Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 12:40

Ce 19 septembre 2013, au stade du 26 mars à Bamako (Mali), une quarantaine de délégations dont une vingtaine de chefs d'Etat, notamment Denis Sassou Nguesso, Alassane Ouattara, François Hollande, Boni Yayi, Ali Bongo Ondimba, Idriss Déby Itno, Jorge Carlos de Almeida (Cap-Vert), Blaise Campaoré, entre autres, ont assisté à l'investiture de son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, président élu démocratiquement du Mali. Nous avons regroupé quelques photos dont nous allons tirer quelques enseignements.

Il y a  d'abord François Hollande, invité de marque, artisan de l'unité nationale retrouvée du Mali, très courtisé que tout le monde voulait rencontrer dans la mesure où nous sommes dans le précarré français en raison des liens coloniaux et de la recherche du quitus français pour tous ces dictateurs qui veulent rester au pouvoir en voulant faire croire qu'ils sont bien vus de la France au travers d'images de proximité avec le chef d'Etat français. 

Le point de repère de l'événement, c'est évidemment Ibrahim Boubacar Kéïta. L'importance accordée aux invités se mesure donc à la proximité, aux gestes de déférence, de reconnaissance, d'amitié qu'il vous concède :

Hollande_Deby_etc-copie-1.JPG

Hollande est assis entre Ibrahim Boubacar Kéïta (IBK) et Idriss Déby. IBK veut montrer au peuple malien qu'il est très reconnaissant envers l'appui militaire que son pays a reçu de la part de la France et du Tchad qui ont versé le sang de leurs soldats pour bouter hors du Mali l'ennemi islamiste. Cela se voit, se conçoit même très bien que François Hollande soit le principal invité et l'interlocuteur central du nouveau président malien qui n'a pas fini de demander de l'aide à la France. D'ailleurs, c'est grâce à la France qui a exigé des élections démocratiques qu'IBK doit son arrivée au sommet de l'Etat malien.

Deby_Hollande_Ibk.jpg

Il y a eu ceux qui ont eu droit à la parole, marque de respect et de haute considération.

Et voici comment se concrétise le respect absolu quand votre hôte vous accorde la parole (Sassou a dû envier ce moment...) :

Hollande Au Mali

Il y a aussi ceux qui ont pu approcher François Hollande et discuter en aparté avec lui :

Hollande_Ibk.jpg

C'est normal qu'IBK soit proche du président français car il est l'hôte du jour et le maître de cérémonie.

Il y a aussi l'opportuniste Boni Yayi qui a réussi à approcher le président de l'Hexagone au moins à deux reprises, la seconde fois, on notera la présence de Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères de la France.

Hollande_Boni_Yayi.jpg

Hollande a l'air de le regarder comme une curiosité humaine qui essaie bassement de le courtiser...

Boni Hollande Fabius

Cette fois-ci, Boni Yayi a réussi a se faire entendre en privé - alors que cet entretien n'était même pas annoncé par la presse française. Le vaudou a vraiment du bon...

Il y a celui que l'on remercie chaleureusement de façon à ce que cela se sache en public...

IBK-Itno.jpg

Et puis, il y a eu ça, une réception debout où deux chefs d'Etat parlent en même temps à François Hollande qui écoute et regarde plutôt Ali Bongo Ondimba qui est en face de lui. Vous noterez qu'Alassane Ouattara mieux éduqué, écoute et regarde Denis Sassou Nguesso en face de lui, l'air de lui dire : "Mais laisse d'abord Ali finir de parler à François, s'il te plaît !"

Hollande Questionné

N'avez-vous pas l'impression que François Hollande qui jette tout de même un regard en biais à son interlocuteur de côté, les lèvres pincées, semble plutôt méfiant et sceptique quant à ses propos ? C'est du moins mon humble point de vue...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

mwangou 22/09/2013 21:05


Bsoir LDM! je souhaite que quelqu'un m'éclaire sur le fait que Sassou Nguesso et le pct, parti de gauche, ont plutôt toujours chercher leurs amis politiques dans les partis de droite? et personne
n'y trouve rien à redire! 

Le Lion de Makanda (LDM) 22/09/2013 23:16



C'est simple à comprendre : la France est d'abord un pays de Droite (il suffit de regarder les présidents français sans remonter à la quatrième république : à Droite, nous avons De Gaulle,
Pompidou, D'Estaing, Chirac et à gauche Mitterand et Hollande...)  ; ce qui fait que la Droite a plus régné que la Gauche. Comme on sait que le Congo est toujours une colonie française, on
va chercher ses alliés auprès de ceux qui dominent le paysage politique français. C'est-à-dire, d'abord à droite et nous savons que la Droite est de tendance libérale et le libéralisme fait
plutôt bon ménage avec les dictatures qui laissent les multinationales étrangères piller leurs pays - ce qui entraîne que les gouvernements de droite s'acoquinent avec les dictatures qui
perdurent...



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg