Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 19:22

 

Nous constatons que le monde religieux semble ne pas s'intéresser aux dérèglements du monde politique comme si les dérives des hommes politiques ne le concernaient pas mais cela est beaucoup moins vrai du côté de l'islam, une religion qui s'impliqua dès le départ à confondre le règne politique et le règne religieux. Souvent avec excès.

A l'époque où les rois prétendaient que leur pouvoir  terrestre provenait de Dieu s'ils ne prétendaient pas comme pharaon être d'essence divine eux-mêmes, il était difficile de voir une forme d'opposition politique comme elle existe aujourd'hui. Cependant, est-ce dire qu'il n'existait sous quelque forme que ce soit d'opposition politique ? Les Grecs et les Romains inventèrent plus tard le sénat qui ne s'opposait pas au roi mais qui discutait parfois sa politique - encore que le puissant César n'était pas tenu de respecter la volonté d'illustres vieillards qui le composaient. Mais restons à des époques plus reculés, des époques riches en prophètes et regardons de près l'action de ces hommes. Nous avons l'intention de montrer ici que les prophètes d'antan étaient les opposants politiques d'aujourd'hui. En disant cela, je m'insurge contre tous ce qui ne veulent pas mêler religion et politique - alors que les deux soeurs agissent sur le même objet et veulent en régir l'existence en vivant à ses dépens. L'objet en question n'est autre que le peuple. Aussi voyait-on les rois réclamer et le pouvoir politique et le pouvoir spirituel. Les lévites protestaient à chaque fois qu'on leur arrachait le pouvoir spirituel qui est une autre forme de pouvoir politique impersonnalisé : celui qui exerce le pouvoir politique l'exerce en son nom mais celui qui agit dans l'ordre religieux prétend agir au nom de Dieu si ce n'est pour Dieu lui-même qui a besoin de représentant physique sur terre pour se faire entendre de sa propre création...

Le verset 17 du chapitre 12 de l'Evangile de Marc a été mal compris car en disant : "Rendez à César ce qui appartient à César", le Christ ne voulait pas dire : "Ne faites pas de politique" mais que l'argent était une création de César attestée par son effigie et qu'il fallait le lui rendre parce que ce n'était pas la chose la plus importante à ces yeux puisqu'il venait introduire un ordre nouveau pour une renaissance spirituelle de l'homme universel. Jésus ne respectait pas Hérode lui qui le traita de "renard" en disant  au verset 32  du chapitre 13 de l'Evangile selon Saint Luc  : "Allez et dites à ce renard..." en parlant du prétendu roi terrestre d'Israël !

Regardons quelques prophètes en ne prenant que la Bible - même si on peut étendre notre raisonnement au Coran puisque le Coran de Mahomet ne propose ni plus ni moins qu'un projet de société différent, une théocratie différente du système politique de l'époque qu'il renversa en en détruisant les idoles de la Kabbah à la mecque qui symbolisait le pouvoir politique traditionnel.

Moïse s'opposa à un roi esclavagiste dans l'intérêt des esclaves et alla jusqu'à les libérer de l'esclavage en s'opposant par des moyens théurgiques à un homme qui avaient à ses pieds tous les magiciens de l'Egypte : Pharaon, le grand initié en personne ! Il entre dans le règne terrestre et libère des hommes et des femmes des liens qui les attachent en s'opposant à un système qui opprimait l'homme - même si on peut dire aujourd'hui que le récit biblique n'est pas un récit proprement historique mais il y a dans la Bible des exemples plus probants comme celui d'Elie qui s'oppose au roi Achab et à son épouse Jézabel car lorsque les rois ne permettent pas d'opposition politique proprement dite, celle-ci prend la forme d'un pouvoir impersonnel qui ne se réclame pas du peuple mais de Dieu lui aussi mais en plus direct car Dieu parle et agit au travers de ses prophètes - en prenant le soin de ne pas vouloir mêler les règnes - même si Moïse le législateur fut pour moi un parfait homme politique qui mit en place une théocratie car sa loi était un véritable projet de société. Il est assez remarquable de constater qu'il (Moïse) agit souvent avec violence et brutalité pour instaurer son projet théocratique au sein du peuple - comme l'aurait fait un roi païen.

Les religieux ont donc tort de ne pas dénoncer les "péchés" des hommes politiques d'aujourd'hui car Nathan n'hésita pas à critiquer David et on peut aussi dire que Jean le Baptiste critiqua d'une certaine façon Hérode. - même s'il ne lui reprocha que sa lubricité et sa fornication avec l'épouse de son frère qui vivait encore (il faut comprendre que la loi juive autorisait que l'on épouse la veuve de son frère).

Aujourd'hui, Sassou Nguesso Denis tue mais l'Eglise ne dit rien ; Sassou affame le peuple mais l'Eglise se tait et prétend ne s'occuper que des âmes - alors même que dans la seule prétendue prière que le Christ laisse au monde, il dit : "Que ton règne vienne". Et le règne divin n'est-il pas censé s'opposer au règne terrestre humain ? C'est toujours de la souffrance et de la déchéance des peuples et de la cruauté des souverains que parlent les prophètes et, à ce titre, ils font acte de véritables opposants politiques qu'il serait absolument pertinent de dire que si le Christ ou Moïse ou Elie revenaient aujourd'hui et agissaient dans le registre humain, ils seraient forcément COMMUNISTES. COMMUNISTES !

...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg