Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 21:29

C'est un lieu chargé d'histoire qui disparaît doucement sous les attaques perpétuelles des éléments. La houle va et vient inlassablement et, à chaque fois, elle emporte au large un peu de mémoire comme si elle voulait la plonger dans l'oubli. Il est des endroits magnifiques comme Loango où le temps semble s'être arrêté, où le passé, le présent et le futur se confondent en un seul point, où l'émotion vous empoigne comme si vous reviviez toutes les contritions de ces âmes qui ont foulé l'endroit. Ils ont pleuré, crié, ils ont jeté un dernier regard vers leur pays, vers la terre de leurs ancêtres à cet endroit précis. Ne laissez pas le temps effacer le chant lancinant de ceux qui sont partis malgré eux pour ne plus revenir, ceux dont  on a effacé jusqu'au nom, ceux qui devaient à jamais oublier leur histoire, leur identité, leur pays, leurs coutumes, ceux qui sont passés d'homme à animal parce que la folie humaine leur avait ôté toute leur humanessence. Ils se sont oubliés pour continuer à vivre, ne les oublions pas !

Inlassablement, l'océan grignote la côte mettant en péril un site historique témoin de notre passé. Rien n'a été fait pour classer le site au patrimoine mondiale de l'UNESCO. Cinquante ans de négligence ! Des tombes échouent sur le rivage, se brisant, découvrant des ossements, comme si les défunts mouraient une deuxième fois. Juste quelques dépouilles de célébrités ont  été déplacées.

Nous en appelons aux autorités congolaises, à tous ceux qui comptent dans la région pour prendre des initiatives afin que l'eau salée de la mer n'enlève pas toute sa saveur à ce témoignage puissant.  Deux millions de captifs ont quitté le continent par cet endroit, point final du périple de la route des esclaves longue de six cents kilomètres pour un monde inconnu où ils ont vécu comme des sous-hommes.

Le ministère du tourisme et celui de l'environnement peuvent en référer à monsieur Bouya des Petits et des Grands Travaux pour qu'il fasse quelque chose afin de préserver la mémoire de ce qui fut un haut lieu de l'histoire du peuple Kongo.

 


Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg