Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 17:41

L'idée des zones économiques spéciales a été développée par votre serviteur en termes de pôles d'activités assorties de pôles universitaires et techniques - bien sûr sous un autre concept dans lequel on aurait dû commencer par la construction des universités et des centres de formations spécifiques en tenant compte des potentialités de chaque secteur, de potentialités que nous avons ciblées en divisant le pays en quatre parties. Si on construit l'université après, cela veut dire qu'il se posera la question de la main d'oeuvre qualifiée. Vous aurez compris que les Chinois imposeront de venir avec leurs ouvriers.

Nous sommes donc déçu de voir que l'on  plaque le modèle de la zone économique spéciale d'Oyo-Ollombo ailleurs - alors que Pointe-Noire peut s'ouvrir sur l'exploitation des ressources océaniques. D'autre part, il ne s'agit pas dans notre programme de laisser les étrangers venir produire ou faire ce qu'ils veulent chez nous sans tenir compte de nos besoins : ils doivent d'abord satisfaire une certaine demande intérieure et surtout embaucher et former du personnel congolais. Et, avant d'aller chercher des opérateurs économiques à l'étranger, on doit d'abord privilégier les nationaux. Les Chinois ne produisent pas des voitures en France pour qu'elles soient vendues en Chine dans la mesure où elles sont destinées pour le marché français ; alors pourquoi produiraient-ils des tomates et de choux au Congo pour le marché chinois ? Ce n'est pas ainsi que nous envisagions de développer cette idée. Vous pouvez relire mes textes ; toutes les idées ou presque évoquées par le ministre Alain Akouala Atipault s'y trouvent. Le nombre des pôles est à peu près le même.

En écoutant parler le ministre Akouala Atipault, vous comprendrez que la ZES (Zone Economique Spéciale) d'Oyo-Ollombo comprendra une université car il faudra bien former la main-d'oeuvre. Il parle de la ZES d'Oyo-Ollombo qui va transformer cette ville ; ce qui est une bonne chose pour le pays. Apparemment, le même schéma sera plaqué dans les autres zones économiques spéciales ; ce qui est un écart par rapport à ce que nous avons développé quelques années car les potentialités de chaque zone sont différentes et nous ne comprenons pas pourquoi on commence par la ZES d'Oyo-Ollombo alors que Pointe-Noire possède un port en eau profonde.

L'agropole d'Oyo-Ollombo pourrait se comprendre en fonction de la configuration de la zone qui ne récèle pas assez de ressources notamment minières  ; cependant, on peut aussi développer la pêche sur le fleuve Alima, le travail et la transformation sur place du bois. La deuxième discordance, c'est dans le fait que le ministre Akouala parle à la fin de son discours des produits qui vont l'avion directement vers les Etats-Unis, l'Asie (environ à 27:45 de la vidéo) - comme si le marché intérieur national n'allait pas être pourvu ! Nous investissons des milliards de francs cfa et rien pour le marché intérieur national ? LE CONGO EST CATALOGUE COMME UN PAYS OU SEVIT LA FAMINE. ET ON Y PRODUIRAIT DES LEGUMES, ON Y ELEVERAIT DES VACHES JUSTE POUR L'EXPORTATION ? QUAND VA-T-ON COMMENCER A SE TOURNER VERS LA SATISFACTION DE NOS PROPRES BESOINS AU LIEU DE SATISFAIRE CEUX DES AUTRES ? Nous sommes pour l'exportation mais après avoir satisfait la demande intérieure. On ne peut ne pas aspirer à l'autonomie alimentaire ! La croissance est un chiffre qui n'a aucun sens si la majorité du peuple meurt de faim. A quoi servent 12% de croissance si votre pays importe des tomates tout en exportant les siennes et si dans la vie des citoyens rien ne change au quotidien ? Le développement d'un pays doit affecter positivement tout citoyen en venant le trouver devant sa porte. Autrement, c'est du capitalisme sauvage, c'est-à-dire, du pillage ! La France produit des légumes ; ils sont d'abord destinés au marché français avant d'être importés en cas d'excédents. Bon sang, c'est quoi ce mépris du pays qui vous a donné la vie, monsieur Akouala ? LA POLITIQUE, CE N'EST PAS D'AIDER DES ETRANGERS OU QUELQUES INDIVIDUS A AMASSER DES MILLIARDS MAIS D'ABORD A ASSURER LE BIEN-ETRE COLLECTIF DU PEUPLE EN SATISFAISANT SES BESOINS. AUTREMENT, ON EST DES VENDUS QUI SERVENT LES ETRANGERS POUR LE MALHEUR DE SON PROPRE PAYS !

Nous avons compris que pour monsieur Denis Sassou Nguesso la priorité, c'est la zone économique spéciale d'Oyo - alors que Pointe-Noire ou Brazzaville ont des atouts démographiques avec d'énormes compétences. Nous avons soutenu l'idée d'un pays équilibré autour des pôles qui forcément entraîneraient un flux migratoire mais lorsqu'on écoute monsieur Alain Akouala, on peut redouter que ce soient d'abord des étrangers qui viennent s'installer dans nos ZES au lieu de privilégier des hommes d'affaires nationux comme Tsengué-Tsengué.

Qu'on ne nous mente pas : le golf, c'est pour attirer les Asiatiques, surtout les Chinois qui viendront car c'est une aubaine pour eux dont le pays se désertifie provoquant la raréfaction des terres fertiles. CONGO ZOBA DE CHEZ ZOBA !

Nous l'avons déjà évoqué en partant du fait que les produits de l'affairisme de monsieur Denis Sassou Nguesso en dehors de l'eau Okiéssi et de sa bière ndzokou ne sont pas vendus sur nos marchés locaux. Il doit vendre sa viande bio et ses légumes bio à l'étranger. Conclusion, on va mettre en place des zones spéciales pour que des Asiatiques viennent avec leurs cargaisons d'ouvriers agricoles produire des légumes et de la viande bio qui seront vendus en Chine ou ailleurs. Mon Dieu, quel cynisme : prendre l'argent du Congo, vous avez bien entendu Akouala qui parle de milliards rien que pour la ZES d'Oyo-Ollombo, l'investir dans des zones économiques spéciales pour que des étrangers aillent nourrir leurs enfants avec des choux qui ont profité de la fertilité de nos sols ainsi que de notre soleil généreux ! Quelle insulte pour le peuple congolais ! 

 

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg