Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 18:31

COMMENTAIRE : La Françafrique n'est ni de Gauche ni de Droite : Pour preuve, la Gauche, envisageant l'hypothèse d'une victoire de François Hollande, semble se préparer à prolonger ce système mafieux comme nous pouvons le lire sur le site de Survie. Crise oblige, personne n'a intérêt à interrompre des siècles de pillage et de servage car "L'INTERET (DE LA GRANDEUR) DE LA FRANCE EST A CE PRIX-LA". Il n'y a pas de Grandeur qui ne s'alimente de servitude, de petitesse des autres, de pillage, de brutalité même par gouverneurs noirs interposés. La France tient à ses ex-toujours colonies françaises qui lui assurent son indépendance énergétique et plus encore. Fabius, au Gabon auprès d'Ali Bongo, balaie et prépare le chemin de "son" président probable Hollande. Il est visiblement allé rassurer Ali Bongo car le pétrole gabonais est à ce prix...

Tant que les Affaires Africaines seront traitées à l'Elysée de façon régalienne et non à l'Assemblé nationale, nous saurons que la Françafrique se poursuit. Dans le secret, dans le Noir, pour une sempiternelle servitude qui dessert les nègres pour grandir économiquement le "pays des Droits de l'Homme". Pourquoi ? Parce qu'ici ou ailleurs en Occident, on considère certainement que l'Homme n'a jamais été, n'est pas et ne sera jamais NOIR...

En pleine campagne présidentielle de François Hollande, les déclarations de Laurent Fabius au Gabon sèment des doutes sur la volonté du Parti socialiste de rompre avec le soutien français aux dictatures africaines. Ce parti et son candidat doivent clarifier leur position à ce sujet.

L’ancien Premier ministre français Laurent Fabius, en visite à Libreville, a estimé hier que les relations entre la France et le Gabon étaient « excellentes » et souhaité « qu’elles se développent dans le futur ». Il a également été reçu par le dictateur gabonais Ali Bongo, fils du despote Omar Bongo, imposé au pouvoir en 2009 par le biais d’un coup d’État électoral.

Ce soutien explicite à la dictature d’une figure de poids du Parti socialiste intervient quelques jours seulement après que le député européen Kader Arif ait réagi à la réception, à l’Élysée, par le président Sarkozy, du président congolais Sassou Nguesso. Le responsable des questions de coopération auprès du candidat François Hollande avait ainsi évoqué l’affaire des Biens mal acquis, dans laquelle le clan Bongo est lui aussi fortement impliqué. Or le fils d’Omar Bongo n’est certainement pas plus fréquentable que Denis Sassou Nguesso. Il fait partie intégrante de cette « Françafrique » à laquelle le candidat Hollande a promis de s’attaquer sans pour autant détailler les mesures à entreprendre, concernant, notamment, le soutien aux dictateurs africains, les bases militaires françaises, le franc CFA ou les entreprises qui exploitent les ressources de l’Afrique.

Si Laurent Fabius n’est pas officiellement dans l’organigramme de campagne du candidat socialiste, il a néanmoins été missionné pour préparer le programme des « cent jours » de gouvernement de François Hollande. Doit-on s’attendre à ce que François Hollande, tout comme Nicolas Sarkozy en 2007, accueille le Président du Gabon parmi les premiers chefs d’État reçus à l’Élysée et qu’il lui réserve une visite à Libreville dans les premiers mois de son mandat ?

Cet épisode rappelle les propos élogieux tenus en novembre dernier par Ségolène Royal à Ouagadougou à l’égard du despote burkinabè.

A quelques semaines de l’élection présidentielle, où chaque déclaration compte, l’association Survie interpelle le Parti socialiste et son candidat François Hollande sur l’interprétation qui doit être faite des propos de Laurent Fabius et demande, s’ils n’en sont pas solidaires, une condamnation de ces propos et de cette visite à Libreville.

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg