Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 07:32

abdoulaye_wade_.jpgOn croyait que seul Kadhafi représentait la résistance aux vélléités expansionnistes et néocolonialistes de l'Occident en Afrique. On découvre aujourd'hui, un autre personnage qui est dans la même logique de rupture : Abdoulaye Wade. Wade, le vieux lion de la TERANGA, veut rompre avec la Françafrique et ses combines assassines, ces manoeuvres "démocides". Certes, il essuie une fronde de citoyens pas contents parce que le président sénégalais a investi 75 milliards de francs cfa dans des statues  symbolisant la renaissance de l'Afrique, statues commandées pour les festivités de l'indépendance du Sénégal - alors qu'il y avait mieux à faire mais il a décidé de prendre  le contrôle des bases militaires  françaises au Sénégal que Nicolas Sarkozy tarde à fermer. La présence de ces bases militaires est une ingérence  qui s'inscrit dans la poursuite du projet colonial de la France. Cependant, là où Wade nous rejoint et va faire tache d'huile, s'il allait jusqu'au bout, c'est dans l'abandon du franc cfa, le symbole même du colonialisme monétaire. Le franc cfa fait mal aux ex-toujours colonies françaises en organisant la récupération injustifiée de 50% des richesses qui reviennent aux Etats de  15 pays africains. Il faut bien que quelqu'un commence à faire le premier pas pour que les autres suivent. Restera à créer l'afro, la monnaie africaine. Mais c'est une autre histoire.

La France aura toujours des bases militaires en Afrique dont celle du Gabon qui lui permettront d'agir pour maintenir les dictateurs à sa solde au pouvoir. La présence des bases militaires françaises est en totale violation du principe de non-ingérence qui régit les relations entre nations indépendantes. Comme quoi, les nations occidentales instaurent des principes qu'elles ne respectent que lorsque ça les arrange.

Sarkozy a parlé de "rupture" avec des comportements d'un autre âge mais au final, il n'y a eu qu'une rupture sémantique qui n'a même pas apporté une satisfaction en interne, en France. On peut se poser la question suivante : "les intérêts de la France ne peuvent-ils pas se conjuguer avec le respect des nations africaines ?" Les leçons de l'histoire nous apprennent qu'il est impossible de maintenir indéfiniment des peuples en servitude. A ce jeu-là, même Rome n'a pas réussi. Des signes apparaissent qui montrent que la fin est proche.

Qui est le président qui a claqué la porte de l'OMC  lors d'une réunion ? Abdoulaye Wade. Ensuite, les autres présidents africains ont suivi. Quoi qu'on lui reproche en interne, Wade est sur le bon chemin sur la scène internationale. Il a tout le soutien de l'UPIERAD qui a décidé de lui écrire pour l'encourager dans sa volonté de rupture avec la France qui n'a jamais cessé d'être une puissance coloniale malfaisante en maintenant ses ex-toujours colonies dans le giron d'un esclavage qui ne s'avoue pas mais qui est toujours aussi féroce.

La France finira par perdre toute son assise africaine qui fait sa puissance et sa richesse depuis des années. Des siècles. La décolonisation économique prendra du temps mais on y arrivera. Reste le cas des pions, des traîtres comme Sassou qui n'ont aucun amour pour leur pays et qui n'hésitent pas à vendre leurs frères. L'UPIERAD avance doucement et préconise de faire sa sortie officielle au mois de juin 2010. Si nos idées font du chemin, nous ne pouvons que nous réjouir.

L'idée des Etats Unis d'Afrique finira par devenir une nécessité et nous finirons par décoloniser complètement l'Afrique. Quand une idée est émise, elle peut vivre par elle-même dans le cerveau de plusieurs personnes et les animer. Elle devient ce qu'on appelle un mème. L'Afrique va  y arriver ; nous en sommes convaincus. C'est une question de temps. C'est l'affaire de quelques générations...

 

Lire aussi nous article sur le franc cfa

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg