Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 22:53

DES PERSONNES EN VIE ACHEVÉES A LA MORGUE DE BRAZZAVILLE

DES PERSONNES EN VIE ACHEVÉES A LA MORGUE DE BRAZZAVILLE

La morgue de Brazzaville devient un abattoir dont les bourreaux sont les croque-morts

Dans les années passées plusieurs anecdotes rapportaient que parfois à la morgue de Brazzaville, les morts revenaient à la vie au grand étonnement des croque-morts qui le plus souvent s’évaporaient dans la nature face à une telle situation. Bien entendu, croire ou pas à ces anecdotes relevait d’un avis personnel.

Des années se sont succédé et le Congolais est rentré dans une autre phase de vie, une sorte de transformation négative à cause des différentes guerres que le pays a connues. Si hier la vie était sacrée, aujourd’hui elle ne l’est plus du tout au point où le mort ne bénéficie même plus du respect d’antan. Tout a été banalisé, et les obsèques ont perdu leur caractère triste et émotif devenant des moments de joie parfois, où la bière et la danse remplacent les pleurs quelques minutes juste après la mise sous terre du disparu.

Le croque-mort qui jadis était habité par la peur par tout mouvement de vie dans la morgue, est devenu cruel, et juge cet instant comme un défi lancé par le cadavre. Donc l’envie d’en finir lui habite tellement qu’à l’instant au lieu de réfléchir, le casier d’où proviennent les signes de vie est automatiquement ouvert pour un affront avec le supposé cadavre. Si ces anecdotes d’antan semblaient rapporter que ces cadavres qui revenaient à la vie n’étaient en fait que des personnes vivantes prises pour mortes, aujourd’hui ce doute persiste toujours à la seule différence que le croque- mort ne fuit plus, mais achève plutôt le « revenant » froidement.

Plusieurs croque-morts rapportent qu’il est important pour les familles de bien s’assurer du décès de leur proche à l’hôpital avant son transfert à la morgue, ou à défaut glisser quelques billets de banque à ces derniers ainsi que les contacts téléphoniques en cas d’un retour à la vie du mort. A ce moment, le croque-mort prend le soin d’aider le mort dans son retour à la vie et alerte au passage la famille. Des témoignages de quelques familles corroborent cette thèse, et vont même plus loin en nous présentons certains cas. A Ouenzé le cinquième arrondissement de Brazzaville par exemple dans la rue Loubomo, Emile qui avait piqué une crise avait été déclaré pour mort au Centre Hospitalier Universitaire de Brazzaville (CHU), mais sa femme n’ayant pas confiance aux médecins avait pris le soin de glisser un billet de 10000 frs Cfa et son contact téléphonique au croque-mort qui trois heures après lui signifiait que son mari venait de revenir à la vie.

C’est ce croque-mort en effet qui va dévoiler devant la famille le grand secret machiavélique de la morgue de Brazzaville où plusieurs personnes qui y arrivent encore en vie sont achevées par eux. Il va même plus loi en donnant comme exemple plusieurs cas de cadavres parfois qui y arrivent sans signes de violences externes, et apparaissent à leur enterrement avec des blessures, des bosses, voir même le coup retourné. Selon lui cela est simplement dû à l’effet « achèvement » comme il le définit. Face à ces révélations, certains sont étonnés que les autorités municipales et policières ne prennent aucune mesure, mais bien au contraire encouragent par leur silence cette pratique incitant les familles à verser « quelque chose » aux croque-morts pour un hypothétique retour à la vie de leur cher !… Pathétique n’est-ce-pas quand la mort devient un fond de commerce pour certains ?… Le système sanitaire Congolais est malade, très malade même à tel point que les Etats généraux de la santé s’imposent afin de l’harmoniser et le rendre viable pour le bien des populations.

Le doigt accusateur pointe tant les gouvernants que le personnel de santé en général qui au sens de tous a démissionné à ses principes et semble ne plus se reconnaître au serment d’Hippocrate, mais plutôt à la volonté de leur ventre, et au besoin croissant de leur poche.

Oeil d’Afrique avec Lolaka ya Congo

Source : http://oeildafrique.com/des-personnes-en-vie-achevees-a-la-morgue-de-brazzaville/

Partager cet article

Published by OEIL D'AFRIQUE - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

nzaou oba 05/08/2015 12:20

Votre commentaire

Le Lion de Makanda (LDM) 05/08/2015 16:09

Monsieur Nzaou Oba. Je vis à l'étranger. Si nous apprenons ce qui se passe au pays, il faut en déduire que les informations viennent de compatriotes indignés. Je vais bientôt revenir au Congo. Je ferai ma propre enquête. Je pourrai ensuite faire mon commentaire. Une chose est certaine, au Congo, la réalité dépasse parfois la fiction. Rien que la privatisation d'une morgue d'un hôpital public est une chose inimaginable...

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg