Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 10:42

COMMENTAIRE : Le Congo, aux yeux de ses hommes politiques, ressemble à une bonne vache à lait  que chacun à son tour s'amuse à traire à outrance - juste pour aller cacher le lait-argent ailleurs. Le Congo, dit-on, croule sous des richesses mais hélas, elles ne profitent pas aux Congolais, l'argent étant dissimulé dans les banques étrangères qui finissent par s'en approprier. Pascal Lissouba aurait planqué 150 millions d'euros au Luxembourg, un scandale parmi tant d'autres qui provoque la démission du premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker.

Notez bien que ce n'est pas seulement à cause du compte caché de Pascal Lissouba que cet homme démissionne. Il y va aussi d'un sujet très sensible en ce moment en Europe : l'espionnage au travers du fichage, d'écoutes, bref, ce que l'Europe reproche en ce moment même aux Etats-Unis au travers du réseau d'écoutes PRISM de la NSA et du FBI. Nous vous l'avons dit : les maîtres du monde savent tout de l'épouvantable pillage des richesses du continent africain ; ils voient tout, savent tout sur tout le monde. Aussi, pourquoi  les occidentaux ne font-ils rien ? Pourquoi a-t-il fallu plus de cinquante ans pour assister à un premier procès des biens mal acquis en France, un procès qui traîne en longueur ? C'est parce que l'argent détourné, les richesses pillées finissent par profiter au final à l'Europe et à sa fille, l'Amérique.

Ils nous prennent l'essentiel de nos richesses, nous laissent des miettes mais par le biais de la cupidité des propres fils de l'Afrique, ces miettes retournent en Europe. Où est passée la fortune de Mobutu, roi du Zaïre, qu'on disait plus riche que la reine d'Angleterre ? Où sont passés les châteaux de Bokassa et tous ses millions ? Tout lui a été retiré, même sa couronne qui a été vendue pierre par pierre par un homme qu'il croyait être son ami - comme si une amitié pouvait exister entre le maître et son esclave.

Triste Afrique, tristes Tropiques ! L'Afrique doit retourner à ce qui fait sa quintessence atavique : son kimuntu, l'art de s'élever au-dessus des pesanteurs matérielles pour ne laisser briller que la sagesse, la sublimation de la vie installée au centre de l'importance, au centre des valeurs. Cela demande une nouvelle éducation, un retour aux origines, un décapage de la gangue de boue qui encrasse le diamant de l'humanessence ou kimuntu.

L'Occident connaît les pays où les gouverneurs noirs africains viennent mettre au frais l'argent mal acquis : dans les coffres de banques monégasques, suisses, luxembourgeoises, entre autres mais pourtant rien n'est fait pour rapatrier toutes ces richesses en Afrique pour développer ce continent qui manque de tout, surtout de l'essentiel - alors qu'il suffirait d'un peu de volonté pour que le berceau de l'humanité soit un petit paradis sur terre. Qu'est-ce qui empêche que l'on saisisse cet argent et qu'il revienne sur le continent sous forme de projets viables et pérennes ?

Le monde subit le joug du capitalisme qui prêche le libéralisme et l'individualisme ; il s'agit de courir toujours et encore après le profit. Toujous plus vite. Les banques ont hissé la cupidité à son extrême, en ruinant même leurs propres clients car disent-ils : "un bon client est un client b....". Or, il se sait que cette cupidité va détruire la planète. Eux auront tout et vous, il ne vous restera rien que vos yeux pour pleurer. On vide les océans et les mers, on rase les forêts, on épuise le monde minéral et toute cette frénésie pollue allègrement l'air, l'eau et tout l'environnement dans lequel nous vivons. Et nous regardons détruire la terre mère sans rien faire.

Rousseau se demandait ce qui se passerait quand les hommes voudront gagner de l'argent pour le plaisir d'en gagner. La réponse est devant vos yeux mais vous êtes trop préoccupés à gagner de .. l'argent pour vous en rendre compte.

L'homme est malade et plus on se dirige vers le nord où alla Caïn après le meurtre d'Abel, plus il est malade et nous envions ce malade de sorte que nous rêvons tous de lui ressembler. Le Christ disait : " Quand un aveugle conduit un autre aveugle, ils finissent par tomber dans le fossé". Le monde actuel est conduit par des hommes aveuglés par l'argent. Or, qu'est donc l'argent ? Une puissance psychologique qui détruit les forêts, les mers, l'environnement pour amasser des bouts de papier avec des numéros dessus. C'est le jeu fétiche de l'humanité, c'est son culte universel où tous les peuples sont sommés de prier le dieu banquier qui distribue la vie au travers de l'argent, son esprit malsain. Partout où il est introduit, c'est comme si on introduisait la mort...

Ils ne vous disent pas tout. Vous allez voir le réchauffement climatique atteindre des sommets avec des conséquences que vous n'imaginez même pas. Le Vatican sait ce qui va arriver mais il a peur de dire la vérité. Nous approchons de l'Apocalypse. Hélas, rien ne pourra l'arrêter. Faille-t-il que l'homme parvienne au bord du gouffre pour qu'il comprenne que la voie que nous avons suivie jusqu'à présent n'est que ruine et destruction à la fin ? Et si c'est ce qu'il recherche pour toujours mieux vous asservir ?

Il faut que le système bancaire change. Si tel n'est pas le cas, nous allons droit vers la fin de ce système de choses car l'homme n'y surivra pas. Or, les banquiers tiennent les hommes politiques qui les ont sauvées de la banqueroute qu'elles avaient provoquée à cause de leur propre cupidité. A présent, les banques dévorent les Etats qui les ont sauvées ! Il y a des forces obscures qui tiennent ce monde et le combat ne pourra être gagné que sur le terrain spirituel. Que ceux qui peuvent comprendre comprennent...

Juncker.jpgJean-Claude Juncker, Premier ministre du Luxembourg depuis 18 ans et doyen des dirigeants

européens, a été contraint à la démission mercredi après la défection de ses alliés socialistes suite à

un scandale lié au service de renseignement.

Alors que les socialistes avaient déposé une motion demandant la dissolution de la Chambre des députés et l'organisation d'élections anticipées dans les trois mois, Jean-Claude Juncker a annoncé qu'il remettrait sa démission au chef de l'Etat jeudi matin à l'issue d'un conseil de gouvernement.

Espionnage

L'affaire à l'origine de cette crise a été révélée en novembre 2012 avec la publication par l'hebdomadaire D'Lëtzebuerger Land du verbatim d'un entretien entre l'ancien directeur du service SREL et le Premier ministre datant de 2007.

Au cours de cette conversation, le directeur du SREL, Marco Mille, révèle l'existence de 300 000 fiches individuelles de citoyens et de personnalités politiques. Résultant d'opérations d'espionnage pendant la guerre froide, ces fiches ont été détruites, précise M. Mille.

Il dévoile aussi l'existence d'une écoute, datant de 2005 ou 2006, d'un entretien au Palais entre M. Juncker et le chef de l'Etat, le Grand-Duc Henri. M. Mille fait part également à Jean-Claude Juncker d'informations crédibles de ses services sur l'existence de contacts réguliers entre le souverain luxembourgeois et les services secrets britanniques.

A la suite de ces premières révélations, une enquête parlementaire est lancée en décembre 2012 au cours de laquelle le Premier ministre sera entendu à trois reprises. Elle confirme l'existence de plus de 13 000 fiches sur des personnes, des entreprises ou des associations, dans ce pays de quelque 500 000 habitants.

Le rapport évoque de graves dysfonctionnements du SREL entre 2004 et 2009 faute d'exercice par le Premier ministre du contrôle dont il a pourtant la responsabilité.

"Police secrète"

Sous la direction de M. Mille, reconverti depuis dans la sécurité privée, le service de renseignement a procédé à des écoutes illégales d'hommes d'affaires.

En 2007, des agents avaient mis en place une mission sous le prétexte du contre-terrorisme, alors qu'il s'agissait d'aider un oligarque russe à régler, contre une commission de 10%, un différend commercial. Informé de ces faits, Jean-Claude Juncker demandera l'arrêt immédiat de la mission mais ne prendra pas de sanctions disciplinaires contre les responsables du service.

Le rapport d'enquête reproche également à M. Juncker et au SREL de ne pas avoir alerté la justice en 2006 lors de la révélation d'un compte de 150 millions de dollars au Luxembourg de l'ancien président du Congo, Pascal Lissouba.

Il épingle les achats, avec des rabais allant jusqu'à 30%, puis la revente de grosses berlines allemandes par des membres du SREL à des fins privées, ainsi que l'organisation de missions à l'étranger totalement étrangères aux objectifs du service de renseignement.

Le rapport dénonce des "agissements du SREL dignes d'une structure de police secrète", en évoquant notamment la surveillance du procureur général d'Etat et les accusations de pédophilie lancées à son encontre.

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

le fils du pays 13/07/2013 13:52


A mon frere Congo-Decomplexe,voila une occasion pour Mr Lissouba de porter plainte contre AFP pour diffamation si la somme de 150 millions qu'on l'attribue n'est pas vraie.Contrairement aux biens
mal acquis et les 112 comptes en banque de Mr Sassou dont il n'a jamais entame une procedure judiciaire ce qui veut dire Mr Sassou reconnait avoir vole et continue a voler les deniers publics.Que
Mr Lissouba sorte de sa reseve et porte plainte pour diffamation ainsi prouver sans innocence et etre l'exception du groupe pourri des gens se disant politiciens Congolais.

Congo-Décomplexé: mwan' ntsi 12/07/2013 12:35


Mon cher ami "Le Lion"


Et notre valeureux "Le fils du pays",


 


Comme vous deux, je reste choqué par le montant en jeu: près de 100 milliards cfa!


Mais, restons prudents:


 





Tous les journaux qui publient ce passage "...150 millions...Lissouba" citent comme source unique un télégramme de l'AFP.


Oui la même AFP qui souvent ou presque toujours roule pour la défense des dictateurs en fonction


La question est: le rapport original du parlement luxembourgeois(en tout cas de ses députés socialistes) fait-il mention de Lissouba et pour une telle somme?


Quand nous ajoutons à cela le fait que l'une des dernières dirigeantes(du moins en influence) de cette agence -AFP- en la personne de Christine Ockrent est reçue ces jours-ci chez Sassou à Bzv...
Le doute devient-il suspicion!


 


2° Autre doute:


Dans l'affaire des biens mal acquis, le rapport d'enquête français, un document officiel et du reste consultable, fait état de la somme de 100 à 150 millions €(j'oublie le chiffre exact) sur un
compte luxembourgeois appartenant à...Mr Sassou Nguesso!


 


La question ici est:


Pourquoi ces parlementaires Luxembourgeois ne se seraient-ils pas également offusqués des avoirs luxembourgeois de des Sassou & Nguesso, lesquels sont au minimum de la même grandeur que la
somme ici citée?


 





La somme incriminée, dit l'article daterait de  2006:


Est-ce à dire que Lissouba, parti du pouvoir 10 ans plus tôt, aurait attendu auparavant planqué cet argent dans un paradis fiscal totalement opaque?


De sorte que Sassou qui s'était acharné à identifier et à récupérer toutes les possessions de Lissouba et Cie n'en aie jamais rien su?


Je n'y crois pas!


 


Mon explication est la suivante:


Soit l'AFP nous a trompé...sciemment en tronquant ou subsituant l'info.


Soit cet argent est bien au nom de Lissouba; mais il proviendrait de l'arrangement de ce dernier avec Sassou.


Car on se souviendra que  c'est durant cette période (années 2006) sauf erreur, que Sassou a très gracieusement payé les principaux ténors de l'époque Lissouba; Kolelas(on parle de plusieurs
dizaines de millions €), de Lissouba(à travers sa femme et dit-on Ngamassa, etc...).


 


Ma conclusion:


Quoi qu'il en soit, ce chiffre donne le vertige. Ce ne pourrait être que de l'argent illégitime; donc à récupérer; et donc nous, peuple, le récupérerons le moment venu.


 


 

le fils du pays 11/07/2013 17:05


Comme on dit chez Monoko na ngai nganga,je l'ai toujours dit que les hommes congolais qui pretendre etre politiciens sont tous des maudits pire encore la vielle generation des lissouba,sassou et
consorts.Comment comprendre,tous ces enfants des villageois aux pieds tordus qui jadis disaient avoir souffert la colonisation,aujourdhui ils sont devenus les traitres et destructeurs du
Congo.Ils ont utilise la politique comme moyen pour se faire une place au soleil tout en ruinant le pays dans tous les plans.Raison pour laquelle je souhaite que les jeunes officiers
militaires,vaillants et patriotes delivrent le Congo et son peuple des griffes de tous ces maudits.

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg