Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 11:37

Octobre de l'an 1997. Rappelez-vous ce mois. C'est l'entrée de l'Angola en guerre contre notre juvénile démocratie. Juché sur les chars angolais au-dessus desquels planaient les Migs-21, Denis Sassou Nguesso revient aux affaires louches de la république et la transforme en royaume.

Octobre de l'an 2013 : l'armée angolaise entre et occupe les localités proches de Kimongo tandis que l'on apprend qu'un deuxième front est ouvert du côté de BAIKI vers la frontière centrafricaine.

L'Angola est riche. L'Angola est désormais en paix. Hélas, peut-elle supporter des régimes cleptocrates et intrigantes à ses frontières ? On parle de trahison, de vengeance, des "fourberies de Sassou" qui auraient été mises a nu par Eduardo Dos Santos mais tout ceci n'est qu'élucubrations, supputations, rumeurs, hypothèses.

Le symbole du mois d'octobre a au moins un sens clair : Eduardo veut rappeler à Sassou qu'il lui doit d'être remonté sur le trône du Congo. Quelles que soient les intrigues entre les deux personnalités, nous demandons à l'Angola de ne pas trahir deux fois un peuple frère avec lequel il a des liens qui remonte à Kongo Dia Totila.

Que les Angolais se rappellent : nous avons été de beaucoup pour la libération de ce pays frère luttant contre le colon portugais. En trahissant les Congolais, Sassou a aussi trahi les Angolais : il n'y a qu'à voir tout ce qui est révélé au travers des affaires judiciaires.

Luanda a commis une erreur en 1997 en installant un éléphantesque cobra au pouvoir. Octobre 2013, les Angolais doivent songer à nous aider à corriger l'erreur qu'ils ont commise en aidant le monstre Sassou à triompher de Pascal Lissouba et de notre jeune démocratie.

Si les intentions de Luanda sont de chasser Sassou, alors que le char de la délivrance entre au Congo. Nous trinquerons avec nos frères angolais en dansant.

Si Eduardo Dos Santos fait le jeu de Sassou, il faudra que les Angolais le ramène à la raison car Sassou n'est pas un homme de paix, lui qui s'est allié avec le Rwanda au détriment de nos frères de la RDC pour faire capoter les négociations de Kampala. Il a trahi Bozizé pourtant son frère de lumière noire d'Eblis. Et il ne tardera pas à trahir l'Angola.

Que le mois d'octobre en cette année 2013 sonne le glas de la rectification d'une erreur commise il y a près de quatorze ans par nos frères angolais. Que l'Angola nous délivre du monstre Sassou puisque c'est l'armée angolaise qui l'a installé aux affaires. En signe de reconnaissance, nous boirons le samba avec nos frères de Luanda et construirons de nouvelles relations sur la base du kimuntu qui régissait l'antique royaume du Kongo.

                               Vive l'Angola, vie le Congo !

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Congo-Décomplexé 17/10/2013 21:14


Bonsoir, bonjour le Lion!


Je suis atterré. Le Lion, notre bon ami le Lion se réjouirait-il que son pays, son si cher pays, ce pays dont il pleure tant la dignité du peuple bafouée , Le Lion sabrerait du champagne à l'idée
que ce pays soit encore une fois occupé par une armée étrangère?
Je n'en crois pas mex yeux!


Mon Ami,


Quelle que soient les motivations des Angolais, nous sommes perdants et notre honneur serait entaché: ils ne viennent certainement pas en amis. Et quand bien même: nous devrions préférer nous
passer de l'aide extérieure de quiconqe pour nous libérer du clan de Mpila. [On ne va quand même pas appeler les Angolais, ces non repentis assassins de nos familles et violeurs de nos parentes
d'hier, nos héros! On est qur quelle planète, là Le Lion?]


Crois-tu qu'un dictateur(toujours pas repus qu'est Dos Santos) se ravirait à l'idée de voir le Congo redevenir une démocratie? Le Lion, je pense que tu as dû mal exprimer ton idée, car je ne peux
admettre que tu crois Dos Santos capable d'une telle métamorphose.


Le Lion, tu frôles le carton...veillons!

Le Lion de Makanda (LDM) 18/10/2013 00:22



Oui, le langage de style utilisé ici est l'ironie pour rappeler aux Angolais qu'ils nous ont amené le MAL Sassou mais s'ils le chassent et
se retirent chez eux, franchement, dites-moi sincèrement, vous plaindriez-vous ? Si celui qui vous bafoue vous remet dans votre bon droit, n'est-ce pas une sorte de justice, de rachat, de repentance ? Je vous prie de me répondre
! Si le peuple congolais ne peut se débarrasser seul de son pire fardeau, est-ce que l'aider à le
faire est mal ? 


La France en aidant le Mali à retrouver son intégrité territoriale a-t-elle bafoué ou honoré le Mali ? Je
vous prie de répondre à toutes ces questions. Le Tchad n'est pas une démocratie mais en aidant le Mali à reconquérir le nord du pays
a-t-il fait un acte louable ou non ? Ne prenez pas ma pensée au sens de l'émotion mais au sens du
résultat car ce n'est pas comme si l'Angola nous colonisait : ils ont installé Sassou, ils peuvent de désinstaller. Et cela, Sassou le sait …


Et si l'Angola nous piquait une partie de notre territoire, avons-nous la force de nous défendre avec cette armée de buveurs de kéléwélé
venus de Tsambitso ?


C'est un texte insidieux mais je le répète si l'Angola chasse Sassou pour se racheter, je boirai le samba avec eux - surtout si les
Angolais rentrent chez eux. L'idée est que l'Angola ne doit pas nous trahir deux fois. Apparemment, ça pourrait être le cas. Je tiens à lire votre réponse décomplexée en vous
disant que nous avons bien aidé l'Angola à chasser le colon portugais. A-t-on été une force d'occupation ou avons-nous bafoué la dignité du peuple angolais ? NON !!!


 


 


 



jacques goguy 17/10/2013 16:29


Association Nationale des Victimes des Erreurs et
Dysfonctionnements judiciaires.


Jacques Goguy délégué ANVEDJ 79.


Juriste bénévole contre les administrations criminelles d’État.


2, rue de Fief de la Croix


79330 St-Varent.


Tél. 05 49 67 68 03.


                                                                                                                
St-Varent, le 17 octobre 2013 


 


                                                  
                                                Monsieur
le Procureur général.


                                                                                                  
10, place Alphonse Lepetit


                                                  
                                                 BP 527


                                                                                                   
86 020 Poitiers Cedex


 


À Monsieur Frédéric CHEVALLIER Substitut Général.


Vos Réf. B8 N°975/99 FC/EI


Objet : Monsieur vous êtes impliqué dans ce dossier.


Ce courrier est diffusé dans les médias.


Lettre en recommandé avec avis de réception.


 


 


Monsieur le Substitut Général,


 


Votre réponse en date du 11 octobre 2013, ce n’est pas une surprise.

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg