Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 17:29

CH_INV.jpgQui n'a jamais entendu parler de la phrase suivante : "Ils viennent voler le pain du Français" ? A titre illustratif, le boulanger de mon quartier le plus proche est maghrébin... Il doit certainement voler la farine du Français pour cuire le pain que mange ce dernier ! Ailleurs, on se méfie de celui qui vient de loin ; on voit en France et en Europe monter les extrémismes qui font de la lutte contre l'immigration toute une politique, sinon l'essentiel de leur politique, de leur populisme.

Vous avez certainement assisté à la forte poussée du Front National en France lors des élections municipales. Vous savez pourquoi le FN progresse ? C'est à cause d'une immigration toujours grandissante en France. Les Français ont fait de ce parti un instrument protestataire. Cela se ressent lors des élections : plus l'immigration augmente, plus le Front national monte.

Le Congo a toujours été une terre d'accueil, une terre de tradition où le kimuntu a toujours poussé notre peuple à recevoir celui qui vient d'ailleurs et à lui laisser prendre la place qu'il peut occuper afin de s'intégrer harmonieusement au sein de nos populations. Hélas, il ne ne faut pas confondre accueil et invasion : si rien n'est fait, il y aura bientôt - si ce n'est déjà le cas - plus d'étrangers que de Congolais au pays de l'immigration passoire. LE  CONGO SUBIT L'INVASION D'ETRANGERS CUPIDES COMME LE CHAMP DE MAÏS SUBIT L'ASSAUT GOURMAND DES SAUTERELLES ! ALERTE, INVASION !

Pour paraphraser Rocard, le Congo ne peut se permettre de recevoir toute la cupidité de la terre ! Entre ceux qui pillent nos forêts, dévalisent nos océans et ceux qui nous vendent des faux médicaments en passant par ceux qui amassent nos minérais et pompent notre pétrole à des prix défiant toute concurrence, il reste encore ceux qui viennent pour faire du Congo la capitale de l'islam salafiste en Afrique centrale. Et même en comptant tout ceux-là, la liste n'est pas exhaustive ! Il y a tous ceux qui ont ouvert une échoppe à chaque coin de rue comme des pièges à monnaie, ceux dont la grève provoque la rareté de la boîte de sardine et la disparition du pain dans les rues de nos villes. Il y a encore ceux qui débarquent avec des cargaisons d'ouvriers pour nous construire des infrastructures qui foutent le camp à la première pluie diluvienne...

Nos compatriotes de la diaspora nous demandent des informations sur l'opération de police MBATA YA BA KOLO qui permet en ce moment à notre général Ndenguet qui semblerait avoir perdu une grosse partie de l'estime du mastodonte alimien de divertir les populations - alors que les vrais problèmes de sécurité sont ailleurs : l'immigration bat des records dans notre pays où l'on entend parler des langues afghanes comme le pachtoune dans nos rues.

Faire une opération de police qui ne vise qu'une catégorie d'immigrés viole les lois de la république et les règles internationales car il n'est pas prouvé que seuls les ressortissants de la RDC sont ou sans-papiers ou des délinquants au Congo. A nos frères d'en-face, il faut au contraire reconnaître un certain débrouillardisme là où les Congolais baissent les bras, le phénomène kuluna n'étant qu'un épiphénomène d'une déviance qui n'est qu'une des multiples conséquences de la pauvreté. Il y a pire comme ces ouest-africains qui sortent des centaines de conteneurs au port autonome de Pointe-Noire sans payer un rond ou tous ceux qui vous spolient vos parcelles et vous font bastonner par une police nationale corrompue.

Jean-François Ndenguet, paraît-il, aurait installé une école de police à Obouya, son village natal. Il y a trop d'étrangers à protéger entre les Chinois, les Libanais, les Afghans, les Pakistanais, les Mauritaniens, les Malaysiens qui coupent la moindre brindille qui tient debout dans nos forêts, sans oublier tous ceux qui tiennent des commerces et qui ont besoin qu'un haut gradé les protègent afin qu'ils se pavanent dans notre pays comme s'ils étaient chez eux et nos frères à l'étranger dans leur propre pays. Ils ont déjà les premières places quand il s'agit de monter dans les avions, d'accéder dans des bureaux, acheter du pain dans les boulangeries, etc.

Si Jean-François Ndenguet veut faire une opération de police digne de ce nom, il faut qu'il soit un peu plus sérieux que cela. La police des frontières doit être renforcée comme le contrôle des étrangers sans distinction doit se généraliser. D'autre part, il faut des policiers bien formés afin de chasser ces étrangers qui occupent les rues de nos grandes villes en empêchant les voitures de circuler normalement. Ils installent des tables et des chaises dans les rues pour boire leurs bières et râlent quand une voiture passe.

Il faut surtout combattre la délinquance économique et contrôler tous ceux qui font des prières dans les rues bloquant le passage à nos compatriotes qui veulent regagner leurs domiciles. Ces islamistes salafistes qui organisent des prières de rue violent le domaine public  et personne ne dit rien. Ce n'est donc pas en s'en prenant aux ressortissants de la RDC que notre police va redorer son blason terni par des scandales à répétition.

Sassou adore faire des primes à l'incompétence et Jean-François Ndenguet qui ne sait même pas définir le mot 'loi" est le premier à en profiter. En effet, il y a un travail qu'il n'a pas terminé consistant à chasser les vrais Congolais pour les remplacer par les étrangers. Pourquoi après avoir bloqué la délivrance des passeports, généraliser désormais leur délivrance ? Sassou va jusqu'à en proposer la gratuité - même si dans l'ombre, cette "gratuité" est toujours payante. Vous me direz que c'est un droit. Vous avez dit un droit au pays de l'injustice et de l'impunité absolues ? Mon oeil, oui ! Sassou pousse les vrais Congolais à quitter le pays afin de les remplacer par des étrangers.

Vous êtes-vous posé la question suivante : sur quatre millions d'habitants déclarés au Congo, combien y a-t-il d'étrangers ? Lorsque vous apprenez qu'il y a par exemple 800.000 musulmans et que nos voisins d'en-face sont à peu près un million, eux à qui on laisse les tâches ingrates de pousseurs ou de nettoyeurs de wc, on se dit qu'il ne reste en fait que deux millions de vrais Congolais d'origine.

Dans certains pays de l'Afrique de l'ouest, le Congolais n'a même pas le droit de vendre une cacahuète - alors que l'on voit ces envahisseurs venir ouvrir boutique sur boutique à chaque coin de rue pour récupérer le peu d'argent qui reste aux Congolais pour survivre. Si le coût de la vie est si élevé, c'est à cause de ces étrangers qui veulent s'enrichir beaucoup trop vite. Normal : il n'y a ni contrôle rigoureux des frontières, ni encadrement des prix. Congo Zoba, le nom d'un quartier dans un pays dont je tais le nom. Quel pays riche ! Ils pillent, ils pillent, les autres exploitent à tour de bras notre peuple mais il y a toujours des richesses à prendre ! 

Si vous qui lisez cet article, si nous ne faisons rien ensemble, dans moins de dix ans, il y aura plus d'étrangers que de Congolais et la religion islamique sera devenue la religion dominante. Ils vont acheter tout le Congo avec vos propres richesses et vous n'aurez plus le choix que d'être esclaves chez vous. C'est un plan qui convient au clan Sassou & Nguesso car il lui permettrait de régner à jamais sur notre pays.

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

le fils du pays 12/04/2014 11:17


Mes chers freres la solution du probleme Congolais est dans nos mains.Battons nous pour notre existence,battons nous pour notre patrimoine commun legue par nos ancestres.Virons Sassou l'arbre par
lequel l'empire francais continue a nous maintenir dans la condition d'esclavage.Inspirons nous des Cubains qui ont conquit leur independance et recouvre leur dignite humaine.Virons Sassou le
pion de la france par tous les moyens memes militaires.Les Cubains l'ont fait en chassant Fulgencio Batista le valet de l'empire americain par lequel USA tenait ce peuple en esclaves.

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg