Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 09:50

DEFUNT EUGENE BOUSSOUKOUEugène BOUSSOUKOU était un jeune homme bon qui n'hésitait pas à ouvrir sa porte à celui qui souffrait jusqu'au jour où celui que la société française n'arrivait pas à loger de façon stable lui prenne sa vie - alors qu'il venait de lui donner le gîte et le couvert. La communauté congolaise de Lyon, moi, le premier, sommes outrés de l'article du Progrès qui essaie d'humaniser le monstre qui a assassiné un jeune homme qui appartenait au clan de mon père et dont j'héberge l'oncle venu de Nevers à cette occasion. Qu'il se dise affligé par le crime, nous n'y croyons pas : c'est une tactique dictée par ses avocats afin qu'il échappe à la prison à vie.

SI LA VIE QU'IL A PRISE APPARTENAIT A UN JUIF, CETTE AFFAIRE AURAIT EU LE RETENTISSEMENT ET LE BATTAGE MEDIATIQUES A LA HAUTEUR DE LA BARBARIE DE SON AUTEUR. EN EFFET, AUCUNE TELEVISION N'A EVOQUE CE CRIME CRAPULEUX QUI TEMOIGNE DE L'INHUMANITE DE SON AUTEUR.

Non, on n'assassine pas de sang froid, on ne tranche pas la gorge d'un homme qui vous a mis à l'abri du grand froid de février en lui prenant la vie d'un coup sec. Cet homme appellait souvent le SAMU SOCIAL et lorsqu'on lui demandait de sortir, tranchait-il la gorge de ceux qui le recevaient parce qu'ils lui avaient demandé de partir ?

Dans un article écrit par Richard Schittly dans le journal Le  Progrès, on peut lire : "Il a gardé de la Russie cet adage, répété au juge d'instruction : "l'homme ne donne pas la vie, il ne peut la reprendre"", une sagesse dont ce monstre n'a pas eu à appliquer lorsqu'il a assassiné de sang froid le défunt Eugène BOUSSOUKOU. Au contraire, en tranchant la gorge de notre compatriote, il a dû le voir perdre tout son sang avant de recouvrir la victime de sa couette, des gestes qui dénotent de la cruauté, du mépris et il pourra avoir cent ou mille avocats que cela ne ferait pas de lui autre chose qu'un assassin.

Nous prêchons le kimuntu, en tant que Bantous, ce que l'Europe a connu au travers du christianisme sous la désignation de l'amour du prochain et nous n'assassinons pas ceux qui nous hébergent - même si nous avons bu quelques bières.

Il dit avoir pris un couteau et tranché sec, Eugène n'a même pas eu le temps de se défendre. Il aurait pu appeler les pompiers pour qu'on tente de le sauver mais il a refermé la porte car le trou à la fenêtre n'est pas assez grand pour laisser passer un homme.

La justice française, nous y croyons et nous savons qu'elle ne se laissera pas attendrir par les regrets d'un homme qui tue parce qu'on lui dit de sortir de chez soi.

Le fait que son père ait été tué par les Russes n'est pas une excuse : Denis Sassou Nguesso a massacré des dizaines de milliers de Congolais, lui pour qui la France va dérouler un tapis rouge, pourtant cela n'a pas fait des Congolais de France des massacreurs au couteau.

Si on trouve des excuses à un homme qui tue pour un oui ou un non, un assassin qui aurait déjà deux avocats, il faut craindre que la société française qui a suscité tant d'idéaux universels soit désormais inscrite comme une nation qui ne sait plus distinguer le criminel de l'innocent.

Nous savons que les écrits de l'auteur n'engage que lui, des écrits qui augurent de la future ligne de défense des avocats d'un Judas qui n'a pas hésité de boire votre vin, de manger votre pain pour vous prendre la vie d'un coup de couteau assassin.

L'acte de tuer de sang froid n'est pas un acte anodin : on sait que l'on va prendre une vie sans que ni les cieux, ni les hommes ne nous aient donné ce pouvoir. En le faisant, on se substitue au créateur, à Dieu car comme le dit JOB dans la Bible ; "Dieu a donné, Dieu a repris, loué soit l'Eternel !"

La communauté africaine doit se réunir autour d'une marche blanche car si nous laissons la société française qui n'a pas pu trouver un logement fixe à un homme dont l'aspect n'a rien du SDF classique (crâne et menton rasés) épargner ce criminel, si nous ne nous battons pas pour qu'une vie noire ou grise soit aussi importante que celle d'un Blanc ou d'un vert, c'est que nous n'avons pas compris toute l'histoire de la gent noire qui a été rabaissée plus bas que terre pour un épiderme anthracite. Juste pour une peau différente. SI LES AFRICAINS ET MEME LES FRANCAIS EPRIS D'HUMANISME DE JUSTICE NE SE LEVENT PAS COMME UN SEUL HOMME, C'EST QUE NOUS N'AVONS PAS FINI DE TIRER LES LECONS DE L'HISTOIRE SANGLANTE DU MONDE...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg