Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 13:37

Sassou-Yhombi.jpg

Il existe une différence fondamentale entre la recherche de la satisfaction de l'ambition personnelle inassouvie et le fait de se proclamer opposant. Certes, un opposant n'est pas dénué d'ambition mais la sienne c'est de proposer autre chose que le chaos politique ambiant sans jamais s'associer à l'oeuvre de décadence organisée et, si les ambitions se battent dans ce sens, c'est tout le pays qui gagne. Un opposant n'est pas une girouette politique qui mange le soir avec le diable et la journée fait semblant de compatir à la souffrance du peuple qui meurt de faim. UN OPPOSANT RESTE UN OPPOSANT EN REFUSANT TOUTE COLLABORATION AVEC LES BOURREAUX DE SON PEUPLE CAR IL SAIT QUE LE SEUL AVENIR QUE LES GANGSTERS AU SOMMET DE L'ETAT PROPOSENT AU PEUPLE SE RESUME EN DEUX MOTS : SERVITUDE, MORT. Attendez, comment peut-on se qualifier "OPPOSANT" si on a soi-même participé ou si on participe à la politique de destruction de son propre pays ? NUL NE PEUT ETRE A LA FOIS DU BIEN ET DU MAL, DE DIEU ET DU DIABLE. CHRIST L'A BIEN MARTELE. C'est ainsi qu'il vous sera possible, peuple congolais, de débusquer les faux opposants qui sont juste au service de leur propre ambition et, pour y arriver, ils sont prêts à pactiser avec le diable.

Quand l'ancien chef d'Etat Yhombi Opango proclame qu'il suspend sa participation aux instances permanentes et au processus électoral avec son parti le RDD (Rassemblement pour la Démocratie et le Développement), il ne fait que marquer sa déception pour la part que son parti a obtenue lors des dernières élections. Nous aurons mieux compris qu'il déclarât que son parti le RDD se retire de la mouvance présidentielle car si tout ce tintamarre c'est juste pour quémander des parts électorales à l'éléphant et son P.C.T., c'est pitoyable.

Yhombi et Sassou se connaissent et se fréquentent depuis des dizaines d'années. Certains prétendent que ce serait Yhombi qui aurait présenté Sassou à Marien Ngouabi. Pour le pire de Marien et pour faire couler les larmes et le sang du peuple congolais, enfin, "les larmes et le sang des autres"...

Après sa fuite en 1997 en France, Yhombi était l'un des vociférateurs les plus virulents contre Denis Sassou Nguesso qui l'avait emprisonné et gardé en résidence surveillée pendant des années en nationalisant son palace à Brazzaville qui deviendra un bar restaurant "La Congolaise" qu'il récupérera avec 900 millions de francs cfa au passage.

Il a fini par trouver un accord avec son frère du nord en négociant son retour ainsi que le placement de 900 membres de son parti le RDD dans le système (il l'a dit dans une vidéo qui se trouve sur Youtube). Vous avez tous vu les photos des retrouvailles ô combien réjouissantes entre les deux hommes.

En sa qualité d'as de la survie, Yhombi Opango qui vient soigner sa cataracte aux frais de l'Etat congolais en France, a dû sentir que les choses ne s'annoncent pas sous de bons auspices. Il profite donc des élections municipales et sénatoriales pour annoncer qu'il suspendait sa participation aux instances permanentes (certainement de la Mouvance Présidentielle) et au processus électoral. Attendez, il sait que Sassou et le P.C.T. se sont toujours octroyés la part de l'éléphant lors des élections. Pourquoi avoir participé aux élections dans ces conditions comme le MCCDI si c'est pour se plaindre des résultats au final ? Qu'est-ce qui motive aujourd'hui sa décision ? Chantage ? Calcul politicien ?

Depuis son retour au Congo, Joachim Yhombi Opango cautionne la politique de Denis Sassou Nguesso - arbitraire, ethnodiscrimination, violation des droits fondamentaux - sans ouvrir la bouche. Cette girouette politique qui a été avec Lissouba hier en qualité de premier ministre et allié de Sassou aujourd'hui, n'est pas fiable et crédible comme de nombreuses personnalités politiques de notre pays. Cette manoeuvre de diversion ne doit pas tromper les vrais démocrates : TOUTE CETTE CLASSE POLITIQUE FAITE D'HOMMES DU PASSE ET DU PASSIF DOIT ETRE ECARTEE. AVANT, ELLE DEVRA RENDRE DES COMPTES AU PEUPLE A QUI ELLE A INFLIGE DE GRAVES SOUFFRANCES.


Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg