Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 21:39

Parce qu'elle permet de comprendre la concentration des attaques de trois Etats au travers d'une interview d'un journaliste bien connu, monsieur Elie Smith, contre les associations (Sherpa, Transparency, etc) qui ont eu gain de cause dans l'affaire des biens mal acquis devant la justice française farfouillant désormais dans le patrimoine et les comptes bancaires de trois familles au pouvoir en Afrique centrale (Nguesso, Bongo, Obiang), nous mettons en ligne cet entretien dans lequel maître William Bourdon, avocat à la cour, l'homme qui incarne le bras qui soutient les peuples rackettés, a été poussé au bord de l'énervement par un journaliste (monsieur Elie Smith) qui prend le parti des arguments de sous-fifres de Sassou, Obiang et Bongo - au lieu d'être le messager des peuples trahis et voués aux gémonies.

Pourquoi juste ces trois présidents et pas d'autres ? Ce sont les faisceaux de faits et de preuves qui décident de l'action judiciaire et s'acharner contre monsieur William Bourdon ne changera pas l'affaire. Rien ne dit que demain on ne poursuive pas d'autres familles au pouvoir en Afrique ou ailleurs. On essaie d'atteindre maître Bourdon par des allusions qui diminueraient l'impact de son action qu'on soupçonne servir les fonds vautours (SOROS, etc) - alors qu'il n'en ait rien, on l'accuse d'avoir des comptes dans des paradis fiscaux, etc. Elie Smith oublie qu'essayer de le salir ne change pas la démarche judiciaire engagée qui s'instruit indépendamment de la personne de maître William Bourdon. La justice étend doucement sa toile de vérité cousue de preuves en tous genres sur des biens et des comptes qui n'ont pas encore fini de parler. Nous souhaitons qu'elle aille jusqu'au bout et elle ira jusqu'au bout.

Quant aux Biens Mal Acquis, nous avons déjà dit qu'il était inapproprié de les vendre et de remettre l'argent entre les mains de ceux qui l'on détourné hier puisqu'ils sont encore aux affaires louches étatiques. Il faudra trouver des formules, créer des institutions ad hoc pour faire en sorte que l'argent profite bien aux peuples : construire des écoles, des hôpitaux, des orphelinats, distribuer des bourses d'études à des étudiants, proposer des formations, fournir du matériel, bref, les projets ne manquent pas. Le reste appartiendra à la jurisprudence et à l'histoire...

 




 

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg