Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 14:46

COMMENTAIRE : L’amour du pays fait actuellement que je rencontre des êtres fantastiques, des Congolais de tous bords, de toutes ethnies qui sont formidables. Sacré Nouveau Denisien qui aura à coup sûr sa place dans le Congo de demain que nous construirons ensemble ! Et avec ça,  un fin lecteur de la vie politique congolaise qui est au parfum de la complexité politique congolaise et qui transforme mes soupçons en hypothèses crédibles – en ce qui concerne le sabotage des câbles de transport du barrage d’IMBOULOU ! C’est un coup politique visant à nuire à un IBOVI de la famille IBOVI (et peut-être à toute la famille qui n’est plus en odeur de sainteté au sein du clan Sassou & Nguesso), monsieur Léon IBOVI, responsable de la construction du barrage d’Imboulou, frère de François IBOVI, ex-ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation et d’Antoine Ibovi, Président de la Fecofoot qui fait des siennes. Lisez l’article, vous comprendrez mieux !  Certes, le Nouveau Denisien veut qu’on revienne au monopartisme mais c’est son opinion que nous respectons et il faut croire que la démocratie a été plus pernicieuse que le monopartisme qu’il soutient jusqu’à présent. Cependant, la démocratie et le pluralisme politique sont un meilleur gage de développement quand ils s’expriment librement et ce n’est pas le cas au Congo…

-----------------------------------------------------------

 

Imboulou2.jpgREVELATIONS SUR LE SABOTAGE DU TRANSPORT DE L’ELECTRICITE D’IMBOULOU A BRAZZAVILLE ET AU NORD DE LA REPUPLIQUE

J'ai apprécié votre article sur qui s'en prend aux câbles de transport du courant à partir du barrage d'Imboulou ?
A mon tour,  je vous pose la question : qui peut facilement le faire d'après vous ?


Pour vous éclaircir, la seconde partie du câble a été volée derrière l'académie militaire Marien Ngouabi, chose incroyable pourtant car quel fou peut avoir ce courage là d'aller se permettre de voler un câble électrique qu'il sait en plus que ça ne sera pas facile de le revendre même au marché noir de peur d'être soupçonné et dénoncé ? De surcroît avoir ce courage d'opérer à quelques mètres du camp militaire en toute sécurité ! Comprenez par là que l'on continue de nous prendre pour des cons, car quoi que l'on fasse ou dise le peuple ne fera absolument rien, chose qui est très différente en France ou d'autres Etats de droit, ou le pouvoir de l'opinion et des sondages publics peuvent pousser un responsable à démissionner.


Car la vérité qui est cachée au peuple, c'est que certaines personnes du clan (Sassou & Nguesso) veulent s'en prendre à Léon Ibovi qui est le responsable de la construction de ce barrage (d’Imboulou) depuis le début, et ce monsieur est d’abord un grand cadre à la SNE car il est chargé de l'achat et la gestion de stocks de tout ce qui concerne le matériel au niveau de la SNE. Sachez, comme le Ministre Itoua Bruno l'avait éclairci il y a quelques temps, que 1000 milliards de francs cfa ont été investis durant ces dix (10) dernières années pour le courant par l'Etat Congolais. Imaginez-vous qu'avec un tel investissement, seules (les villes) Brazzaville et Pointe-Noire,  plus Oyo, la nouvelle Capitale seront stables en électricité d'ici la fin de cette année et que le reste du pays devra attendre encore longtemps... peut être après le Barrage de Chollet dans la Sangha qui sera financé par le Chinois à hauteur de 700 millions $ (de dollars),mais ce que l'on ne nous dit pas est ceci :  est-ce un don gratuit que nous fera la Chine ou un emprunt à rembourser et de quelle manière ? Hélas,  personne n'en parle, et de qui se fout-on ? C'est bizarre de voir que dans un pays où les lois existent, le parlement et le sénat, mais que toutes ces institutions sont en vérité que des mises en forme afin de prouver au monde entier que le Congo est un Etat de droit ;  arrêtons tous cela et remettons le monopartisme, car c'est mieux au lieu de prendre tout un peuple emprisonné et marginalisé déjà mais encore pour des cons.


Cet Ibovi Léon, coordonnateur du Barrage d'Imboulou, s'est fait une très grande fortune durant ces dernières années en se construisant un grand domaine à Kombo-Matadi avec piscine, baies vitrées, parking contenant des voitures de luxe, tout ça grâce à Imboulou, et personne n'en parle, même pas à l'assemblée nationale bien que ce barrage ait pris plusieurs mois voir des années de retard. Que voulez-vous un fonctionnaire de la SNE peut aussi avoir le luxe de vivre comme un ministre, l'essentiel c'est que l'on puisse avoir l'occasion de tomber sur les recettes publiques...


Après que son frère François Ibovi ex-ministre congolais de l'administration du territoire et de la décentralisation a fait de la merde lors des élections législatives dont tout le monde s'en souvient, aujourd’hui
premier vice-président de l'Assemblée Nationale, et que son autre frère Antoine Ibovi, Président de la FeCoFoot (Fédération Congolaise de Football) persiste à travers sa transition à se maintenir à la tête de ladite fédération malgré un mandat qui avait pris fin au mois de janvier dernier, et jusqu'à présent, disons l'année 2009-2010, le championnat Congolais de football n'a pas encore débuté, car les responsables de clubs et le ministère des sports s'opposent au coup d'Etat de ce Mr Ibovi qui pense grâce aux relations qu'il entretient avec le frère aîné du Président de la république Maurice Nguesso, le conseiller du Président Guy Ngoya qui est aussi président du club de Saint Michel de Ouenzé, le Colonel Bakala, ex-directeur de l'immigration, Blanchard Oba, ex-PDG de la Sotelco, vice-président et chargé de la communication de la FECOFOOT, président du
MRD et parent du Président Sassou, et bien d'autres qu’il peut se maintenir à vie à ce poste... Comprenez par  là que le nom IBOVI énerve maintenant certains membres du clan Sassou & Nguesso,
car voir un simple civil faire face à un Général qui fut il y a de surcroît pas longtemps Ministre de la défense est inadmissible.


Le même coup qui veut se faire en prenant le Barrage d'Imboulou pour cible, c'est ce coup qui avait été fait auparavant lors de l'affaire Hilaire Moko et autres au sein même du palais présidentiel, chose qui avait poussé le Président à les faire sauter de leurs postes juteux.

Voilà en fait l'histoire cachée que le peuple ignore. Les gens n'en veulent pas à Imboulou qui n'est autre que le « messie » des Congolais, mais plutôt aux IBOVI, car même les footballeurs et toute la famille de ce sport est aujourd'hui privée de leur passion à cause de ces personnalités. Que voulez-vous,  c'est ça le Congo, voilà la différence qu'il y aura toujours entre nous et ces Etats de l'Afrique de l'Ouest, malgré que l'on n'arrive toujours pas à comprendre les leçons du passé... mais on l'a vaincu à Dakar disons qu'on l'a ressenti lors de l'inauguration du Monument de la Renaissance, toute la délégation Congolaise a été ignorée et prise en considération comme des représentants d'un simple Etat comme l'Ouganda ou le Burundi, et pourtant c'était le grand Congo avec à sa tête son Sassou Nguesso président il y a de cela plus d'un quart de siècle et qui n'a pu réaliser même pas le quart de tout ce que Wade a fait en 10 années de pouvoir. Heureusement pour nous que Papa Wemba lors de la soirée Gala à la fin de la prestation a lancé une dédicace comme tout bon musicien Congolais car les pauvres vivent que de ça : «  Je salue Papa Otchombé et maman Antou  ».  Il  faillait voir le grand sourire qu'avait notre couple présidentiel !  Ouf, au moins lui a remarqué notre présence !

« Cloclo occupe-toi de lui, surtout n'oublie pas.

– OK, papa ! »


Au lieu d'investir dans des voies de communication (routières, fluviales, aériennes, le rail) telles que le CFCO (Chemin de Fer Congo-Océan) dont on a grand besoin, on préfère juste gaspiller (le ND a écrit investir mais je pense que je traduis mieux sa pensée en parlant de gaspillage parce que dans une fête, on n’obtient pas un retour positif sur investissement pour tout le peuple, contrairement à une route) de l'argent pour la fête, oui c'est bien de fêter mais après qu'est-ce que gagne le Congo en dehors de la bonne image que l'on veut toujours donner alors que tout le monde connait la réalité ?


Nous ramener Thoutmosis III, cette statuette égyptienne, c'est comme si le Congo dans son passé avait lié à travers son histoire un lien entre lui et les pharaons ou les pyramides, c'est stupide ! Et Voir des intellectuels comme Théophile Obenga - pourtant Professeur de son Etat, faire l’éloge d’une telle initiative, cela me rend encore plus malade, lui qui avait cru en son ex-étudiant Bowao, aujourd'hui ministre de la défense, malgré ses études de philosophie, en rejoignant le régime après pourtant une carrière à l'université de Califronie aux USA, et après avoir lu devant tout le peuple Congo en Juin 2009 une lettre au nom de tous les papas Congolais (c'est comme ci il on avait reçu l'accord) demandant à Sassou de faire acte de candidature car il était le choix de tous les pères de notre nation, ben, je pense que s'il avait au moins un peu de pudeur et ce que l'on appelle en français une conscience intellectuelle, le mieux c'est de revenir à la raison, car les quatre (4) Universités, projet du Chemin de l'Avenir dont le Président lui a donné la responsabilité de gérer la construction et de veiller au bon fonctionnement, il pourra juste poser la première pierre d'ici-là mais les travaux débuteront à quelques mois de la campagne présidentielle de 2016 et s'arrêteront une fois que le président Sassou sera réélu ou son successeur désigné, car pour Sassou, ce n’est plus possible de voir les étudiants qui pourtant ne cessent de s'accroître en nombre chaque année qui passe, avec pas moins de 15.000 élèves qui s'admettent au Bac général et technique - juste à l’université Marien Ngouabi, une université qui ne répond plus  malgré son état scandaleux et pitoyable qui ne cesse d'être sollicité, et ça l'Etat s'en moque, les députés et sénateurs pourtant représentants dignes du peuple n'en ont rien à foutre. Et qui subit ? C'est notre élite de demain. Leur rêve c'est de voir se perdre une jeunesse entière à venir. Idem la route Brazzaville-Pointe-noire, une route qui avec les Chinois pourtant, connaissant personnellement leur compétence :  au niveau des Grands Travaux tout le monde le dit, c'est un projet de 2 ou 3 années maximum pas plus, une route pourtant qui n'atteint pas 700km mais qui selon un programme donné doit aller jusqu'à 2015 voir 2016 afin d'en faire un exemple au peuple lors de la campagne ou de la révision peut être de la Constitution, franchement c'est triste.

LA VISION DE LA NOUVELLE CLASSE POLITIQUE DU NOUVEAU DENISIEN


Je pense tout comme en Côte-d'Ivoire, nous devons avoir une nouvelle classe politique, certes des vieux peuvent y faire partir, mais uniquement des vieux qui aiment les critiques, et lorsque je parle de CRITIQUE ce sont des critiques constructives, nous voulons des vieux politiciens à la ressemblance de Laurent Bagbo qui laissent la presse libre de ses propos, les opposants dire ce qu'ils veulent et prendre part au débat constructif de l'Etat. Nous devrions avoir au Congo des hommes d'Etat  au gouvernement avec des caractères comme Guillaume Soro qui n’ont pas de parti pris envers celui qui lui donne des ordres mais plutôt qui sait mettre l'équilibre entre la mouvance au pouvoir et les partis de l'opposition. Nous devons avoir au Congo des Jeunes politiciens engagés pour leurs frères et sœurs en difficulté à l'université Marien Ngouabi, dans les lycées, collèges et écoles primaires n'ayant pas des infrastructures dignes de ce  nom... pour leurs frères et sœurs diplômés sans emploi, cette jeunesse élite politicienne ne doit en aucun cas ressembler à celle qui l'on voit actuellement qui a raté le coach et est devenue semblable à ces vieux loups du monopartisme ; il faudra que cette jeunesse soit centriste et libre, mais surtout elle devra faire peur aux anciens à l'exemple de Charles Blé Goudé et de la FESCI  en Côte-d'Ivoire... Voilà comment je pense qu’on pourra mettre fin au système politique congolais actuel, car il faudra couper l'arbre à ses racines si on ne veut pas voir le système continuer après Sassou, car ma peur c'est de voir dès maintenant des clans qui se forment comme je le vois, et que demain dès qu'ils seront au pouvoir que l'on puisse retomber dans les même erreurs, de sudistes-sudistes ou nordistes-nordistes. Toutefois, l'histoire politique d'un pays se dessine  ; tout ne tombe pas du ciel, contrairement à beaucoup de la diaspora qui pensent qu'ils peuvent venir au Congo et faire la politique à la manière des USA ou de la France, ça c'est vraiment ignorer plusieurs points... N'oublions pas que chaque pays a ses réalités et nous devons toujours prendre en considération les fondements géopolitiques d'une nation avant de s'engager à entreprendre toutes les autres méthodes que l'on aimerait faire.


Mais bon, comme on dit dans ce monde : «  s’il y a 1000 personnalités, l'on retrouve 1000 caractères.


 

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg