Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 11:01

L'existence d'une oppostion intérieure va de soi en Europe où les rouages de la démocratie dirigée ont roulé leur bosse. L'opposition reste dans son camp jusqu'à se que se produise l'alternance ; nous l'avons vu en France avec la gauche qui a attendu une vingtaine d'années avant de reconquérir le pouvoir. En Afrique, c'est une autre histoire. La durée d'un dictateur au pouvoir sur le continent s'explique le plus souvent par la faiblesse ou l'inexistence d'une opposition intérieure capable de mobiliser le peuple, de le soulever  pour renverser le tyran. Le Congo illustre bien cette observation sociologique et nous allons le montrer. 

Quand Denis Sassou Nguesso, le grand éléphant, arrive au pouvoir sous son premier règne, le parti unique, le PCT est le seul parti toléré et c'est la seule voie autorisée pour tous ceux qui ont des ambitions nationales. Il n'y a donc pas d'opposition : il faut entrer au PCT pour faire de l'impolitique et se ranger derrière Sassou si on veut boukouter. Dans le parti unique, seules les idées du leader charismatique triomphent - toutes les autres doivent s'aligner ou... mourir ! C'est un état d'esprit qui existait déjà sous Marien Ngouabi, créateur du Parti Congolais du Travail. "La révolution n'autorise pas d'être remise en cause". On n'a pas tué la "révolution et le communisme avec Marien Ngouabi ; on a juste placé Lucifer à la place de Dieu.

Treize ans s'écoulent ainsi où les Poungui,  Moukouéké, Tamba-Tamba, Mbéri et consorts accompagnent le pouvoir jusqu'au moment où se forme une opposition intérieure sous la houlette de Bokamba Ya Ngouma. La suite, c'est la chute, sans effusion de sang du régime sassouiste, c'est le passage de témoin à Lissouba. Denis Sassou Nguesso devient alors un farouche opposant qui  promet à Lissouba ceci : " Il règnera debout..." En effet, le professeur Pascal Lissouba n'aura pas une minute de répit jusqu'à sa chute.

Sassou revient aux affaires louches de la république et s'emploie à détricoter le multipartisme en affaiblissant tous les grands partis de l'opposition jusqu'à avaler le MCDDI de Bernard Kolélas et à transformer l'UPADS de Pascal Lissouba en un "machin" à plusieurs antennes. Ceux qui l'avaient fui pour rejoindre Lissouba se remettent autour de la marmite de Koka Mbala pour recevoir leur ration de joie de vivre afin de danser le Muhirika en cassant des cacahuètes sur le dos du peuple. Il y a un phénomène nouveau : une farce de multipartisme sans véritable opposition car les Dzon et compagnie ont travaillé avec et surtout pour lui et il sait qu'ils sont les instruments d'une apparente démocratie qui permet à la dictature de se frayer son chemin d'avenir sous le masque d'un régime élu par le peuple, donc légitime. En effet, seule la dictature à un chemin d'avenir ; le reste, aux chiottes.

La leçon de l'histoire est la suivante : il n'y a rien à espérer à partir de l'intérieur du pays - sauf en cas de  coup d'Etat perpétré par des militaires mais vu le monolithisme de l'armée réduite à l'état de milice, il y a peu de chance que cela se produise ; tout partira encore une fois de l'extérieur comme lors de la conférence nationale souveraine parce que seule l'opposition extérieure reste crédible même si elle pèche dans son désordre chronique qui l'empêche de se mobiliser comme une seule personne.

Vous verrez qu'il n'y aura aucun changement lors des législatives car la fausse opposition intérieure a déjà consigné sa défaite en acceptant les désideratas du pouvoir contre de l'argent lors d'une concertation qui s'est déroulée loin de la curiosité de la capitale, Brazzaville.

Nous avons un peuple à sauver, Congolais de la diaspora. Alors, laissez vos fichus complexes aux vestiaires, vos ambitions prématurées dans votre subconscient, vos carapaces faites de peur et venez pour qu'on mette en place la délivrance de notre pays parce que le Congo le vaut bien...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg