Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 14:02

 

                   Le pétrole à Kiki, le Trésor à Koko !

 

Claudia-JoueurDefootTogolais.jpg

Il y a peu, Jean Paul Pigasse, le propagandiste du dictateur Denis Sassou N’Guesso, évoquait la Terreur, période sombre de l’histoire de France, qui pourrait bien s’instaurer au Congo au cas où des Etats Généraux s’y dérouleraient. Il s’en suivait l’éternelle litanie de la nécessité de maintenir au pouvoir  le clan des voleurs, des Mapapa et des Sassou-N’Guesso, ses employeurs.

Jean Obambi, le Directeur de Télé Congo, récemment dans une interview télévisée,  s’en était fait un peu le précurseur dans un remarquable exercice d’autocritique mêlé d’une dénonciation de sa hiérarchie.

Les Etats Généraux du Congo auraient déjà commencé en « interne »,  à l’intérieur du pouvoir et, plus encore, au sein même du Gouvernement. En réalité dans sa caricature d’institution d’exercice du pouvoir, ce n’est qu’un leurre confectionné par Denis Sassou NGuesso pour dissimuler à l’ensemble des Nations que son Etat n’est rien d’autre qu’une « épicerie familiale » !

Le Général Emmanuel NGouélendélé, qui par sa fille Michèle et son fils Hugues partage doublement des petits-enfants avec le Dictateur, l’avait dénoncé en 2004. Personne n’avait voulu en tenir réellement compte, ni au Congo, ni à l’Etranger et encore moins à Washington, aux sièges du FMI et de la Banque Mondiale.

Ce sombre schéma de vol, de détournements et de corruption généralisée met à rude épreuve chacun des ministres, fantoches par les dérives accumulées qu’ils ont, les uns après les autres, été contraints d’accepter. Passés maîtres dans l’art d’avaler des boas plutôt que des couleuvres, « trop c’est trop ! » serait devenu le mot d’ordre maintenant à l’ordre du jour. Il ne s’en passe pas un, qu’ils n’applaudissent aux déconvenues qu’enregistrent la famille de vautours qui s’est imposée à eux. De l’épisode grotesque de l’anniversaire à Saint Tropez de la Première Dame, auquel aucun d’eux n’avait assisté, ils en ont fait longtemps des gorges chaudes et c’était à se demander d’où provenait réellement la fuite… !  Sur les réseaux sociaux avec des pseudos empruntés, ils ne cessent de publier et de divulguer des informations propres à la déstabilisation du prétendu « Etat congolais ». Ils sont de plus en plus nombreux à se faire porter pâles, souffrants, malades en laissant ainsi filer de plus en plus loin ce pouvoir à la dérive afin d’en hâter la chute.

Le nouvel Etat de droit qui se mettra en place se devra de leur en être reconnaissant pour ne pas en faire des fuyards ni des éternels réfugiés.

Depuis plus de deux ans déjà, des barons du régime s’étonnaient qu’il tienne encore tant l’échec était patent et les excès révoltants. Aucun pays d’Afrique, et peut-être dans le Monde, n’a jamais connu une stratégie de détournement systématique telle qu’elle s’opère depuis une quinzaine d’années. De la montagne de cash, dont dispose le petit clan mafieux, s’écoulent de petits ruisseaux d’argent auxquels viennent s’abreuver les nervis du pouvoir. A sa tête, au sommet de cette montagne, trône maintenant Claudia Sassou N’Guesso – Mapapa – Lemboumba surnommée par certains « Koko » par d’autres « l’Ogresse ». (Son père était souvent qualifié « d’Ogre de M’Pila »)

Claudia dévore tout sur son passage, les hommes (Richard Bruno Jean Itoua s’en mord encore tous les jours les doigts), l’argent  et le pouvoir. Les malheureux ministres qui ont à faire à elles comprennent, à chaque fois, leur douleur. Cette gamine, mentalement, qui n’a aucune légitimité politique, ni légale autre que d’être l’enfant adultérin de son président de père, se plait à les humilier et à les maltraiter comme s’ils n’étaient rien d’autre que ses domestiques. Et ce n’est qu’après ce traitement systématique qu’elle consent à ouvrir le gros sac d’argent, qu’elle garde à ses pieds, pour faire l’avance des frais de mission nécessaires au ministre en question. Il faut se rappeler que Koko s’était faite remarquer, il y a un an ou deux, quand elle avait prétendu avoir fait un cadeau d’ordinateurs neufs à ses collaborateurs alors qu’elle avait un budget affecté pour cela. Cela s’explique par le fait et principe élémentaire que, pour les N’Guesso,  l’argent de l’Etat congolais n’est rien d’autre que leur propriété personnelle !

Pour ce qui est des domestiques, contrairement à son père avec les éboueurs, soyons bien clairs, Koko n’a strictement rien contre eux : elle a fait de son chauffeur chétif et misérable, venu de la RDC pays de sa mère, son compagnon attitré….. !

Aujourd’hui, Koko apparait comme la véritable ministre des finances du Congo. Gilbert Ondongo est devenu un homme de paille institutionnel. Personne d’autre qu’elle n’a le pouvoir d’autoriser tout décaissement. «  Le pétrole à Kiki, le Trésor à Koko ! » Les restes mortels de Marien N’Gouabi, où qu’ils se trouvent, même dans le sac à fétiches de Jean Dominique, ne doivent cesser de s’y retourner.

De Koffi Olomidé à Fally Ipoupa, en passant par JB. Piana et bien d’autres musiciens qui la chantent,  l’Ogresse  ne cesse de battre campagne pour son propre compte en écrasant tout, tous et toutes sur son passage. Elle a bien hérité de son père le mépris qu’il porte aux habitants de la République du Congo, ceux de l’autre rive… !

Comment se peut-il que les Congolais en soient arrivés là ? Comment se peut-il qu’ils soient tombés si bas dans l’indignité et dans l’humiliation permanente ! Comment peuvent-ils accepter de vivre encore dans l’extrême pauvreté alors que les richesses nationales, confisquées par quelques-uns, devraient leur garantir une  vie bien meilleure ! A tous !

 Koko et Kiki, alors que leur géniteur se mettrait semble-t-il  sur la touche,  apparaissent de plus en plus comme les chefs de file de l’innombrable progéniture du Dictateur afin d’en perdurer le système.

Ils feront bien pire que leur père, soyons-en bien sûrs !

 

                                         Rigobert Romuald OSSEBI

 

 

 

Partager cet article

Published by Romuald Rigobert OSSEBI - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg