Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 14:35

 Kadhafi.JPG

COMMENTAIRE : Kadhafi est mort. Est-il tombé sous les bombes de l'OTAN ou sous les balles de la soldatesque du CNT ? Nous ne savons toujours pas entre les mains de qui est tombée la Lybie. L'Afrique reste le continent de la démesure où les excès et les manques sont légions. La révolution lybienne risque d'être comme toute révolution une révolution trahie ; il suffit de voir ce qui se passe en Egypte et en Tunisie. Ceux qui vont avoir le destin de la Lybie en main sont obligés de faire mieux que lui et nous attendons de voir si la démocratie va venir après les bombes. On va certainement regretter le grand défenseur de l'Afrique véritablement indépendante en même temps que ses détracteurs fustigeront le dictateur. La Lybie entre dans une zone de turbulence avec des armes à foison. La France a vendu pour 75 millions d'euros d'armes à Kadhafi et elle a aussi livré des armes à la rébellion. Il s'agit de savoir si celles-ci vont se taire avec la mort de Kadhafi ou continuer à parler la langue du sang avec ses fidèles. Cela fait un moment que les appétits occidentaux ont jeté leur dévolu sur les richesses du sous-sol lybien et l'heure du partage du gibier arrive car la récompense des alliés du CNT ne peut être qu'à la hauteur de leur gourmandise....

 

L'ancien "guide" libyen avait été blessé à la tête et aux jambes alors qu'il tentait de fuir Syrte, prise dans la journée par les forces du Conseil national de transition (CNT).

D'après le ministre de l'Information du gouvernement provisoire, Kadhafi a été mortellement blessé dans une attaque menée par les forces du CNT.

Mais selon Abdel Madjid Mlegta, responsable militaire du CNT, l'ex-dirigeant libyen a été touché dans un raid aérien mené à l'aube par l'Otan.

A Bruxelles, le porte-parole militaire de l'Alliance atlantique a confirmé que l'aviation alliée était entrée en action dans le secteur mais n'a pas dit si Kadhafi avait été visé par ces bombardements.

"Des avions alliés ont frappé vers 08h30 (06h30 GMT) deux véhicules des forces pro-Kadhafi qui faisaient partie d'un convoi plus large dans le secteur de Syrte", a dit le colonel Roland Lavoie.

Le porte-parole de l'Otan a assuré que l'Alliance avait respecté les conditions de son mandat: "Ces véhicules armés menaient des opérations militaires et représentaient un danger évident pour les civils", a-t-il dit.

SA DÉPOUILLE TRANSPORTÉE EN UN LIEU TENU SECRET

Mouammar Kadhafi était en fuite depuis la prise de Tripoli par les forces du CNT, le 23 août.

"Il y a eu des tirs nourris contre son groupe, et il est mort", a dit Abdel Madjid Mlegta.

Son corps a été transféré dans un lieu tenu secret pour des raisons de sécurité, a précisé à Reuters un dirigeant du conseil de transition, Mohamed Abdel Kafi.

Le président du CNT, Moustapha Abdeljalil, devait s'adresser rapidement à la nation libyenne, a annoncé la chaîne de télévision Libye Libre.

Plusieurs chaînes de télévision ont diffusé une photographie de Mouammar Kadhafi, le visage ensanglanté, présentée comme un cliché pris après sa mort, ce qu'a confirmé un responsable militaire du CNT.

A Washington, le département américain d'Etat s'est dit dans l'incapacité de confirmer l'annonce de la mort de l'ex-leader libyen. "Nous travaillons sur le sujet", a simplement déclaré un haut responsable de l'administration de Barack Obama.

Début octobre, le Premier ministre du "gouvernement" du CNT, Mahmoud Djibril, avait indiqué que le colonel en fuite se cachait dans le sud de la Libye. Sa présence avait également été évoquée fin septembre près de l'oasis saharienne de Ghadamès.

Kadhafi se trouvait en fait dans sa région natale de Syrte, sur la côte méditerranéenne, tombée dans la journée après deux mois de siège par les forces du CNT.

Le pouvoir intérimaire libyen a également annoncé la capture de son ancien porte-parole, Moussa Ibrahim. Son ministre de la Défense, Aboubaker Younès, aurait lui aussi péri dans l'opération.

Né en 1942, l'ex-Guide avait accédé au pouvoir en septembre 1969. Il a été emporté par le "printemps arabe" à la suite du Tunisien Zine ben Ali et de l'Egyptien Hosni Moubarak. (source Reuters)

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg