Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 11:50

J'ai dû regarder cette vidéo plusieurs fois en me demandant : "Koffi Olomidé a-t-il enfin décidé d'utiliser la musique comme une arme politique ou le fait-il pour séduire les "combattants" qui ont ont lancé une fatuah contre les musiciens qui ont soutenu le premier rwandais du Congo ?" Koffi a-t-il rencontré l'ange de la démocratie ou le démon de la démagogie ? Cette prise de conscience patriotique tardive a de quoi étonner plus d'un observateur. Toutefois, pour un musicien qui s'est commué en homme d'affaires et qui projette d'arrêter la musique, on ne peut que dire : mieux vaut tard que jamais.

Dans une chanson où il chante l'amour de son Congo natal, le célèbre chanteur de la RDC se lance dans une critique rythmée du régime de Kinshasa et conclut comme nous l'avons si souvent dit que l'ennemi du Congolais, c'est le Congolais - constat valable sur les deux rives du fleuve Congo. Nous avons l'impression qu'il a peut-être découvert nos textes subversifs et ceux des frères de la RDC qui luttent pour la liberté et sa fille la démocratie.

Ses paroles sont valables pour les deux pays nommés Congo car ici et là, des menaces planent sur la constitution, la famine gagne, la souffrance est la même dans les deux pays immensément riches mais dont les ressources ne profitent qu'à une minorité.

Dans cette chanson, Koffi Olomidé semble s'acheter une conscience et nous ne pouvons qu'apprécier - même si nous nous disons : "wait and see". Peut-être que le riche et célèbre musicien homme d'affaires Koffi Olomidé lorgne désormais du côté de la politique surfant sur une carrière musicale aboutie. Après tout, on a vu en RDC un journaliste célèbre, un certain Zacharie B., franchir le pas et ouvrir la porte de la maison politique. Koffi pourrait s'inspirer de Tabu Ley qui est entré au gouvernement - à la différence qu'ils n'ont pas critiqué le régime mais actisé avec celui-ci.

Cependant, avec une telle chanson si critique, il ne s'est pas fait que des amis du côté des oreilles qui ne dansent pas la musique révolutionnaire. Koffi, défenseur du peuple et de la démocratie : qui a dit que la musique ne peut pas conduire à la politique ?

On mesure les convictions à la persistance et à la durée du combat. Koffi Olomidé pourrait juste utiliser la musique à titre  démagogique mais son message aura au travers d'une chanson des répercussions qu'il n'imagine même pas. En bien - pour le peuple qui pourrait y trouver une motivation pour combattre le cheval de troie de Paul Kagamé et en mal pour lui à cause des nouveaux ennemis qu'il vient de se fabriquer sur fond musical du côté du pouvoir rwandais qui règne en république démocratique du Congo sous le masque de Joseph Kabila...

 

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg