Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 14:02

Forbes est un magazine qui recense chaque année les hommes les plus fortunés de la planète - ce qui nous permet de constater qu'il y a de plus en plus de milliardaires en dollars chaque année. On se demande pourquoi dans l'esprit de quelqu'un a germé l'idée de créer Forbes Afrique comme si Forbes Monde ne suffisait pas.

Les fourberies de Forbes Afrique, de "FOURBES" à fric, marchent très bien : il faut inviter des personnes de bonne facture pour vendre un torchon. C'est une recette bien éprouvée depuis des lustres.

Jamais un seul président africain dans son classement mondial - même lorsque l'on prétendait Mobutu plus riche que la reine d'Angleterre et Crésus. Forbes a décidé de faire la gloriole aux richissimes africains, non pas parce qu'ils développent l'Afrique ou parce que leur richesse est le fruit de leur travail, de leur ingéniosité dans  le business ou l'industrie mais parce qu'ils savent piller, détourner les ressources et les richesses de leurs pays après que les multinationales soient passées en premier.

Forbes avait-il besoin de créer un magazine spécial pour l'Afrique ? Parce que nos milliardaires ne sont pas assez bien pour Fo(u)rbes Monde ? Pourquoi avoir choisi le Congo pour lancer le fameux magazine qui n'apporte rien à l'Afrique, même pas une petite banane à frire ? Est-ce le pays où il y a le plus de milliardaires en dollars ou est-ce parce que Denis Sassou Nguesso serait actionnaire de Forbes Afrique ? Certes, il doit y avoir de la marge entre les vautours blancs et les collecteurs de miettes noires mais la thésauration des miettes fait aussi de grosses fortunes en millards de dollars. Et si un sou est un sou, un Forbes doit être partout un Fo(u)rbes.

Que les Ockrent, les Copé, les Raffarinades s'emploient au Congo, nous en avons l'habitude car la politique de "file-moi du fric au noir" est une vraie application bijective qui fonctionne dans les deux sens entre les membres de la Françafrique mais que Macky Sall, président du Sénégal, vienne assister aux fourberies de Scapin-Sassou, même les Sénégalais s'en étonnent. C'est que la nouvelle détonne - quand un président supposé démocrate s'incline devant le caprice d'un vieux dictateur. Le "Macky" est pourtant un petit lémurien très intelligent pour ne pas tomber dans les bassesses d'un éléphant... Un magazine privé qui déplace des chefs d'Etat comme si l'avenir de l'Afrique en dépendait ! Quelle ignominie ! Ils finissent tous par perdre la mesure de l'importance des choses. Même Jacob Zuma ! Heureusement qu'à 95 ans, Mandela n'a plus les yeux et les oreilles pour voir et entendre pareilles inepties...

Si Forbes plantait des tomates dans toute l'Afrique pour nourrir nos enfants, ça se comprendrait mais qu'il s'agisse juste d'un magazine qui compte les fortunes des Africains, ça choque. L'association entre Fo(u)rbes Afrique et la politique montre bien qu'il y a de la magouille là-dedans, il y a fourberies sous Forbes. En effet, c'est avec l'argent du Congo, celui qui aurait pu nourrir nos enfants, soigner nos malades que Fo(u)rbes vient tenir ses fourberies de Scapin-Sassou au Congo. Ca choque encore plus d'entendre combien cette petite fourberie va coûter aux caisses de l'Etat. Tout se passe comme si tous les escrocs, tous les vautours, toutes les canailles de la terre viennent se refaire au Congo parce que ce pays est dirigé par un homme qui a perdu toute sagesse mais qui par contre va recevoir du CICIBA un prix, celui de la ...sagesse bantoue ! Tout a été inversé car là où trônaient le kimuntu, la sagesse et la maat, règnent désormais l'esprit de la bête, le mal absolu, la bêtise infinie et la déraison en costume.

C'est vrai qu'il ne faut pas que les milliards noirs mal acquis de l'Afrique viennent heurter la sensibilité des milliards bien acquis de l'occident et sa fille l'Amérique dans leur blancheur immaculée... Même quand l'on parle des riches, l'Afrique fait quartier à part et son quartier a choisi la capitale la plus sale du monde pour venir s'installer afin de vendre les fourberies de Forbes à la souillure du continent où naquit la maat. Comme si l'orgueil de nos riches africains ne faisait plus de quartier.

Eh bien, que ça se sache - sans fourberies, que Forbes - qui ne plante pas des euphorbes comme le manioc - dise qui sont les plus riches du Congo, de sorte que nous sachions demain à quelle porte frapper pour récupérer le denier du peuple...

Macky_Sall_Forbes.jpg


Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg