Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 14:50

Thierry-Moungalla.jpg

Il est notoire qu'en boxe, comme dans de nombreux sports de combat, il existe des catégories : poids léger, poids plume, poids moyen, poids lourd. De même existe-t-il aussi une stratification dans l'art du débat. Quand le PCT, traversé par des courants divergents sur la question du changement de la constitution du 20 janvier 2002, envoie son champion "poids lourd" du débat politique, Thierry Moungalla, ministre des postes et des télécommunications de son royaume, pour rabattre le caquet de l'opposition dite radicale, il faut que ce dernier accepte d'affronter - sur le terrain de son choix un poids lourd de la critique sociale. Aussi, moi, Lion De Makanda, lance un défi à monsieur Thierry Moungalla pour l'organisation d'un débat contradictoire public, vu qu'il se trouve actuellement à Paris pour porter haut le flambeau de ceux qui veulent perpétrer un putsch constitutionnel afin de voir Denis Sassou Nguesso rempiler pour un troisième mandat non constitutionnel, brisant ainsi tout espoir d'alternance démocratique au Congo-Brazzaville. Denis Sassou Nguesso nous devait au moins cela après l'échec en communication de Pierre Ngolo, secrétaire général du P.C.T., et de l'association "Mwana Ndeya".

Je suis prêt à débattre avec monsieur Thierry Moungalla en salle, à la radio ou à la télé. Son rang de ministre lui permet d'avoir toutes les portes de son choix ouvertes sur commande ou à la demande. D'aucuns me disent déjà que cet homme qui manie l'éloquence comme arme de manipulation massive ne recevra pas la permission de son mastodonte de maître pour accepter un tel débat. J'ose espérer qu'il possède encore un tout petit degré de liberté lui permettant de décider de ses actions sans en référer chaque fois à son éléphantesque maître Denis Sassou Nguesso. S'il est assuré de  la pertinence de ses arguments, qu'il relève le défi publiquement. Tout silence de sa part équivaudrait à une fuite la queue entre les jambes. Cela me décevrait beaucoup.

Je lui laisse trois jours avant de démolir ses arguments proférés sur RFI face à l'ancien Ambassadeur Marcel Makomé et notre compatriote Paulin Makaya qui du reste lui ont porté la réplique de façon satisfaisante mais sans vaincre par K.O.

Je rêve d'un face-à-face avec Thierry Moungalla pour une joute intellectuelle dont il se souviendra longtemps s'il ose dresser ses ergots d'orateur servile d'un régime qu'il a par ailleurs combattu avant d'en devenir le champion de la défense forcenée par la manipulation et le mensonge, face aux crocs d'un lion.

Je crois que le Congo mérite ce débat contradictoire sur un sujet aussi sensible. Il peut me contacter sur mon blog par la fiche Contact, sur ma page Facebook ou par tout autre moyen.

Je lui promets un débat courtois, respectueux de son rang, parfaitement en phase avec les codes d'une discussion entre personnes adultes et civilisées. Je sais qu'il pourrait se targuer de n'avoir en face de lui qu'un simple compatriote - d'importance modeste mais qu'il se souvienne que c'est moi qui ai donné à la critique sociale congolaise ses lettres de noblesse.

Cher Thierry Moungalla, vous avez trois jours pour vous défiler comme une poule mouillée ou pour relever le débat. Vous pouvez prendre Okiémy avec vous voire toute autre personne de votre choix si vous l'estimez nécessaire. Votre "baston" intellectuel n'en sera que plus éloquent.

                                      LION DE MAKANDA


LuttesIntestinesPCT_1.jpg

LuttesIntestinesPCT_2.jpg

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

le fils du pays 29/07/2014 10:54


Mon cher frere webmaster,je suis parmi ceux qui pronent une solution radicale pour le probleme qui date depuis juillet 1968.Cher frere la chirurgie fait tres mal mais elle elimine la maladie.Si
le Congo avait des technocrates civils et militaires ferus d'efficacite,Mr Sassou et ses amis longtemps ne seraient plus de ce monde.Malheusement le Congo regorge des vrais faux militaires
surtout ceux formes dans les ecoles occidentales et assimilees qui ont une reputation de velleitaires,de confus et de corrompus.Au Congo,il nous faut une solution a la Jerry Rawlings du Ghana
pour pouvoir repartir sur les nouvelles bases sinon nous passerons nos temps qu'a ecrire les livres sur un mal qui detruit,ronge et ruine le Congo depuis juillet 1968.

Mwangou 29/07/2014 08:19


Bjour LDM! pourquoi le terrain français est tant prisé par le pouvoir congolais pour ses acrobaties sur la constitution? Incroyable! par ailleurs, par ce débat sur la constitution, on a la preuve
que le pct n'est pas le parti majoritaire: il a le plus grand nombre de députés, certes, mais des députés nommés, et c'est donc normal. c'est ceci qui constitue la vraie raison de son acharnement
à modifier ou changer la constitution... sans la présence de sassou nguesso, ce parti coulera; il connaitra une situation pire à celle de 1992.... pour la simple raison que ce parti est le plus
ethnisé qui soit, et conscient de cette tare, il s'est évertué à pousser les autres partis vers l'ethnisation... si mvouba et d'autres s'en rendent comptent seulement aujourd'hui, c'est que ce
sont des vigipirates...

Le Lion de Makanda (LDM) 29/07/2014 12:33



Grand-frère, bonjour. Je pense la raison pour laquelle le terrain français devient un espace de joutes politiques est simples : Sassou a compris que les seules notes contraires à sa musique
criminelle viennent principalement de la diaspora congolaise en France, une diaspora qui par ailleurs s'organise - même si les ambitions personnelles des uns et des autres constituent un frein
qui empêche un bon démarrage. Sassou a conquis les Congolais de l'intérieur. Pour une victoire au finish, il faut qu'il mette k.O. les ténors de la diaspora. Eh bien, j'ai décidé de relever le
défi !


Le P.C.T. est une enveloppe vide animée artificiellement par l'argent du pouvoir. Si Sassou perd le pouvoir, le P.C.T. va comme une rivière qui retrouve son lit après une inondation, se
dégonfler...



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg