Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 15:34

Pour un bref rappel, il ne vous est pas étranger que lors du pseudo procès du drame du 4 mars 2012, le pouvoir voulait faire du colonel Marcel Ntsourou le principal responsable des explosions qui avaient coûté la vie à des milliers de personnes et causé d'immenses dégâts dans les quartiers nord de Brazzaville, une affaire qui avait frappé de stupeur le Congo et qui défraya la chronique dans le monde entier.

Hélas, devant une absence flagrante de preuves, le colonel Marcel Ntsourou d'abord acquitté s'est ensuite retrouvé condamné à une peine avec sursis qui lui a permis de retrouver sa liberté provoquant le courroux de Denis Sassou Nguesso. Ayant servi honnêtement le pouvoir pour lequel il s'est battu en 1997 afin que le grand nzokou revienne au pouvoir, le colonel Marcel Ntsourou s'est senti trahi et décida alors de ne plus jamais retourner en prison, affirmant même à la presse qu'il était prêt à témoigner dans l'affaire des disparus du beach qui selon lui avaient été massacrés. Mal lui en prit car cela sonna comme une déclaration de guerre aux oreilles du pouvoir. Il fallait stopper le soldat Marcel Ntsourou à tout prix pour le réduire au silence. Si nécessaire, de façon absolue.

Vous allez comprendre ce qui s'est passé avant que la guérilla contre le colonel Marcel Ntsourou ne soit engagée le 16 décemcbre 2013. Sassou lui reprochait de trop parler à la presse et aurait souhaité qu'il se taise mais le colonel ne l'entendait pas de cette oreille. Sassou a donc envoyé des émissaires : D'abord son frère aîné Maurice Nguesso, ensuite, l'amiral Hilaire Moko, enfin des sages tékés. En vain. Pris de peur et n'appréciant pas qu'on lui tienne tête, il a donné l'ordre à son chien méchant Jean-François Ndenguet d'attaquer. Apparemment, Sassou aurait lui-même piloté l'opération de l'arrestation du colonel Marcel Ntsourou à distance. Vous savez à présent pourquoi il leur a été ordonné de ne pas faire de quartier. La suite, vous la connaissez...

Tsourou_Fin_1.jpg

Tsourou_Fin_2.jpg


Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Man 07/01/2014 17:57


Merci beaucoup pour votre reponse LDM, je suis et restera un fidel lecteur aussi longtemps que l’interet de la nation congolaise sera pronne ici. J’ai un clavier QWERTY LDM, je m’excuse bcp. Je suis parfaitement d’accord avec votre strategie, mais avant de fonder un espoir sur ces gens, on ne devrait pas se limiter au jugement de leurs actes. Ca serait mieux de conditionner notre soutient a des accords sur l’application de la loi, le partage du pouvoir par exemple. On est certes en position de faiblesse, mais ca servira a quoi de chasser un tyran et voir un autre le remplacer?

Man 07/01/2014 09:58


AFRIQUE EDUCATION/INTERVIEW : "ANDRE OKOMBI SALISSA APPELLE AU SURSAUT NATIONAL"


 


 


Cher LMD, ayons des objectifs clairs et fixes. L’opposition syrienne apres tant des massacres de la population en syrie n’a pas atteint et n’atteindra pas son objectif. Parceque leur objectif etait different de celui des occidentaux. 


 


Pour notre pays, tres souvent l’objectif se limite a combattre le pouvoir de Brazzaville (erreur). Est-il pensable que s’appuyer sur la France et les opposant comme les Salissa, Dzon et col. Viendrait a resoudre la situation et satisfaire notre objectif? Voila en quelques lignes les limites de notre objectif:


 


La France a un regard braque sur les matieres premieres. Elle viendrait nous aider si nous lui garantissons sa main mise sur ces dernieres. Question de bonnet-blanc, blanc-bonnet. Parcequ’on connait deja qu’elle ne donnera pas sa technologie et l’independance economique, au risque de perdre son influence sur nous. Donner la technologie a l’autre, c’est perdre son l’influence sur lui. Voila les idees qui sortaient par exemples, lors du voyage en chine du premier Ministre francais  tout juste en fin 2013. Pour le Congo, ils diront quoi? Le Franc CFA est-il controle par les congolais?


 


Les opposants ont un futur non rassurant. Salissa en 2002 (a Madingou), disait “il faut obligatoirement voter Sassou pour eviter la guerre”. Il avait raison de le dire. C’est la democratie. Si l’on comprend le menteur Salissa, Lissouba n’a-t-il pas respecte la democratie naissante parcequ’il n’a pas pronnonce ces tels paroles envers la population? Concernant Dzon M, nous connaissons tous son histoire. Nous dira t-il qu’il reconnait ses fautes envers le pays?


 


La population congolaise longtemps eprie d

Le Lion de Makanda (LDM) 07/01/2014 17:23



Mon cher frère Man, bonjour. Votre commentaire nécessite une gymnastique pour être lu. Mon article est explicite. J'ai soulevé la différence de comportement d'Okombi sans l'encenser car il porte
une responsabilité devant l'histoire et la nation. L'objectif est celui de se débarrasser de Denis Sassou Nguesso et sa bande. Nous jugerons ensuite chacun selon ses actes. Hélas, vous le savez,
c'est une immense tâche et nous aurons besoin d'alliances. Quant à la France, elle a des intérêts que nous assumerons à condition que nous entrions dans un autre rapport de collaboration. Nous ne
sommes pas en connivence avec le gouvernement français qui ne viendra pas se débarrasser de Sassou à notre place. Non, le contexte syrien est différent du nôtre : il n' y a pas une opposition
armée en face de Sassou. Nous pouvons sans l'appui de personne faire partir Sassou. 2016 nous en donnera l'occasion. Pour termnier par Okombi, j'ai juste indiqué qu'il est entré en politique
d'une certaine manière en ayant choisi un camp. Cette parenthèse va se refermer d'une manière ou d'une autre. Si en 1991, il y a eu l'union sacrée dans une Conférence nationale qui a duré des
mois, cette fois-ci, il faudra peut-être procéder autrement. Lissouba et son gouvernement ont aussi leur responsabilité dans l'échec de notre jeune démocratie. Nous laissons à la justice et à
l'histoire d'établir les responsabilités des uns et des autres. NOUS AVONS UNE AUTRE VISION POLITIQUE MAIS POUR RENVERSER LE MASTODONTE, PEUT-ETRE FAUDRA-T-IL DES ALLIANCES POLITIQUES ET C'EST UN
SUJET SENSIBLE QUE L'ON NE SAURAIT DETAILLER ICI...



Mwangou 05/01/2014 07:20


Bjour LDM! Même moi, j'ai trouvé que ce Ntsourou en faisait trop... enfin il prenait des risques, surtout qu'il prétendait connaitre l'homme... ce qui me fait marrer dans cet article,
c'est ce qui est dit sur le "GRB", groupement d'élite de la police... d'abord, on voit dans la vidéo tournée avec la bénédiction des acteurs sur place, des militaires béret noir, et pas trop de
policiers; ensuite, un groupement d'élite qui tire sur des gens qui manifestement n'étaient pas armés, c'est difficile à soutenir... Au contraire, on a là la preuve que les poilices et les armées
en Afrique centrale, c'est pour matter les civils... c'est du reste la seule explication à la présence militaire permanente dans les rues de nos villes. J'ai souvent vu des militaires en tenue de
combat s'imposer dans un car de transport public, en exigeant qu'on lui attribue d'office la meilleure déjà occupée par un voyageur, sous prétexte qu'il était en tenue militaire.


Quand on parle de groupement d'élite, cela suppose la capacité de ces membres d'opération chirurgicale, avec le moins de dégâts possible et en prenant les assaillants/bandits sanstrop de
casse. ce qui s'est fait là, n'a rien de tout cela. C'est tout simplement du soviétisme, i.e. la brutalité brute. et nos militaires et policiers étant tous sortis des fameuses académies
militaires des pays communistes ne peuvent pas être des soldats d'élite. Là_bas, on n'en avait pas besoin.

Le Lion de Makanda (LDM) 05/01/2014 14:43



Mwangou, écoute. ceux qui donnent des infos à la Lettre du Continent sont des proches du pouvoir ; normal qu'ils en donnent une image parfois au rabais ou exagérée. En l'occurrence, ils ont voulu
faire passer l'idée d'une opération de police tout comme ils ont voulu faire passer l'idée que Sassou a d'abord chercher à négocier. J'ai déjà écrit qu'il y avait des militaires et les deux
hélicoptères de combat étaient probablement pilotés par des Ukrainiens. Ntsourou, je l'avais dit, aurait dû d'abord quitter le Congo avait de faire des déclarations fracassantes pour sa sécurité
mais son tort n'est pas de parler mais plutôt de braver Sassou au risque de devenir un exemple. Il fallait en faire un contre-exemple. Regarde, moi : deux ans de procès qui n'ont rien donné avec
comme conséquence encore plus de gens qui critiquent le pouvoir ! Il fallait mettre le paquet car échouer aurait permis à tous de comprendre que le régime est faible. Tu te rappelles des ravages
de l'arrestation de nos soldats à Kimongo ! L'image de l'armée a été ternie ! Ce coup-ci, il fallait mettre tous les moyens pour arrêter un seul homme. Dans l'armée, qui va encore oser l'ouvrir ?
PERSONNE !



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg