Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 13:37

djombo.jpgLe ministre  Henri Djombo a été interpellé par deux députés de l'oppostion, KADIA et SIAPA, qui lui reprochent d'avoir pris des actions dans la société ASIA CONGO qui a repris les actifs de la société SOCOBOIS. Ce sont les Malaysiens qui ont fourni les informations à des contrôleurs congolais. Chez nous, la rumeur est si proche du  fait que peut penser qu'une telle assertion n'est pas le fait d'une élucubration gratuite. Les Malaysiens prennent notre bois et abusent de nos filles. Ces étrangers qui corrompent  des ministres comme Henri Djombo sont conscients de leur influence et le font savoir face à des petits contrôleurs forestiers. Ils ne sont pas les premiers car l'exemple vient des natifs eux-mêmes - ministres ou pas.  En clair, voici la teneur d'une partie du message que j'ai recu :

 

" Bonsoir LDM.  J’admire la vigueur et le courage que tu déploies au service de l’humanité et du Congo singulièrement et j’espère que cela apportera des fruits. Je m’interroge sur la qualité du public que tu souhaites atteindre en publiant des informations sur ton site. Je ne médis pas du congolais, mais il est dit que la richesse cachée dans un livre est le lieu le plus sûr où le noir ne trouvera pas. Je n’ai pas la justesse des mots, mais le sens !

Cet après midi, j’ai suivi une partie de l’interpellation du gouvernement et je m’intéresse à la personne du ministre Henri Djombo en face des députés de l’opposition, KADIA et SIAPA, qui lui reprochaient d’avoir fait main basse en prenant des actions dans la société ASIA CONGO, celle qui reprenait les actifs de SOCOBOIS. Voilà des députés qui ventilent des informations non sous-tendues par des documents significatifs ; genre contrat ou accords. Bien entendu, ils essaient de s’appuyer sur les réponses données par des Malaysiens. En effet, ils aiment à dire que nous ‘’c’est grand chef’’, pour éviter les emmerdements des Congolais enfouis dans la corruption et eux savent que très rarement, les fonctionnaires rendent fidèlement compte des pénalités, redevances ou taxes qu’ils recouvrent, puisqu’en fait, ils informent en temps réel les DG ou ministres qu’ils manipulent à leur guise. La faiblesse de notre système de régulation, de nos textes et notre système répressif les encouragent à se « vandaliser », au mépris des règles de vie, puisqu’ils abusent sans façon de nos jeunes filles appelées « petit maman ». "

Voici une personnalité de l'Etat sous influence car il ne saurait ne pas fermer les yeux sur les agissements de la société ASIA CONGO dont il est actionnaire. ASIA CONGO est une société privée qui n'a de compte à rendre qu'à ses actionnaires et avoir un ministre du domaine forestier dans son administration est une garantie d'impunité. De toute les façons, ils sont tous dans cet état d'esprit au gouvernement qu'il n'a rien à redouter du chef d'Etat qui s'occupe de ses poissons-chats et de ses vaches.

Henri Djombo est le ministre de la déforestation et de l'accélération du changement climatique car il participe au pillage du bois en le détournant via le Cameroun. Voilà que l'on apprend qu'il a des prises d'intérêts dans des sociétés qui exploitent le bois - ce qui est parfaitement criminogène pour un ministre du gouvernement de la république.. Ailleurs, pareil scandale lui ferait perdre son poste mais nous sommes bien au Congo, une jungle où l'immoralité tient lieu de norme.   Denis Sassou Nguesso le juge irremplaçable à son poste car qui comme lui connaît mieux les mécanismes de détournement du bois ? C'est le ministre ping-pongueur, amateur de jeunes Chinoises qui l'appellent "TONTON". Qui peut croire que cet homme, ce richissime personnage, ce ministre du gang le plus riche du Congo pourrait sauver les forêts du Congo - alors que lui ne pense qu'à les détruire ? Voilà l'exhibition de l'éthique des hauteurs, l'éthique des antivaleurs à la mode, une attitude prédatrice prête à tout détruire pour accumuler des billets de banque.

Nous souhaitons pour le bien de toute la gent humaine que les forêts du bassin du Congo soient déclarées patrimoine de l'humanité parce qu'en vrai elles le sont puisqu'il s'agit là du deuxième poumon vert de la planète après celui du bassin de l'Amazone.

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg