Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 20:06

La question que se pose le système Sassou & Nguesso au fur et à mesure qu'on s'approche de 2016, année de la fin de règne programmée du gangster en chef d'Oyo et grand occultiste devant Eblis, est la suivante : "comment faire pour se maintenir au pouvoir - alors que nous sommes pris dans le piège constitutionnel que nous avons préparé pour les AUTRES mais dont le collet nous entrave à présent ?" La stratégie d'un peuple composé de quelques analphabètes - comme Didier Issangha - qui aurait demandé le changement de la constitution ne tient pas debout même avec les deux pieds soutenus par les béquilles de la manipulation et du mensonge réunies. Il faudra bien faire quelque chose et vite ! Alors, plus de troubles dans le sud pour verser encore et encore le sang et les larmes des AUTRES, ces sudistes qui ne sont que des pauvres Bakongos ?

Le pasteur Ntumi se sent cerné. Il redoute de subir le sort du colonel Marcel Ntsourou. Il doit avoir de bonnes sources et de bonnes raisons pour le crier sur les réseaux sociaux - alors même qu'il veut laisser l'image d'un bâtisseur dans sa région. Après un Téké, un Mukongo pourrait apporter l'étincelle qui déclencherait le trouble idéal. Après Mouébara I, peut-être Mouébara II ou l'opération Poro-Poro. Qui sait ? Il faudra juste trouver le prétexte. Le régime devra juste préserver le Kouilou car en 2017, le pétrole coulera à flots et pas question de laisser cette manne aux "AUTRES".

Pour l'instant du côté des docteurs en agitation politique du pouvoir félon du PCT, on prépare des pistes, on explore des manoeuvres habiles : faut-il juste intégrer quelques grosses gueules de la diaspora pour que le tour soit joué ? Organiser plus de faux meetings ? Dire que même les arbres que les Chinois rasent veulent que Sassou reste aux commandes du royaume ? De toute façon, les vaches à Oyo disent : meuh oui ! En tout cas, les rumeurs d'un remaniement ministériel se renforcent. Quoi qu'il en soit, cela ne suffira certainement pas à calmer les esprits, à faire avaler aux AUTRES ce cobra royal de trop.

Il s'agira encore une fois de terroriser, de massacrer les AUTRES, ces sudistes qui aspirent à piquer le pouvoir, leur pouvoir, SON pouvoir. Les AUTRES : "BA KEBA NA BANGO ! BAMEKA SASSOU TE !" Il y a encore du sang et des larmes à verser au sud d'autant qu'ils sont désarmés, ces Bakongos pendant que Sassou se surarme, lui qui n'a jamais désarmé les cobras du nord.

Un règne qui a commencé dans les larmes et le sang ne saurait finir autrement. Sauf si les siens épargnent les "AUTRES". Eux, au nord, ce sont les vrais Congolais, les AUTRES, ce sont les esclaves, la chair à canon, la matière à presser les larmes et le sang pour fabriquer le vin que Denis Sassou Nguesso boit en dégustant son fromage made in Oyo. SEULEMENT CE COUP-CI, DENIS SASSOU NGUESSO DEVRA BOIRE LE SANG ET LES LARMES DE TOUS LES "AUTRES" POUR REUSSIR SON PUTSCH CONSTITUTIONNEL. ET NOTRE DERNIER MOKILIMBEMBE DES BORDS DE L'ALIMA A SOIF. TRES SOIF. DE POUVOIR. UNE SOIF QU'ON NE RASSASIE QU'EN BUVANT LE SANG DES AUTRES, CES BAKONGOS...

La stratégie d'expulsion de nos frères de la RDC serait celle-ci d'après nos informateurs : ayant constaté que nos frères d'en-face sont souvent en première ligne dans les mouvements sociaux voire les conflits armés dans notre pays, les chasser du sud apparaît comme une bonne chose tandis qu'on les garde au nord où pullulent des mercenaires de toutes sortes : tchadiens, centrafricains, rwandais, etc.

Oui, nous l'avons dit avant tout le monde : Sassou ne gouverne que dans l'intérêt du nord, tout chemin menant à Oyo comme ce gazoduc car les "AUTRES", ce sont les sudistes qu'il affame, assoiffe, tue de mille et une façons en les privant de tout : eau, électricité, soins, travail, éducation, infrastructures de première nécessité, droits primaires.

Nous n'avons certainement pas vu couler toutes les larmes et tout le sang de la république, Sassou ayant versé le sang et les larmes de ses propres frères le 4 mars 2012. DENIS SASSOU NGUESSO SE TROUVE EN POSITION DE MASSACRER TOUS LES AUTRES BAKONGOS DE LA REPUBLIQUE S'IL LE FAUT ! "BAMEKA SASSOU TE !"

Nous appelons génocide le fait d'éradiquer une catégorie de la population du fait de ses origines. Juste à cause de ses origines. Les Bakongos ont déja payé un lourd tribut : 750.000 manqueraient à l'appel. C'est une épuration ethnique qui ne satisfait pas encore Denis Sassou Nguesso, le plus vieil assassin politique africain encore en exercice.

Denis Sassou Nguesso doit se résoudre à laisser les AUTRES en vie car il n'est pas éternel. Il y a trop de larmes et de sang qui crient déjà : "vengeance !" chez les AUTRES. Il faut que son penchant génocidaire soit arrêté. Nous ne voulons pas qu'il ne nous laisse en héritage que des larmes et du sang. A temps, s'il vous plaît, chers compatriotes non compris dans les AUTRES qu'on massacre. Même Satan sait s'arrêter pour éviter l'overdose du sang et des larmes des AUTRES qui ne croient pas en lui.

Nous ne voulons pas de la haine et de la guerre en héritage après Denis Sassou Nguesso. Le Congo ne doit pas se "rwandiser", se "sélékaliser" ou s'"antibalakaliser" quand il ne se "somalisera" pas. En gymnastique, même si on rate l'entrée, il faut tâcher de réussir la sortie. Denis Sassou Nguesso est entré dans notre histoire politique comme un assassin (meurtrier de Marien Ngouabi dixit Lékoundzou qu'il a empoisonné) ; qu'il sorte au moins par la porte constitutionnelle comme un homme de courage puisqu'il ne sera jamais un homme de paix, lui qui ne sait que tuer les "AUTRES"...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg