Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 13:25

Chère madame Antoinette Sassou Nguesso née Tchibota,

Sassou-rit-Antoinette-soucieuse.jpgMadame,

Noël est une fête religieuse et non une festivité politique. Il faut laisser au petit Jésus ce qui est à l'innocence et aux sorciers politicards comme votre mari - ce qui fait le lit du malheur des peuples. Nous sommes ahuris que vous profitez du repas donné à quelques enfants innocents à noël pour leur demander d'aller dire à leurs parents de ne pas céder à la violence, à la révolte. Madame, ce sont des innocents qui n'ont pas vécu le coup d'Etat sanglant de votre époux en 1997 ! Il faut arrêter de faire du conditionnement à la Pavlov !

Pendant que vous avez choisi quelques enfants du pays ce jour de noël afin qu'ils viennent manger et boire, par la faute de votre cher et tendre, nombreux sont les enfants du Congo qui meurent de faim - alors qu'il y a assez de ressources pour que tous nos enfants mangent à leur faim !

Madame,

ce repas de noël concocté à de fins politiques est une honte venant de la part de l'épouse d'un chef d'Etat. Vous avez osé mêler la naissance de l'innocence de la vie en Christ à la violence politique dont votre mari est l'instigateur depuis la mort de Marien Ngouabi.

Si vous avez à parler, il vous suffit de parler à une personne et une seule et vous savez à qui je fais allusion. Cet homme a tué pour revenir au pouvoir et il continue à tuer pour rester aux affaires louches de la république royale bananière et il tuera encore demain pour toujours rester au pouvoir. Sinon, pourquoi distribue-t-il des armes de guerre à Brazzaville - en ce moment même ?

Madame,

vous qui avez passé un anniversaire à un million d'euros en Côte-d'Azur n'avez comme les autres qu'un seul mot à la bouche : LA PAIX ! En fait, le statu quo actuel vous arrange pour que vous puissiez continuer à jouir des ressources du pays tandis que le reste de notre peuple meurt de faim, de soif et de maladie dans l'ignorance, dans l'obscurité totale et dans la saleté la plus répugnante. 

Madame,

non, le Congo n'est pas en paix ! Je vais vous le démontrer. Lorsqu'un homme plus fort que vous vient vous chasser de votre maison en vous disant que tout ira bien tant que vous ne viendrez pas réclamer votre bien, la situation devient un statu quo si le propriétaire de la maison n'a pas les moyens de récupérer sa propriété face à un spolieur plus fort que lui. Pour le spolieur, la situation est parfaite si le propriétaire ne vient même pas réclamer son dû. IL PRENDRA LE STATU QUO QUI LUI PROFITE POUR DE LA PAIX. Croyez-vous que celui qui est dehors - parce qu'un monstre lui a volé sa maison - est en paix ? Vos inquiétudes traduisent bien que vous savez que la situation dont vous jouissez actuellement est une imposture et vous redoutez que le propriétaire de la maison Congo qui s'appelle PEUPLE CONGOLAIS ne vous foute dehors par la force si vous refusez de sortir de sa maison. Non, madame, il n'y a pas de paix pour ceux qui meurent de faim, de soif, de maladie, qui n'ont même pas d'avenir - parce que des voleurs leur piquent leur argent.

DANS VOTRE BOUCHE, LE MOT PAIX A LA MEME SAVEUR QUE LE MOT DICTATURE. VOTRE "PAIX" CRUCIFIE LE PEUPLE CONGOLAIS. ET NOUS N'EN VOULONS PAS. ELLE NE SE MANGE PAS, NE NOURRIT PAS LE PEUPLE MAIS LE TUE SCIEMMENT.

Madame, 

c'est votre époux qui est le fauteur de guerre au Congo depuis 1977 parce que c'est un drogué du pouvoir. Il a tué Marien Ngouabi pour le pouvoir, a évince Yombhi pour le pouvoir, a mis le Congo a feu et à sang en 1997 pour le pouvoir, il veut changer la Constitution du 20 janvier 2002 toujours pour le pouvoir et s'apprête à tirer sur le peuple s'il le faut toujours pour garder le pouvoir. Il y a des indicateurs qui ne trompent pas comme cette distribution d'armes de guerre aux ressortissants du nord pour encore plonger le Congo dans la terreur. Cette fois-ci, les choses ne se passeront pas comme votre époux le croit. Nous avons libéré la parole et la parole va libérer l'action pour que le Congo reprenne son destin en main.

Madame,

en fait, il ne vous faut convaincre qu'un seul homme, un homme qui dort auprès de vous, un homme dont vous connaissez la moindre pensée, un homme qui vous aime au point de vous avoir enlevée à un autre homme le jour sacré de votre mariage avec monsieur Diawara.

Vous êtes plus proche de lui que ses enfants, que ses conseillers. S'il se décide à laisser enfin le peuple congolais en PAIX, c'est-à-dire, dans les dispositions à déterminer librement de son avenir, il n'y aura aucun problème mais s'il veut nous prendre pour un peuple incapable de reprendre son POUVOIR, cette fois-ci, vous allez être surpris ! 

Madame,

nous ne contrôlons pas la furie du peuple, un peuple frustré depuis dix-sept ans et Dieu seul sait comment il réagira si votre mari persiste dans son projet de coup d'Etat constitutionnel. Vous n'avez pas envie de courir pour fuir mais vous, vous n'aurez pas à courir puisque votre mari vient d'acheter deux avions avec l'argent de notre peuple pour vous extirper de la colère du peuple si nécessaire. Vous parlez de belles maisons mais oubliez de dire que c'est que c'est vous qui habitez de telles demeures de luxe, ces biens mal acquis que nous restituerons au peuple. Evidemment, si tout n'est pas cassé avant ! 

Madame,

donner un petit repas à des enfants à noël, c'est bien si ces enfants auront quelque chose à manger demain mais c'est encore mieux de leur assurer un avenir. Nous ignorons comment vous les avez choisis ; peut-être ne s'agit-il que des gosses de riches, des fils et filles à papa mais si ce sont les enfants de Congolais lambda, nous, nous venons pour leur donner pas seulement un petit gueuleton d'un jour mais un avenir.

En conclusion,

vous avez le devoir de convaincre votre dictateur de mari de laisser le pouvoir en 2016 en sortant par la porte constitutionnelle. LE CONGO RISQUE DE S'EMBRASER ET CETTE FOIS-CI, CA NE VA PAS S'ARRETER A BRAZZAVILLE. TOUT LE PAYS RISQUE DE SE LEVER COMME UN SEUL HOMME.

Madame,

nous sommes le peuple. Nous sommes le Congo. Nous sommes le POUVOIR, le VRAI POUVOIR. Nous sommes déterminés à nous faire respecter. CETTE FOIS-CI, NOUS NE CEDERONS PAS.

Madame,

nous profitons tout de même de ce message pour vous souhaiter une excellente année 2015 - à vous, à votre époux et à toute la famille Nguesso parce que nous savons qu'en 2016, nous en serons débarrassés

AU PEUPLE CONGOLAIS,

AU PEUPLE QUI M'A DONNE SA CHAIR,

depuis dix-sept ans, nous avons éprouvé dans notre for intérieur votre douleur. Nous n'avons pas oublié que certains d'entre-vous ont tout perdu le 4 mars 2012. 

Pendant que vous souffrez, nous voyons le régime des crocodiles de l'Alima dilapider votre argent, l'argent qui vous aurait permis de croire en la république, d'envisager l'avenir sous des meilleurs auspices.

Cette année qui vient sera une année décisive : si tu n'es pas fort, le mal persistera et les forces des ténèbres te plongeront dans encore plus de souffrances. Tu n'as pas le choix : Denis Sassou Nguesso te forcera à te battre pour ton POUVOIR. Tu dois relever le défi !

TU NE DOIS PAS CRAINDRE DE LIVRER LE COMBAT DE L'HISTOIRE. AU SOMMET DE TON ETAT TRONE UN SATANISTE. IL DOIT ETRE VAINCU.

A vous, mères, pères, soeurs, frères, compatriotes,

LE LION DE MAKANDA SOUHAITE UNE ANNEE 2015 PLEINE DE VICTOIRES.

Vive la république !

Vive le Congo !

                            LION DE MAKANDA MWAN' MINZUMB'

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg