Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 22:29

Décidément, au Congo, la réalité dépasse la fiction. Chaque jour apporte son lot d'inepties, de manifestation de la déraison - juste parce que le pouvoir a peur. Comment imaginer que la police cerne sans raison apparente la résidence de maître Jean Martin Mbemba, président de la commission des droits de l'homme ? Ses gardes ont repoussé la tentative d'effraction menée par six policiers. Personne ne peut dire que de Sassou, chef d'un Etat privatisé, Ndenguet, chef de la police politique du régime, Yoka, ministre de l'injustice qui n'entend jamais rien de ce qu'on lui reproche, personne n'est au courant de cette situation !

Question : qui a ordonné ce siège  et pourquoi ? Nous accusons Denis Sassou Nguesso d'être l'ordonnateur de cet encerclement afin d'intimider maître Jean Martin Mbemba. Rien ne se fait au Congo sans l'accord de Denis Sassou Nguesso ; il est d'abord avisé avant toute vélléité d'action scandaleuse et c'est bien entendu lui qui en donne l'ordre d'exécution. C'est un manque de respect de la vie privée et c'est tout bonnement inacceptable. Sassou a depuis longtemps dépassé le stade de dictateur pour celui de tyran et de bourreau de tout un peuple.

Le prétexte trouvé pour faire le siège de la demeure de maître Mbemba est le suivant : les policiers chercheraient à repousser des étudiants manifestant pour leur droit à la bourse non payée. Or, cet état de siège a commencé bien avant la grève des étudiants ! La rumeur répandue par le pouvoir au début de cette offensive qualifiée de banditisme par la victime prétendait que maître Mbemba fomentait un coup d'Etat, lui, le président de la commission des droits de l'homme, un civil !

En fait, le pouvoir de Brazzaville ne sait plus où mettre de la tête. Il faut étouffer les droits de l'homme pour évincer toute expression et toute manifestation populaires. Ce que ce pouvoir oublie c'est que les droits de l'homme se trouvent dans les schèmes contenus dans les neurones de notre néocortex et qu'il est impossible de les y déloger sans tuer tous les Congolais - ce qui est évidemment impossible. Tôt ou tard, le peuple finira par remporter ce combat contre l'injustice et la tyrannie.

Nous vous avons dit qu'en libérant la parole, nous finirons par libérer l'action et le processus se met en marche doucement au Congo. Que maître Mbemba n'ait pas peur puisqu'il n'est accusé de rien. SASSOU FINIRA PAR ORDONNER LA FIN DE CE SIEGE CAR IL N'A PAS LE CHOIX.

Massengo Tiassé a été empoisonné par le pouvoir mais la radio des droits de l'homme émet toujours. En faisant le siège de la demeure de cet ancien ministre, Sassou ne fait pas le siège des droits de l'homme qui sont en fait un tout petit moustique qui lui empêche de dormir.

Nous demandons aux enseignants en grève et aux étudiants qui manifestent contre le non-paiement de leurs bourses de tenir bon car comme on le disait à l'URFC (Union Révolutionnaire des Femmes du Congo) :  Seule la lutte libère. EN SITUATION D'OPPRESSION DE LA LIBERTE, LA LUTTE DOIT ETRE OBLIGATOIRE CAR ELLE S'IMPOSE A NOUS. NOUS N'AVONS QUE LE CHOIX DES MOYENS, PAS CELUI DE COMBATTRE. NOUS AVONS LE DEVOIR DE LUTTER PAR TOUS LES MOYENS CONTRE CEUX QUI OPPRESSENT LE PEUPLE A TOUS LES NIVEAUX.

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

mwangou 09/05/2013 18:50


LDM, Bjour! tu as dit " Maitre massengo Tiassé a été empoisonné".. de quoi s'agit-il?comment s'est-il fait avoir? comment n'a-t-il pas vu venir l'empoisonneur? Alors, comment faire pour
avoir des infos sur ce système d'empoisonnement qui semble réussir à tous les coups?mais pourquoi le monde ne se saisit pas de ce dossier pour tenter d'arrêter ce fléau? c'est
inquiétant...


pour ce qui est de maitre Martin Mbemba, il devrait s'en douter, dès lors qu'il a en charge ce département des droits de l'homme et que nécessairement, il en viendrait à enfreindre la loi
de la corruption qui entoure les prétentions du pouvoir... il doit se méfier... il va y passer lui aussi...

Le Lion de Makanda (LDM) 10/05/2013 11:41



Maître Massengo Tiassé a été empoisonné ; l'annonce a été faite par sa propre radio. Il y a un message des Congolais de Londres sur le site et c'est à cette occasion qu'une journaliste de sa
radio a annoncé son empoisonnement et le fait qu'on le soignait à l'étranger. Comment s'est-il fait avoir ? Je l'ignore mais tu sais que Sassou peut acheter tout le monde - surtout des proches,
là où l'on se sent en confiance. Voir venir l'empoisonneur est difficile si le poison est distillé par une personne de confiance avec laquelle on se trouve homme ou femme. La dose de poison peut
être transportée sous l'ongle, etc. Un petit moment d'inattention suffit surtout lorsqu'on se croit parmi les siens, parmi les parents ou les amis de confiance. Tu sais, je me méfie des inconnus
mais encore plus des gens que je connais...


JUDAS ISCARIOTE ETAIT LE PROPRE NEVEU DE JESUS. COMBIEN LE SAVENT ? DEUX MILLE ANS PLUS TARD, LA TRAHISON SE JOUE A L'IDENTIQUE : DES PIECES D'OR CONTRE UN BAISER QUI LIVRE UNE
VIE...



NGANGA 09/05/2013 11:18


Je crains que l'on connaisse encore des assissinats du genre MATSOCOTA Lazare, POUABOU et Massouémé. En qualifiant d'"acte de pure banditisme" la tentative d'assassinat dont il a été victime,
Maître Jean Martin MBEMBA fait un euphémisme. La citation  selon laquelle "L'histoire ne se répète qu'une fois, après quoi c'est la caricature" se révèle ainsi inexacte. Le Pouvoir de
Brazzaville ne cessera jamais de donner la mort à quiconque s'opposerait à lui ou  le contredirait, quand il veut et où il veut. Il suffit simplement d'user de subterfuges.Cette formule a
toujours réussi aussi bien à Monsieur Denis SASSOU qu'aux  siens. Le conseil n'a pas d'age, dit-on;  Maître Jean Martin MBEMBA et les autres doivent être extrêment vigilants mais pas
timorés ou muets. Nos détracteurs doivent se rendre compte que nous les épions partout tout en rassemblant  les preuves par lesquelles ils seront attraits, tôt ou tard, devant la juridiction
compétente afin qu'ils sentent le poids du souffle de la Justice. Sans quoi, on ne voit pas la raison pour laquelle ils ne poursuivraient pas allègrement sur le chemin de la criminalité, sachant
qu'en le faisant, ils ne risquent rien. C'est le CONGO de nos ancêtres, avec l'immensité de toutes ses ressources naturelles et humaines, qui sera en perpétuelle destruction.

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg