Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 19:32

Vous pouvez tous deviner que le pouvoir au Congo est une pyramide au sommet de laquelle se trouve l'oeil qui voit tout, le Grand Maître, le big Esprit, celui qui est né pour commander et qui ne peut vivre sans l'ivresse du pouvoir, l'homme de TOUS les pouvoirs (politique, économique, occulte, mystique, etc), le docteur ès mégalomanie, le prince de toutes les quêtes, le César de l'histoire politique du Congo : Denis Sassou Nguesso himself qui se représente comme l'animal terrestre le plus grand, le plus massif, le plus glouton au point où il mérite le surnom de "GRAND ELEPHANT".

Comment est organisé son pouvoir pyramidal qui tourne autour de sa royale personne ? Il y a lui, le sommet de la pyramide, son comité de trésorerie qu'il dirige en personne composé de huit membres tous Mbochis comme nous le révèle la Lettre du Continent, ensuite ses enfants, sa famille, ses conseillers qui sont au-dessus des ministres et constituent un vrai gouvernement bis (il n'y a qu'à voir comment le ministre Okiémy a été éconduit par un conseiller de la présidence de la république dans l'affaire Obambi limogé par le ministre de tutelle mais réintégré par le conseiller de Sassou), le gouvernement, l'assemblée nationale et le sénat. Le peuple reste quantité négligeable d'autant que le Congo fonctionne désormais selon un système de deux castes essentielles : la  caste des SEIGNEURS MBOCHIS et celle des INTOUCHABLES, autant dire tous ceux qui ne sont pas Mbochis. Cette castification est une politique au travers du choix des hommes dans tous les domaines, de la direction des projets, des infrastructures, de la distribution des offres de travail et de tout type de privilège ou de droit. La caste des SEIGNEURS a tous les droits et les autres n'en ont aucun sinon des broutilles servies à la farce.

Dernièrement, Denis Sassou Nguesso a renouvelé ses conseillers. Nouveau promu : Antoine  Ngakegni, gestionnaire maladroit de l'indemnisation des sinistrés du drame du 4 mars 2012. Denis Sassou Nguesso a un critère intangible dans le choix des hommes : l'identité ethnique. Plus on est ethniquement proche de lui, plus on a vocation à occuper un poste important, un poste de décision. En matière de gestion économique, n'y a-t-il que des Mbochis experts au Congo ? En quoi d'ailleurs sont-ils experts ? L'appartenance ethnique suffit-elle à faire l'expertise ou cette soi-disant expertise cache juste un ethnocentrisme politique totalement tourné vers le nord dont Oyo occupe désormais le centre ?  AU CONGO, LA COMPETENCE N'EST PLUS FONCTION DE LA PERSONNE MAIS DE L'ORIGINE ETHNIQUE.

SI CETTE DERIVE ETHNIQUE CONTINUE, JE VOUS PREDIS DANS LE FUTUR, UN SEUL CHEMIN, UN SEUL AVENIR POUR LE CONGO : LA GUERRE CIVILE !

On peut croire que c'est Gilbert Ondongo qui régit les finances du pays. La belle erreur ! C'est Sassou en personne au travers de son comité d'experts où l'on retrouve  uniquement des membres de la caste royale qui dicte qui va consommer le moindre petit franc cfa qui nous vient de la richesse collective, surtout du pétrole.  

Quand vous aurez compris que TOUTES les décisions financières du pays sont prises par huit personnes toutes de l'ethnie du chef de l'Etat, vous comprendrez pourquoi Oyo est le centre du Congo, le centre du monde au point où tout projet se conçoit à Oyo et finit par revenir à Oyo : en effet, c'est à Oyo, sous le manguier, autour d'un plat de ngoki que se concote la politique financière du pays dans tous les domaines. IL EST EVIDENT QU'OYO RECOIT LA PART DU LION, EUH, PARDON, DE L'ELEPHANT. Bref, ce n'est pas un euphémisme de dire que TOUT PROJET AU CONGO MENE A OYO COMME TOUT CHEMIN MENAIT A ROME A L'EPOQUE DU PREMIER CESAR...

CAB_SEC1.jpg

CAB_SEC2.jpg


Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

mwangou 15/02/2013 07:24


Bjour! Oyo. dire que ce coin faisait partie du projet des villages à municipaliser du président Youlou! Oui. à municipaliser! même si le mot est actuellement à la mode, il n'est
pas une trouvaille de Sassou Nguesso et son équipe. c'est un passé même colonial ressuscité. 


Quant à l'ethnisation du pouvoir, je pense qu'il ne s'en cache pas; même que c'est proclamé. pourquoi selon tout le monde, les parcelles coutent si cher dans un quartier géologiquement pas
propice comme Ouénzé, et pas du tout cher dans le quartier de Bacongo? le prix du mètre carré de terrain au Congo a lui aussi été ethnisé dans le cadre d'une politique de redistribution
de la richesse nationale. On proclame : "c'est notre pouvoir"; et on poursuit: " les bakongo ne doivent pas s'enrichir sous notre pouvoir". Et si un mukongo a une
créance sur l'Etat de plusieurs millions de francs, on fera tout pour qu'il n'en profite pas: on le paie à coups de petits lots bien étales dans le temps: Personne des fonctionnaires n'a tiré un
bénéfice du paiement des arrièrés de salaire. on payait un arrièré au moment où il y avait une occasion de dépenses immédiates. Ainsi les bakongo ne pouvaient pas tirer de bénéfice de ce
paiement. et les autres aussi, à cause de la présence des bakongo, ont subi le même sort... par contre, pour le 4 mars 2012, ça a été différent: les non bakongo étaient suffisamment nombreux pour
justifer la décision des 3 millions. Les habitants et de Mfilou et Makélékélé ayant subi les foudres de la nature provoquées par les travaux d'aménagement autour de l'aéroport, ne peuvent pas
bénéficier des mêmes considérations.


voilà que la lettre du Continent dit haut ce que les Congolais constatent tout bas. Pourtant, Sassou Nguesso avait bien déclaré: "Si on voit plus de 2 conseillers de la même ethnie que le
ministre dans un cabinet ministériel, il y a tribalisme". Comme quoi, les déclarations, ils savent les faire pour se donner bonne conscience. 

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg