Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 07:12

A l'époque de Saddam Hussein, on imagina une opération "pétrole contre nourriture" pour pomper le pétrole de l'Irak en plein embargo. Dans la nouvelle qui vient de nous parvenir, c'est comme si Denis Sassou  Nguesso avait imposé à la France une espèce d'opération "sang contre pétrole". Je tue, je verse le sang mais vous ne dites rien contre du pétrole. Sang, pétrole, silence. Ca pourrait être le titre d'un film de Luc Besson dont les acteurs seraient la France, le Congo et les disparus du BEACH.

Les autorités françaises ont omis d'appliquer une décision de justice (crime contre l'humanité) qui plane contre un haut officier congolais impliqué dans l'affaire des disparus du BEACH. Je pense que vous pouvez imaginer de qui il s'agit. Nous n'en dirons pas plus ici.

La justice a des yeux en France aussi. Des yeux qui se ferment quand il y a trop d'argent en jeu, trop d'argent qui passe. De l'or noir contre du sang noir. C'est le prix que payent les Congolais qu'on laisse mourir au nom du profit depuis des dizaines d'années. Même la justice devient injuste quand il y a du noir dans l'air. Si pour qu'il soit juste, il faille que ce monde soit noir, alors, il faut noircir toutes les valeurs du monde... Et s'il n'y avait de blancheur dans les principes que noire ? Comprenne qui pourra. Il y a comme une inégalité dans le principe d"'humanité". Comme s'il y avait une humanité plus humaine que les autres dans la mesure où il y aurait une couleur plus couleur que les autres. Vous aurez compris qu'il y a des crimes contre l'humanité autant qu'il y a des différences épidermiques. Le crime le moins crime contre l'humanité concerne à ne point douter les Noirs. Hier, on devisa, on délivra le permis juridique de vendre et d'acheter du bois d'ébène (CODE NOIR) pour ne pas citer le Noir, aujourd'hui, tout se passerait comme s'il y avait un permis de tuer du Noir en toute impunité comme on tuait hier des buffles par pur plaisir- en toute impunité.  C'est qu'il n'existe point de droit international de l'animal - dût-il avoir la forme humaine comme le dit si bien le Talmud... Les 350 disparus du BEACH sont des morts en trop, des morts pour rien. Comme un crime gratuit qui ne se comprend que par l'impunité dont jouit monsieur le reptile royal et sa bande de mangeurs de ngokis. Plus noir est le sang, moins il vaudrait ?

ArticlePPMCACCH.jpg




Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg