Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 20:47

Constat séculaire que celui de voir l'Afrique toujours attendre des solutions venues d'ailleurs. Elle a pourtant une organisation nommée Union Africaine à la tête de laquelle trône le Gabonais Ping mais qu'il s'agisse de politique, d'économie, de culture, etc., en cas de problème, les solutions viennent toujours d'ailleurs. Les problèmes sont du dedans, les solutions du dehors. C'est l'image d'un affranchissement impossible à l'Occident que nous donne l'Afrique au moindre problème. Les Etats noirs au sommet desquels règnent les gouverneurs noirs attendent les ordres des maîtres du monde.

La Somalie est en guerre depuis plus de trente ans, la guerre est aussi vieille que la famine. D'ailleurs, les deux sont liées - même si le climat y rajoute de l'aigreur. Il y a des moments comme ça où l'on fait semblant de croire que la souffrance de l'Afrique n'existe plus comme si les Somaliens n'avaient pas faim avant la crise financière que traversent les nations occidentales et les Etats-Unis. Coïncidence informationnelle que les deux informations (crise en Europe et famine en Somalie) apparaissent au même moment ou fait délibéré des médias occidentaux politisés ?

Il est de coutume que l'Europe souffrante se console en exhibant à ses fils la misère de l'Afrique. "Tu n'es bien dans ton pays, mon fils ? Je t'envoie au Sénégal voir le spectacle de la misère et de la nudité économique...". C'est rassurant que la crise occidentale se déroule en pleine abondance du boire et du manger quand l'on voit les corps décharnés des Somaliens. Ca vous calme une opinion nationale, ça humanise la crise car la crise américaine se déroule dans l'embonpoint de ses citoyens gavés d'hormones et de laitages.

L'Afrique doit apprendre à se prendre en main car il n'est pas normal que les Etats africains ne fassent rien et ajournent la réunion sur la Somalie au 25 août 2011. Il y a urgence, Excellences !  Ensemble, vous pouvez être porteurs d'immédiateté, de solutions emblématiques qui démontreraient à la face du monde que le Noir n'est pas indifférent à la douleur du Noir. En Somalie, il y a plus d'hommes de douleur que d'hommes de couleur et c'est toujours à la souffrance de la masse agissante que l'Occident chrétien s'en rappelle. Hélas, les Etats africains sont comme des chiens qui ne regardent que par terre à la recherche d'un os perdu.

Certes, les Etats africains qui sont en autosuffisance alimentaire se comptent sur les doigts de la main mais ce n'est pas une raison pour ne pas intervenir en Somalie, de ne pas tendre la main à un autre pays noir qui meurt de faim. Pourquoi ne pas adopter de petits Somaliens ou accueillir des communautés dans des pays limitrophes afin de leur permettre de produire des denrées alimentaires qui seraent ensuite exportées vers la Somalie ? On peut imaginer des solutions et libérer son imagination ; hélas, les chefs d'Etat africains ne savent pas le faire : c'est plus dans le sens du détournement de denier public qu'ils excellent parmi les grands de ce monde.

L'Europe agit souvent entre monstruosité et humanisme, entre cruauté et paternalisme, entre pillages et dons humanitaires. Comme si on humanisait la monstruosité, la cruauté. L'Afrique souffre d'indifférence parce qu'elle n'a pas appris à aimer son propre frère et les Etats dans leur lenteur d'exécution nous le rappelle tout le temps. Pourtant, c'est le moment d'envoyer le message d'une solidarité africaine agissante - même si je pense que l'on devrait d'abord arrêter la guerre dans la corne de l'Afrique - au besoin, l'Union Africaine devrait assurer une tutelle de la Somalie jusqu'à ce qu'elle soit capable de se régir de façon adulte. Il est curieux que l'Afrique ne produise pas d'armes mais qu'elle couve tout le temps des conflits subis par des populations innocentes. La Somalie n'a pas seulement faim de pain en cette période de ramadan ; elle a aussi soif de paix et de la paix au pain, il doit y avoir deux mains tendues. Deux mains noires qui se regardent en face.

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

naire 07/08/2011 01:52



           Triste et cruel destin que connaît ce pays depuis déjà au moins trois décennies sans que la communauté
internationale ne s'en émeut vraiment, sinon que circonstanciellement comme c'est  le cas actuellement. C'est à se dire qu'aux yeux de cette communauté tous les maleurs ne se valent pas, de
même que selon la partie du monde où l'on se trouve lorsqu'arrive on n'as les mêmes chances d'être secourus de toute urgence. Oui, tous les malheurs ne sont pas égaux, comme la générosité,
pourtant "disponible", n'est jamais moblisée avec la même urgence selon les mês raisons de variations soulignées à l'instant. Pourtant ce ne sont pas les appels aux secours repétés qui qui n'ont
pas été clamés. Les humanitaires, reporters et acteurs de terrains de tous bords ont maintes sonné l'alerte aux oreilles du monde entier qui évidemment avait d'autres urgences ailleurs ! C'est un
crime , un assassinat que je qualifierai de "préméditée. C'est cela, ni plus, ni moins. J'ai
apprécié le ton "dur" et, on ne peut plus "cru" que tu utilises dans ton "analyse de libre propos". Mais que vaudra ce papier et tant d'autres publiés ces dernières semaines après pourtant tant
d'appels émouvants sans émouvoir qu'ont lancé les acteurs de terrain et autres observateurs internationaux? Je pense même qu'il faudra condamner cette communauté internationale, aux premiers
desquels ses organisations représentatives, à dédommagées en biens et argent à chacune de ses sourds d'oreille" injustifiée. Qui à chaque pays demeuré indifférente de libeller sa quote part de
responsabilité. Mon cher Makanda peut-être que nous devons engagée une pétition pour défendre cette idée. Heureux de t'avoir lu et échanger par mon long commentaire ce que j'en pensais et continu
de penser aujourd'hui. D.L.N. Editions NAIRE.



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg