Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 11:45

Chers internautes,

Chers citoyens du monde,

Chers compatriotes,

Chers abonnés,

Mesdames et messieurs,

nous venons de terminer une année 2011 qui a été riche en rebondissements au niveau mondial. Tandis que la crise couvait en Europe et partout dans les sphères industrielles, le Maghreb se réveillait et disséminait sa ferveur révolutionaire à travers des pays comme la Tunisie, l'Egypte, la Lybie, le Yémen, l'Algérie, le Maroc, même le Maroc où le roi a cédé une partie de ses pouvoirs pour préserver la royauté du vent révolutionnaire qui est toujours au-dessus de la Méditerranée comme une épée de Damoclès.

L'Amérique en finissait avec Oussama Ben Laden dont le cercueil a été livré à la mer. Nous avons assisté au départ de l'armée américaine d'Irak après avoir connu un tsunami dévastateur au Japon remettant au centre de l'échiquier énergétique toute la problématique du nucléaire. La crise emporte des gouvernements en Europe et nous comprenons que ce sont les financiers qui gouvernent ce monde en faisant et en défaisant les gouvernements. L'Europe vit au-dessus de ses moyens depuis trop longtemps et nous voyons mal qu'elle s'en sorte puisqu'elle ne veut pas renoncer à un mode de vie où le superflu est de rigueur et le gaspillage de règle tandis que les riches sont épargnés - alors qu'ils ont beaucoup et à ceux-là, on ne demande malheureusement que peu...

En Afrique, nous avons vécu en Côte-d'Ivoire une situation politique digne d'un projet de recolonisation puisque la France a investi Ouattara en l'imposant par les bombes au détriment de Laurent Gbagbo qui croupit en prison à la Haye. Plus proche de nous, Mba Obame s'est vu voler le fauteuil présidentiel au profit d'Ali Bongo instaurant au Gabon une monarchie républicaine puisqu'il s'asseoit dans le fauteuil de son père. Sur la rive gauche du fleuve Congo, en ce moment même, Etienne Tshisekedi est en résidence surveillée pour avoir osé contester la réélection contestable de Joseph Kabila.

Au Congo, quelques soubresauts pour saupoudrer le peuple d'une illusion de progrès - alors que Denis Sassou Nguesso est revenu au pouvoir depuis treize ans - sans véritable projet globale pour TOUT le Congo. En cinq ans, on peut électrifier tout le Congo et en en cinq autres années, on peut donner de l'eau potable à tous les congolais puisque l'eau abonde et nous n'avons même pas à dessaler l'eau de mer comme en Algérie ou en Israël.

Sur le plan national, le chômage des jeunes est légion, la misère avance dans l'insalubrité tandis que le clan Sassou&Nguesso s'enrichit de plus bel. Il n'y a donc pas une véritable avancée infrastructurelle globale qui concernerait TOUS les Congolais. Par contre, le niveau éducationnel a baissé, le coût de la vie a connu un bon prodigieux alors que la dette du Congo a été passée à l'ardoise magique par le FMI et la banque maondiale. Sur le plan des libertés fondamentales, nous avons assisté à des arrestations arbitraires, la censure de journaux, une corruption galopante en dépit d'une Commission anticorruption qui a même subi le ridicule de se faire plumer par un opérateur véreux pour ce qui est de son siège social.

En prenant en compte les surliquidités, le budget de l'Etat congolais se situe autour de 7000 milliards de francs cfa - ce qui ne représente que 10% des ressources globales réelles estimées à 70.000 milliards de francs cfa dont la grande majorité s'évapore à l'étranger. D'aucuns se demandent où va le Congo, sans cerveau, sans projet global, sans libertés fondamentales, sans éducation, dans la faim, la soif, le noir et la maladie.

Avec ça, Denis Sassou Nguesso a proclamé 2012 "ANNEE DE LA SANTE". Si au moins, son cerveau de grand éléphant savait ce que cela voulait dire ! La santé, c'est un processus qui  se condense sur un organisme social et sur des organismes individuels en y apportant des niveaux de lecture sur sa qualité de vie, son alimentation, son éducation, son environnement, son système sanitaire avec ses infrastructures et la compétence de ses médecins. La santé ne se réduit pas à distribuer la nivaquine ou les moustiquaires imprégnées à quelques habitants d'Oyo ou de Pointe-Noire sans lutter contre le moustique qui profite de l'insalubrité et de l'eau stagnante.

La santé est un équilibre qui dépend de la qualité de la nutrition ou de l'alimentation, de la salubrité environnementale (hygiène), de la qualité de l'eau et nous avons vécu des épidémies  qui par ailleurs se pousuivent faute d'une eau digne d'être bue sans crainte. Le pouvoir promet comme solution globale deux petits potablocs à Brazzaville et à Pointe-Noire. La santé dépend aussi de la qualité des infrastructures sanitaires sinon comment expliquer que l'élite se soigne à l'étranger ? Il faut non seulement bien former les médecins, bien les payer et équiper les hôpitaux sans oublier tout le côté thérapeutique. Comme à son habitude, NOUS NE VERRONS PAS un projet global sortir du cerveau de SASSOU et des ses conseillers grassement payés mais un hôpital à Oyo, un petit dispensaire ici, etc., ce qui en substance n'apportera pas un changement qualitatif et quantitatif significatif.

Du point de vue de la santé, c'est tout un projet social qui doit être remis en cause car la santé n'est qu'un indicateur social, certainement le meilleur pour juger de la bonne santé politique d'un pays. Au premier rang de la maladie, Sassou peut-il comprendre que nous plaçons la malnutrition qui ravage mères et enfants ?

Cette année 2012, le Lion de Makanda a juré de  passer à la phase de propositions  dans une dynamique de critique constructive. Il ne s'agit pas de construire une route ici ou là mais d'élaborer un projet de logistique et de transport global pour le Congo. Il ne s'agit pas au président de construire une route pour faire plaisir à une concubine mais de l'intégrer dans un projet global d'infrastructures de transport qui comprennent la route, l'océan, le fleuve, et le transport aérien qui a causé un accident grave à Pointe-Noire à cause de cercueils volants écumant le ciel congolais.

Sur le plan politique, nous avons démontré qu'il Y A NECESSITE IMPERIEUSE DE SE REGROUPER DANS UNE OPPOSITION DIGNE DE CE NOM car le scandale récent d'Ewo a fini par convaincre tous les vrais démocrates, que l'opposition est à construire non pas autour d'une personne mais autour de GRANDES IDEES, DE GRANDS PROJETS POUR LE CONGO ET LES CONGOLAIS. IL S'AGIT DE PREPARER L'APRES-PETROLE, DE DIVERSIFIER LES SOURCES D'ENERGIE, DE TOUT CENTRER AUTOUR DU CONGOLAIS ET DES CONGOLAIS, EN REVENANT A NOTRE KIMUNTU-BOMOTO afin que les puissances du monde arrêtent de nous considérer comme des bêtes sauvages.

Au peuple qui m'a donné la vie, je dis QU'IL Y TOUJOURS DE L'ESPOIR CAR TOUT N'EST PAS ENCORE PERDU SI NOUS MENONS LE COMBAT QU'IL FAUT EN LAISSANT AUX PETITES AMES DE MOURIR DE LEURS PROPRES INEPTIES. NOUS SAURONS NOUS RASSEMBLER LE MOMENT VENU ET VOUS VERREZ QUE COMME ELIE QUI CROYAIT QU'IL ETAIT RESTE LE DERNIER PROPHETE, QUE DIEU A GARDE D'AUTRES COMBATTANTS, D'AUTRES SERVITEURS QUI N'ATTENDENT QUE DE LIVRER LE GRAND COMBAT POLITIQUE, LE VRAI, LE DIGNE, CELUI QUI APPORTERA LE BIEN-ETRE A TOUS LES CONGOLAIS, DES GUERRIERS PAR LES IDEES SORTIRONT DE L'OMBRE...

A TOUTES ET A TOUS, LDM VOUS SOUHAITE UNE BONNE FETE DE FIN D'ANNEE. 

QUE DIEU PRESERVE LE CONGO DE SES ENNEMIS DE L'INTERIEUR ET DE L'EXTERIEUR... QUE DIEU PRESERVE LE CONGO DE SES MAUVAIS FILS QUI TRAHISSENT LA MERE-PATRIE !

 

                                       LION DE MAKANDA

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg