Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 12:11

Monsieur D,

bonjour.

De quelles informations parlez-vous ? Qui en est au courant ? Par quels moyens ? Par quelles voies ? Qui les divulgue pour quelles soient connues et à qui les donne-t-il ? A TOUS LES CONGOLAIS OU A QUELQUES INDIVIDUS ? L'argent souterrain n'apparaît pas dans les statistiques officielles. Quel moyen permet d'en mesurer le volume et les quantités si la chose n'est pas divulguée par un membre du pouvoir lui-même qui est révolté ? A-t-on déjà fait un véritable audit des ressources réelles du Congo ?

Si les gens sont au courant plus que je ne le pense, pourquoi ne le dénoncent-ils pas pour que je me contente d'être lecteur ? IL EST PLUS DIFFICILE D'AVOIR DES INFORMATIONS SUR LE CONGO SUR PLACE QU'A L'ETRANGER. L'information est totalement contrôlée par le pouvoir et seuls des médias alternatifs comme internet ou autres peuvent constituer une contre-offensive. Qui est au courant de ces informations : Le peuple ou Sassou et les siens ? Or, ce que vous dites est intéressant, monsieur D. : si les gens sont au courant de certaines informations qui à la source ne sont connues que de quelques individus, C'EST QUE L'INFORMATION POSSEDE UN POUVOIR DIFFUSIONNEL ; autrement, on ne saurait expliquer son mode de propagation et encore, je ne vous demande pas comment vous en mesurez la propagation pour arriver à cette conclusion. Donc, si d'une source réduite, l'information peut se diffuser à plusieurs sans passer par des canaux officiels, pourquoi désespérer ? TOUT LE CONGO ETAIT AU COURANT DE MON PROCES INTENTE PAR LE POUVOIR EN FRANCE. PAR QUEL MOYEN ? SASSOU en a même parlé de façon détournée sans me nommer en rigolant ; la vidéo existe sur Dailymotion.

Donc, le fait de dire :  : "par contre l'influence de la diffusion est moindre", C'EST VOTRE POINT DE VUE et je le respecte car vous ne pouvez mesurer l'impact de mes écrits. J'ai eu des mails de Congolais qui en font des photocopies au Congo pour en débattre. Et surtout, c'est d'abord au pouvoir que je m'adresse et lui est au courant. Je montre une vidéo d'une réanimation ? Le pouvoir parle de la natalité le lendemain ; vous pouvez le vérifier. Si 2000 personnes dans le monde lisent par exemple un de mes articles et en parlent à deux personnes qui en parlent à deux et ainsi de suite, cette information peut atteindre une population considérable.

En vous lisant, vous me faites penser à un monsieur Ondongo mais ce n'est pas grave ; je vais répondre à votre commentaire, avant de publier ma réponse sous la forme d'un article.

Vous trouvez incompatible le fait d'appeler les gens à se soulever parce que vous dites que le caractère des Congolais ne s'y prête pas d'une part et que d'autre part, cela mettrait leur vie en danger et que cela constitue un manque de respect à la vie humaine qu'on enverrait devant  des bouchers comme si la Constitution congolaise empêche au peuple de manifester toute forme de révolte légitime. CEUX QUI APPELLENT A MANIFESTER NE DEMANDENT PAS AU PEUPLE DE TUER ! ALORS, POURQUOI TIRERAIT-ON SUR LE PEUPLE ?

Vous prenez nos compatriotes pour de parfaits agneaux couards mais je vous rappelle que les mêmes concitoyens ont combattu les uns contre les autres en 1997 - sans que le fait de le dire dans cet article soit une invitation à la guerre. Secondo, vous oubliez que le rôle de l'armée n'est pas de tuer les citoyens mais de les protéger et tertio, vous semblez ne pas reconnaître au peuple congolais le droit constitutionnel de se soulever !

Lisez bien : les appels à manifestation, nous les recevons et nous les affichons : s'indigner de façon justifiée EST-IL UN CRIME QUI MERITE QU'ON VOUS TIRE DESSUS ? NOUS APPELONS A MANIFESTER PAR RESPECT DE LA VIE DE NOS CONCITOYENS QU'ON PLONGE DANS UNE MISERE QUI EST AMORALE, INIQUE ET INHUMAINE... SI VOUS ECARTEZ CETTE OPTION NON VIOLENTE, C'EST QUE VOUS NE RECONNAISSEZ EN CE PEUPLE AUCUN DROIT...

Monsieur D.,  nous attendons de voir ce qui se passera lorsque Sassou modifiera sa Constitution ; personne n'a prévu à l'avance ce qui allait se passer en Tunisie ou en Egypte et personne ne donnait une once de courage à ces deux peuples qui ont subi des dizaines d'années de dictature. Vous avez un penchant pessimiste qui peut s'avérer totalement en adéquation avec les faits mais IL N'Y A PAS DE DETERMINISME ABSOLU. APRES TOUT, IL SUFFIT D'UNE ETINCELLE...

Certes, Sassou ne décide pas en tenant compte de tout ce qui s'écrit mais qui sait ce qui se passe dans sa tête, hein ? Qu'est-ce qui l'a poussé à apporter un peu d'amélioration depuis quelques années - même si au regard des moyens ce n'est pas grand' chose ? Sassou n'écoute pas le peuple et c'est la seule déduction qui tienne à vos yeux ; ce qui voudrait dire qu'il n'est pas un démocrate et que cela corrobore l'effort que nous faisons - même si petit - de combattre un homme qui est prêt - selon vous - à tirer sur son peuple à la moindre INDIGNATION !

Vous ne commentez pas le kimuntu - je ne vous en parlerai plus sinon pour vous inviter à vous interroger sur VOTRE VERITABLE IDENTITE (EN FAISANT ABSTRACTION DE LA DECONSTRUCTION IDENTITAIRE COLONIALE) même si vous avez pris la nationalité d'un autre pays pour des raisons administratives. Les Occidentaux s'étonnent aujourd'hui que les Lybiens placent la Charia au coeur de leur future action politique. Pas moi : ils se regardent et prennent des décisions en tenant compte de leur propre identité...

 

 

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

LDM 09/11/2011 22:49



Monsieur D.,


croyez que j'apprécie votre analyse de la situation congolaise dans votre pessimisme lucide. Oui, la mort de l'éléphant ne résoudra pas ipso facto les problèmes du Congo. Je sais que la forme de
ma lutte n'est pas à la hauteur du combat et qu'il serait plus pertinent au Congo. Je vais rentrer dans ce pays - même si j'ai vu des lueurs de meurtre dans les yeux du général Olessongo venu me
scruter de près devant de nombreux Congolais dans une salle du Tribunal de Grande Instance de Paris pour le compte de monsieur Denis Sassou Nguesso, lui qui demandait à des espions de prendre des
notes sur tout ce que je déclarais. En 2008, j'y suis retourné ; à mon retour, on m'a signifié au téléphone que j'avais été filé et filmé... Je vais revenir au pays et là, la LUTTE POLITIQUE SE
FERA A LA LUMIERE...


Il n'y a pas flicage de ma part ; il y a simplement des précautions qui sont prises par l'hébergeur mais personne n'utilise quoi que ce soit contre les lecteurs du site. De toute façon, quoi
qu'il en soit, c'est moi et moi seul qui dois rendre des comptes. Alors, ne vous inquiétez pas : la justice française a compris que si nous qui sommes dans un pays prétendument démocratique ne
parlons pas de notre Congo natal, qui le fera ? Je n'ai rien personnellement contre Denis Sassou Nguesso et tous les membres de son clan car je distingue l'homme et son rôle politique - même si
les deux se rencontrent dans ses agissements. Je ne fais que déplorer une misère injustifée dans un climat sans démocratie et sans justice sociale - alors que le pouvoir lui-même dans ses
meetinga affirme que le CONGO EST TRES RICHE !



Monsieur D. (again) 09/11/2011 20:21



Bonjour Mr.


Je vais essayer de simplifier mon discours:


- Mes réactions ne concernent pas votre lutte mais sa forme.


- Le combat pour un Congo différent doit se dérouler au Congo et je souhaite que vous communiquiez directement au congo, votre discours aura un plus large echos


- le Congo n'est pas une démocratie, les congolais le savent


- La majorité des revenus du congo sont gérés dans l'opacité, les congolais le savent. 90%, 99%, 80% c'est pareil pour eux: c'est déjà trop


- Les chiffres de l'opacité n'ont pas d'impact sur les congolais car ils n'arrivent pas à imaginer (selon moi une large majorité des congolais) ce que signifient ces données car
très peu ont un recul et une connaissance suffisant pour leur expliquer qu'avec les revenus du congo, en 15 ans on peut avoir les infrastructures de Singapour ou autre (l'éducation étant ce
qu'elle est, très peu imaginent ce que ça peut signifier pour le Congo) .


- La première étape est de faire du Congo un Etat de droit, avant d'avancer vers la démocratie (vous savez que ce n'est pas pareil)


- Dans le même temps, il est important de ne pas personnifier les difficultés du Congo. Pourquoi? parce que une foi DSN parti du pouvoir, quelle garanti que ce qui se passera après sera mieux?
Nous ne maîtrisons pas l'avenir.


- Construire le Congo c'est construire la mentalité des congolais et un Etat de droit, un patriotisme car sans celà, les gens réagiront sans cesse en suivant les désirs de leur ventre et là
l'histoire tendra à se répéter.


- Vous aurez compris que je n'ai rien contre vous dans le fond. Tout est dans la forme.


Le débat reste ouvert, et tant que votre blog le permettra je réagirai de temps en temps malgré le flicage...


 


Bonne continuation


 


 


 



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg