes aussi se reproduisent ; ce n'est pas pour autant qu'on autorise le massacre des hommes pour se nourrir, par exemple.

Nous vivons une époque tourmentée par les changements climatiques : inondations, tsunamis, désertification, fonte des neiges polaires ; la disparition du tissu végétal pourrait être un des facteurs à côté de la détérioration de la couche d'ozone ; ce qui amène la communauté internationale à vouloir protéger le bassin du Congo et de l'Amazone parmi les plus importants du monde.

Cependant, il ne pourrait y avoir une vraie protection que si les arbres sont protégés par le droit international comme les humains ou les animaux. Pourquoi protéger les thons de la Méditerranée et ne pas protéger l'okoumé, le limba, l'érable ou le sequoia ?

Les arbres souffrent, les arbres crient parce qu'ils ressentent la douleur et, en fils de la forêt profonde, je sais qu'il leur arriveà parler aux hommes. Ils sont sujets à du stress environnemental encore plus accentué du fait de leur immobilisme.

A  l'heure du papier recyclé, où l'on peut même se passer de papier par la dématérialisation de l'information grâce à la révolution numérique, où l'on peut faire des meubles, en fer, en matière synthétique ou en bois recyclé, il est temps de penser à protéger les arbres et le respect de leur diversité par le droit international. Pourquoi ? Parce que protéger les arbres et la diversité du végétal, c'est protéger la vie tout entière et la planète. L'arbre soigne, l'arbre nourrit, l'arbre a protégé l'espèce humaine depuis l'aube des temps les plus préhistoriques de notre engeance. Il me semble que le contexte est le plus approprié désormais à la mise en scène du droit universel de l'arbre et de l'espèce végétal.

En légiférant sur la flore et le végétal, en reconnaissant des droits à l'essence même de la vie, car sans végétal, il n'est pas de vie possible, c'est, je le crois fermement, le plus grand progrès que l'humanité peut faire après avoir été sur la lune...


Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 20:51

Nous saluons le courage de Serge Berrebi qui vient de voir sa plainte contre DSK, ex- patron du FMI, être reçue par la justice française qui va l'instruire à Marseille : en effet, à l'obtention  du statut de Pays Pauvre Très Endetté par le Congo, Dominique Strauss-Kahn dirigeait le Fonds Monétaire International. De ce procès, il pourrait ressortir que le Congo n'est pas un pays pauvre car être endetté ne signifie pas être pauvre : sinon tous les pays européens seraient pauvres et d'ailleurs, l'Amérique est elle-même très endettée - surtout quand l'argent que l'on prend ne sert pas à développer le pays mais à acheter des biens Mal Acquis en France. Et si tout ça avait été obtenu de façon complaisante ? En tout cas, cette affaire m'intéresse.  Affaire à suivre...

 

BERREBI_DSK.jpg

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg