Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 20:28

Comment fédérer derrière un régime "ukulélé", un peuple martyrisé ? Créer un vrai faux sentiment national à l'aune de ses propres peurs.

2016...2016 : les cercles de réflexion et stratégie politique du pouvoir de Brazzaville ont planché, et cette innommable opération de reconduction à la frontière des "étrangers en situation irrégulière" ciblant uniquement les originaires de la RDC est une étape de la bataille du Système contre sa propre constitution. Car d'autres intervenants sur le sujet l'ont dit avant nous ; "il n'y a pas que les "Zaïrois" comme Sans-papiers au Congo-Brazzaville". Il est clair que les originaires de la RDC : videurs de WC, pousse-pousseurs, vendeurs à la criée ne représentent pas un sujet de Sécurité nationale, à la différence des mosquées qui pullulent dans nos villes...

Nous venons de partager, d'actualiser sur Facebook notre article intitulé : "SYLVAIN TIMSIT : L'INSPIRATION DES DICTATURES MINABLES SANS LE "ISME" IDEOLOGIQUE" (publié 28 Décembre 013). Pour nos Amis, relire la publication : "LE CONGO PEUT-il SE SORTIR DU PÉRIL ISLAMIQUE ?" (21 Décembre 013).

A propos de Sylvain Timsit et l'opération Mbata ya Mokolo, qu'il faille évoquer en premier le cas du Colonel Marcel Ntsourou est nécessaire. En effet, nombre de rédactions ont écrit sur l'agenda caché de cette tragédie, sa portée dissuasive pour toute velléité de fronde future dans la sphère des roitelets frustrés, démontrée.

Ainsi, l'an 2016 étant si proche et si éloigné à la fois, la politique, telle la nature, ayant horreur du vide; il a fallu occuper l'espace par cette action qui commence à porter ses fruits...

Le point N°2 des 10 axes centraux de la manipulation de l'être humain dit :

"Créer des Problèmes, puis offrir des solutions. Cette méthode est aussi appelée "problème-réaction-solution". On crée d'abord un problème, une "situation" prévue pour susciter une certaine réaction du grand public, afin que celui-ci soit lui même demandeur des mesures qu'on souhaite lui faire accepter";

Le point N°6 quant à lui soutient :

"Faire appel à l'émotionnel plutôt qu'à la réflexion. Technique classique pour court-circuiter l'analyse rationnelle et donc, le sens critique des administrés. De plus, l'utilisation du registre émotionnel permet d'ouvrir la porte d'accès à l'inconscient afin d'y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions ou des comportements nouveaux." Pour apparaître sous un angle flatteur à l'orée de 2016, le devoir de communication est de couvrir la main de fer d'un gant de velours. Le dossier Marcel NTsourou "juridictionné", taper du "Zaïrois" (et bichonner l'islamiste avec qui l'on est en affaires), c'est faire ressurgir le "BOMA ZAIROIS, TIKA NYOKA" dans l'inconscient du peuple congolais. Le bouc-émissaire parfait : celui qui vole nos parents, viole nos enfants, nos filles, et braque "nos" magasins (biens des ouest-africains); pendant ce temps le vrai cancer qui assassine l'identité du TSI (dixit Ibouanga Mouvimat Loundou - Le Lion de Makanda) est encadré et protégé.

Dès lors que les frères d'en face commenceront à réagir, et il y a des signes avant-coureurs qui le montrent (confère les inquiétudes de Monsieur LOEMBA Amédé D., le jeune opposant, exilé sur les bords du fleuve Congo), les Congolais se fédéreront derrière le régime de Brazzaville en un vrai faux réflexe national. Et,  à la houle de reprendre en écho le langage populaire : "C'est bien fait pour eux ! Ces voleurs ! "

Du degré de réactivité des frères d'en face (RDC) dépendra ce double langage de masse. Le boulevard vers la révision constitutionnelle de 2016 sera alors bien ouvert par la technique de la Diversion, du "Problème-réaction-solution", et de l'émotionnel. Car le peuple congolais se reflétant dans le miroir de ses propres peurs, de ses traumas multiples, de ses chances non saisies n'aura plus l'influx nécessaire à une réaction prompte contre celui qui l'a libéré du...Voleur "Zaïrois". Quand l'heure sonnera, il sera lui-même ce Zaïrois pestiféré qu'on aura tabassé et avili...

L'opération Mbata Ya Mokolo est déjà un franc succès (?)...

Psychologie. Morale de l'histoire : Soyons loyaux, honnêtes avec nous mêmes. En effet, rappelez-vous de la fameuse adaptation cinématographique fabuleuse - Oui, rappelez-vous de ce père interprété par Samuel LEE JACKSON dont la fille avait été violée par deux Blancs qu'il exécutera lui-même devant un tribunal. Faites tel que son avocat commis d'office l'a répété devant le jury :

"Fermez les yeux - et dites vous : la traque des "Zaïrois" est telle une bonne chose pour vous, oui ou non ?" Ne réfléchissez pas !

Votre réponse est celle de la majorité des Congolais. Et le pouvoir de Brazzaville le sait...

Nicolas MURRAY a écrit : " Le monde se divise en trois catégories de gens : un très petit nombre qui fait se produire les événements, un groupe un peu plus important qui veille à leur exécution et les regarde s'accomplir et enfin UNE VASTE MAJORITÉ QUI NE SAIT JAMAIS CE QUI S'EST PRODUIT EN RÉALITÉ.

 

 

Partager cet article

Published by WA INDO ISSANGHA - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

mwangou 28/04/2014 10:49


Et encore qu'on ne pouvait penser un seul instant que ces bureaux en stratégies allaient nous sortir cette chasse à l'homme... "zaïrois"... on pensait par contre aux inaugurations stratégiques:
le début des travaux de réalisation de la route Ngambari (Kinkala) Loutété, du marché Total, pour ce qui est du Pool et de Brazzaville-sud, alors que les travaux (parfois superflus par ex. la
construction d'une 2è voie de Kintéle à Ignié...) sont en cours d'éxécution dans la partie nord de Brazzaville...Tout est fait non pour l'intérêt du pays, mais pour que le "guide" soit
reconduit... mais la chasse à l'homme peut lui coûter cher, si les fameux "zaïrois" mettaient à exécution, leurs menaces dans les quartiers qu'ils quittent : "ils ont dit en savoir sur les
conteneurs, dontils ont été parfois des témoins à la manière de Lékoundzou dans la mort de Ngouabi... ils ont dit qu'ils savent où ont été jetés les fameux conteneurs..." chantage peut-être
provoqué par l'occasion perdue d'une vie paradisiaque avec ce cfa qu'ils adulent...?

mwangou 28/04/2014 08:06


Bjour LDM! L'auteur est un type averti des manoeuvres sordides du pouvoir du Congo: l'analyse ici tient le coup. J'ai l'impression que de l'autre côté à Kin, Télé50, certains ont fait la même
analyse, en disant je cite:" ceci est fait pour faire pression sur Kabila. ce sont les présidents qui veulent se maintenir à tous prix au pouvoir, qui font pression sur Kabila qui lui a dit qu'il
laissera le pouvoir à la fin de son mandat; ce qui ne plait pas aux autres qui sont Museveni, Kagame et Sassou, qui se voient être embarqués d'office dans ce tourbillon crée par Kabila".


Mais dommage qu'aucune presse radiotélévisée n'ait été là au moment de l'exécution de cette opération: j'ai assisté à une réaction contre la police par des brazzavillois; des huées sur la police
à qui on reprochait de faire l'amalgame entre les honnêtes gens et les bandits... Pas sérieux tout ça; comme le général de police qui a osé dire qu'on chassait des "Zaïrois", erreur insultante
pour un officiel sur le peuple "congolais de la rdc".


Dommage encore qu'il n'y a jamais été réalisé de documentaire sur ces immigrés venus de l'autre côté du fleuve; ce qui aurait pu donner à dire sur toute cette manigance. mais la presse des deux
côtés du fleuve est plus pour les dirigeants politiques qui la tiennent dans la misère telle qu'elle ne peut s'avancer vers les sources premières d'informations; elle est réduite à montrer les
gens en costumes en train d'inaugurer des monuments invisibles, sauf quand il s'agit de leurs nombreux véhicules de luxe.

Le Lion de Makanda (LDM) 28/04/2014 11:53



Mwangou, tout ce qui arrive en politique ne peut qu'obéir à une logique précise ! J'ai été le premier à y voir une connexion avec le changement constitutionnel. On peut le prolonger en y voyant
une façon d'emmerder Kabila mais ce n'est pas la bonne méthode car au final, on va juste refouler des Congolais de Kinshasa où ils étudient et si Kabila veut partir, il partira mais pour
l'instant, on prend les paris...



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg