Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 19:02

LION DE MAKANDACe petit pays à l'histoire tourmentée qu'est le Congo n'a connu en plus de cinquante ans d'histoire qu'une parenthèse démocratique de cinq ans. Nous vivons certainement la phase la plus tragique de l'histoire de notre pays avec autant de richesses en face de tant de souffrances, de douleurs, de larmes. Le Congo est entre les mains de politiciens monétivores les plus voraces de son histoire. Je parle de gens sans envergure qui ne pensent qu'à leur petite personne, sans la moindre aspiration d'entrer dans l'histoire par la grande porte, celle des grandes oeuvres qui apportent plus de vitalité aux peuples, qui parfois apportent même au monde entier un peu plus de bien-être.

Au coeur de ce drame qui a pris tant de vies, un homme, un éléphant politique, un seul qui aura marqué de son étreinte plus de 35 ans de notre vie politique : Denis Sassou Nguesso, un homme aux origines troubles qui n'a aucun égard pour la vie humaine - surtout lorsqu'il vous considère à tort et à travers  comme son ennemi. Il a tant de sang sur les mains et c'est à cause de lui que les enfants du Congo meurent de faim, de soif, de maladie tandis que lui et son clan s'accaparent de toutes les richesses. Le clan Sassou grossit ; le peuple dépérit.

En 1992, Sassou a transformé une victoire militaire, un coup d'Etat de plusieurs mois en victoire politique. Pour le pire malheur du Congo.

Nous avons besoin de reconstruire notre pays ; il nous faut aspirer à la restauration de la démocratie sur la base de la constitution de 1992 avant d'envisager un dépassement pour éviter les erreurs et les errements du passé : il est temps de penser à metter en exergue une politique qui nous ressemble, qui colle à notre moi profond, à notre kimuntu.

Hélas, Sassou a fait en sorte de corrompre tout ce qu'il touche, tous ceux qui l'approchent, de sorte à étouffer l'élan de libération nationale à partir de l'intérieur du pays.

Il faut donc regarder en dehors du pays pour espérer le salut car s'il n'est pas à l'intérieur, il est certainement à l'extérieur et c'est là, c'est à ce niveau que la diaspora prend toute sa place, tout son sens - à condition qu'elle soit consciente de constituer actuellement le seul espoir de salut du Congo. LE PEUPLE EST PRET ; IL N'ATTEND QUE L'ETINCELLE QUI VIENDRA DE L'ETRANGER...

Il ne s'agit plus de compter sur Dzon ou sur qui que ce soit à l'intérieur du pays car ils ne peuvent sauver le Congo : ils n'aspirent tous autant qu'ils sont qu'à prendre la place de Denis Sassou Nguesso pour faire la même chose que lui. Ceux qui ont cru en Mathias Dzon à Paris ont été déçus : LES MEMBRES DE L'ASSOCIATION CONGO YA SIKA EN ONT POUR LEUR NAIVETE.


L'opposant se caractérise par sa radicalité, son abnégation, sa vision diamétralement opposée à celle des forces qu'il combat, sa pureté pour n'avoir jamais collaboré avec ses adversaires politiques, sa constance idéologique et s'il est capable de s'élever au-dessus de sa personne pour livrer un combat désintéressé, alors il mérite le titre d'HOMME POLITIQUE car à la différence du faux politique qui se bat pour assouvir une ambition personnelle, l'homme politique, le vrai, se bat pour faire aboutir une cause qu'il juge juste et regarde au-delà dans l'espoir d'épouser l'histoire...


Il nous faut ne compter que sur nous-mêmes, sur cette portion de Congolais épargnés par le destin : ils sont avocats, médecins, professeurs, ingénieurs, et j'en passe, ils ont acquis de l'expérience, des compétences qui pourront se montrer utiles pour le pays et le fait qu'ils vivent à l'étranger, pour certains dans des pays démocratiques, dans de vieilles démocraties comme la France les a quelque peu préservés de l'influence néfaste de Denis Sassou nguesso car ils ne dépendent pas de lui pour vivre. Ils sont imprégnés pour nombreux des idées et des valeurs de la démocratie, du changement. Pour l'instant, ils ne peuvent rentrer au pays car les conditios ne sont pas réunies pour qu'ils y vivent en paix à cause de l'injustice que fait régner Denis Sassou Nguesso.

C'est donc à elle que revient la lourde tâche d'incarner une vraie opposition, une force qui peut résister aux pétrocfas de Sassou et j'appelle de mes voeux cette diaspora partout où elle se trouve de se rassembler pour incarner l'opposition pour proposer la nouvelle vision du Congo car si elle ne le fait pas, si elle prend pas conscience de son rôle historique, moi, Lion de Makanda, fils du Congo profond, je m'employerai à mettre sur place une opposition de braves, d'incorruptibles parce qu'il faut que se mette en ordre de bataille cette force nébuleuse qui affrontera demain les rejetons de Sassou pour libérer le Congo.

Il est temps que ceux qui mettent l'intérêt supérieur de la nation au-dessus de leur petite personne se rassemblent et face front. Par défaut, je me proclamerai  SEUL OPPOSANT et constituerai une équipe pour affronter Sassou et ses rejetons... N'AYEZ PAS PEUR : IL Y A TOUT UN PEUPLE AVEC NOUS, TOUT UN PEUPLE DERRIERE NOUS...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

uldrick Tounga 31/07/2012 11:16


Jne trouve que ce que vous dites est quelques fois bien mais très inefficace pour changer ou bouter   un regime d'autant votre methode du net n'a aucune envergure:Pas grand monde ne s'occupe
de votre magazine.En ce qui me concerne je vous avais deja ecris plus d'une dizaine de fois mais j'ai jamais recu de reponse.Et Croyez-vous que vous etes Populaire sur le net pour qu'on vous
suive?Je ne le dis pas pour vous decourager mais pour k vous revoyiez votre methode.Au Congo on a besoin de vraies Propositions constructives.Vous pouvez bien critiquer Sassou mais ksk vous
proposez de mieux?Dont c'est mieux de ne pas trop vous focalisez sur la personne de Sassou Moi meme j'en ai plus qu'assez d'entendre parler de lui Ce qui est le cas dans vos articles...J'espere
que vous ferrez preuve de comprehension a bientot...

Le Lion de Makanda (LDM) 31/07/2012 13:29



Mon cher Uldrik,


bonjour. C'est la première fois que je reçois autant de commentaires sur un seul texte en une seule journée ! Le but, c'est de réveiller les gens qui dorment. Oui, il y a de vrais opposants qui
ne sont pas en première ligne médiatique comme Dzon au Congo. On se retrouvera au moment opportun mais à présent, il faut séparer le bon grain de l'ivraie comme le disait le Christ. Pour ma
vision,  elle est sur le site : il y a plus de 1590 articles ; je vais faire une recherche et vous envoyer les liens.


J'en appelle à une organisation de la diaspora plus conséquente car je vois que les Dzon et consorts jouent une partition qui est la même que celle du pouvoir. Sassou tient le pays entre ses
griffes et on ne saurait ne pas le reconnaître mais je vois déjà au-delà. Je suis juste un Congolais et cela me suffit pour revendiquer des changements. Je n'empêche personne de devenir un
opposant mais il est de compter les forces extérieures. A ceux qui disent que je suis à l'étranger, je réponds : J'ARRIVE AU CONGO : Nous finirons par venir sur le terrain ; ce n'est qu'une
question de temps...



JACQUES GALESSAMI 31/07/2012 10:09


Le contenu de l’article m’interpelle beaucoup puisque celui-ci épouse une idée dont
j’avais évoquée dernièrement sur la constitution d’une vraie opposition, une seule et unique afin de faire front au régime incompétent et corrompu qui est en place au Congo.


La diaspora Congolaise en France, bon nombre malheureusement ne manifeste plus le
côté «  patriotisme » et s’attache totalement à la France. Est-ce «  les McDonalds, les kfc ou les quicks » qui joue ce rôle de catalyseur entre la diaspora congolais et le
pays ?


Nous oublions nos frères et sœurs qui souffrent et qui sont entre les mains d’un
régime qui souhaitent les voir mourir comme des mouches.


Quad allons-nous penser à eux ? Nous qui avons lu cette opportunité de venir
dans des pays démocratiques.


Ne soyons pas égoïstes et agissons pour le bien être de tous et pour la libération du
congo.   

Le Lion de Makanda (LDM) 31/07/2012 13:30



Bien parlé !



mwangou 31/07/2012 08:20


Bjour! Sur ce point ici évoqué, je ne saurais être solidaire de votre analyse. Ici, à l'intérieur, il y a un tas de vrais opposants; même parmi les congolais de la cuvette. il est seulement plus
risquer de s'en vanter ici, sous les yeux de sassou nguesso, que là où vous êtes. Par ex., un jeune de la circonscription Tié-Tié I, a fait un bon travail de campagne, est arrivé en tête, avec
les résultats affichés au bureau de vote. le candidat du pct est en 4è position. A la proclamation officielle, le 4è devient 1er, et lui devient 2è. Il proteste. Il est aussitôt convoqué à la
sécurité d'état, d'où il reçoit tout bonnement des menaces de tous genres. Si vous étiez ici, il y a longtemps qu'on vous aurait oublié(s), parce que vous serez en train de croupir en prison. Et
quand on est emprisonné au Congo, on est oublié. C'est le sort qu'était en train de subir Malonga et Hombessa, et que subit Mbaou. Le pouvoir de Sassou Nguesso sait se servir de cette arme
efficace pour rendre ridicule l'opposant. voilà. Et ceux qui sont ici, ne sont pas tous des léza lénwa... loin de là. Quant à dzon que je connais depuis la France, que dieu lui accorde le bonheur
de cesser d'être naïf. Mon cher LDM, un président venu de la diaspora, ne fera pas long feu au pouvoir au Congo. Il sera vite emporté par le fleuve des magouilles que vous ne soupçonnez pas de
là-bas. J'ai l'impression que Lissouba avait été victime de ça en grande partie, victime des pcétistes fieffés que sont les Mbéri, Moukouéké, et autres. Quelqu'un que vous connaissez, LDM, arrivé
de France au dernier congrès de l'upads, l'avait appris à ses dépens: il venait de se rendre compte que le parti était infesté d'agents du pct, faisant de la géopolitique, i.e. du tribalisme, et
rendant compte à Sassou Nguesso qui venait de financer le congrès.  Même scénario pour le mcddi. Et donc vous comprendrez que ce n'est nullement un hasard, la déliquescence aujourd'hui de
ces deux grands partis. DE L'ETRANGER, VOUS IGNOREZ TOUT DU CONGO. Je suis peut-être excessif, mais vous devez savoir que le pays vous est étranger de plus en plus. 

Le Lion de Makanda (LDM) 31/07/2012 13:34



Oui, il y a UNE VRAIE OPPOSITION intérieure qui n'est pas médiatique ! Le but, c'est d'écarter les Dzon et compagnie qui jouent le jeu de Sassou en prétendant incarner l'opposition - alors qu'ils
ne veulent que faire que la même chose que Sassou ! Je sais que nous nous retrouverons dans un véritable Front du changement. Mwangou, le but, c'est de bousculer, de booster les consciences au
niveau de la diaspora ; tant mieux si les lignes bougent au pays aussi -  pour qu'on prenne le temps de passer à un niveau plus organisé, plus stratégique pour préparer les batailles de
demain...



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg