Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 17:27

Il faut avoir du coeur pour oser regarder la télévision congolaise en ce moment car par les temps qui courent, élections législatives obligent, on ne parle que des candidats du PCT comme si les autres n'existaient pas ! A Oyo, Christel Denis Sassou Nguesso a même empêché à deux candidats indépendants de se présenter pour être assuré de triompher sans combattre. Tout se passe comme si la télévision d'Etat a reçu l'ordre de ne parler que de la campagne des candidats du PCT qui bernent facilement des populations affamées au travers de quelques bibelots achetés au rabais en Chine. C'est comme si les députés attendaient juste le moment de leur réélection pour se souvenir que le peuple existe ! La campagne se déroule au nord comme si le sud n'existait avec ces millions d'habitants ! On vous parle d'Oyo pour Kiki, d'Ollombo pour Itoua, de Gamboma pour Ngouélondélé...

 

Ngouélondélé affronte Mathias Dzon au nom de la tékité - question d'empêcher l'enfant terrible de Gamboma d'obtenir un siège de député pour revenir à la lumière par une légitimité somme toute tribale - parce que Sassou veut punir Mathias Dzon, une créature du système qui ose faire semblant de critiquer le sein qui l'a si bien nourri aux pétrocfas... Ce sont les habitants de Gamboma qui doivent se réjouir puisque de part et d'autre, les deux camps s'affrontent à coups de millions jetés en pâture à un public affamé. On va jusqu'à leur installer des forages comme si la soif des habitants n'avait aucune importance avant les élections législatives.

De toute façon, on se demande à quoi sert tout ce cinéma puisque nous savons tous qu'au final, c'est Denis Sassou Nguesso qui va distribuer les postes de députés comme un entraîneur de foot qui vous laisse vous époumoner  en se disant : "Allez, mes gaillards, vous pouvez  toujours courir puisque c'est moi qui aurai le dernier mot en établissant le classement pour le jour du match !" Ce n'est pas le talent qui compte, ce n'est pas le projet qui compte mais seulement la proximité au chef, la servilité docile à l'égard du grand éléphant. Sassou est un roi qui joue à la république sur un échiquier tribal  qu'il manipule selon ses intérêts !

C'est une débauche d'argent, de moyens qu'exhibent les candidats du PCT comme si les autres candidats n'avaient pas droit aux médias officiels - déjà qu'ils n'ont pas d'argent pour battre campagne. LA TELE NKOMBO RESSEMBLE A UNE AGENCE PUBLICITAIRE UNIQUEMENT AU SERVICE DES SERVITEURS DU ROI ELEPHANT. C'est d'une partialité écoeurante - que de ne favoriser la visibilité que d'un seul parti politique comme si les autres partis n'existaient pas. Cette élection montre que nous sommes en fait revenus au temps du monopartisme où seul le parti unique, le PCT, avait voix au chapitre. Dans ces conditions, il eût fallu que tous les autres candidats se retirassent des élections législatives pour dénoncer des conditions électorales injustes où l'équité médiatique n'existe même pas car les candidats de l'opposition - s'il en est sont tout simplement inexistants et dans ces conditions, on voit mal comment ils ne gagneraient pas tous les sièges.

Ce n'est pas tout ! Télé Nkombo donne l'impression que les législatives ne se déroulent qu'au nord - alors que la plupart des populations vivent au sud. C'est honteux d'assister à de telles pratiques où les députés candidats à leur réélection dépensent des sommes folles comme si tout se réduisait à une question d'argent.

Il y a une telle naïveté du peuple qu'on se demande pourquoi il joue à cette comédie - alors qu'il sait bien qu'il n'est qu'un prétexte ; oui, le peuple est un prétexte pour règner sur un riche territoire et jouir de ses richesses ! Vous savez que Sassou ne vous permettra d'avoir l'électricité que le temps des élections ; il vous plongera dans l'obscurité aussitôt après. Et encore ! Si et seulement si vous habitez Ouenzé ! Seul Oyo compte pour lui et d'ailleurs, la campagne de KIKI s'apparente à une sorte d'entraînement à l'élection présidentielle.

Cette fois-ci, nous aurons droit à une assemblée où le sang royal sera prédominant : Sassou a en effet lancé ses enfants, ses neveux, ses cousins, ses oncles à l'assaut d'un fauteuil de député et nous savons tous qu'ils vont pour a plupart être investis. IL NE VA BIENTOT RESTER QUE DE PASSER FORMELLEMENT DE LA REPUBLIQUE A LA ROYAUTE EN TRANSFERANT LA CAPITALE DU ROYAUME A OYO...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg