Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 17:18

L'absence de nouveaux textes correspond à ma présence à Paris. Je n'ai pu accéder à internet que quelques heures mais je viens avec des nouvelles fraîches. Il m'est possible de vous dire comment la Lettre Du Continent obtient des informations  sur le Congo : en exploitant les animosités qui existent entre les factions rivales du clan au pouvoir au Congo, le clan Sassou & Nguesso - pas si uni que ça. Il y a le clan de Christel Nguesso et de sa soeur Claudia Sassou Nguesso, celui d'Edgar Nguesso soutenu par les filles Dira (soeurs d'Edith) qui serait, semble-t-il, selon un secret de famille bien gardé, le fils de monsieur Denis Sassou Nguesso et d'une femme d'un de ses frères, celui de monsieur Hugues Ngouélondélé qui s'est rapproché des Kouyous, rapprochement visible par son amitié avec Jean Jacques Yhombi Opango, fils de l'ancien président Joachim Yhombi Opango, en affaire avec un descendant Sassou Nguesso, affaire qui aurait rapporté 40 millions de francs cfa de bénéfice en 2009. Jean Jacques Yhombi Opango ne posséderait que 40% de l'affaire (une affaire de traitement des photos). C'est qu'il est ambitieux, le maire de Brazzaville. Cependant, il n'est pas d'Oyo et même s'il a épousé la fille de Sassou, il sait que demain, quand le beau-papa ne sera plus là, il sera isolé et marginalisé parce qu'on se méfie déjà de lui et de ses manières fortement autoritaires. En matière de pouvoir et de transmission, les filles n'ont pas droit au chapitre. La Lettre Du Continent ne fait qu'exploiter les rivalités entres les groupuscules au sein de l'espace de pouvoir pour avoir des informations. C'est au sein même du pouvoir qu'il tient ses informations.

J'ai fait la connaissance de la soeur du défunt Moungounga Nkomba Nguila qui vit au Etats-Unis depuis 1978. La ressemblance parle par elle-même. Elle a grandi avec le défunt et se dit que son frère a eu beaucoup de chance de vivre jusqu'à 70 ans. Elle ne croit pas une seconde que Nsonguissa ait le charisme nécessaire pour poursuivre l'oeuvre de son frère ; elle le trouve peu éloquent, pas du tout charismatique et quand je lui demande ce qu'il compte faire pour poursuivre l'oeuvre de refondation de l'UPADS, elle avoue ne rien savoir de ce que prépare Nsonguissa et ses amis. Pour l'instant, les Nsonguissa, et la bande des avocats du numéro 18 de la rue X, vaquent à des occupations qui ne concernent en rien la poursuite de l'oeuvre ou de la pensée de Moungounga. Quant à la mort de l'illustre personnage, il y a des rumeurs étranges. W.O qui l'a eu au téléphone une semaine avant sa mort a dit qu'il se portait bien et disait : "heureusement que nous avons la santé et vivons dans un pays où il fait bon vivre..." Sa maladie, par ses symptômes, pour ceux qui l'ont vu, ressemblait au même mal qui frappe monsieur Lékoundzou Ossétumba dont on n'a plus de nouvelles. On évoque le rapprochement de son frère avec le clan Sassou & Nguesso  dont un membre aurait épousé sa nièce. Les rapports s'étaient détériorés depuis l'entrée de son frère dans la famille Sassou & Nguesso. Lorsqu'on épouse une femme, il est une habitude constante : l'organisation du mariage auprès de la famille de la future épouse. Cependant, dans le cas du mariage de la nièce de Moungounga, le mariage se serait déroulé à Oyo. On dit que c'est pendant ce mariage que tout a été concocté pour atteindre Moungounga qui aurait reçu son frère avant de mourir et après cette réception, il savait selon les dires de ses proches que ses jours étaient comptés.

Christel Sassou Nguesso : on croit qu'il va hériter du fauteuil de son père mais manque de pot, le clan veut un natif 100% d'Oyo. Et vu que sa mère est de l'autre rive du fleuve Congo, cela diminue beaucoup ses chances et Edgar Nguesso lui est préféré par le clan. Qu'à cela ne tienne, il serait parti avec 250 millions de dollars de la COTRADE qui n'ont pas été reversés dans la SNPC. Quand l'entreprise a été dissoute, il était convenu de reverser tous les actifs dans la Société Nationale des Pétroles du Congo (SNPC). L'argent manque à l'appel. Les Kouyous ont toujours une vengeance à prendre sur les Mbochis depuis l'assassinat de Marien Ngouabi et se tiennent en embuscade. Ne trouvez-vous pas étrange le ralliement de Yhombi à Sassou ? Il n'y a qu'à voir ses vidéos du temps de son exil ; Yhombi est assez dur avec Sassou, lui qui désormais se terre dans un silence de survie. Qu'est-ce qui l'a transformé soudainement en gentil toutou ? Est-ce juste une question d'estomac ? De ventre ? Bien sûr que non ! Sassou a besoin de lui pour tenir les généraux kouyous qu'il redoute tant. Il attend peut-être l'heure de la vengeance des Kouyous que sonneront les officiers kouyous s'ils en ont l'opportunité. En dehors de cela, il y a les rivalités entre Mbochis d'Oyo et de Boundji, D'Ollombo, etc.

Non content d'être le seul à trinquer dans l'affaire des disparus du beach, le Général Dabira a parlé et l'on sait tout de la façon dont la bande à ADOUA a éliminé plus de 350 de nos citoyens. Il est à craindre qu' à la mort de monsieur Denis Sassou Sassou Nguesso annoncé par un médium pou cette année (les méduims peuvent se tromper mais celui-là a prédit la mort de Moungounga en 2010 et il paraît qu'il est très courtisé en ce moment), qu'il parle et dénonce publiquement ceux qui ont commis ce crime contre l'humanité. Dabira n'ira pas seul au TPI ; c'est certain. Il a réussi à s'éclipser par la RDC pour venir en France quand on lui empêchait de sortir du pays et c'est là qu'il a mis au vert des éléments compromettants pour les officiers du régime. Il a déjà caché en lieu sûr toutes les preuves dans cette affaire. Il y aura des pleurs et des grincements de dents à la disparition de monsieur Denis Sassou Nguesso quand le sang des innocents éclaboussera la classe militaire et politique de monsieur Denis Sassou Nguesso. L'affaire des disparus du beach court toujours comme l'eau du fleuve Congo. Il y a même des vidéos...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

patriote 04/05/2010 01:53



Attention à ces médium,


BCP sont des indicateurs du système sassou.


Le congolais étant un grand naif, il aime voir ces "marabouts" qui font des "miracles" alors qu'ils sont alimentés par les services de mpila pour connaitre les ambitions des uns et des autres
opportunistes...


Les marabouts prédisent la mort de sassou chaque année depuis 1997. Ça finira bien par arriver...


Il y a un paramètres que tous oublions, c'est l'interventions des puissances étrangères. L'élysée n'est plus seul au Congo.


Je ne compte pas sur la population congolaise pour changer ce pays. Il nous faut 2 générations de patriotisme pour commencer à ressentir quelque chose de solide 


 


@+



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg