Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 06:39

Le 15 août 2010 approche. Plus que quelques jours avant la danse des esclaves. On se presse. La fébrilité augmente car festoyer est la raison d'être de tout régime de "pirates politiques". L'électricité d'Imboulou tarde à arriver à Brazzaville mais on s'entraîne déjà du côté des minettes majorettes  au stade Alphonse MASSAMBAT-DEBAT ! Comme Denis Sassou Nguesso se repose en dorlotant  ses poissons-chats et  en s'occupant de son élevage de ngokis (crocodiles), de vaches et d'autruches entre autres, c'est normal qu'Isidore Mvouba soit celui qui inspecte les basses oeuvres qui accompagneront les festivités du cinquantenaire de la dépendance. Les oeuvres éphémères de prestige qui coûtent si chers pour la gloire du grand reptile. De plus, les vaches du roi Sassou ont attrapé froid puisqu'elles ont développé une pneumopathie ! Il faut qu'il reste à proximité pour les réchauffer ! C'est un roi bon avec ses vaches et ses poissons-chats et méchant avec le peuple congolais et nous allons vous le prouver.

Une politique se fait à une grande échelle sinon, c'est une action limitée, individuelle, voir partiale ou intéressée. La fondation Ebina, c'est tout à fait normal, agit à ce niveau et l'on comprend que c'est  un citoyen, Washington Ebina, qui use librement de ses moyens pour des actions limitées. Lui peut même se permettre d'être partial mais il ne l'est pas !  Au niveau d'action d'un gouvernement qui parle d'AVENIR, DE MODERNISATION ET D'INDUSTRIALISATION (production à l'échelle industrielle), il est incompréhensible de doter l'hôpital de district d'Oyo d'une ambulance et de ne pas en faire autant pour les autres districts qui ont les mêmes besoins. D'ailleurs, pas que les districts... Et, je me demande pourquoi la femme interviewée à cette occasion semble si fâchée que Sassou pense à la VCC (Vraie Capitale du Congo). Une politique d'un Etat est à l'échelle d'une nation sinon, c'est du favoritisme, de l'injustice sociale. Et comment donner tort à ceux qui crient au "tribalisme" de monsieur Denis Sassou Nguesso quand on voit que TOUT CE QU'IL FAIT A UNE ORIENTATION régionaliste ou partiale. Cependant, s'agissant de ses poissons-chats et consorts, il n'est pas partial et s'occupe de tout le monde sans exception. Tenez, les potablocs pour le nord de Brazzaville, comme de tas d'autres projets comme si le sud de Brazzaville n'avaient pas les mêmes besoins ! Les réalisations de monsieur Sassou semblent suivre la route nationale qui se dirige vers le nord du pays : la télé à Nkombo sur la route du nord, les potablocs au nord de Brazzaville, etc. Aux puritains qui font mine de ne rien voir et de ne rien entendre, nous n'inventons rien, nous ne spéculons pas car c'est le pouvoir qui a assassiné la honte qui l'annonce lui-même. Il y a comme deux Congos dans  un même pays et on ose me parler d'"UNITE" ? Sassou se comporte non comme un chef d'Etat car il n'a jamais été un véritable homme d'Etat mais comme un chef de gang, un chef de clan qui favorise le petit groupuscule qui le tient en otage pour l'avoir juché au sommet de l'impunité officielle d'Etat. Dans la piraterie, c'est tout pour les pirates, rien que pour les pirates et FETE A VOLONTE (MIKOLO NIONSO, FETI NA FETI).

Nous sommes outrés, nous nous arrachons les cheveux en constatant que monsieur Denis Sassou Nguesso ordonne la construction d'un hôpital de "campagne" pour dix petits jours comme si la maladie ne sévissait que du 7 au 17 août 2010 ! C'est tout bonnement se moquer de la santé du peuple congolais ! Mvouba a procédé à l'inauguration de cet hôpital médico-chirurgical appelé à tort de campagne puisqu'il est installé à Brazzaville  - un centre urbain- le centre urbain le plus important du pays, pour dix petits jours. Un hôpital de campagne comme son nom l'indique est pour la campagne qui n'a pas les moyens de se doter d'un véritable centre hospitalier ; d'où la nécessité de créer une sorte d'hôpital ambulant. Ici, la logique est  incompréhensible : on installe une unité de chirurgie, de soins, etc mais on estime que 10 jours de soins gratuits pour les Brazzavillois suffisent - alors qu'ailleurs, des pays comme le Gabon ou la Guinée Equatoriale se dotent d'une vraie Sécurité Sociale.

C'est idiot et criminel à la fois. Idiot parce qu'une bonne action ne doit pas être limitée dans le temps et criminel parce que l'on condamne volontairement de nombreux Congolais pauvres qui ont vraiment besoin d'une telle unité  de soins, faute de moyens financiers pour se soigner. On aurait pu la mensualiser, par exemple - au lieu de n'utiliser ce matériel neuf que dix (10) petits jours. Attendez, au Congo, on est entre un discours du genre " on ne peut pas faire participer l'équipe nationale de foot aux éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations faute d'argent" à "On fait un petit hôpital de campagne pour 10 jours pour soigner le peuple" - alors que chaque voyage de Sassou à l'étranger COUTE 3 MILLIONS DE DOLLARS ! Non, personne ne peut appeler "POLITIQUE" de tels agissements. Et le comble dans tout ça, c'est de se demander que va devenir le matériel. Que va-t-on faire de l'unité de chirurgie ? L'envoyer à Oyo comme d'habitude ou en faire une nouvelle clinique SASSOU privée ? A chaque fois que jaillit une idée intéressante, Sassou trouve le moyen de la rendre inintéressante. C'est vrai qu'il applique bien une politique de "CONSTRUCTION/DESTRUCTION" : un coup, il construit, un autre, il détruit ce qu'il a construit. La permanence est toujours pour "ceux d'en-haut" et le provisoire pour les autres. Ainsi vont la médiocrité et Sassou Nguesso comme deux  jumeaux de la même mère BETISE. Quand vous hissez l'irresponsabilité au sommet de l'impunité d'Etat, c'est normal qu'elle vous chie à la gueule ! 

 

 

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg