Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 19:06

Quand monsieur Denis Sassou Nguesso s'interroge en se demandant dans quelles villes les Congolais veulent vivre mieux, il feint d'ignorer la réponse car  il la connaît : les Congolais veulent vivre dans des environnements urbains modernes avec eau, électricité, travail, écoles, universités,  hôpitaux modernes, avec des systèmes de gestion des déchets modernes, etc. Voilà ce que veulent les Congolais qui n'ont pas le choix de vivre avec des ordures comme voisines  car s'ils cohabitent avec leurs ordures, c'est pour la simple raison qu'ils ne peuvent parcourir soixante-dix kilomètres pour aller jeter une peau de banane, ou des feuilles de marantacée.  On ne traverse pas une ville pour aller jeter ses ordures ! Dans toutes les civilisations ayant atteint le stade de l'urbanisation, il y a un problème d'ordures et ce problème étant une question collective, il revient aux autorités de le résoudre. Quand on apprend que la société PRO BRAZZA qui reçoit des milliards pour ramasser les ordures de la ville de Brazzaville a des problèmes, on se demande si monsieur Sassou se rend compte qu'il est à la tête d'un pays et qu'il lui incombe d'apporter à son peuple les conditions idéales pour une société saine où les poubelles existent, par exemple.

Il faut mettre en place des poubelles publiques  que des véhicules ramasseraient régulièrement et cela, le Congo l'avait ! Ca s'appelle une voirie publique. Ce n'est tout même pas aux citoyens de s'occuper eux-mêmes du ramassage des ordures ! Je suis pour un incinérateur et pour le tri sélectif des ordures. Une ville comme Brazzaville produit forcément quotidiennement des tonnes d'ordures ; il faut bien que le ministère de l'urbanisme, de la ville et de l'environnement s'en occupe ! C'est un travail sérieux qui doit être fait avec le soutien des mairies et des habitants, bien sûr.  S'il n'y a pas de l'eau et de l'électricité, ce n'est pas non plus la faute aux Congolais et Sassou ne peut pas dire qu'il n'entend pas les plaintes de ses concitoyens dont il se prétend le chef prédestiné au commandement suprême ! La saleté est le produit d'une absence de politique de la ville qui est pire qu'une mauvaise politique de la ville car dans ce second cas, la politique de la ville existe quand même en dépit du fait qu'elle soit mauvaise.

Dans la vidéo où Sassou parle des Congolais et de quelles villes ils voudraient, on découvre un homme irresponsable, preuve qu'il ne dirige plus le Congo qu'il a laissé en pâture à ses fils et neveux, à son clan. Chaque ministre est redevable de son poste à un parent de sang royal - si ce n'est à Sassou lui-même. Ils sont donc limités dans leur champ de décisions et attendent les vrais ordres de ceux à qui ils doivent leurs postes. Il n'y a aucune exception. Sassou semble ne pas être conscient que c'est à lui qu'il revient de construire la société  dont rêve les Congolais - sinon à quoi cela sert-il de se jucher au sommet de l'Etat ? Juste pour se servir ? Ne se sent-il pas assez riche même si on peut toujours accumuler les zéros  dans son compte banciaire ? On a l'impression en écoutant parler Sassou que les Congolais seuls peuvent décider de ce qu'ils veulent pour que leurs souhaits deviennent réalité. Le peuple est un ensemble de problèmes et un chef d'Etat est là pour proposer des solutions pas pour se poser à son tour des questions sur les desideratas du peuple - alors qu'il les connaît et reçoit d'énormes privilèges pour être en situation de les résoudre. Quand Sassou a transformé Oyo, un village de pêcheurs en ville, a-t-il demandé aux pêcheurs dans quelle ville ils voulaient vivre ? On voit bien qu'Oyo, un petit patelin de rien du tout, joue le rôle de troisième ville du Congo en importance - alors qu'il n'en est rien.

Sassou demande aux Congolais de se poser la question de savoir dans quelles villes ils voudraient vivre  mieux et lui, ne se pose-t-il donc aucune question de cette sorte ? Ne se préoccupe-t-il pas du mieux-vivre de ses concitoyens dont il est le représentant forcé ? A-t-il le sens de la réalité altéré par le pouvoir ou fait-il exprès ? Personne - même pas un chien, ne voudrait vivre dans ses ordures et dans un environnement démographiquement dense comme une ville, il faut une politique pour le développement sinon le monde entier croirait que monsieur Denis Sassou Nguesso est ou un irresponsable ou un incapable ou les deux et le peuple pourrait croire qu'il n'y a rien à attendre de lui. Ce qui est d'ailleurs le cas.


 

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg