Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 17:39

ILS_NOUS_LISENT.jpgNous lisons la presse personnelle de Sassou animée par son griot blanc très souvent depuis que nous avons appris que c'est le cobra royal lui-même qui dicte l'éditorial qui n'est pas signé par un nom particulier.

Nier qu'Oyo est devenue ce qu'elle est aujourd'hui du fait que la ville englobe le village natal du président comme l'a fait le griot blanc qui va chez Sassou pour qu'il lui dicte ses éditoriaux, c'est faire oeuvre de fourberie intellectuelle.

1) Nous attendons que vous donniez l'exemple d'un autre village de pêcheurs - notamment à Pointe-Noire ou dans le Kouilou qui a eu le même développement fulgurant qu'Oyo où il ne se trouve pas un seul projet qui ne soit implanté dans les environs (aéroport, école de l'excellence, eau, électricité au quotidien, zone économique spéciale, hôpitaux, banque, poste, etc). A la question :  si Oyo ne contenait pas Edou, le village natal du gangster en chef de la junte de l'Alima, aurait-on pu assister à ce boom de l'immobilier, à toutes ces activités dont Sassou est lui-même l'initiateur avec le denier public : production de l'eau de source Okiéssi, élevage, production de foufou, d'huile de palme, etc ?

2) Oyo n'a pas besoin d'attendre la fête nationale pour draîner les milliards et les projets en comparaison avec Kinkala et le Pool que Sassou avait abandonnés depuis quinze ans - avec des infrastructures éducationnelles, sanitaires, agricoles complètement décimées. Faudra-t-il attendre de nouveau quinze ans à l'occasion d'une fête nationale pour assister à une gesticulation infrastructurelle à Kinkala où on a construit quelques édifices officiels ?

3) Si l'événement de la fête nationale participait à une logique d'équité, c'est toute la république qu'on panserait et soignerait chaque année et non une ville selon l'humeur du grand éléphant et la disponibilité des maîtresses du grand éléphant. Doit-on développer un coin par ci par là, à coups de fêtes nationales ? Est-ce là votre conception du développement ? Quelle originalité si grandiose (ironie) !

4) A quel titre privilégie-t-on Oyo sur tous les plans, au point de braver la boue et les marécages à coups de milliards pour lui faire parvenir de l'électricité d'Imboulou avant Brazzaville ? Pourquoi a-t-on commencé par l'étude de la zone économique spéciale d'Oyo avant celles de Brazzaville ou de Pointe-Noire ? Qu'y a-t-il donc de si important dans les environs pour que toute initiative commence toujours par Oyo ? Des hommes ? D'immenses richesses ? Des ressources extraordinaires ? Des compétences exceptionnelles ? Ou tout cela s'explique parce que Sassou est un ethnorégionalodiscriminateur ?

Oui, pour donner l'illusion que Sassou se préoccupe de tout le pays, il faut un peu théâtraliser la mise en chantier du pays avec quelques sursauts infrastructurels à l'occasion de chaque fête nationale pour décaisser des milliards dont vous n'utilisez en fait que 10%.

5) Sur 100% du budget d'investissement du Congo, combien reviennent au sud qui contient l'essentiel de la population nationale ? Si on établissait des statistiques d'investissement sur le ratio démographique, il apparaîtrait clairement qu'Oyo est la grande gagnante de l'argent du pétrole. Qui prend le défi d'une telle enquête ?

Le Lion de Makanda est prêt à vous rencontrer en conférence de presse pour un débat public si vous avec des "gesticules" bien suspendus.

En attendant, c'est vous mêmes qui nous donnez des billes pour montrer au peuple congolais les négligences de projets que vous montez au sud du pays :


PN_ECOLES_INACHEVEES.jpg


Or que constate-t-on à Edou selon une correspondance d'un ami reçue le 18 septembre 2012 qui a suivi le journal de 20 heures sur  TéléCongo que j'ai de la peine à regarder. Il s'agit de la construction d'une école  à Edou, le village natal de monsieur Denis Sassou Nguesso :


Bonsoir LDM,
Le coeur très serré, j'ai suivi le journal de 20 heures et au menu des informations se trouvait la remise d'une école moderne, don d'une association marocaine aux enfants d'Edou. Et, la Ministre de l'enseignement s'engage à l'ouvrir dès octobre 2012, comme une école d'excellence avec un budget exceptionnel. A côté, les classes moyennes et les plus défavorisées concentrées dans les villes du Congo sont laissées pour compte. On n'est pas obligé de croire au don en pensant à un financement occulte ou indirect. Ca rejoint l'inquiétude que tu soulevais que OYO se développait sans la municipalisation... Tout ce qui se fait n'est pas proportionnel au niveau de notre développement mental. On y a placé l'outil informatique depuis l'école primaire. Quelle est la suite prévue à ces enfants d'Edou en sixième (6ième) et surtout le programme à adapter ? On travaille comme en désordre, on construit des usines semble-t-il et personne n'est formée à cette technologie associée !

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg