Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 11:46

Les bulletins de santé de chef d'Etat devraient être édités de façon régulière pour informer le peuple sur leur condition de santé : ils font pourtant des bilans de santé nombreux mais ne tiennent pas le grand public informé. Dans les pays civilisés, lorsque le chef de l'Etat est malade ou souffre d'une certaine pathologie, le peuple finit par être informé. Au Congo, la santé de Denis Sassou Nguesso relève du secret d'Etat, du TOP CONFIDENTIEL. On redoute qu'en apprenant sa mort que le pays se soulève ! 

Monsieur Ayessa a le devoir d'informer les Congolais sur la situation de santé du chef de l'Etat. Sassou a délaissé les hôpitaux français pour les espagnols pour une question de discrétion. Nous ne sommes pas dupes.

Nous ne voulons pas qu'on nous tourne un remake de la mort de feu Omar Bongo depuis que la mort différée a été inventée en Afrique centrale pour se donner le temps d'aplanir les problèmes de successions de toutes sortes (biens, pouvoir).

Ce n'est pas parce que Denis Sassou Nguesso se rend en Espagne où la diaspora congolaise est réduite que nous ne sommes pas au courant de ce qui s'y déroule. Nous venons d'apprendre que monsieur Denis Sassou Nguesso serait très malade. Les sources sont très proches du système. Cependant, nous utilisons le conditionnel, le temps de prendre encore plus d'informations.

Nous ne le souhaitons pas, c'est tout à notre déshonneur national, mais si nous ne faisons pas attention, le grand ndzokou risque de quitter un jour ce monde dans un hôpital étranger. C'est la conséquence d'une élite politique nationale irresponsable qui n'a jamais voulu doter le pays d'infrastructures de sanitaires dignes de ce nom. N'avez-vous pas honte d'aller vous faire soigner au Maroc, en France, bref à l'étranger - alors que vous avez les moyens de construire des hôpitaux dignes de ce nom dans votre propre pays le Congo ?

S'il s'avère qu'il a de graves soucis de santé, nous souhaitons à monsieur Denis Sassou Nguesso prompt rétablissement pour qu'il puisse aller se reposer à Oyo - de façon définitive en 2016. Cependant, le constat d'une poursuite de la dictature est patent : Justin Koumba a fait adopter la loi électorale ou une sorte de décision entérinant l'organisation des prochaines élections - alors que l'UPADS avait déposé de nombreux amendements qui n'ont même pas été examinés. Nous savons que le mois de septembre 2014 au Congo sera politiquement décisif.

Si Denis Sassou ne peut suivre son bon sens qui lui conseille de sortir par la porte constitutionnelle pour aller se reposer à Oyo, qu'il écoute au moins son corps. Nous l'avons dit : nous sommes prêts à discuter de son départ pour faire le point sur le Congo qu'il nous laisse mais pas de son maintien au pouvoir.

Nous venons d'apprendre que les rejetons du président auraient fait venir deux généraux en Espagne pour les inciter à prendre le pouvoir au cas où l'irréparable se produirait. D'ailleurs, n'avez-vous pas remarqué que monsieur Mboulou a brusquement accéléré la date des prochaines élections locales surprenant même la présidence de la république qui n'était pas au courant ? Nous suivons de près cette histoire...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Mwangou 30/08/2014 20:44


Bsoir LDM! eh oui! on se posera toujours la question de savoir à quoi peuvent bien servir ces inombrables agrégés en médecine en afrique si c'est pour qu'on aille tous vers l'europe pour se faire
soigner? mobutu en suisse, eyadéma, bongo, et encore et encore sassou nguesso... pourtant chaque année, l'afrique noire n'a pas moins de 20 nouveaux agrégés en médecine...


 

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg