Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 22:02

 

COMMENTAIRE : Voici un article de notre frère "Le Nouveau Denisien" qui nous livre le fond de sa pensée  sur la psychologie comportementale congolaise et son amnésie de l'histoire face à la mort qui blanchit. Il va jusqu'à se demander comment réagiront les Congolais à la mort de Denis Sassou Nguesso puisque la mort possède la vertu de blanchir même les criminels. Une réflexion dure mais nécessaire.  En notre qualité de site de référence parmi tant d'autres de la vie politique congolaise, je publie cet article pour que les uns et les autres réfléchissent.  Doit-on tout absoudre à la mort ? That is the question. Cet article rejoint mon sentiment sur Marien Ngouabi dans un article que j'ai publié il y a un moment. J'ai jugé bon de subdiviser l'article en deux parties. Le titre  par contre est le sien. A vos âmes et consciences et bonne lecture...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

HOMMAGE ET OBSERVATIONS A PROPOS DE L’ATTITUDE DES CONGOLAIS FACE A LA MORT DE PERSONNALITES POLITIQUES COMME FEU NKOMBO NGUILA MOUNGOUNGA

 

Qui  pouvait imaginer que cela pouvait arriver assez rapidement, en tout cas pas l'un d'entre-nous tous. La mort de notre père, frère, ami, partisan et ennemi Moungounga Nkombo Nguila laisse tout le monde sans voix, même au palais de Mpila au lieu de célébrer cette grande nouvelle pour tous ceux qui l'ont diabolisé durant plusieurs années car n'ayant jamais voulu leur rejoindre au partager de la soupe comme beaucoup de ceux qui hier se disaient hostiles au régime de Sassou mais aujourd'hui sont devenus des partisans de première heure, des alliés du RMP et l'ont tous soutenu d'une façon ou d'une autre lors des élections présidentielles dernières,  espérant obtenir une place honorifique lors du partage du pouvoir, hélas  nous savons tous comment comme dans ses habitudes il (Sassou) les a encore menés en bateau.


Ce qui me surprend aujourd'hui c'est de lire à travers plusieurs sites web comment les Congolais, que ce soit ceux de la diaspora ou ceux qui sont au pays, veulent faire croire que nous sommes tous unis pour une même cause et un même combat, celui qu'à mené notre frère Nkombo Nguila de son vivant.
Hypocrites que vous êtes tous, à commencer par les Pro-Lissoubistes dont je préfère ne pas citer les noms mais qui se reconnaitront et que vous connaissez mieux que moi je pense. Hormis Nsonguissa qui fut pour le défunt un fidèle lieutenant et quelques membres dans l'ombre du Cerdec et de la Coordination Nationale de l'UPADS qu'il avait monté afin de permettre l'unification d'une seule et unique UPADS comme celle du début des années 90, tous lui avaient tourné le dos ou pris de la distance à son égard, l'accusant d'avoir pris la fuite en exil, mais une fois arrivé sur place il n'avait jamais voulu faire le partage égal de l'argent de  l'Etat qui été sous sa gouvernance durant les derniers moments de la gestion au pouvoir du Président Lissouba. Qui peut aujourd'hui le nier ? Ne l'avions nous jamais accusé d'avoir emporté des mallettes de billets de banque en exil ? D'autres ont même dit que cette somme d'argent représentait plusieurs mois de salaires des fonctionnaires Congolais, d'autres, qu'il aurait touché des sommes d'argent en exil venant des contrats qu'il aurait signés avec certains partenaires pour l'exploitation de gisements pétroliers au Congo.... Vous pouvez par là compléter les autres versions dont vous vous souviendrez.
Car Nombreux ont justifié l'éloignement de contact entre Moungounga et Lissouba à cause de tous ces propos, et personne ne pourra dire le contraire : entre Lissouba et Nkombo Nguila rien n'allait plus, la preuve dans sa dernière consigne aux militants il lègue son parti non pas à Nguila Nkombo mais plutôt à Paulin Makita.


Que le retour à Brazzaville auprès de la Soupe appétissante mais empoissonnée de Yhombi, Kolélas, Moukouéké, Tamba-Tamba, Bongo Nouara, Mounari,..... et autres cadres du régime  de 1992-1997 est entièrement de sa faute, car une fois en exil ceux-ci n'ont jamais eu de quoi survivre faute de moyens car il n'avait plus voulu distribuer l'argent en sa possession comme prévu, et si contrairement aux autres s'il a pu vivre longtemps en exil et faire face au Régime de Sassou et à toutes les approches tendues vers lui pour rejoindre la mangeoire cela est dû à l'unique raison qu'il avait en sa possession les moyens nécessaires pour arriver à ses buts.


Alors pourquoi aujourd'hui faire semblant comme si de rien n'était, car le réel problème des Africains en particulier et Congolais en général nous pensons que tourner la page en reconnaissant directement les bienfaits d'une personnalité morte peut redorer une bonne image de nous si seulement il y avait certain malentendu entre nous et la personne morte... Allant de Fulbert Youlou, Massamba Débat, Marien Ngouabi, Milongo, Ambroise Noumazalay, Kolélas, et autres car la liste est très longue, aujourd'hui Moungounga Nkombo Nguila, tous n’ont eu que des éloges lors de leurs funérailles ; c'est  comme dire que ces personnalités furent de saints hommes lors de leur passage sur terre ?


Je respecte la mémoire et l'âme de notre très cher Frère Nkombo Nguila Moungounga qui nous a quitté mais pas l'œuvre qu'il a accomplie durant sa vie ici-bas, car personnellement tous comme Lissouba, Kolélas, Yhombi, Marien Ngouabi, Sassou et bien d'autres, il fait partie des figures qui ont ensanglanté les Congolais entre eux uniquement pour leur propre avantage et non celui du peuple.  Si ce  n'était la façon de faire de la bande des 4 dont il faisait partie lors du régime Lissouba, nous n’aurions peut-être jamais dû revoir Sassou et ses siens revenir aux affaires.


Je salue uniqument le thème du témoignage  de Wallys Kimbatsa : « Vous n’irez pas cracher sur sa tombe » ceci est bien dit car c'est vrai, mais le mot cracher est faible, je dirai par contre : « vous (RMP et alliés) n'irez pas pisser sur sa tombe », car si sur celle de Milongo ou Kolélas ils s'y rendent pour cracher afin de leur faire comprendre "Que nous vous avions bien eus" à celle de Moungounga ils auraient dit "Pensais-tu nous échapper ?"

Je m'incline sur ta tombe et ton âme Moungounga Nkombo Nguila et prie le Seigneur Dieu de toute miséricorde pour qu'il te pardonne toutes tes fautes ici-bas et te fasse grâce d'entrer dans sa demeure où siègent tous ses élus.
Je m'arrête par là sur ces propos car, nous devons d'abord compatir tous ensemble avec Nsonguissa Moulangou, Mme Nguila, les enfants et toute la famille. Nous pourrions alors faire un point général après les 40 jours de son décès.


Mais à tous les diseurs de bonne aventure, j'aimerais vous dire d'être pour une fois plus responsables vis-à-vis de vos propres propos, car le domaine de la politique dans lequel vous vous êtes lancés qui est de très loin semblable à vos occupations quotidiennes, est un domaine très difficile qui nécessite beaucoup de volonté et surtout d'intelligence :  faut savoir à quel moment se prononcer et quoi dire lorsque l'on se prononce, car vos propos sont analysésr, décortiqués et jugésr par rapport à votre point de vue.
Je lis et entends tous les hommages que l'on fait durant ces dernières années dés que l'on perd une personnalité au pays. Que direz vous alors le jour où Sassou Nguesso mourra ? Lui rendrez-vous hommage pour sa personnalité ou encore ses œuvres (« Nouvelle espérance » et « Chemin d'avenir ») ? Car à l'allure ou vont les choses j’ose croire qu'il mourra en grande pompe et honneur, même ceux de la diaspora iront dans cette même lignée à mon avis, car le Congolais oublie vite le malheur qu'on lui faisait vivre une fois que les choses ne sont plus pareilles. La preuve de 1979 à 1990, nous avions tous hurlé et maudit le monopartisme et Sassou qui était à sa tête, lors de la Conférence Nationale, nous avions même voulu qu'on nous présente sa tête sur un plat comme Saint Jean-Baptiste, hélas de 1992-1997, nous l'avions pleuré, regretté, voulu qu'il revienne aux affaires... La suite nous la connaissions… Alors que voulons-nous réellement ? Ne sommes-nous pas notre propre malheur sans le savoir ? Autant de questions qu'il faut se poser.

A PROPOS DU VOYAGE DE SASSOU EN TERRE SUD-AFRICAINE


Il y a quelques jours lors du voyage de Sassou en terre Sud Africaine, beaucoup ont cru que c'était juste une visite de travail comme cela avait été dit, vu qu'il était accompagné d'une forte délégation ministérielle, chose qui n'est pourtant pas le cas. Car ne voyez uniquement pas la délégation qui était avec lui lors de son séjour sur les terres de Mandela, où tous les contrats qu'il a eu à signer pour plusieurs partenariats entre le Congo et la RSA, nous n’en sommes pas aux premiers, il est le président au monde lors de ses 20 dernières années qui a signé le plus de contrats inter-Etats mais qui n'aboutissent jamais en matière de réalisations, sans oublier qu'il est le président au Monde lors du dernier quart de siècle à n'avoir jamais fait plus de 3 semaines dans la Capitale de son pays où il réside habituellement, un garde de sa sécurité rapproché me disait un jour le soupçonner cherchant des congrès, séminaires, invitations ou manifestations de tous genres sur internet afin de s'y rendre, tout ça pour ne pas avoir affaire à la vie quotidienne de Brazzaville qui laisse à désirer.


Pour ce qui est du voyage en terre Sud africaine, ce qui a été caché au peuple Congolais et à l'opinion internationale, c'est que Denis Sassou Nguesso s'est rendu auprès de Jacob Zuma pour régler le conflit qu'il a eu dernièrement concernant la cargaison d'armes arrêtée dans un navire en provenance de la Corée du nord destinée au Congo Brazzaville.


J'ai beau préciser lors de plusieurs rédactions que remplacer Sassou Nguesso au pouvoir relève d'un combat de lobbies et carnets d’adresses musclés, car croyez-moi que ce ne sont pas le RMP et ses alliés qui ont installé le Cobra Royal au trône mais plutôt ces puissants occidentaux qui détestent les Africains, et qui sont  préoccupés des situations africaines uniquement pour leurs intérêts.


Car comment pouvez-vous comprendre, qu'un pays comme la Corée du Nord pourtant sous embargo des Nations Unies, qu'un pays Comme le Congo pourtant pas si fort que ça en matière de Diplomatie Internationale (la preuve avec l'échec de Rodoph ADADA sur le cas du Darfour), puisse commander des armes à ce pays et se faire prendre la main dans le sac sans pourtant être inquiété ou affligé de sanctions par l'ONU ou d'autres grandes tutelles administratives Internationales ?


Si ce même cas s'était produit dans des pays africains hostiles au colonialisme tels que la Côte-d'Ivoire, le Zimbabwe, le Sénégal, le Rwanda, l'Angola, le Cap vert, Botswana, Kenya, le Soudan, Guinée Bissau, Guinée Conakry, Niger, la RDC,   je vous assure que les mesures devraient être prises comme le gel des aides Internationales, l’embargo d'achat d'armes (comme en Côte-d'Ivoire depuis le coup d'état raté) , gel  des avoirs des responsables ou cadres de ce pays à l'étranger, et autres sanctions fermes afin de dire ou faire comprendre que toute Etat doit respecter la loi Onusienne, une loi pourtant pas appliquée au Congo, surtout à Denis Sassou Nguesso et les membres de son régime, pourquoi ? Allez-y comprendre.

La preuve pendant que la France s'arrange à ce que le sommet France-Afrique soit une grande réussite à Nice au mois de Mai, 3 présidents ont décliné l'invitation: Laurent Gbagbo (Côte d’Ivoire),  Mwai Kibaki (Kenya),  Ian Khama  (Botswana) et Pedro Pires (Cap-Vert) et se feront juste représenter, grande déception pour la France à cause de la Côte-d'Ivoire qui ne sera pas aussi là au défilé  du 14 juillet ou les contingents français défileront sur les Champs-Élysées aux côtés de ceux des ex-colonies françaises, à l’occasion du cinquantenaire des indépendances.....  Allez-y comprendre pourquoi la situation en Côte-d'ivoire reste toujours tendue malgré les grands efforts de paix et de réconciliation nationale.
Sassou, malgré tout cela, est libre et vague tranquillement à ses occupations, sans même  pourtant que ceux qui créent  des ongs, associations, mouvements et je ne sais quelles autres  institutions de lutte pour la meilleure gestion des richesses du Congo, des « payez ce que vous devez », des « Transparences dans la gestion d'Etat ».... Pourquoi lorsqu'il s'agit d'argent l'attention de tous est tournée dans le même sens, tandis que lorsqu'il s'agit de crimes contre l'humanité ou de la prévention à la sécurisation de peuple en danger on s'engage moins à la lutte. Toutes les armes que Sassou a achetées  avec l'argent de l'Etat Congolais qui aurait pu servir à autre chose, était destinées  à faire quoi ? À être utilisées contre qui ?


Autant de questions que tout le monde ne cherche même pas à savoir, d'autant plus qu'on s'en fout de ce qui pourra arriver après, car voir la région de Pool toujours en train de traverser des moments chaotiques malgré le retour de Ntumi à Brazzaville, c'est dire que les Congolais ne s'aiment pas entre eux... Car comment pouvons-nous continuer à garder le silence face à cette situation qui dure de surquoi depuis 1998 ?.... 

Que Dieu seul, sauve nos différentes régions tribalisées et notre pays le Congo
.

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg