Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 18:56

Les rebelles venus de Benghazi sont entrés depuis hier à Tripoli.  Le régime vit ses dernières heures - même si Mouammar Kadhafi n'est pas encore arrêté ou tué. Son fils Saïf Al Islam qu'on disait arrêté est apparu en public comme un dernier pied de nez aux rebelles. Les médias occidentaux jouent clairement à la désinformation de temps en temps. Nous ignorons tout des origines de la rébellion et de ses vrais instigateurs. Qui est derrière la rébellion ? Qui l'a financé ? Pourquoi a-t-elle été armée ? D'où viennent ses leaders ? Pourquoi naît-elle à Benghazi - même si on la dénommait déjà la rebelle ?

Kadhafi est un homme seul à présent que les puissances du monde ont eu raison de son long règne de quarante-deux ans. L'Afrique du sud nie l'avoir accueilli. Il n'est pas sûr qu'il se trouve actuellement au Tchad et même Denis Sassou Nguesso redouterait de lui accorder asile pour ne pas susciter le courroux de la France. En effet, Sassou, Deby, Chavez et Eduardo Do Santos de l'Angola comptent parmi ses alliés les plus célèbres. Rappelez-vous l'article sur la fuite de Sassou à Benghazi quand les rebelles faillirent le lyncher.

Il y a des leçons à tirer de la chute du régime de Kadhafi, homme énigmatique, panafricaniste convaincu, qui voulait sortir l'Afrique des griffes de l'exploitation occidentale et qui paradoxalement ne voulait pas jouer le jeu de l'alternance démocratique. Oui, derrière toute guerre, il y a des enjeux économiques et la Lybie regorge de pétrole et de gaz. Comme l'Irak. Certaines sociétés françaises étaient déjà en négociation avec le CNT (Conseil National de Transition) pour la reconstruction d'un pays que l'OTAN détruisait volontairement et la France qui a supporté un tiers des bombardements veut avoir sa part dans la gestion future de la manne pétrolifère lybienne. L'Europe peut venir à bout des dictateurs si elle le veut. Hier, Saddam Hussein en Irak, aujourd'hui Kadhafi. Cependant, il y a des bons et des mauvais dictateurs : ceux comme Kadhafi qui prônait l'indépendance économique de son pays ne sont pas pas des "bons dictateurs". Les bons dictateurs comme Sassou, totalement corrompus, ont des chances de voir le maître faire semblant de ne pas tenir compte de leurs écarts comme lorsque ce monsieur soutenait Kadhafi - au lieu de se ranger derrière la position de la France.

Nous attendons tous la réaction de la communauté internationale lorsque Denis Sassou Nguesso modifiera sa propre constitution dans ce qu'elle a d'inviolable démontrant ipso facto que c'est un dictateur éhonté pour juger de la pertinence de cette analyse qui montre une Europe et une Amérique faisant le distingo entre les bons et les mauvais dictateurs là où les peuples africains ne voient que des tyrans...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 17:52

La république démocratique du Congo s'approche doucement de la date fatidique de l'élection présidentielle à un tour qui verra la victoire du président Joseph Kanambé Kabila, "cheval de Troie" de Paul Kagamé. C'est qu'il y a du mouvement aux frontières où l'on voit des Rwandais travailler en république du Congo et rentrer le soir au Rwanda. Des urnes bourrées seraient prêtes au Rwanda afin que la victoire de Kanambé ne soit pas due au hasard. Qui prendra la peine de vérifier par la petite fente si les urnes sont bourrées à l'avance ?

Le nettoyage des listes demandé par l'opposition tarde à être fait et ne sera jamais fait parce que ce n'est pas dans l'intérêt du locataire actuel du palais président à Kinshasa. Sénateurs et députés ont tous été achetés - il paraît - pour 5000 petits dollars afin d'autoriser la modification de la constitution et seules quelques voix dissidentes prêchent dans le désert.

Et mes amis de me dire : "Nous savons qu'un Rwandais ne peut pas prendre le pouvoir chez vous. Une telle chose est impossible au Congo..."

Impossible ? Qui savait qu'un Rwandais prendrait le pouvoir en république démocratique du Congo ? "Sassou doit nous aider à chasser Kabila..." Certes, le torchon a pris feu entre Kinshasa et Brazzaville mais Sassou a-t-il les moyens d'évincer Joseph Kabila ? 

En tout cas, la situation suivant l'élection présidentielle en RDC s'annonce explosive parce que nos frères d'en-face veulent se débarrasser du Rwandais qui les dirige, un homme taciturne, peu loquace soutenu par les Rwandais et la MONUSCO qui a remplacé la MONUC accusée de violer les femmes congolaises en imitant les Rwandais et de faire le trafic de pierres précieuses. Le PPRD, le parti de Joseph Kabila, a même infiltré la région de l'Equateur où de nombreux membres du MLC ont été corrompus. Kabila veut contrôler le pays avec son maître Kagamé avant le début de l'élection présidentielle.

Personne ne sait comment vont réagir les RD Congolais à l'annonce de la victoire de Kabila - parce qu'il va se proclamer vainqueur et tous le savent. Certes, des amis qui ont visité récemment le pays se plaignent de la passivité des Kinois qui ne disent rien et qui acceptent de vivre sans électricité et sans eau dans une misère épouvantable mais une révolte peut facilement survenir lors de la proclamation des résultats et là, Paul Kagamé ne pourra pas sortir son cheval de Troie de Kinshasa. A moins qu'il ne soit déjà à Kigali où il dormirait tous les soirs selon la rumeur populaire depuis le coup d'Etat manqué organisé depuis Brazzaville...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 21:07

La chaîne de télévision Africa24 vient de nous apprendre que le Congo a consenti un don de 3 millions de dollars à la corne de l'Afrique. Sortez vos calculettes et estimez combien font 3 millions de dollars en francs cfa pour apprécier la générosité de l'Etat congolais pour la corne de l'Afrique. C'est un acte louable parce que l'Afrique ne doit pas être du reste en regardant l'Europe où sévit crise sur crise se mettre en avant par leurs biscuits calorifiques et leurs dons à une corne de l'Afrique qui meurt de  faim. Ce qui  rend humaine cette Europe en dépit de sa monstruosité économique qui frappe même ses propres fils... La solidarité en intra entre pays africains est une chose excellente car elle montre une élévation dans le degré de partage entre Etats, entre frères continentaux, entre frères de couleur et frères de douleur. C'est un début d'une vision différente de la coopération entre pays, entre Etats, une bribe des lendemains que nous envisageons à une échelle plus grande au niveau de l'UPIERAD.

Le spectacle des enfants somaliens squelettiques qui n'ont même pas la force de chasser les mouches qui sentent l'odeur fétide de la mort sur leurs corps innocents est insupportable. On pourrait croire que Denis Sassou Nguesso a du coeur en apportant 3 millions de dollars au coeur de la faim et de l'aridité. Un coeur que pour les autres ? Il a un coeur, c'est sûr, du coeur, ça reste à voir car charité bien ordonnée commence par soi-même. Si on peut se permettre de donner 3 millions de dollars aux autres qui souffrent, a fortiori, pourquoi ne donnerait-on pas aux fils du pays qui meurent de faim ? Qui n'ont pas de tables-bancs pour s'asseoir dans les salles de classes ?


La générosité de l'Etat-Sassou à l'égard de la misère et la souffrance des petits Somaliens rend inexcusable l'absence de solidarité agissante envers les enfants du Congo qui souffrent. Toute souffrance à part, il ne nous viendrait pas à l'idée de mettre sur la même balance la souffrance des uns et des autres mais lorsqu'on donne à autrui, on donne aux siens. D'abord aux siens.


Oui, mes 180 abonnés savent que j'ai préconisé la solidarité africaine. Je ne la remets donc pas en cause mais je m'étonne qu'un tel élan de solidarité manque pour les enfants du Congo - notamment du sud qui vivent dans des GHETTOS et qui meurent faute de soins comme à Dolisie. C'est un crime, un crime d'Etat de les laisser mourir - alors que l'on peut les sauver. Sassou laisse mourir les populations du sud pour combler la lacune démographique du sud. C'EST UN GENOCIDE ! TUER PAR INACTION, C'EST UNE FORME DE CRIME, UNE HAUTE TRAHISON INDIGNE D'UN HOMME QUI SE VEUT HOMME D'ETAT !


Une telle somme consentie aux plus pauvres de nos frères peut trouver moult applications au plan national et il y a de l'argent - Sassou ne peut dire le contraire. Celui qui donne à autrui a forcément une réserve pour soi-même car si on n'a pas assez, comment peut-on se permettre d'être charitable ?


Mais quelle est donc cette générosité capable de donner 3 millions de dollars aux Somaliens qui cesserait de l'être pour les enfants du Congo qui en ont besoin ?

 

Pourquoi n'a-t-on rien donné aux Congolais qui sont allés réclamer leurs 10.000 francs cfa pour la fête du 15 août ? Nous avons appris que nombre d'entre eux ont été brutalisés.

 

Comment peut-on être grand pour autrui et petit pour son propre peuple ? Les enfants du Kouilou n'ont pas d'eau - alors que la région donne sa principale richesse au pays, au Kouilou, les enfants mendient sans que des orphelinats soient construits pour les enfants abandonnés qui traînent dans les rues.


Aux yeux de Sassou, les enfants de Somalie ont plus de valeur que les enfants de Dolisie qui meurent par manque de soins. Oui, les petits Somaliens ont le droit de vivre. Les fils de la terre du Congo aussi. Sassou est la plus grande énigme de notre pays. Comment peut-on soigner sa peau en la lissant aux cosmétiques de madame, pétrir son image internationale en donnant  plus d'un milliard 300 millions de francs cfa à la Somalie  tout en restant un monstre pour ceux que l'on est censé représenter ? ENFANTS DU CONGO, VOUS AVEZ LA PREUVE QUE DENIS SASSOU NGUESSO VOUS LAISSE MOURIR SCIEMMENT. Nous avons plus de richesses que la France ou le Japon mais nous sommes parmi les dernières nations de la terre. Qui diable es-tu, Sassou, pour décider de la vie et de la mort de tout un peuple ?


Nota Bene :

3,000,000.00 USD = 1,373,345,953.95 francs cfa

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 17:56

Voici le nouveau gouvernement du Congo où l'on remanie pour parfois juste virer  un ministre ou pour  en rajouter des nouveaux. Super ! Sassou promet moins de pétrole mais plus de ministres, c'est-à-dire, plus de dépenses d'Etat. Cherchez l'erreur. Il y a un nombre de ministres indécrottables que Sassou ne peut bouger : il s'agit de personnalités avec lesquelles il a des pactes, des alliances et certains lui sont imposés par les réseaux maçonniques. "Tant que Sassou sera président, je serai ministre. Il connaît le pacte que nous avons passé après les événements de 1997", déclara un ministre à des proches. La preuve de sa longévité est la manifestation même de cette alliance.

Léon Opimbat rêvait d'être ministre des sports. Ca y est ! Il a réussi ! Il faut maintenant que son règne dure parce que ce ministère des sports à la bougeotte... Sassou veut-il envoyer un message à la jeunesse du Kouilou en nommant un fils du coin ministre de la jeunesse ? En effet, c'est la seule jeunesse du Congo qui a osé braver la toute-puissance de l'hybride mi-serpent, mi-éléphant, mi-souris des berges de l'Alima. Il est plus facile de tenir les fils du terroir par leur propre frère. Cette stratégie politique finira par ne pas contrôler de nombreuses variables un de ces quatre... Quant à madame Boumpoto, elle doit être exceptionnelle pour se frayer un passage parmi des crocodiles dévoreurs de belle chair. Nous apprécierons à sa carrosserie remplie de marchandises charnelles ce qui aura séduit Otsombé. L'emballage nous donnera un aperçu de la marchandise...

Bienvenue aux nouveaux boukouteurs de la république royale bananière du Congo. Trois nouvelles assiettes viennent d'être rajoutées sur la table de la république. Il faut manger vite et gros. COMME UN ELEPHANT dont la première caractéristique est l'énormité de la panse et non la force.

Isidore Mvouba reste, dans l'ordre protocolaire, le premier des ministres à défaut d'être premier ministre. Peut-être verrons-nous bientôt un fils devenir ministre. En effet, Kiki a une expérience politique rikiki. Il faudra bien que papounet pense à le plonger dans une telle expérience et il pourrait garder sa mainmise sur le pétrole. Aprsè tout, on peut cumuler les mandats ; ce ne serait pas une invention congolaise. Voici les notables du royaume tels que désignés par le grand éléphant himself :

 

1- Ministre d’Etat, coordonnateur du pôle des infrastructures de base, ministre des transports, de l’aviation civile et de la marine marchande : M. Isidore Mvouba

2- Ministre d’Etat, coordonnateur du pôle économique, ministre de l’économie, du plan, de l’aménagement du territoire et de l’intégration : M. Pierre Moussa

3- Ministre d’Etat, coordonnateur du pôle de la souveraineté, garde des sceaux, ministre de la justice et des droits humains :
M. Aimé Emmanuel Yoka

4- Ministre d’Etat, coordonnateur du pôle socioculturel, ministre du travail et de la sécurité sociale : M. Florent Tsiba

5- Ministre d’Etat, ministre du développement industriel et de la promotion du secteur privé : M. Rodolphe Adada

6- Ministre des finances, du budget et du portefeuille public : M. Gilbert Ondongo

7- Ministre des affaires étrangères et de la coopération : M. Basile Ikouébé

8- Ministre de l’intérieur et de la décentralisation : M. Raymond Zéphyrin Mboulou

9- Ministre des mines et de la géologie : M. Pierre Oba

10- Ministre du développement durable, de l’économie forestière et de l’environnement : M. Henri Djombo

11- Ministre de la fonction publique et de la réforme de l’Etat : M. Guy Brice Parfait Kolelas

12- Ministre de l’enseignement technique, professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi : M. André Okombi Salissa

13- Ministre de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat : M. Claude Alphonse Nsilou

14- Ministre de l’équipement et des travaux publics : M. Emile Ouosso

15- Ministre à la présidence, chargé de la défense nationale : M. Charles Zacharie Bowao

16- Ministre de l’agriculture et de l’élevage : M. Rigobert Maboundou

17- Ministre des petites, moyennes entreprises et de l’artisanat : Mme Adélaïde Mougany

18- Ministre du commerce et des approvisionnements : Mme Claudine Mounari

19- Ministre de l’enseignement primaire, secondaire chargé de l’alphabétisation : Mme Rosalie Kama Niamayoua

20- Ministre de la pêche et de l’aquaculture : M. Hellot Mampouya Matson

21- Ministre de la recherche scientifique : M. Henri Ossébi

22- Ministre de l’énergie et de l’hydraulique : M. Bruno Jean Richard Itoua

23- Ministre des postes, des télécommunications et des nouvelles technologies de la communication : Thierry Moungalla

24- s hydrocarbures : M. André Raphaël Loemba

25- Ministre de la culture et des arts : M. Jean Claude Gakosso

26- Ministre des affaires sociales, de l’action humanitaire et de la solidarité : Mme Emilienne Raoul


27- Ministre à la présidence chargé des zones économiques spéciales : M. Alain Akouala Atipault

28- Ministre de la santé et de la population : M. Georges Moyen

29- Ministre de l’enseignement supérieur : M. Ange Antoine Abena

30- Ministre de l’industrie touristique et des loisirs : M. Mathieu Martial Kani

31- Ministre des affaires foncières et du domaine public : M. Pierre Mabiala
32- Ministre de la communication et des relations avec le parlement, porte parole du Gouvernement : M. Bienvenu Okiemy

33- Ministre des sports et de l’éducation physique : M. Léon Alfred Opimbat

34- Ministre de la promotion de la femme et de l’intégration de la femme au développement : Mme Madeleine Yila Boumpoto

35- Ministre de l’éducation civique et de la jeunesse : M. Anatole Collinet Makosso


36- Ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre des transports, de l’aviation civile et de la marine marchande, chargé de la marine marchande : M. Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou

37- Ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre de l’économie, du plan, de l’aménagement du territoire et de l’intégration, chargé de l’aménagement du territoire et de l’intégration : M. Josué Rodrigue Ngouonimba.

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 09:15

Un compatriote revenu récemment de voyage au Congo a témoigné d'un fait insolite : il aurait vu le symbole maçonnique du nouveau marché de Dolisie qui ferait fuir les vendeurs qui restent à la phériphérie du bel édifice, évitant d'y pénétrer (peut-être par pure phobie mais qui sait). Pour plus de crédibilité, il faudrait que je demande à mes amis qui vivent sur place de m'en dire plus.

Implantée profondément sur la scène nationale au point où il impossible d'être ministre, député ou sénateur sans être franc-maçon, La franc-maçonnerie fait peur à nos compatriotes comme toute organisation secrète où il faut des signes de reconnaissance et répondre à des questions pour être admis en réunion. Si ce n'était que cela, on dormirait tranquille tant que les francs-maçons se cantonneraient dans la sphère de la "haute spiritualité". Cependant, les événements récemment décriés - notamment le clash entre Paris et Londres montrent que la branche française outrepasse ces frontières pour ressembler quelque peu à une organisation inquiétante qui par ailleurs sévit à tous les échelons de la société française...

La marché de Dolisie avait un problème de budget pour être terminé. Les Dolisiens Doivent-ils sa finition aux francs-maçons pour qu'ils s'octroient le droit d'y dessiner des symboles maçonniques ? En tout cas, cette affaire est encore pour nous au point de la rumeur mais comme dit l'adage : "Il n'y a pas de fumée sans feu"...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 12:59

Mes chers compatriotes, à mes 180 abonnés, mesdames mesdemoiselles, messieurs, chers lecteurs,

voici quelques années que j'apporte une critique au système clano-politique qui règne sur le Congo, système dont Denis Sassou Nguesso est le porte-étendard. Ce n'est pas dans le but juste de nuire, de me faire remarquer ou de me placer en orbite pour un hypothétique poste politique. Je pense avoir contribué quelque peu à l'amorce d'une critique sociale constructive dans un style parfois virulent, parfois ironique mais en filigrane de chacune de mes critiques, on peut  trouver des lignes de construction et d'ailleurs, à ceux qui m'ont reproché de ne rien proposer, j'ai envoyé les liens de mes idées.

Dans mes débats avec monsieur Arnaud Ibara, j'ai évoqué la diversification des activités économiques et je me rappelle qu'il a compris la justesse de mon analyse quand je lui ai expliqué que les étrangers s'en iront quand il n'y aura plus de pétrole - et nous aurons des problèmes si nous ne préparons pas l'après-pétrole. A un autre ami, j'ai émis l'idée d'investissements d'Etat - j'ai même sous une forme qui ne l'évoquait pas sous la même dénomination évoqué l'idée des "nouveaux villages" qui dans mon esprit ne s'adressaient pas seulement à l'agriculture : il s'agissait d'une politique globale et planifiée du désengorgement des centres urbains par la création de zones de production dotées d'infrastructures modernes pour attirer les personnes qui avaient envie de se lancer dans de nouveaux défis. Je vous apprends que certaines maisons de nouveaux villages agricoles auraient été vendues à des individus qui n'avaient rien à voir avec les projets agricoles selon les dires de mes sources..


Martin Mbéri dit que nous appartenons à un même pays ; aussi devrions-nous nous opposer de façon constructive et non de façon systématique qui devient vite stérile. Vous comprenez qu'il s'agit d'une espèce de renard qui vit de flatterie aux dépens de monsieur Denis Sassou Nguesso. La critique systématique peut signifier deux visions diamétralement opposées du développement du pays. Oui, nous l'avons dit, qu'il est possible qu'on puisse s'entendre sur le bien-être de tous les Congolais mais encore faille-t-il que ce soit - même de façon différente le but poursuivi par le pouvoir de Denis Sassou Nguesso ! Pouvez-vous dire sincèrement qu'il poursuit le but de rendre tous les Congolais heureux ou il n'est qu'au service d'un clan avant tout ?

Dans une démocratie, il y a au-dessus des partis, l'intérêt de la nation, de la république et quoi qu'ils fassent ou disent, ils doivent veiller à ce qu'ils mettent en avant l'intérêt de la nation. Or, depuis que monsieur Denis Sassou Nguesso est au pouvoir, il n'accorde que peu de place à l'intérêt de la nation qu'il défend mal devant les intérêts étrangers tout en détruisant la santé, l'éducation, la cohésion nationale, la superstructure politique. A aucun moment, il n'a pensé à proposer à la diaspora combien importante et qualifiée du pays ce qu'il fallait faire pour améliorer le quotidien des Congolais. Ne nous leurrons pas à cause de quelques réalisations somme toute pas tout à fait opérationnelles. Il ne viendrait à aucun opérateur économique de construire une route Brazzaville-Oyo avant la route Brazzaville-Pointe-Noire dont la construction traîne depuis cinq ans - alors que la distance Oyo-Brazzaville est la même que la distance Pointe-Noire-Brazzaville qui apporterait un dynamisme économique très impactant sur la vie de milliers voir de millions de nos compatriotes. Sassou a perdu tout sens des priorité politiques, lui qui veut installer un bassin industriel autour du bassin d'Ollombo et d'Oyo - ce qui en fait comme toujours un projet TRIBAL sous un maquillage national.


Sans expliciter ce qui l'amène à de telles conclusions, .voilà que monsieur Denis Sassou Nguesso devient visionnaire et prévoit pour 2012 la baisse des revenus pétroliers - ce qui signifie une baisse de la production pétrolière - alors qu'elle n'est étayée par rien. Les  revenus pétroliers pour cette année s'élèvent déjà  à plus de 2200 milliards de francs cfa. Marché aux cours très fluctuants, le pétrole suit une trajectoire influencée par la consommation croissante de pays émergents comme la Chine et l'Inde et par les crises politiques qui secouent les frontières de certains pays producteurs comme la Lybie. Personne ne peut donc dire à l'avance que les cours du pétrole vont baisser car la tendance oscille toujours en faveur de la hausse.


Denis Sassou Nguesso ne dispose d'aucun instrument qui permettrait d'évaluer les nappes pétrolifères et d'ailleurs, pour un homme qui se soucie peu du contrôle de la production pétrolière, de telles propos ne peuvent qu'être louches et sournoises. Denis Sassou Nguesso ne nous dit pas la vérité. Alors même que le Congo a bénéficié d'une importante réduction de sa dette extérieure, au titre de son accession à l'initiative PPTE,  nous ne voyons pas une amélioration significative de la vie de nos concitoyens. Au moment où l'on découvre plus de gisements de pétrole y compris au niveau du sol, Denis Sassou Nguesso parle de baisse d'exploitation. Ne s'est-il pas opposé à ELF sur les chiffres d'exploitation du gisement Nkossa après son coup d'Etat ? Il faut que la réduction des revenus pétroliers soit annexée à une véritable baisse de production et une baisse, s'il vous plaît, con-trô-lée ! Autrement, c'est un discours démagogique. Nous pouvons contrôler la production pétrolière de TOTAL-ELF-FINA qui d'ailleurs n'annonce aucune baisse de production par ailleurs pour 2012 ; au contraire, les bénéfices de TOTAL à l'étranger n'arrête pas de croître. Il me semble que Sassou veut préparer le pays à des moments difficiles provoqués par des choix erronés, des endettements inutiles, des détournements colossaux. Comme si l'épicierie familiale ne satisfaisait plus à l'appétit énorme de la famille de l'épicier éléphantesque...

.

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 11:51

COMMENTAIRE : Ceci est un texte reçu qui a la particularité d'être argumenté, un texte apportant la preuve d'une manipulation génétique en vue de nuire à l'humanité par la nourriture. Celui qui l'a écrit a de bonnes connaissances médico-légales et une bonne approche de la bioingénierie. L'explication est dans le texte car l'enjeu est encore ici les OGM qui seront la nourriture de l'humanité dans moins de 20 ans quand ils auront réussi à supprimer toute nourriture naturelle, déjà qu'une nourriture avec OGM a la même valeur sur le plan légal. La nourriture comme arme de destruction massive. C'est nouveau, ils viennent de l'inventer mais on tue déjà par la bouffe depuis longtemps.... Je reçois, je partage. Vous recevez, vous partagez l'information... Merci d'avance !

 

La super bactérie E. Coli produite par génie génétique

 

Des preuves médico-légales que la Superbactérie E. coli européenne est produite par génie génétique pour tuer la population !


(NaturalNews) Même si un jeu pour blâmer les légumes est actuellement en cours dans l’UE, où une souche de E. Coli résistante rend les gens malades et remplit les hôpitaux en Allemagne, pratiquement personne ne parle de la façon dont E. Coli pourrait être comme par magie devenue résistante à huit classes différentes d’antibiotiques et puis tout à coup apparaître dans l’approvisionnement alimentaire.


Cette variation particulière d’E. Coli est membre de la souche O104, et les souches 0104 ne sont presque jamais (normalement) résistantes aux antibiotiques. Pour leur permettre d’acquérir cette résistance, elles doivent être exposées de façon répétée aux antibiotiques afin de fournir la «pression de mutation» qui les pousse vers la résistance complète aux antibiotiques.

Donc, si vous êtes curieux de connaître les origines d’une telle souche, vous pouvez inverser avant tout l’ingénierie du code génétique de la bactérie E. Coli et déterminer assez précisément les antibiotiques auxquels elle a été exposée pendant son développement. Cette étape a été faite (voir ci-dessous), et quand vous regardez le décodage génétique de cette souche O104 qui menace aujourd’hui les consommateurs d’aliments dans l’UE, il se dégage une image fascinante de la façon dont elle est née.


Le code génétique révèle l’histoire

Lorsque des scientifiques de l’Institut Robert Koch en Allemagne ont décodé la constitution génétique de la souche O104, ils ont constaté qu’elle était résistante à toutes les classes et à toutes les combinaisons d’antibiotiques:

> . pénicillines
> . tétracycline
> . l’acide nalidixique
> . triméthoprime-sulfaméthoxazole
> . céphalosporines
> . amoxicilline / acide clavulanique
> . pipéracilline-sulbactam
> . pipéracilline-tazobactam


En outre, cette souche O104 possède une capacité à produire des enzymes spéciaux qui la transforme en ce qu’on pourrait appeler une «bactérie superpuissante », nommée techniquement «BLSE »:

« Les BLSE sont des enzymes qui peuvent être produits par une bactérie qui la rendent résistante aux céphalosporines par exemple, à la céfuroxime, céfotaxime et ceftazidime – qui sont les antibiotiques les plus utilisés dans de nombreux hôpitaux », explique l’agence de protection pour la santé au Royaume-Uni.

En plus de cela, cette souche O104 possède deux gènes – TEM-1 et CTX-M-15 – qui «ont donné des frissons aux médecins depuis les années 1990″, rapporte The Guardian. Et pourquoi ont-ils fait frémir les médecins? Parce qu’ils sont si mortels que de nombreuses personnes infectées par de telles bactéries connaissent la défaillance d’un organe critique et meurent tout simplement.


Bioingénierie d’une super-bactérie mortelle

Alors, comment, exactement, une telle souche bactérienne vient à l’existence pour résister à plus d’une douzaine d’antibiotiques dans huit classes de médicaments différents et présenter deux mutations du gène mortel en plus des fonctions des enzymes BLSE?

Il n’y a vraiment qu’une seule façon pour que cela se produise (et une seule manière) – vous avez à exposer cette souche de E. Coli à l’ensemble des huit classes de médicaments antibiotiques. Habituellement, cela ne se fait pas dans le même temps, bien sûr : Vous devez d’abord l’exposer à la pénicilline et trouver les colonies survivantes qui sont résistantes à la pénicilline. Vous prenez alors les colonies survivantes et les exposez à la tétracycline. Les colonies ayant survécu sont maintenant résistantes à la pénicilline et la tétracycline. Vous pouvez ensuite les exposer à un sulfamide et recueillir les colonies survivantes à cela, et ainsi de suite. Il s’agit d’un processus de sélection génétique effectué dans un laboratoire avec un résultat souhaité. C’est essentiellement la façon dont certaines armes biologiques ont été développées par l’armée américaine dans ses laboratoires de Ft. Detrick, au Maryland. 

Bien que le processus réel soit plus compliqué que cela, le résultat est que la création d’une souche de E. coli qui résiste à huit classes d’antibiotiques nécessite une exposition répétée, soutenue à ces antibiotiques. Il est pratiquement impossible d’imaginer comment cela pourrait se produire tout seul dans la nature. Par exemple, si cette bactérie est originaire de nourriture (comme nous l’avons dit), alors où va-t-elle acquérir la totalité de cette résistance aux antibiotiques, étant donné que les antibiotiques ne sont pas utilisés dans les légumes? 

Lorsqu’on examine les données génétiques auxquelles nous sommes maintenant confrontés, il est difficile d’imaginer comment cela pourrait se produire « dans la nature. » Alors que la résistance à un seul antibiotique est commun, la création d’une souche de E. coli qui résiste à huit différentes classes d’antibiotiques – en combinaison – défie tout simplement les lois de la permutation et de la combinaison génétique à l’état sauvage. Autrement dit, cette souche E. coli n’aurait pas pu être créée à l’état sauvage. Et ce qui ne laisse qu’une seule explication pour son origine: le laboratoire.


Conçue puis relâchée dans la nature 

Les éléments de preuve indiquent maintenant que cette souche mortelle de la bactérie E. Coli a été conçue et ensuite, soit elle a été libérée dans les aliments soit elle s’est en quelque sorte échappée d’un laboratoire et allée dans les aliments par inadvertance. Si vous êtes en désaccord avec cette conclusion – et vous y êtes bien entendu invité – alors vous êtes forcé de conclure que cette superbactérie octobiotique (résistante à huit classes d’antibiotiques) s’est développée de façon aléatoire d’elle-même … et cette conclusion est bien plus effrayante que celle du « génie biologique », parce que cela signifie que des superbactéries octobiotiques peuvent simplement apparaître n’importe où à tout moment sans motif. Ce serait tout à fait une théorie exotique en effet.  

Ma conclusion a en fait plus de sens : Cette souche de E. coli a été certainement conçue, puis relâchée dans la chaîne alimentaire dans un but précis. Quel est-il ? C’est évident, je l’espère. 

C’est problème, réaction, solution à l’œuvre ici. D’abord causer un problème (une souche mortelle de la bactérie E. coli dans l’approvisionnement alimentaire). Ensuite, attendre la réaction du public (tollé d’une population terrorisée par E. coli). En réponse à cela, adopter la solution désirée ( contrôle total sur l’approvisionnement alimentaire mondial et interdiction des germes crus, du lait cru et des légumes crus). 

Tout cela est bien à propos, bien sûr. La FDA a compté sur le même phénomène aux Etats-Unis en poussant vers sa récente loi « sur la sécurité alimentaire et sa modernisation » qui interdit essentiellement les petites exploitations familiales bio à moins de lécher les bottes des organismes de réglementation de la FDA. La FDA a réussi à écraser la liberté agricole en Amérique en nous mettant sur le dos une peur de flambées de E. coli dans l’approvisionnement alimentaire des États-Unis. Quand les gens ont peur, rappelez-vous, ce n’est pas difficile de les amener à accepter à presque n’importe quel niveau une tyrannie dans la réglementation. Et rendre peureux sur la nourriture est une question simple …que résolvent quelques communications du gouvernement par courrier électronique aux affiliés des médias. 

D’abord interdire la médecine naturelle, puis ensuite attaquer l’approvisionnement alimentaire  

Maintenant, rappelez-vous: Tout ceci se passe dans la foulée de l’interdiction de l’UE pour les herbes médicinales et les suppléments nutritionnels – une interdiction flagrante des thérapies nutritionnelles qui aident à garder les gens en bonne santé et exempts de maladie. Maintenant que toutes ces herbes et suppléments sont illégaux, la prochaine étape est de rendre les gens peureux pour la nourriture fraîche, aussi. C’est parce que les légumes frais sont curatifs, et aussi longtemps que le public a le droit d’acheter des légumes frais, il peut toujours prévenir la maladie.  

Mais si vous pouvez faire peur aux gens pour les légumes frais – ou même les interdire tout à fait – alors vous pouvez forcer l’ensemble de la population vers un régime d’aliments morts et transformés qui favorisent les maladies dégénératives et renforcent les bénéfices de compagnies pharmaceutiques puissantes. 

Cela fait partie du même agenda, vous voyez: Garder les personnes malades, leur refuser l’accès aux plantes médicinales et aux suppléments, puis tirer profit de leurs souffrances au bénéfice des cartels pharmaceutiques mondiaux. 

Les OGM jouent un rôle similaire dans tout cela, bien sûr: Ils sont conçus pour contaminer la chaîne alimentaire avec le code génétique qui cause l’infertilité chez les êtres humains. Et ceux qui sont en quelque sorte capables de se reproduire après l’exposition aux OGM continuent de souffrir d’une maladie dégénérative qui enrichit les compagnies pharmaceutiques grâce à leurs «traitements».

Vous souvenez-vous des pays ciblés par cette crise récente de E. Coli? L’Espagne. Pourquoi l’Espagne? Vous vous souvenez peut-être que les câbles échappés de Wikileaks ont révélé que l’Espagne s’est opposée à l’introduction d’OGM dans son système agricole, et que le gouvernement américain l’a même secrètement menacée de représailles politiques pour sa résistance. Cette fausse responsabilité de l’Espagne pour les morts par E. coli est probablement une représailles pour le refus de l’Espagne de sauter dans le train des OGM.

C’est la vraie histoire derrière la dévastation économique des producteurs de légumes espagnols. C’est l’une des intrigues secondaires qui se poursuit avec ce schéma de la superbactérie.


L’aliment comme arme de guerre – création Big Pharma ?

Soit dit en passant, l’explication la plus probable de l’endroit où cette souche de E. coli a été conçue, c’est que les géants de la pharmaceutique l’ont amené avec eux dans leurs propres laboratoires. Qui d’autre a accès à tous les antibiotiques et aux équipements nécessaires pour gérer les mutations ciblées de milliers de colonies potentielles d’E. Coli? Les compagnies pharmaceutiques sont bien placées pour mener à bien ce complot et en tirer profit. En d’autres termes, ils ont les moyens et la motivation pour s’engager précisément dans de telles actions.

Outre les sociétés pharmaceutiques, peut-être que les organismes de réglementation des maladies infectieuses ont eux-mêmes ce genre de laboratoire. Le CDC, par exemple, pourrait sans doute le faire, s’il le voulait vraiment.

La preuve que quelqu’un a conçu cette souche d’E. Coli est juste écrit dans l’ADN de la bactérie. Ce sont des preuves médico-légales, et ce qu’elles révèlent ne peut être nié. Cette souche a subi des expositions répétées et prolongées à huit différentes classes d’antibiotiques, puis a réussi à apparaître dans l’approvisionnement alimentaire. Comment faire sans un régime bien planifié mené par des scientifiques peu scrupuleux? Il n’existe pas de «mutation spontanée » dans une souche qui résiste aux huit principales catégories de marque d’antibiotiques vendus par Big Pharma aujourd’hui. Ces mutations doivent être délibérées.

Une fois de plus, si vous êtes en désaccord avec cette évaluation, alors vous dites, non, ce n’était pas fait exprès … Le hasard! Et une fois de plus, je dis que c’est encore plus effrayant! Parce que cela signifie que la contamination de notre monde par les antibiotiques est arrivée maintenant à un tel extrême qu’une souche d’ E. coli à l’état sauvage peut être saturée avec huit classes différentes d’antibiotiques au point où elle se développe naturellement dans sa propre superbactérie mortelle. Si c’est ce que les gens croient, alors c’est presque une théorie encore plus effrayante que l’explication de la bio-ingénierie!


Une nouvelle ère a commencé: les armes biologiques dans les aliments

Mais dans les deux cas – peu importe ce que vous croyez – la simple vérité est que le monde est maintenant confronté à une nouvelle ère de souches globales de superbactérie qui ne peuvent pas être traitées avec des médicaments connus. Elles peuvent toutes, bien sûr, être facilement tuées avec de l’argent colloïdal, ce qui est exactement pourquoi la FDA et les régulateurs de santé dans le monde ont violemment attaqué les sociétés qui fabriquent de l’argent colloïdal toutes ces années: Ils ne veulent pas voir le public mettre la main sur des antibiotiques naturels qui fonctionnent vraiment, vous voyez. Cela irait à l’encontre du but même de rendre tout le monde malade d’abord .

En effet, ces souches d’ E. coli peuvent être assez facilement traitées par une combinaison d’antibiotiques à spectre complet à partir de plantes naturelles comme l’ail, le gingembre, les oignons et les herbes médicinales. En plus de cela, les probiotiques peuvent aider à équilibrer la flore du tube digestif et « évincer » les E. coli mortelles. Un système immunitaire sain et un bon fonctionnement du tube digestif peuvent lutter contre une infection à la superbactérie E. coli, mais c’est encore un autre fait que la communauté médicale ne veut pas que vous sachiez. Ils préfèrent que vous restiez une victime impuissante sur un lit d’hôpital, en attendant de mourir, sans options qui s’offrent à vous. C’est « la médecine moderne ». Ils provoquent les problèmes qu’ils prétendent traiter, et puis ils n’iront même pas vous traiter avec tout ce qui fonctionne bien.

Presque tous les décès attribuables à présent à cette éclosion de E. coli sont facilement évitables. Ces décès sont dus à l’ignorance. Mais plus encore, ils peuvent également être des morts par une nouvelle ère d’armes biologiques à base d’aliments déclenchée par un groupe de savants fous ou une institution axée sur l’agenda qui a déclaré la guerre à la population humaine.

Traduction par Hélios du Bistro bar Blog

Trouvé sur REALINFOS




 

 

 

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 10:12

Il est bon d'appartenir à des réseaux d'information qui mettent en lumière les aberrations de nos sociétés modernes comme l'eau traitée avec du sel d'aluminium - alors que les chercheurs savent que l'aluminium, à un taux au dessus de 100 microgrammes, provoque des risques de maladie d'Alzheimer qu'on trouve rarement en Afrique, par exemple où l'eau a certes d'autres défaut mais ne connaît pas ce genre de traitement. Et il est encore fort curieux de constater que la norme est de 200 microgrammes - alors qu'à 100 microgrammes, on est dans un risque très élevé ! Qui fixe les taux ? Pourquoi ? Rend-on les Français malades sciemment ?

De plus en plus, je reçois des informations terribles qui font peur et je me dis qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond. Il y a des gens qui ont intérêt à ce que vous tombez gravement malade car ils se font de gros profits : ce sont les grandes industries pharmaco-chimiques. Je vous conseille de suivre cette vidéo. Et si j'ai un conseil à vous donner, vous qui me lisez, vous mes 179 abonnés, ne buvez plus que de l'eau en bouteille, de l'eau minérale... Si cette vidéo dit vrai, il y a des endroits en France où l'eau est empoisonnée sciemment - peut-être est-ce le cas partout. En ma qualité de vecteur d'information, je vous transmets tout ce que je reçois.

C'est vrai que j'ai fort à faire avec mon petit Congo natal mais je vis en France et me dois de répercuter les informations importantes qui concernent ce pays. Mon militantisme  mue doucement vers un engagment universel car je me rends compte que même dans les sociétés dites démocratiques en apparence, il y a une dictature que j'appelle la dictature des adorateurs du pognon encore plus féroce car elle ne respecte pas la vie humaine. D'ailleurs, nous lui devons nos dictatures africaines !

 

                                                            http://youtu.be/4HDg86-kbwI

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 21:10

Sassou-D-2.jpg

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 20:28

COMMENTAIRE : Voici une vidéo reçue de mes réseaux qui essaient de développer ce que j'appelle l'intelligence globale de ce "système de choses". Dans le domaine de la santé, un monsieur comme Claude Sabbah vous permet de comprendre que ce système est fait pour une poignée de gens très riches avec des millions de milliards ou même des milliards de milliards qui gagnent à tous les niveaux et qui ont sciemment établi un complot contre la santé.

J'achète toujours de la nourriture exotique. Elle est chère mais je sais qu'elle vaut mieux que la viande que l'on me propose dans les supermarchés, de la viande nourrie au placenta humain ! Vous pouvez croire cela ? Pourtant, un grand journal l'a dénoncé. Ces gens hyperriches qui ne figurent pas parmi les milliards en vogue ont des intérêts dans tout. Claude Sabbah démontre même que la sécurité sociale a été créée pour enrichir les maîtres du monde : un pauvre ne peut payer un médicament à 2000 euros mais un Etat, si. Et tous ces milliards vont dans la poche de ces riches qui empoisonnent la santé, vendent du tabac aux enfants et s'enrichissent en plus en vendant des médicaments qui vous tuent comme le Médiator dont le créateur est libre - alors que c'est un CRIMINEL ! C'est une vidéo qui parle d'un livre écrit par madame Claire Sévérac qui dénonce des pratiques nuisbles et reconnues pourtant comme telles. En écoutant les vidéos de Claude Sabbah, j'ai compris les mécanismes par lesquelles les Illuminatis détruisent ce monde en s'enrichissant. Ils tiennent tout le monde, y compris les chefs d'Etat qui n'ont aucun pouvoir.  On nous mène en bateau.

Claire Sévérac remonte au début du processus qui a conduit à la création des organismes internationaux pour contrecarrer le pouvoir des Etats. Cela commence avec Rockfeller et I.G. Farben. On comprend pourquoi il existe des fondations qui contrôlent l'éducation et même la santé à travers les vaccinations. Vous allez comprendre que même les documents qui parlent des médicaments que reçoivent les médecins dépendent des 300 bonhommes qui contrôlent le monde.

Ils contrôlent la nourriture, l'éducation, la santé, la politique et même la fabrication d'armes. Et la mondialisation leur permet de contrôler le monde entier ; ce qui les rend encore plus riches. Ils sont aussi je le pense à la base des crises boursières actuelles car seules de très grandes fortunes peuvent perturber la bonne marche de l'économie en sachant que les bourses leur appartiennent puisqu'elles sont des organismes privés. Et quand vous comprenez tout cela, vous vous dites : qui peut les arrêter ? La réponse, c'est un monde plus conscient de la marche du monde et de ses rouages machiavéliques.

En fait, ils se présentent comme des gentils mais ils se moquent même des démocraties puisque les 300 qui dirigent le monde se moquent des lois et décident pour nous - alors qu'ils ne sont même pas élus. Le titre du livre qui parle du complot est bien fondé car ces gens profitent de la docilité du monde et il est temps que la résignation disparaisse parce que le complot existe et il est agissant sur nos vies.

Des criminels sont en liberté. Quand ils sont coincés, il leur suffit de payer de l'argent alors qu'ils ont tué des milliers de gens. Qu'est-ce qui les rend au-dessus des lois s'il n'y a pas complot ?

 




Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 7.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 5.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 2500 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 1250 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg