Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 13:34

L'indiscutable consensus du refus du changement ou de la révision de la constitution du 20 janvier 2002 ne constitue pas une fin en soi - même si c'est un préalable politique pour commencer à apercevoir une dissipation des nuages qui obscurcissent l'horizon politique congolais. Si tel est l'unique but de l'activisme politique des uns et des autres, alors la dictature a encore des beaux jours devant elle. Certes, Denis Sassou Nguesso représente une pièce maîtresse du système oppressif qui tient le Congo à la gorge depuis son retour aux affaires louches de la république royale bananière en 1997 mais le système a déjà prévu de le remplacer pour poursuivre son pillage du Congo.

Sassou est un homme. L'homme est mortel. Sassou va mourir mais le PCT ne mourra pas avec lui ainsi que tout le système qui tient à nous maintenir dans les cordes. Le PCT a même subsisté à la mort de son fondateur feu Marien Ngouabi ! Croyez-moi, ils ont déjà au PCT envisagé toutes les hypothèses, y compris celle de la disparition ou celle de la non-candidature de monsieur le mastodonte. Sassou disparaîtra de la scène politique nationale d'une manière ou d'une autre. Il s'agit donc de voir au-delà, de ne pas s'arrêter à son départ qui ne signera pas la fin des problèmes du Congo.

En l'espèce, dans l'hypothèse où monsieur Denis Sassou Nguesso respecte la constitution, que se passera-t-il ? Si vous n'y avez pas encore réfléchi, je vais vous le dire : Mathias Dzon et compagnie seront candidats à l'élection présidentielle - sans prendre la peine de réviser les listes électorales ou de remettre en question la CONEL. Vous ne me croyez pas ? Il vous suffit de voir leur comportement passé pour vous en convaincre : Dzon a été candidat aux législatives pour un poste de député avec lesdites fausses listes électorales et l'actuelle CONEL aux ordres du PCT. Bien entendu, il a été battu par Ngolondélé, membre du PCT. Si Denis Sassou Nguesso annonce qu'il quitte le pouvoir, ils se précipiteront dans la brèche en croyant que leur heure est arrivée. A votre avis, dans cette hypothèse, que va-t-il se passer ? Le PCT va inéluctablement gagner l'élection présidentielle puisqu'elle ne sera ni transparente, ni crédible. Le système PCT se maintiendra au sommet de l'Etat et nous nous rendrons compte que nous avons perdu notre temps à juste penser que le départ de Denis Sassou Nguesso suffisait à détruire tout le système qui gangrène le pays occupant tous les postes de décisions politiques, militaires, administratifs, etc. Pour ceux qui ne le savent pas, c'est aussi le PCT qui tient le peu d'initiatives privées que nous avons au Congo. Donc, le problème ne s'arrête pas au départ de Denis Sassou Nguesso si nous voulons vraiment restaurer la démocratie : il faut décortiquer tout ce que le PCT a instauré pour demeurer ad vitam aeternam au pouvoir. Comment ? En imposant une transition. Sans transition, nous ne pouvons pas organiser une seule élection viable au Congo. Je crois que tout Congolais avec un peu de jugeotte comprendrait facilement cette situation.

Regardons ce qui s'est passé lors de la mise en place de la démocratie en 1992. Nous sommes passés par une Conférence Nationale Souveraine, un gouvernement de transition, une nouvelle constitution, pour enfin organiser des élections plurielles, transparentes et crédibles. Certains croient pouvoir rejouer la carte de la Conférence Nationale Souveraine en la maquillant en "Etats Généraux de la nation". Pas sûr que le pouvoir PCT retombe dans le piège une seconde fois. A moins qu'un rapport de force s'installe qui l'incline à le faire. Cependant, divisés comme nous sommes, aucune chance. Néanmoins, nous pouvons imposer la transition si nous nous y mettons tous - comme ce fut le cas pour laconférence Nationale Souveraine. Denis Sassou Nguesso a mis en place sa transition dictatoriale car il lui fallait défaire tout ce qui avait été fait entre 1992 et 1997. Il lui a fallu cinq ans pour délier ce qui avait été lié en cinq ans. Nous, nous pouvons le faire en moins de temps.

Si vous êtes convaincus que le nettoyage transitionnel est inéluctable - à moins que l'on ne veuille pas du retour à la démocratie, vous ne pouvez que soutenir cette idée. Au lieu de ne se contenter qu'à meugler "non au changement de la constitution du 20 janvier 2002", il est temps de réfléchir sur la façon dont il faudra s'y prendre pour restaurer la démocratie perdue en 1997. Vous conviendrez que la TRANSITION est une étape salutaire. Vous aurez compris pourquoi je suis devenu membre du Conseil National de Transition qui est ouvert aux personnalités, aux associations et partis politiques qui ne sont pas imputables à charge des déboires actuelles de la politique congolaise. Il s'agira de défaire ce qui sera fait au final après dix-neuf ans de dictature en 2016. Un travail énorme.

Si on se met ensemble pour y réfléchir en laissant nos ego de côté, nous avons presque deux ans pour y arriver. Après tout, la Conférence Nationale Souveraine était au départ l'idée de quelques citoyens congolais éclairés avant de s'imposer à tous. JE VOUS PREDIS ICI ET MAINTENANT QUE LA TRANSITION S'IMPOSERA EN FIN DE COMPTE COMME UNE ETAPE NECESSAIRE ET INELUCTABLE. MES CHERS COMPATRIOTES, CE N'EST QU'APRES CELA QUE VOUS POURREZ LIBERER VOS AMBITIONS PRESIDENTIELLES, LEGISLATIVES, ENTRE AUTRES MAIS PAS AVANT. IL N'EST PAS TROP TARD : REJOIGNEZ LE CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION, UN OUTIL DE RASSEMBLEMENT DONT L'OBJECTIF FINAL EST LA RESTAURATION DE LA DEMOCRATIE...


Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg