Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 17:59

Il est une lecture constante qui se dégage du comportement de Denis Sassou Nguesso au fil de la fin de son mandat : il veut rester et mourir au pouvoir. Il n'y a qu'à voir son implication sur la scène sous-régionale, africaine voire internationale. L'homme veut s'imposer comme un sage incontournable dans la résolution des conflits - alors qu'il échoue partout et, surtout, dans son propre pays au niveau de la politique globale. Ce n'est pas parce que l'on vous fait croire que le Congo a une croissance de 8% que les Congolais ont du travail ou mangent à leur faim. En dehors de quelques réalisations de prestige, l'argent du pétrole a du mal à se frayer un chemin jusqu'à l'assiette des Congolais qui meurent de soif et de faim, dans l'insalubrité et dans le noir exposés aux moustiques, au choléra et au typhus. Faire quelque gros oeuvre là où on ne peut faire des petites qui atteignent tout le peuple. Toujours en direction des mêmes, des siens avec en tête, Oyo. On va dépenser des milliards pour un gazoduc qui est destiné à fournir Oyo en gaz, alors que cette bourgade est pratiquement la seule à bénéficier du faible courant d'Imboulou. Tout pour Oyo, rien pour le Congo sinon des miettes après que le village du roi ait pris la part de... l'éléphant.

Politiquement, tout va bien pour Sassou mais c'est tout de même un problème pour lui : il lui faut, devant l'absence d'adversité armée et de mouvements populaires violents, trouver une solution politique qui donne l'illusion de respecter la constitution tout en ôtant à celle-ci tout ce qui entrave notre ndzokou de l'Alima à briguer un troisième mandat, un quatrième, un cinquième, jusqu'à mourir le pouvoir au bec. Nous avons déjà évoqué cette option et plus le temps avance, plus elle apparaît comme la plus plausible. Le gibier politique ne doit pas s'échapper du filet de l'éléphantesque ambition de Denis Sassou Nguesso.

La Lettre du continent nous réaffirme la volonté de Sassou d'organiser un référendum afin de donner l'illusion que la décision de son maintien ad vitam aeternam vient du peuple et est approuvée par ce dernier. D'où sa tournée de campagne aux frais de l'argent du contribuable pour corrompre les esprits et lancer ses chiens de garde diffuser l'idée de la modification de la constitution.

Les choses bougent. La problématique de la qualité de l'homme apparaît désormais capitale dans l'esprit des Congolais de la diaspora. L'Alliance des Hommes Intègres, qu'on le veuille ou non, est l'avenir. Il s'agit de placer la vertu avant le projet car si le vice sert une grande idée, il accouche d'une grande souffrance. Qu'avons-nous à redouter du manque de projets, là où nous avons des cerveaux de grande qualité par delà les frontières et les continents ? Hélas, avons-nous les hommes de valeur, les Hommes Intègres capables de les porter jusqu'à l'accomplissement ? Vous pouvez même rémunérer des ingénieurs étrangers si jamais les cadres font défaut pour la conception de projets comme le fit Lénine lors de l'électrification générale de la russie mais, en face de la non-ingérence qui expose la gestion du pays à l'appétit des hommes de petite vertu, aucune grande idée ne saura accoucher d'une grande nation. C'est l'échec assuré. 

Nous devons arrêter Sassou. S'il décide d'un référendum, tous ceux qui diront au peuple de ne pas aller voter seront assimilés à des traîtres. Il faut au contraire en masse aller voter NON A LA MODIFICATION De LA CONSTITUTION - de sorte que si le pouvoir des crocodiles du P.C.T. triche, et il trichera certainement, le peuple se soulève. IL FAUT STOPPER NET LA BETE SASSOU. PAR TOUS LES MOYENS. J'entends dire : "Oui, l'élection sera truquée donc il vaut mieux ne pas aller voter..." Seulement, voilà : Sassou peut lancer ses pions sudistes à appeler au boycott tandis que les ressortissants favorables au pouvoir sanguinaire du mastodonte iront voter en masse ; ce qui au final fera le jeu de Sassou. A défaut d'empêcher l'organisation du référendum, il faut aller voter, chers compatriotes, car c'est le seul moyen de barrer la route à Denis Sassou Nguesso une fois pour toutes...

DSN_RFRM.jpg


Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg