Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 13:42
colombe.gifJ'ai fait un rêve. Je vous le raconterai avec force détails ce soir. J'ai vu un autre Congo avec un peuple uni et heureux où il faisait bon vivre. Je dois mettre tout cela en ordre dans mon esprit car ce Congo-là est là comme l'espoir d'un baobab qui est déjà dans le code de la graine et peu importe le temps que cela prendra pour la réalisation de la promesse car il se peut que la graine attende la pluie ou une terre plus propice. Ce qui est prévu dans "le code génétique de l'histoire et du destin" finit par arriver... A suivre ! Je voulais juste mettre l'article en brouillon mais une erreur me l'a fait publier - comme si le destin veut absolument que je le publie. C'est un rêve qui part d'Orly avec Air Congo International et qui s'achève par une visite de tout le Congo où il est si facile de voyager car mon amie Lalou, une Suissesse, voulait découvrir la terre que je lui décrivais avec tant d'amour et de poésie...
Quand j'entrai dans l'avion, il ne me tarda pas pour assouvir ma curiosité et demander à la première hôtesse de l'air qui passait :
"Excusez-moi, depuis quand le Congo, notre pays,  a-t-il une compagnie aérienne internationale ? Je suis abasourdi que mon amie ait pu nous faire voyager par Air Congo International.
   La jeune dame me regarda et me dit en souriant :
-Vous aurez toutes les réponses à vos questions quand vous foulerez le sol de vos ancêtres. Ne soyez pas pressé. Le Congo a complètement changé et vous saurez sur place ce qui s'est passé."
Je me tus et attendis impatiemment d'arriver au Congo. Quand nous arrivâmes à l'aéroport international de Pointe-Noire, je réalisai que les choses avaient changé à l'intérieur, qu'une sorte de "révolution" mentale avait eu lieu parce que l'image mentale que  j'avais de l'aéroport de Pointe-Noire ne correspondait pas à la réalité. La modernité était partout. Le Congo semblait avoir fait un bond de cent ans en avant. Comment tout ceci avait-il été possible ?
Face à mon étonnement, un vieil homme me dit :
"Je vois que vous êtes étonné de voir que le Congo est devenu un autre pays. Nous avons réussi grâce à une idée simple à nous reconnaître comme les fils d'un même pays et à dépasser toutes nos différences. A partir de ce moment, tout a été possible. C'est comme si la politique avait fait peau neuve.
-Oui mais comment est-arrivé ? De quelle idée parlez-vous ?
-Visitez le pays et vous comprendrez..."
La visite de Pointe-Noire commença en taxi et je vis des routes bitumées partout, des policiers si professionnels qu'on doutait qu'ils fussent des Congolais. Le taximan me dit :
"Cette police-là est vraiment une police nationale ; elle ne nous arnaque plus mais fait correctement son boulot car elle n'agit qu'en vertu de la loi. Elle est composé à 50% de natifs de la région et de 50 % de policiers recrutés sur concours venant de tout le pays. Il a été décidé dans une sorte de justice sociale que dans tout espace urbain, les natifs auraient dans la fonction publique 50% des postes pour équilibrer le rapport au chômage. Le temps où tous les fonctionnaires venaient d'Oyo est révolu. Ceux qui sont nés à Oyo ont intérêt de postuler sur place. Bien sûr, pour les postes de décision, on passe par des épreuves mais la police et l'armée ont désormais une forte dimension locale pour éviter un déséquilibre. D'ailleurs, nous avons une armée de métier dont la fonction principale est la protection de nos frontières, de nos richesses de notre peuple et de nos biens. Il est interdit de voir un militaire en tenue sans autorisation spéciale. Le Congo a mis en place un système de justice sociale qui marche assez bien..."
Je n'en revenais pas de toute cette harmonie et ne put m'empêcher de lui demander :
- mais où a-t-on eu les moyens d'une telle modernisation ? Où sont passés les dictateurs d'antan ?
Il me répondit en souriant :
- Il y a eu comme un vent, un mouvement étrange comme si des idées circulaient au sein de la société de façon souterraine pour exploser un jour à la lumière. C'est vrai qu'avant cela, nous atteignîmes un point crucial où le pays fut en crise et de cette crise émergea un autre Congo par consensus. Le Congo a nationalisé toutes ses ressources essentielles depuis la crise du pétrole de 20XX et s'est donné les moyens d'une vraie politique. Cet homme avait raison quand il disait que la politique ne vient pas avant l'économie ; il nous fallait d'abord une vision économique avant d'avoir une approche politique.
- Il n'y a plus de président de la république pour faire ses magouilles avec les membres de son clan ?
- si, il y a un président mais il ne concentre plus le pouvoir. Le pouvoir est géré par une structure extraordinaire qui a rendu possible tout le progrès que vous avez vu. C'est elle qui ne tolère plus le tribalisme, l'injustice, le détournement et qui décide en dernière instance par consensus seulement. Ses décisions sont prises à l'unanimité pour qu'on soit bien certain qu'elles ont été prises pour l'intérêt du Congo.
-Quelle est donc cette structure extraordinaire ?
- Le C.C.N.E. ou  Conseil Constitutionnel National Ethnique : on a regroupé tous les chefs   traditionnels ethniques dans un organe où ils ont rendu vivant l'existence d'une sorte de Congo mystique, de Congo nouveau dans lequel tout le monde avait sa place. En politisant l'ethnie de cette façon, on a mis fin au tribalisme mais ça serait long à expliquer. Quand ce CCNE se réunit, on est toujours émerveillé d'entendre les décisions qu'il prend. C'est lui qui a le pouvoir et c'est un pouvoir collégial.
- Mais ces chefs coutumiers ne savent peut-être pas lire et écrire !
- Il a tout prévu : ils ont tous un conseiller très lettré et une secrétaire pour traduire leurs idées en Français et en anglais.
- En anglais ?
- Oui, en anglais. Le Congo a adopté l'anglais comme quatrième langue nationale.
- Et que se passe-t-il si le CCNE ne parvient pas à se déterminer ?
- Il a tout prévu dans son livre : on applique le referendum populaire.
- Il ? Qui est-ce ?

- Notre frère qui a eu cette brillante idée pour nous créer une démocratie que toute l'Afrique imite en ce moment. D'ailleurs, l'Afrique est unie dans un ensemble d'Etats fédéraux et nous avons une monnaie unique, l'afro et une carte d'identité continentale, un Conseil des Chefs d'Etat et un président continental. Les choses ont changé après le cataclysme climatique de 20XX qui a permis à l'Afrique de s'unifier car l'Europe nous a abandonné pendant un moment, vu qu'elle avait ses propres problèmes à résoudre. Sur tout le continent africain, toute société qui vient s'y installer doit réinvestir 50% de ses bénéfices sur place et employer 20% dans la lutte de la préservation de l'environnement. Désormais, on n'accepte plus n'importe quel projet.
- Une chose pareille a nécessité une nouvelle Constitution !
- Oui ! On a cartographié toutes les ethnies et leurs chefferies traditionnelles, on a donné une voix à chaque groupe ethnique et les membres du CCNE ne peuvent être révoqués. En cas de décès, ils sont remplacés. Ils ne gèrent pas l'argent qui est le domaine de spécialistes qui ne financent que des projets validés par le CCNE.

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

loladeparis 30/01/2010 02:09


votre reve s'accorde en forme et contenue au message prophetic du Dr Sagesse Moukelengue c'est un signe que quelque chose se passe dans notre pays le congo brazzaville
pour voire les message du Dr Sagesse aller sur

http://www.youtube.com/watch?v=pd4nvpNMSGY

http://www.youtube.com/watch?v=PStHh9fD_60

www.youtube.com
chercher Sagesse Moukelengue
 merci cher compatrionte pour le reve


Le Lion de Makanda (LDM) 30/01/2010 06:22


Merci madame Loladeparis,
je vais aller voir les messages de monsieur moukelengue...


Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg